Route entre art et histoire - Circuit 3 (Aisne)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 3 de la Route Touristique entre art et histoire dans l'Aisne

Entre deux visites sur ce troisième parcours les abbayes, au même titre que les châteaux, possèdent parcs et jardins, notamment à Vauclair avec un jardin botanique de plantes médicinales, couplé à un verger de pommiers centenaires.

La grande variété de paysages de l'Aisne s'offre à vous sur ce circuit, profitez-en pour vous ressourcer et vous adonner à la randonnée.

Quitter Vervins (km 0), une des capitales de la Thiérache, pour vous rendre à la cité médiévale perchée de Laon, ville d'Art et d'Histoire, flanquée de sept kilomètres de remparts, via la N2 (46 km). Il est encore possible de découvrir les remparts de la ville avec ses tours et ses portes, ainsi qu'un très bel hôtel de ville construit dans la première moitié du XIXe siècle.

Laon invite à la promenade et à la découverte de plus de six siècles d’histoire, les amateurs d’art et d’histoire ou les simples promeneurs sont comblés. Ils découvrent à Laon une cité où l’oeil est sans cesse interpellé par un détail d’architecture ou une trace laissée par l’histoire…

Édifiée aux XIIe et XIIIe siècles, sa splendide cathédrale gothique, surmontée de cinq puissantes tours, domine majestueusement l'ensemble de la ville haute de Laon. Les amateurs de vieilles pierres y apprécieront notamment les quatre campaniles, la tour-lanterne, et les animaux sculptés à grandeur nature.

Laon vue de la ville basse routes touristique de l aisne guide du tourisme de picardieAux abords de la cathédrale, découvrez au gré d'une flanerie, les rues médiévales, les monuments et édifices de la cité fortifiée : ancien palais épiscopal, devenu palais de Justice ; Hôtel-Dieu du XIIe siècle et sa salle gothique voûtée d'ogives ; citadelle, construite sur ordre d'Henri IV ; la chapelle romane des Templiers, dont les murs renferment le transi de Guillaume de Harcigny, médecin de Charles VI ; la porte d'Ardon, datée du XIIIe siècle…

Longer les remparts est aussi l'occasion de bénéficier de vues imprenables sur la ville basse et les paysages de plaine alentour. La visite de la ville haute se poursuit ensuite vers l'ouest, où se dressent la porte de Soissons et la tour penchée, vestiges de l'époque médiévale, ainsi que l'abbaye Saint-Martin, avec son ancienne église abbatiale des Prémontrés du XIIe siècle, son cloître du XVIIIe siècle agrémenté d'un jardin médiéval.

Les amateurs d'art et d'archéologie se rendront au musée de Laon, installé dans l'ancienne commanderie des Templiers. Commanderie templière avant d'être hospitalière, la chapelle des Templiers date du XIIe siècle et a abrité une prison sous la Révolution française.

Laon dispose d'un très beau patrimoine religieux à découvrir dans les rues et ruelles de la ville. Fondée dans la première moitié du XIIe siècle, l'église abbatiale Saint-Martin présente une façade de la seconde moitié du XIIIe siècle. Son logis abbatial a été transformé en Hôtel-Dieu au XVIIe siècle. L'église Saint-Martin-au-Parvis date quant à elle du XIIe siècle. 

Vous apprécierez également le temple protestant de la fin du XIXe siècle, l'ancien couvent des Dames, l'église de Vaux-sous-Laon, l'église Saint-Pierre-au-Marché, l'église Notre-Dame-la-Profonde ou encore l'église Saint-Rémy-au-Velours.

La Montagne couronnée dispose également d'un joyau cachés : les souterrains de Laon, c'est découvrir toute l'histoire de la ville en parcourant ses dessous. Ils sont remplis de surprises : des coquillages géants aux piliers tournés, du mystérieux silo à la longue enfilade des casemates de tir, votre périple sous terre sera forcément dépaysant !

Poursuivre vers Bouconville-Vauclair, via la D1044 (69 km) pour visiter l'Abbaye de Vauclair. Cette abbaye cistercienne, au nom originel de "Clara Vallis", fut fondée par Saint-Bernard en 1134 au cœur de la forêt de Vauclair dans la vallée de l'Ailette. Epargnée durant la Révolution, cet édifice ​situé au pied du versant nord du Chemin des Dames sera très gravement endommagé durant les combats de la Première Guerre mondiale.

Bouconville vauclair l abbaye de vauclair routes touristique de l aisne guide du tourisme de picardieA ce jour ne subsistent plus que les ruines de l'abbaye, cependant majestueux quand on se représente la taille des édifices détruits. Un jardin de plantes médicinales a été aménagé à l'emplacement de l'ancienne apothicairerie. Un arboretum composé principalement de pommiers et de poiriers d'antan, et un jardin de plantes médicinales conçu par le père Courtois.

Sur la commune Bouconville-Vauclair, fondé au IXe siècle se trouve aussi lchâteau de la Bôve, reconstruit après la Première Guerre mondiale sur les ruines d'un château du XVIIIe siècle. Le château de la Bôve tire son nom des carrières souterraines sur lesquelles il fut construit pour la première fois, probablement au XIIIe siècle.

Le chemin qui menait au château de la Bôve prit finalement le nom de Chemin des Dames. Il fut emprunté entre 1776 et 1789 par Adélaïde et Victoire, filles du roi Louis XV, également appelées Dames de France qui, venant de Paris, se rendaient fréquemment au châteauLe chemin des Dames est devenu célèbre à cause de la bataille éponyme qui s'y déroula durant la Première Guerre mondiale.

Ne manquez pas également la visite de lferme d'Hurtebise, lieu d'une bataille napoléonienne en 1814 et de combats durant la Première Guerre mondialeLa ferme d'Hurtebise est situé sur le Chemin des Dames près de Craonne, au carrefour des routes départementales D886 et D18CD (le Chemin des Dames). Cet endroit est un enjeu de la bataille de Craonne qui oppose le  l'armée napoléonienne aux armées russes et prussiennes.

Un siècle plus tard, la ferme d'Hurtebise est un lieu stratégique où de violents combats opposent les armées allemandes et françaises lors des différentes batailles du Chemin des Dames pendant la Première Guerre mondiale

A voir aussi le réseau de tranchées de Bouconville-Vauclair , bien conservées. Il s'agit d'un champ de bataille très meurtrier d'avril à septembre 1917 dont les tranchées, les trous d'obus et l'abri bétonné ont été miraculeusement préservés et l'église de Bouconville-Vauclair.

Puis, partir en direction de Fère-en-Tardenois, capitale mondiale de la poésie à 2 mi-mots, située aux portes de la Champagne, via la D967 (112 km). Camille Claudel y est née le 8 décembre 1864 : son acte de naissance est reproduit sur une plaque à l’angle de la Place des Déportés et de la rue Etienne Moreau-Nélaton.

Commencer vos visites par les vestiges du château de Fère-en-Tardenois : c'est dans les bois épais de la vallée de l'Ourcq que les imposants vestiges du château féodal, construit de 1206 à 1260 par Robert de Dreux, petit-fils de Louis VI le Gros, roi de France et remanié au XVIe siècle par Anne de Montmorency, se révèlent aux visiteurs.

Fere en tardenois ruines du chateau routes touristique de l aisne guide du tourisme de picardieLes arches de l'impressionnant pont galerie Renaissance prolongeant les ruines du château perché sur sa motte rappellent étrangement celles du château de Chenonceaux. Le charme de ces ruines ainsi que la beauté des lieux font qu'un hôtel de luxe est installé dans des bâtiments d'époque à proximité du château.

Dans le centre du bourg de Fère-en-Tardenois, admirer la halle aux blés construite entre 1545 et 1550, sous le règne du Connétable Anne de Montmorency, servit d'hôpital militaire lors de la première guerre mondiale. L'imposante charpente fut édifiée avec les châtaigniers du parc du château. Flaner sur le circuit Camille Claudel pour découvrir l’Église Sainte-Macre rebâtie au XVIe siècle, le parc des Bruyères, la chapelle de Villemoyenne...

Prendre la D310 jusqu'au Hottée du Diable (119 km) pour une balade dans un chaos de rochers aux formes étranges déposés au milieu des bois et des bruyères.La Hottée du Diable constitue un agréable lieu de promenade et d'escalade. Lieu qui inspira Camille Claudel, sculptrice.

Après cette promenade bucolique, poursuivre vers Brecy (124 km) pour y découvrir le Clos Joli, un jardin de peintre. L'église du XIIIe siècle veille sur la propriété bordée de tilleuls centenaires. Les jardins impressionnistes agencés entre village et campagne foisonnent de végétaux réunis en un prisme rayonnant de poésie.

La dernière étape de ce circuit touristique entre art et histoire dans l'Aisne sera Condé-en-Brie, berceau de la Maison de Condé, via la D85 et la D4 (148 km). Habité depuis les temps les plus reculés, ce lieu servit de théâtre en 500 à un combat opposant les Senones aux Condruses. D'importants vestiges de cette époque subsistent dans les fondations du château. Ce sont probablement ceux d'une villa gallo-romaine.

Laissez-vous transporter par l'histoire de la France en admirant lchâteau de CondéCe château permet d'évoquer une partie de l'histoire de France au travers de personnages illustres comme les Condé, les SavoieLa Fontaine ou Richelieu, sans oublier Olympe et ses poudres mystérieuses… 

À la demande des Bourbon, des princes de Savoie puis du marquis de La Faye, les plus prestigieux artistes comme Watteau et ses élèves LancretPater ou Bonaventure de BarBoucher ou Oudry réalisèrent ses somptueux décors des XVIIe et XVIIIe siècles. 

L'aile Watteau et ses fresques découvertes récemment, la chambre de Richelieu, les appartements privés et l'exceptionnel salon décoré par Oudry constituent les attractions phares du château.

Retour sur Château-Thierry, via la D4 et la D1003 (163 km).

Fin de cette troisième de cette Route touristique "entre art et histoire".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 de la route touristique "entre art et histoire".

Pour vous rendre sur la Route Touristique entre art et histoire

Vervins

Couvert 16 °C

Couvert

  • Min: 15 °C
  • Max: 16 °C
  • Vent: 11 kmh 211°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la Route Touristique entre art et histoire

Hébergement :

Château de Fère

Le Château de Fère est un site de prestige qui ne vous laissera pas de marbre. Ce lieu authentique et chargé d’histoire vous offre un cadre de magnifique.

Au sein d'une magnifique enceinte du XVIIème siècle, entourée de murailles et d'anciens décors qui rappellent l’époque romaine, découvrez la majesté et la beauté du Château de Fère.

Boiseries, parquets, poutres apparentes et pierres anciennes sont les éléments d’une décoration qui s’inscrit dans la lignée de la prestigieuse histoire des lieux.

En Cuisine, le Chef et sa Brigade perpétuent l'exigence de qualité et d'excellence de la Gastronomie Française. Sa terrasse offre une vue privilégiée sur le Parc et les Ruines du Château.

Plus d'information : Château de Fere - Route de Fisme - 02130 Fère-en-Tardenois - +33 3 23 82 21 13 - reception@chateaudefere.com - Château de Fère : site internet

Restauration :

Les routes touristique de l'Aisne

Préparez vos vacances sur la Route Touristique entre art et histoire avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la Route Touristique entre art et histoire avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/06/2020