Route "Des parcs et jardins du Var" - Circuit 2 (83)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "Des parcs et jardins du Var"

Jardins botaniques, Jardins romantiques, jardins de parfums, jardins de Riviera, jardins potagers, jardins d’artistes, jardins d’eau, jardins de prestige ou balades au fil de l’eau, les parcs et jardins du Var sont variés, et les essences qui les composent sont diverses. Certains sont labellisés "Jardins remarquables".

Lieux de détente, de découvertes et de rencontres, les jardins offrent en toute saison un choix de balades contemplatives, culturelles ou sensitives. La richesse des parcs et jardins sur ce deuxième circuit touristique donne le tournis.

Après vos visites dans la ville d'Hyères, lors du premier circuit, continuer vers Le pradetvia la D276 (12 km). Le village est remarquable par la beauté de ses sites naturels. Le magnifique Parc Cravéro est une halte romantique au cœur du Pradet, embelli d’espèces végétales méditerranéennes et d’essences exotiques.

Des allées ombragées par le feuillage d'arbres centenaires, une palmeraie riche de 25 espèces végétales méditerranéennes en particulier de magnifiques palmiers "spectabilis" au tronc nu, une maison de maître qui abrite aujourd'hui l'Hôtel de Ville, un fabuleux bassin du XVIIe siècle au jet d'eau rafraîchissant et une ancienne roseraie devenue Galerie d’Art. Petits et grands découvriront avec plaisir les perruches et perroquets qui s’y trouvent, et de nombreux jeux pour enfants.

Il restera de profiter du jardin et du bois de CourbebaisseAgréable espace boisé, une des dernières forêts méditerranéennes ou l’on peut découvrir différentes espèces de sauges méditerranéennes et de plantes mellifères, et un petit "jardin de curé". Les visiteurs ne manqueront pas également de visiter le fort de Gavaresse, l'église Saint-Raymond. la galerie d'Art Cravero, et pour finir de découvrir la fontaine de la place Famencq.

Continuer vers La Valette-du-Var, via la D86 (17 km). De tous temps, La Valette fut une terre de maraîchers : cresson, fraises et citrons approvisionnaient les navires au La valette du var domaine de baudouvin routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurlong cours. La tradition des jardins est encore vivace dans l'identité valettoise. Dans la grande tradition des jardins provençaux, les jardins de Baudouvin renoue avec les variétés anciennes, les parterres soigneusement agencés et les chemins d’eau chantants. Les jardins de Baudouvin est un univers à part entière.

Tradition, modernité et respect environnemental cultivent ici, et ensemble, la bonne terre valettoise. Le Domaine de Baudouvin est aujourd'hui, devenu l'emblème des jardins valettois et un témoignage vivant de l'art du jardin en Provence. Un jardin exemplaire qui mérite pleinement son label Jardin Remarquable !

Ancienne propriété de peintre Pierre Deval, le jardin du Domaine d'Orvès, est reconnu comme l'un des plus beau à visiter en France.. Jardin clos en restanques entourant une bastide provençale au pied du mont Coudon. Une première allée d'oliviers est suivie d'une allée coupée d'escaliers et bordée de très vieux lauriers roses en arbres. La maison principale est entourée de jardins d'agrément clos, en restanques, devant et derrière, on peut y admirer divers végétaux remarquables.

Le jardin du Domaine d'Orvès est doté d'un système d'irrigation par gravité, avec goulottes, bassins à différents niveaux, norias, puits, source, fontaines. Une ancienne chapelle est située au fond du jardin, derrière la maison.

Le conservatoire variétal de l'olivier installé sur les six hectares du site de la grande cabane. Le lieu est largement ouvert au public et a étendu son activité à d'autres espèces typiques de la culture méditerranéenne, le ciste en particulier. Outre une grande variété d'oliviers (78 variétés sont représentées !), le conservatoire compte plusieurs constructions soigneusement restaurées et entretenues par l'association les amis du Coudon.

La passion des jardins s'étend au vingt autres squares et parcs que compte la ville. Nichée entre la mer et l'arrière-pays provençal, La Valette-du-Var, préserve soigneusement les traces de ce passé dans son cœur de ville. Un campanile, une église du XIIIe siècle, et de multitudes fontaines desquelles coula hier la prospérité ; tout cela constituant aujourd'hui un riche patrimoine, plus vivant que jamais.

Poursuivre en direction de Toulon, via la Corniche Marius Escartefigue (25 km). Le jardin d’acclimatation s’étend en front de mer, il n’est  pas très grand, mais il présente un intérêt botanique certain. L'entrée sud du jardin est marquée par des escaliers monumentaux. Ils donnent le point de départ d'une promenade enrichissante Toulon jardin d acclimatation routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurqui permet d'admirer des collections botaniques ainsi que des sculptures.

Dirigez-vous vers le Parc du Pré Sandin, situé Avenue Amiral Daveluy Briancourt. Le jardin abrite encore de très grands arbres, plantés il ya un siècle ; plusieurs groupes de platanes aux troncs énormes de 3 à 4 mètres de circonférence, des micocouliers très développés et un groupe de 4 magnolias au sud du jardin, de belle taille.

Le Parc du Pré Sandin est propice à la promenade le long des pelouses et des plans d'eau : un bassin avec jet d'eau a été créé au nord, relié au plan d'eau sud par un canal. Sur ce plan d'eau vivent de nombreux canards, en parties sauvages. On peut aussi noter le bassin ancien restauré. On peut admirer la bambouseraie au centre du jardin, avec ses grands Phyllostachys bambusoïdes.

Nous voici devant le Jardin Alexandre 1er, le jardin fut appelé Alexandre 1er en hommage au roi de Yougoslavie qui visita Toulon et fut assassiné à Marseille en 1934. Le jardin public était appelé autrefois “Jardin du Roy”. Il était occupé par des officiers d'administration de la marine, et alimentait en fleurs et en fruits les tables de Versailles.

Il reste encore dans le Jardin Alexandre 1er de nombreux arbres, témoins du passé botanique du jardin. Le plus remarquable est le cyprès de Louisiane, planté en 1797 par Nicolas Robert. De grands platanes et micocouliers arborent le jardin ainsi que d'autres espèces. On peut admirer aussi l'arbre éléphant et l'arbre aux écus originaire de Chine. On y retrouve aussi des conifères, pins parasols, cèdres, cyprès et quelques palmiers, Phœnix canariensis, Butia capitata et palmier Chanvre.

Un vestige archéologique est intéressant : il s'agit de la porte de l'église Notre Dame de Courtine à Six-Fours, restaurée en 1624 et transportée là en 1876, remontée pierre par pierre, et complétée à l'époque par une sculpture d'Hercule. C'est un jardin propice à la détente , où il est vraiment bon de flâner ; situé en centre ville, il représente un cadre exceptionnel.

Votre visite suivante sera le Jardin du Las, situé au Chemin de la Baume. Au fil des allées, vous découvrez les essences méditerranéennes ou exotiques à l'aide de petits panneaux d'information. Venez y découvrir le jardin des roches, le jardin des plantes fossiles, la serre, le cèdre de l’Atlas, le balcon au-dessus de la rivière du Las, le jardin aux insectes ou encore le jardin rural.

A l'entrée, son ordonnancement reste très classique pour s'organiser de plus en plus librement lorsqu'on arrive vers la rivière avec notamment une grande prairie.Le jardin départemental du Las accueille un patrimoine végétal d'une rare beauté, venu d'Orient, d'Extrême-Orient, d'Afrique, d'Amérique et d'Océanie. Ce jardin est également labellisé "jardin remarquable" accueille le Muséum d'histoire naturelle de Toulon et du Var.

Sortir de Toulon en direction de Six-Fours-les-Plages, via la D559 (36 km) pour visiter le Jardin botanique de la Maison du CygneDans son nouvel écrin, le jardin paysager arbore 13 zones thématiques, avec panneaux explicatifs et interactifs pour guider le public dans sa visite.  Mais aussi artistiques avec les oeuvres et Six fours les plages jardin botanique de la maison du cygne routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurexpositions des salles de la Maison du Cygne et celles situées dans les jardins.

Les jardins permettent aux visiteurs de satisfaire des centres d'intérêts aussi différents que ceux de la botanique avec la roseraie, le verger ou encore le potager, l'apprentissage et la découverte pédagogique comme les potagers des enfants, hôtel à insectes et ruche pédagogique mais aussi artistiques avec les oeuvres et expositions des salles de la Maison du Cygne et celles situées dans les jardins. Le Jardin de la Maison du Cygne est devenu "jardin remarquable".

Six-Fours-les-Plages nichée dans un cadre naturel somptueux vous invite à découvrir des sites remarquables et son patrimoine historique remarquable. De la presqu’île du Gaou au Cap Nègre, criques et rochers composent un littoral varié. Vous apprécierez aussi la chapelle de Pépiole, située au milieu d’oliviers et de vignes, la collégiale Saint-Pierre témoigne ainsi du passé médiéval de Six-Fours-les-Plages ou encore la chapelle Notre Dame du Mai qui domine le massif du Cap Sicié.

Continuer vers Pierrefeu-du-Var, via A57 (77 km). Vous prendrez plaisir à flaner dans le Jardin de la Gravière classé jardin remarquable. Situé sur une ancienne gravière, ce jardin surprend par sa richesse végétale et offre une grande diversité de paysages. Il abrite plus de 1000 espèces végétales provenant de multiples lieux géographiques. Organisé en zone, vous y découvrirez des bananiers, cannas, palmiers, mimosas, cordylines, cactées, graminées, yuccas, fougères dont arborescentes.

Deux étangs entourent la maison avec des collections de plantes diverses, dont des bambous et des érables. L'étang principal accueille une riche végétation aquatique. Une collection de bambous, grévilléas et plantes rares complètent la richesse de ce lieu. 

Accroché au flanc d'un piton rocheux, le village de Pierrefeu est entouré de vignes. Les petites ruelles étroites typiquement provençales de Pierrefeu-du-Var invitent à la balade. Il existe de nombreux édifices qui valent le détour lors de votre visite. Tout en haut de la colline de Sainte-Croix, vous pourrez découvrir les vestiges du château féodal du village, le Castrum de Petra Foco. La chapelle seigneuriale, la chapelle de Sainte-Croix est quant à elle toujours debout et se visite.

Flassans sur issole jardins de la commanderie de peyrassol routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurC'est aussi en haut du village que vous pourrez découvrir la table d'orientation et jouir de la merveilleuse vue sur la nature alentour. Profitez-en pour aller à la découverte des 6 fontaines anciennes de Pierrefeu-du-Var.

Prendre la direction de Flassans-sur-Issole, pour la dernière étape de cette route touristique  "Des parcs et jardins du Var" . Puis, se diriger vers les jardins de la Commanderie de Peyrassol labellisés "Jardin remarquable", via la D12 et D13 (100 km). Cette ancienne commanderie templière fondée au XIIIe siècle s’étendent aujourd’hui sur 950 hectares dont 100 hectares dédiés au vignoble.

Les vignes s’appuient sur les restanques aux murs de pierre sèche savamment restaurés qui signent un grand paysage. Le paysage a été remodelé, les murs de pierres sèches et les fossés restaurés, les boisements éclaircis, embellis et enrichis d’espèces endémiques. Une exceptionnelle collection d’art contemporain réunit une soixantaine d’œuvres monumentales que dévoile la promenade sillonnant la vigne et la chênaie.

Retour vers Fréjus, via A8 (150 km).

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "Des parcs et jardins du Var".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 de la route touristique "Des parcs et jardins du Var".

Pour vous rendre sur la route touristique "Des parcs et jardins du Var"

Hyères

Ciel dégagé 11 °C

Ciel dégagé

  • Min: 10 °C
  • Max: 13 °C
  • Vent: 11 kmh 30°

Le saviez-vous ?

Autour des jardins du Var, les évènements se multiplient : fêtes des plantes, corsos fleuris, foires aux plants et  Rendez-vous au jardin rythment l’année.

Petit à petit, les communes intègrent les contraintes environnementales de développement durable à travers le choix des espèces et la diminution de l’usage de produits chimiques.

Nos coups de coeur sur la route touristique "Des parcs et jardins du Var"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Var

Préparez vos vacances sur la route touristique "Des parcs et jardins du Var" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Des parcs et jardins du Var" avec nos partenaires

  • Les Heures Claires Sainte-Maxime (Var-83)

    Les heures claires sainte maxime les routes touristiques des hautes pyrenees guide du tourisme du midi pyrenees

    Dans le Golfe de Saint Tropez, Sainte Maxime se dresse bâtie en plein midi et abritée des vents par les derniers contreforts du Massif des Maures. Cette situation exceptionnelle en fait un lieu de séjour idéal. La douceur de son climat et la beauté de son site attire de nombreux peintres, poètes et écrivains. On entre dans la vieille ville par des rues piétonnes animées, la balade se poursuit vers les superbes jardins de la Promenade et se termine sur la grande jetée qui permet de découvrir le merveilleux panorama qu'offre le Golfe.

    350,00€ TTC

    Détails

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 10/11/2020