Les routes touristiques en France

La route entre vallées et montagnes Savoyardes Circuit 2 (Savoie 73)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes"

Sortez vos appareils photos pour ramener de beaux souvenirs de votre escapade touristique sur ce deuxième circuit "Entre vallées et montagnes Savoyardes". un parcours commençant par les villages de Haute-Maurienne : Aussois, Termignon, Bessans, Bonneval-sur-Arc…jusqu’à la Haute-Tarentaise avec Val d’Isère, Bourg-Saint-Maurice, en passant par le mythique Col de l’Iseran. Puis, enfin finir dans le pays Beaufortin.

Dans la Haute-Maurienne se trouvent quelques perles de la Savoie. On y trouve une culture vernaculaire, un patrimoine historique démarrant avec les Allobroges, développé avec la Maison de Savoie, mêlant l’influence esthétique italienne à celle de la vie pastorale traditionnelle. Pour ce qui est de la nature… il n’y a qu’à se laisser couper le souffle par les paysages !

Après vos visites des Forts Aussois de l’Esseillon (km 0), prendre la direction d'Aussois, via la D215 (3 km). Niché sur un vaste plateau de la Maurienne à 1500 m au pied des sommets de la Vanoise, le territoire de la localité inclut des sommets du sud du massif de la Vanoise comme la Pointe de l'Échelle (3422 m) ou la Roche Chevrière (3281 m). Authentique village savoyard, le patrimoine historique et naturel variée d'Aussois en font une étape de choix, qu'il convient de découvrir. Autrefois village traditionnel de montagne, Aussois s'est transformé en station de sports d'hiver et d'été.

C'est le cas de l'église paroissiale Notre-Dame de l'Assomption, édifiée en 1648 sur les bases d'une église du XIIe siècle. Dotée d'un clocher de style piémontais, c'est une étape clé des Chemins du Baroque qui relient les églises remarquables de la région. Remarquez toutes les fontaines et lavoirs sur la place et dans la rue Saint-Nicolas d'Aussois. Dans cette même rue se trouve un remarquable exemple de four banal.

Vallee de la maurienne barriere de l esseillon les routes touristiques de savoie guide touristique de rhone alpesPar ailleurs, de nombreuses chapelles jalonnent le territoire d'Aussois, appréciées jadis par les habitants des fermes et hameaux isolés en hiver : elles sont notamment dédiées à Saint-Nicolas, à Saint-Roch (XVIIe) ou à Notre-Dame de la Salette (XIXe). Dans le village ou aux alentours, à voir également, de nombreux éléments dits de petit patrimoine, tels que fontaines, lavoirs.

De façon générale la commune d'Aussois héberge un beau patrimoine naturel comme la cascade Saint-Benoit. Un monolithe de 90 m de haut, à Sardières (il ne s'agit pas à proprement parler d'un monolithe, puisque constitué en réalité de cargneule). La cascade Saint-Benoit, 80 m de haut, sur la commune d'Avrieux ; le ruisseau Saint-Benoit prend sa source au Fond d'Aussois. Les Gorges de l'Arc, le parc archéologique des Lozes (gravures rupestres à même le sol).

Il est temps de filer en direction de Bessans, via les D83, D1006 et la D902 (32 km). Situé à 1750 m d'altitude, c'est un village traditionnel typique de la Haute Maurienne, en bordure du Parc National de la Vanoise. Bessans, c'est aussi un grand domaine de ski de fond et stade international de biathlon, unique en France.

L'église Saint-Jean-Baptiste, typiquement savoyarde à l’intérieur baroque domine le village de BessansIl est impossible de déterminer la date de son édification mais il est certain qu'elle existait déjà en 1376. Elle est flanquée de la chapelle Saint-Antoine du XVIIe siècle, construit sur l'éperon qui surplombe Bessans, aux fresques renommées relatant la vie de Jésus. Ces deux édifices s'intégrant dans les chemins du baroque. D’autres chapelles marquent les limites du village telles qu’elles avaient été prévues pour le mettre à l’abri des dangers naturels.

Pays de sculpteurs, Bessans est d'une extrême richesse dans l'art populaire comme l'art religieux : rouets et quenouilles, poules à sel, jouets en bois, statues, croix... abondent. L'âme s'est tissée au fil du temps au coeur de cette vallée. À chaque pas, vous ouvrez une page d'histoire. Minéralité, préhistoire et légendes, hameaux typiques, édifices religieux se conjuguent encore au présent.

Continuer votre escapade touristique vers Bonneval-sur-Arc, via la D902 (39 km). A deux kilomètres du Villaron, en direction de Bonneval-sur-Arc, un imposant rocher domine la vallée : c'est le rocher du château. A la base du rocher qui fut sans doute un abri sous roche aujourd'hui éboulé, apparaissent des peintures rupestres (sept ou huit cerfs peints à l'ocre rouge). Ces peintures rupestres datent de la période du Néolithique.

Bonneval-sur-Arc est sans aucun doute l'un des plus beaux sites de montagne en SavoieFaisant partie de l'association "Les Plus Beaux Villages de France" est situé au pied du Col de l'Iseran (2770 m), le plus haut col routier d'Europe qui permet de rejoindre Val d'Isère et la Haute-Tarentaise et sur la route des Grandes Alpes. Ce village authentique et typiquement savoyard, le plus haut de la Maurienne, offre une merveilleuse succession de maisons anciennes en pierre aux toits couverts de lauzes et aux balcons de bois.

Bonneval sur arc les routes touristiques de savoie guide touristique de rhone alpesBonneval-sur-Arc mérite une visite, l'histoire s'est arrêtée. Pénétrez le village à pied pour traversée ses ruelles, ses maisons en pierres et lauzes, grosses ardoises de près d'une tonne superposées, son architecture regroupée autour de son église et laissez-vous aller à imaginer les traditions de ce monde pastoral. 

Ne pas manquer non plus la visite du hameau de l'Ecot, l'un des plus hauts de France (2000 m) à 4 km de Bonneval. Le hameau de l'Ecot est magnifique par ses maisons en pierre et en lauzes. L'été on y accède par une petite route communale, l'hiver c'est un itinéraire fantastique à faire en raquettes, à pied ou en ski de fond. Partez à pied le découvrir ainsi que sa chapelle Sainte-Marguerite du XIIe siècle.

Passer le col de l’Iseran, via la D902 (53 km), plus haut col routier d’Europe permettant d’aller au Val d’Isère situé de l’autre côté de la montagne, fermé de début Novembre à mi-Juin. Val d’Isère (69 km) en Haute-Tarentaise, dans le massif de la Vanoise, sera la prochaine étape de ce parcours touristique, prestigieuse stations de sports d'hiver les plus célèbres d'Europe, alliant architecture traditionnelle et équipements sportifs les plus modernes. 

Chalets de bois et de pierre, toits en lauze, église baroque dédiée à Saint-Bernard-des-Alpes dit aussi Bernard de Menthon, saint patron des montagnards, édifice de style baroque datant du XVIIIe, et des chapelles qui jalonnent les environs du bourg (chapelles du Fornet, du Laisinant ou encore de la Daille), peut s'avérer des visites intéressantes dans Val d’Isère.

Quittez la station en direction de Bourg-Saint-Maurice, via la D902 (101 km), situé au pied de stations telles que Les Arcs et La Rosière. Découvrez le charme de Bourg-Saint-Maurice, au riche passé historique et pastoral, vous enchantera par sa situation géographique privilégiée, au coeur d'une vallée largement ouverte, au carrefour des grandes voies alpines et massifs montagneux alpins : Beaufortain, Mont-Blanc, Vanoise.

Mais aussi des musées et monuments tels que La chapelle Saint-Grat sur le village de Vulmix, édifiée au XVe siècle, ou l’église de Séez, caractéristique de l’art baroque, méritent amplement le détour. L'église Saint-Maurice de style néo-classique du XIXe siècle, le Château ou tour de Bourg-Saint-Maurice, au lieu-dit La Bourgeat, la Tour du Châtelard (dite Sarrasine), la Tour de Rochefort...  Le lavoir communal et sa fontaine, l’ancienne infirmerie ou encore la Grande-Rue et ses portes anciennes sont autant de vestiges à voirsont autant d’invitations à découvrir le passé des lieux.

Prenez également le temps d’admirer l’architecture caractéristique de Bourg-Saint-Maurice, avec ses maisons en bois, en pierre et en lauze, serrées les unes aux autres pour affronter les rigueurs hivernales. Profitez également des alpages de Haute-Tarentaise et du Beaufortain qui s’étendent à perte de vue.

Continuer sur la D902 et D925 jusqu'à Beaufort (141 km) situé au cœur du massif du Beaufortain, et doit notamment sa renommée à son fromage produit sur place, le célèbre Beaufort. En plus de ses paysages d'exception, le village dispose également d'un très beau patrimoine architectural et historique. De passage par le village, ne manquez pas d'admirer l'église Saint-Maxime, un très bel édifice de style baroque, ou l'église Saint-Jean-Baptiste d'Arêches, également de style baroque.

Élevée à la construction du barrage de Roselend, dans les années 1960, la chapelle de Roselend rend hommage à l'ancien hameau éponyme aujourd'hui englouti sous les eaux. La commune de Beaufort-sur-Doron a conservé plusieurs vestiges de ses nombreux châteaux. Ainsi, il est possible de découvrir les ruines du château de Beaufort du XIe siècle, dont les vestiges se dressent à deux kilomètres au nord-ouest du bourg, au sommet de la colline des Vanches, dominant le confluent du Doron et du Dorinet, à 997 mètres d'altitude.

Areches station de ski routes touristiques de savoie guide touristique de rhone alpesLe château des Outards du XIe siècle, dont les vestiges se dressent en face de la colline des Vanches, sur la rive gauche du Dorinet, au sommet de la colline des Curtillets, à 1,2 kilomètre au nord-est du bourg et du château de La Grande Salle du XIIIe siècle ou de La Sallaz, dont les ruines se dressent sur la rive gauche de l'Argentine, avant son confluent avec le Doron. Le château de Randens du XVe siècle abrite aujourd'hui les services de la mairie.

Plusieurs sentiers de randonnée balisés sont également accessibles dans et autour du village de Beaufort-sur-Doron pour apprécier la faune et la flore locales. Vous pourrez également visiter la fromagerie ou faire le tour du lac de Roselend.

Le Beaufortin, ou pays de Beaufort, est principalement constitué de la vallée qui porte son nom au fond de laquelle coule le Doron. Se déployant à partir d'Albertville, le Beaufortin est l'écrin de l'Espace Diamant, vaste domaine skiable de renom, mais aussi les domaines nordiques de Beaufort-Marcôt et le plateau de Cuvy, les Contamines-Évasion Mont-Blanc, les Rafforts à Ugine et enfin les Portes du Mont-Blanc-Évasion Mont-Blanc. Il faut aussi évoquer la présence de la mythique Pierra Menta, qui culmine à 2 714 m et qui fait le bonheur des sportifs.

Pour finir ce parcours touristique, la dernière étape sera Alberville, via la D925 (160 km). Albertville se trouve à la confluence de l'Isère et de son affluent l'Arly, marquant également la jonction des vallées de la Tarentaise, du Beaufortain et du Val d'Arly, en amont de la Combe de Savoie. Cette situation géographique lui vaut actuellement le surnom de Carrefour des Quatre Vallées. De nombreux sommets observables depuis Albertville sont la Belle Étoile, la dent de Cons, la Négresse, la roche Pourrie, le Mirantin, la pointe de la Grande Journée et la chaîne du Grand Arc.

Albertville est mondialement célèbre pour avoir hébergé, en février 1992, les cérémonies d'ouverture et de clôture des XVIe Jeux Olympiques d'hiver. Retraçant les évènements sportifs de cette fabuleuse période, la maison des Jeux Olympiques est le lieu incontournable de tout passage à Albertville. La Place de l'Europe, fort moderne avec son centre culturel, offre une jolie vue sur le village perché de Conflans.

Albertville, c'est également un patrimoine historique et architectural riche et varié, qui bénéficie du label Villes et Pays d'art et d'histoire. La place de l'Europe, coeur culturel abritant le Dôme. Avec sa tour sarrasine du XIIe siècle, l'église baroque Saint Grat, le château de Manuel de Locatel du XVIe siècle, Conflans se dresse sur un éperon rocheux dominant la ville et les quatre vallées alpines. Le musée d'art et d'histoire d'Albertville, labellisé Musée de France, accueille des collections témoignant de la richesse du territoire : vestiges gallo-romains, art sacré du XVe au XXe siècle, mobilier régional, intérieurs reconstitués sans oublier un espace dédié à l'histoire de la ville.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 1 de la route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes".

Pour vous rendre sur la route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes"

Partiellement nuageux

Aussois

17 °C Partiellement nuageux

Min: 16 °C | Max: 17 °C | Vent: 11 kmh 293°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de cœur sur la route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Savoie

Préparez vos vacances sur la route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Entre vallées et montagnes Savoyardes" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 27/07/2021