Les routes touristiques en France

Route des châteaux et Manoirs dans la Loire - Etape 5 (42)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 5 de la Route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire"

Une fois terminer vos visites à Feurs (km 0), reprenez votre véhicule pour admirer le Château de Chambéon (8 km)? situé à Chambéon, via la D107. Coordonnées par GPS : 45° 41' 52" Nord, 4° 10' 38" Est.

Prendre ensuite la direction de Montrond-les-Bains, via la D107 et la D6 (17 km). Découvrez le château fort à l'origine de la station thermale de Montrond-les-Bains. Posté sur un mont rond, une butte basaltique, il avait pour mission de défendre le gué sur la Loire, une importante zone de passage. Coordonnées par GPS : 45° 38' 38" Nord, 4° 13' 53" Est. Le Château de Montrond etait une imposante forteresse médiévale remaniée à la Renaissance. On le voit de loin, il brille de tous feux dès que la nuit tombe sur la ville et il est le point de repère de la ville, dès qu'on le voit on sait que l’on arrive à Montrond-les Bains.

Le Château de Montrond fut édifié au XIIe siècle, pour les Comtes du Forez. Afin d'assurer la sécurité de la région Il fut construit sur une éminence basaltique, au Centre de la plaine du Forez, seul point élevé sur la rive droite de la Loire. Le Château de Montrond devint un poste de surveillance stratégique. En 1302, il devint la propriété d’Arthaud de Saint-Germain dont la famille prit au XV siècle le nom d’Apchon. En 1302, le comte Jean Ier échange le mandement de Montrond et sa tour avec Arthaud de Saint-Germain. Arthaud IV entreprend vers 1325 la construction d’un premier château-fort.

La renaissance vit alors l’austère forteresse se transformer en un fabuleux château, lieu de réjouissances et fêtes grandioses. Très impliqués dans les guerres de religion, les descendants d’Arthaud IX conservent intact leur château grâce à leur fidélité au pouvoir royal. La famille quitte Montrond en 1730 pour s’établir près de Paris. Le dernier marquis, Antoine-Claude, y est guillotiné en avril 1793. En septembre de la même année, le Château de Montrond est incendié par un détachement de soldats révolutionnaires. La maison des Apchon-Montrond s’éteint en 1807 avec l’unique fille, qui mourra, sans descendance. Le château est vendu en 1828 à un particulier qui en fit une carrière de pierres.

Chateau de montrond routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesLaissé pendant un siècle et demi à l’abandon, il est sauvé de la ruine définitive par l’Association des Amis du château. Un grand pré de quatre hectares où trône le Grand Chêne entoure le Château de Montrond et le met en valeur agrémenté depuis quelques années du Jardin Médiéval. Jolie vue sur la plaine du forez, avec le Musée de la poste et un jardin médiéval en contrebas. Découverte libre, espace muséographique Renaissance, espace-jeux enfants, musée postal du Forez, animations médiévales et cinéma en plein air, font de ce bel endroit un lieu idéal pour toute la famille.

L'histoire de Montrond-les Bains fut liée à celle du château médiéval qui contrôlait le passage à gué du fleuve Loire entre Auvergne, Bourgogne, Velay et autres contrées. Montrond-les-Bains s'affiche doublement ville d'eau, d'une part parce qu'elle voit couler la Loire, d'autre part en raison de cette station thermale, ressource hydrominérale qui a scellé son destin de station thermale dès 1885. En 1879, à la recherche de nouveaux gisements de charbon, Francis Laur, ingénieur civil des Mines, réalise un forage près de la route nationale.

Les travaux s'étalent sur plusieurs années. Mais en guise de charbon, ce sont des nappes d'eau fortement minéralisée et d'une température de 28 °C que l'on découvre. Le 23 septembre 1881, le forage atteint 475 m de profondeur et l'eau jaillit à 7 m de haut. La source thermale du Geyser offre dès lors une eau minérale aux bienfaits reconnus. A découvrir également lors de votre passage à Montrond-les Bains : l'église romane Saint-Pierre de Meylieu du XIe siècle, l'église Saint-Roch,  ancienne chapelle du château du XVe siècle, les Thermes et son parc thermal...

La N89 vous emmenera à Bellegarde-en-Forez (23 km) pour voir le Château de Bellegarde-en-Forez, situé Chemin du Vieux ChâteauCoordonnées par GPS : 45° 38' 46" Nord, 4° 18' 10" Est. C'est un château privé, fermé au Public. Cependant les propriétaires actuels ouvrent leurs portes à la visite du parc, lors des journées du patrimoine. Le chateau de Bellegarde en Forez est très ancien, il est cité dès 1173 dans le fameux traité au sujet de la séparation du Lyonnais et du Forez. Il a été remanié une premiere fois entre 1550 et 1597, et de nouveau entre 1850 et 1870.

Chateau de bellegarde en forez routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesLe château appartenait aux Comtes du Forez, puis, après la mort de Renaud du forez, il revient au comté. Le nom donné au château de Bellegarde, aussi bien que sa situation à l'entrée de l'étroite vallée d'Anzieu,nous révèlent que, de bonne heure, ce lieu fut fortifié pour commander la route la plus suivie de Lyon à Montbrison. Dès le jour où les comtes de Forez se fixèrent dans cette dernière ville, cette position stratégique ne pouvait échapper, en effet, à leur attention. 

En 1521, Guillaume de Bron, seigneur de la ligue l'achète à Anne de Beaujeu et à son gendre le duc Charles III. En 1680, la famille du propriétaire actuel, achète la demeure au comte de Bron, l'édifice appartient actuellement à Monsieur de Sorbier de Pougnadoresse. Au-dessus d'une porte figure l'inscription "Celui-là que Dieu garde, il est en belle garde", des niches au dessus des fenêtres portent encore quelques-uns des 13 bustes des César antiques et le roi Henri IV.

Désormais l'histoire de ce fief va se confondre avec celle des familles qui l'ont possédé jusqu'à nos jours. Lors de la fondation du prieuré dépendant de l'abbaye de St Martin d'Ainay à Lyon, vers 800 à 900, le village construit autour de ce prieuré portait le nom de "Farges" et l'ancienne église romane édifiée au XIIe siècle était placée sous le vocable de Notre Dame de Bellegarde. Au XIIIe siècle, la ville de BelleGarde était fortifiée. Une garnison était chargée de surveiller le défilé et de faire payer le droit de passage. 

En 1793, durant la terreur, un enfant du village de Bellegarde-en-Forez, Claude Javogues, député de la convention, a marqué, par ses actions sanglantes, le Forez. Dans le bourg, au XIXème siècle, on fabriquait des chapeaux. Aujourd'hui , des artisans ont investi la friche de la chapellerie.

La prochaine étape sera au Château de Chevrières bâti à Chevrières, via la N89 et D11 (40 km). Coordonnées par GPS : 45° 35' 16" Nord, 4° 23' 59" EstLe château féodal fut construit vers 1198 et il subsiste de cette époque les épaisses assises situées à plus de cent mètres du château actuel. Détruit en partie par les troupes du Duc de Bourbon en 1465, le château est reconstruit vers 1524 par Louis Mitte II. De cette époque, il ne reste que trois tours féodales et de belles portes Renaissance en particulier la porte monumentale encadrée de hautes colonnes à chapiteaux.

La porte extérieure du Château de Chevrières permet de relier la place du village aux jardins; la porte latérale communique avec l’église. Les meurtrières qui accompagnent la grande porte d’entrée doivent être un reste d’une porte plus ancienne et du pont-levis qui la protégeait. En 1860, Elysée Neyrand fait construire un manoir, adossé à l’ancien château.

L’église de Chevrières est situé au fond de la place du village, à coté du mur d'enceinte du château, était à l’origine la chapelle oratoire du château et était déjà dédiée à Saint Maurice. La partie la plus ancienne aujourd’hui est le clocher porte qui date du XIVe, le reste du bâtiment ayant été reconstruit après la mise à sac par les troupes du Duc de Bourbon par Jean Mitte de Cuzieu.

Le village de Chevrières est cité dès le XIe siècle, son histoire est liée à celle de son château. Une ancienne voie commerciale secondaire empruntée au Moyen-Age, allant de  la vallée du Gier à Saint-Galmier, est connue pour traverser la Coise  à l'ouest du village, par un gué. L'histoire locale du "Roi de Chevrières" est  retranscrite par l'abbé Charles Signerin pour le centenaire de la Révolution, Chevrières fut un centre de résistance royaliste en Forez pendant la révolution.

Continuer en direction du Château de la Plagne situé au lieu-dit La Plagne, à Veauche, via la D6 (55 km). Coordonnées par GPS : 45° 33' 46" Nord, 4° 16' 43" Estpropriété privée, ne se visite pas.  Le château actuel, qui remplace le manoir des Relogue, de plan rectangulaire, date de 1833, année à laquelle il fut acquis par Michel-Ange Antoine Courbon de Saint-Genest, époux d’Octavie Donin de la Rosière. La reconstruction n’a été achevée qu’en 1870 par son fils Emile Antoine époux de Sophie de Clavière. C’est autour de 1875 que ce dernier fit surélever le bâtiment d’un étage supplémentaire.

Leur fils, Antoine Max, marié à Marie Reine de Saint-Pulgent, en a hérité en 1888. Il fit construire une chapelle et une orangerie en 1889. De facture néo-classique, le château comporte un étage sur rez-de-chaussée surélevé et un étage de combles. Un corps de logis principal est agrémenté d’un avant corps composé, sur deux niveaux, de trois baies jumelées, et un balcon est disposé sur celles situées au centre du premier étage. La façade de cette partie centrale est surmontée d’un fronton doté d’un oculus. Deux ailes en retrait formées de deux travées encadrent le bâtiment central.

L'église du bourg de Veauche fut construite à l'époque pré-romane, aux environs de l'an mil. Il semble qu'elle ait appartenu à l'abbaye d'Ainay de Lyon. Mais la partie la plus ancienne de l'église est antérieure d'un ou deux siècles, à cette date. Le prieur de Veauche, à la tête de quelques moines remplissait donc les fonctions de curé de la paroisse tout en ayant pour supérieur l'abbé d'Ainay. 

Chateau de saint bonnet les oules routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesPoursuivre en direction du Château de Saint-Bonnet-les-Oules situé à Saint Bonnet-les-Oules près de l'église, via la D54 (61 km). Coordonnées par GPS : 45° 32' 36,23" Nord, 4° 19' 47,81" EstPropriété des comtes de Forez, puis des comtes d’Auvergne, il est transformé en château fort au XIVème siècle avec la famille d’Angérieu. Il sera la propriété de nombreuses autres familles au fil des siècles, avant d’être acheté par la famille Vincent de Soleymieu, qui le restaure alors dans un style néo-gothique au XIXème siècle. Et leurs descendants en sont les propriétaires actuels.

On y découvre donc des douves encore en eau, seules douves médiévales encore en eau dans notre région. Mais beaucoup d’autres choses encore : de magnifiques pièces décorées dans le style Napoléon III et l’impressionnant escalier, les fresques du XVIIe siècle, représentant des scènes de la Mythologie grecque, ainsi que la statue d’Atalante, au centre du grand escalier, sculptée par Julien, sculpteur officiel du roi Louis XVI. Le Château de Saint-Bonnet-les-Oules abrite encore d’autres secrets, que vous découvrirez une fois le pont franchi. En tant que visiteur, vous contribuez grandement à la sauvegarde de ce bijou du Forez !

Deux châteaux sont présents à Saint-Bonnet-les-Oules : le second château est celui du Château de la VigieCoordonnées par GPS : 45° 32' 36" Nord, 4° 19' 58" EstLa commune possède plusieurs monuments à découvrir : L'église date du XIXe siècle et vient d'être restaurée récemment. De nombreuses ruines sont disséminées sur le territoire saint-bonnetaire : des puits, des lavoirs... Le musée de la ferme forézienne explique la vie d'autrefois dans la plaine du Forez et les monts du Lyonnais. Il retrace aussi le passé potier du village.

Pour la dernière visite de cette route touristique prendre la D3.2 jusqu'au Château de Saint-Victor-sur-Loire (86 km). Coordonnées par GPS : 45° 26' 46" Nord, 4° 15' 35" EstLe village de Saint-Victor-sur-Loire est mentionné pour la première fois en 1173, dans l'inventaire réalisé lors de la séparation des Comtés du Lyonnais et du Forez.  Suite à cet acte, Saint-Victor fit partie d'une enclave directement dépendante du chapitre de Lyon, aux confins du Jarez et du Forez et rendue au Forez en 1278.

Durant la Guerre de Cent Ans, le village se fortifia autour du château. Il fut construit au XIIIe siècle pour protéger le bourg médiéval qui dominait la Vallée de la Loire et du Lizeron. Aujourd’hui, le château est constitué d'un bâtiment central entouré de 2 tours et de fortifications. Un jardin à la Française a été créé dans la cour du château. Le château fût acquis au XIXe siècle par les Religieuses Saint Joseph qui en firent une institution pour jeunes filles. De nos jours, bien que ses fortifications aient depuis disparu, le Château de Saint-Victor-sur-Loire est toujours présent et surveille le fleuve et le village

Chateau de saint victor sur loire routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesLa galerie d’art du château accueille toute l’année des artistes de tous horizons dans une salle intime et chaleureuse. Deux jardins entourent le Château de Saint-Victor-sur-Loire pour le plus grand plaisir des sens. Le jardin principal est composé d’arbres centenaires, de massifs fleuris et de pelouses. Depuis la terrasse on aperçoit le château d’Essalois et le prieuré de la Presqu’île du Châtelet. Blotti entre la cour et le mur de l’ancien cimetière, le second jardin, joliment fleuri présente des massifs à la Française.

Saint-Victor-sur-Loirebourg médiéval qui domine la vallée de la Loire et du Lizeron prèsente aux visiteurs l'ancien presbytère, la Maison des passementiers. L'église Saint-Victor de style roman à colonnes datant de 1070, fut édifiée sur une chapelle plus ancestrale. La Roseraie du Berland: est un jardin floral de 2,5 hectares qui abrite des centaines de variétés d’arbres, arbustes et fleurs dont plus de 11 500 rosiers (85 variétés de rosiers). La Maison de la nature de la Frapna :  maison de la Réserve naturelle des Gorges de la Loire présentant les richesses naturelles du site et est le point de départ des sentiers d’observation des gorges.

Fin de cette cinquième étape de cette Route touristique "des Châteaux et Manoirs dans la Loire".

Après ces journées riches de découvertes, pourquoi ne pas continuer ce parcours touristique en suivant un autre itinéraire de la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire".

Pour vous rendre sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire"

Pluie modérée

Feurs

9 °C Pluie modérée

Min: 9 °C | Max: 10 °C | Vent: 18 kmh 166°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.

Nos coups de cœur sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Loire

Préparez vos vacances sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 27/08/2021