Les routes touristiques en France

Route des châteaux et Manoirs dans la Loire - Etape 1 (42)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire"

Cette escapade touristique commencera à partir du château-Grillet bâti à Vérin, (km 0). Coordonnées par GPS : 45° 26' 36" Nord, 4° 46' 47" EstChâteau-Grillet possède une histoire riche, illustrant parfaitement la passion et le dévouement des multiples générations d’hommes et de femmes pour ce terroir exceptionnel. Les vignobles de Condrieu et Château-Grillet auraient été plantés par l’empereur Probus à partir de plants ramenés de Dalmatie au IIIème siècle après Jésus-Christ.

De nombreuses mosaïques conservées sur le site archéologique de Saint-Roman-en-Gal (situé à une douzaine de kilomètres) témoignent de ces origines et l’une d’entre elle représente d’ailleurs une scène de vendanges et de foulage du raisin.

Le développement initial du vignoble de cette région est donc probablement lié à la paix romaine qui permit aux Allobroges dont le territoire englobait une partie de la rive droite du Rhône, en face de Vienne, d’acquérir la citoyenneté romaine et par la même le droit de planter de la vigne. Girard Desargues (1593–1662), géomètre et architecte lyonnais, est propriétaire du domaine et y cultive des vignes. Il reçoit son confrère Blaise Pascal en 1652. Humbert, filleul d’Antoine, frère du précédent, écuyer, épouse en 1658 Anne Jarry. Il hérita du domaine. A la fin de l’Ancien Régime, la Veuve Peyrouse exploite le vignoble. En 1787, elle reçu Thomas Jefferson, ambassadeur des États-Unis.

Quittez les bords du Rhône en direction du château de Virieu à Pélussin, via la D34 (11 km). C’est au Moyen Age, sous l’impulsion de Mathieu de Boisvin, que la villa romaine de Virius fut transformée en château fort. Connu depuis 1173, le château servait de sentinelle avancée chargée de garder les communications de Saint-Chamond avec le Rhône. Jean de Fay fait reconstruire la maison seigneuriale qu'il transforma en demeure de plaisance fin Pelussin chateau de virieu routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesdu XVIe, et remet le château en état de défense. Elle devint ensuite la propriété des seigneurs de Pélussin avant que la dernière héritière ne cède la propriété à un marchand de biens en 1813.

Le château de Virieu perdit par la suite de son prestige et fut transformé en école puis en hôpital. L'édifice est constitué d'un corps de logis flanqué de deux tours circulaires, doublée d'une haute échauguette. L'église, au nord du château, se compose d'une nef prolongée par un choeur carré. La porte d'entrée, surmontée d'un fronton triangulaire, comprend une inscription du XVIIe siècle rappelant les dates de la fondation de la chapelle. A l'intérieur, décor du XIXe siècle.

La commune de Pélussin est située en bordure du plateau oriental du massif du Pilat. Elle surplombe la vallée du Rhône et fait partie du Parc Naturel régional du PilatA découvrir sur la commune le bourg ancien, halles du XVIe siècle en bois, portes anciennes, au quartier de Virieu, l'église néo-romane reconstruite vers 1870, imposant bâtiment : gros clocher en façade, crypte romane, statueLe Moulin de Virieu. Les vestiges du château féodal de La Valette. A la crêt de l'Oeillon (1365 m), vous pouvez profiter du panorama sur la vallée du Rhône et des Alpes.

Suivre la direction du Château du Jarez du XIXe siècle situé rue Victor-Hugo à Saint-Chamond, via la D7 et la D62 (36 km). Coordonnées par GPS : 45° 28' 39" Nord, 4° 30' 55" EstL’histoire du château du Jarez, aussi appelé Château de Montgolfier, est étroitement liée à celle des Forges et Aciéries de la Marine. Aujourd’hui, cette bâtisse est utilisée comme salle de réception et accueille des associations telles que le RhinoJazz(s). Cette demeure est bâtie en 1897 par l’architecte Léon Lamaizière sur demande d’Adrien de Montgolfier, alors directeur général de la Compagnie des Hauts fourneaux, Forges et Aciéries de la Marine et des Chemins de fer.

Siège de la Compagnie, ce château était alors destiné aux réceptions des hautes personnalités venues rendre visite aux usines. Le caractère somptueux et monumental du bâtiment devait alors exposer la grandeur et l’éclat à la Compagnie. Et dire que c’est le petit fils (et petit neveu) des frères Mongolfier qui a imaginé ce parc afin d’y réunir le tout Saint-Chamond. Aujourd’hui , on y célèbre les arts.

Capitale de la vallée du Gier, et du Jarez, Saint-Chamond etait une seigneurie très importante dans la région. Melchior Mitte de Chevrières, seigneur de Saint-Chamond, marqua la ville de son empreinte. On peut d'ailleurs voir de nombreux bâtiments de cette époque tels que la Maison des Chanoines des XVe et XVIe siècles, l'Hôtel-Dieu et sa chapelle du XVIe siècle, l'église Saint-Pierre du XVIIe siècle, et le couvent des Minimes, construit entre 1622 et 1624, qui est aujourd'hui la mairie de Saint-Chamond. La commune possède un patrimoine architectural exceptionnel qui s'est enrichi au fil des époques.

Prendre la N88 et D8 jusqu'à Rochetaillée pour visiter les vestiges du Château de Rochetaillée du XIe siècle appelé aussi le Château féodal de Saint-Etienne (52 km). Coordonnées par GPS : 45° 26' 05" Nord 4° 23' 25" Est.  La forteresse restaurée, inaccessible du côté nord, domine le village. Le château était composé de quatre tours dont trois subsistent aujourd'hui. Le château féodal de Rochetaillée est visitable. Cette structure fortifiée témoigne de la construction des donjons dès le début du XIe siècle pour contrôler les passages des routes et des cols dans les zones frontalières du comté de Forez.

Elle atteste également de la militarisation du donjon, avec l'abandon de la fonction de logis au profit de la seule fonction défensive et l'évolution des procédés de construction souvent intimement liés aux évolutions de l'artillerie. Appartenant au XIIe siècle à l'abbaye de Valbenoîte, il dépend ensuite de la famille de Jarez aux XIIIe et XIVe siècles. Plusieurs documents témoignent de son économie prospère à cette époque. Le village de Rochetaillée, construit sur une crête, est surplombé par une église gothique du XVIe siècle. Situé au pied du versant nord du Massif du Pilat, Rochetaillée surplombe la vallée du Furan avec le fameux barrage du Gouffre d’Enfer. Les alentours sont un lieu idéal pour de superbes balades.

Chateau de roche la moliere routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesRevenir sur la N88, puis poursuivre vers le Château de Roche-la-Molière très bien conservé, via la D201 (67 km). Le château de Roche-la-Molière était une forteresse du XIIe siècle. Modifié au XVe siècle puis au XVIIIe siècle, il est l’un des rares vestiges médiéval du sud de la Loire. Possédé au Moyen-âge par des grandes familles, le château dresse ses tours et ses remparts sur une forte éminence de grès houiller.

Entouré d'un magnifique jardin, le château vous ouvre ses portes pour une visite parmi ses tours, courtines, mâchicoulis... Cuisine du XIIIe siècle avec un très rare ensemble de 3 fours, voûtes du XVIIe siècle à décor de blasons, salons du XVIIIe siècle et salon kabyle, chapelle ornée de tableaux… un grand intérêt historique. Des expositions temporaires sont régulièrement organisées. Le Château de Roche-la-Molière ne ressemble en rien à ce qu' il était à l'origine avec des fossés et autres remparts de défense...

Reprendre votre véhicule pour l'étape suivante qui sera le château des Bruneaux, via la D3 (75 km) situé 3 Rue Chanzy à FirminyCoordonnées par GPS : 45° 23' 20" Nord, 4° 17' 16" EstPlace importante du Firminy des XVIIIe et XIXe siècles, le château des Bruneaux a dépéri, avant de renaître petit à petit grâce à sa restauration. Retour sur l’histoire de ce lieu qui a également connu de nombreux propriétaires. Vous aurez l'occasion de voyager dans un autre temps durant votre visite de ce château. Les différentes pièces vous feront découvrir les traditions de l'époque du Château des Bruneaux.

Mentionné dès 1420 avec la famille De Berchoux, le fief des Bruneaux ne connait sa véritable importance qu’au XVII avec les Ansermet, plus tard Anselmet. Grâce au mariage de Anne-Marie Anselmet avec Jean-Baptiste de Charpin, le château des Bruneaux passe sous le contrôle de la famille Charpin, famille importante dans le Forez. C'est ce couple qui va construire le bâtiment tel que nous le connaissons aujourd'hui dans un style Louis XVI. En 1896, le château change à nouveau de propriétaire pour passer à la famille Chapelon, qui est expropriée en 1967. Depuis le château est la propriété de la commune.

En rentrant dans ce château des Bruneaux vous découvrirez un château de l'époque Renaissance, avec son architecture caractéristique. Dans l'écomusée du château des Bruneaux, vous découvrirez des collections permanentes comme l'atelier du cloutier, la mine-témoin ouverte exclusivement les mercredis, jeudis et week-ends. Des salles sont dédiées à la vie quotidienne : un fournil, la salle dite des « perruques » pour les objets confectionnés par les ouvriers sur leur lieu de travail, une salle de classe, mais aussi une pièce consacrée aux jouets anciens ainsi que des appartements du XVIIIe siècle.

Le château est également entouré d'un parc boisé et depuis quelques années, la mairie a créé un jardin médiéval. Le château des Bruneaux est un vestige de l'histoire de Firminy. On trouve également dans cette commune une mine témoin. Elle permet de voir ce qu'a été l'extraction du charbon dans la vallée de l'Ondaine. Piloté par la Société d'Histoire, son aménagement a été l'œuvre d'anciens mineurs qui ont bénévolement recréé l'ambiance des galeries en utilisant des outillages et des structures retirées des mines avant leur abandon. En cheminant dans ce sous-sol reconstitué, le visiteur peut aussi découvrir, grâce à ces matériaux authentiques, l'évolution des méthodes de boisage et d'extraction. 

Limitrophe de la Haute-Loire, Firminy est située dans le Massif central entre l'Auvergne et le Forez, à la limite du Velay et du parc naturel régional du Pilat. Parmi les édifices et lieux à forte valeur historique et patrimoniale, outre le château et la mine, vous aurez l'occasion d'admirer La porte Saint-Pierre, du XIIe siècle, c'est le monument le plus ancien de Firminy. La porte est le seul vestiges matériels de l'église Saint-Pierre construite au XIIe siècle et détruite en 1932. Sur le linteau de la porte, on peut observer l'agneau pascal, des anges, saint Martin (à gauche) et saint Pierre (à droite). L'église Saint-Firmin et le Musée des pompiers.

Saint paul en cornillon chateau de la rive routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesPoursuivre votre parcours, en direction du Château de la Rive situé à Saint-Paul-en-Cornillon, via la D3 et la rue Charle de Gaule (83 km). Coordonnées par GPS : 45° 23' 53" Nord, 4° 14' 29" Est. Les origines de Saint-Paul-en-Cornillon remontent au Moyen Age, où un monastère s'établit sur la rive droite de la Loire. Pièce majestueuse du puzzle que forme ce magnifique village, le château médiéval se dresse fièrement au-dessus du bourg de Cornillon qui étend ses habitations le long du fleuve. Lorsque la brume envahit la vallée, on a vite fait de se croire au milieu des terres celtiques tant la silhouette du château perché en haut du Rocher rappelle les légendes d’outre-Manche.

N'oublions pas : Cornillon proviendrait du Celte " Corn (rocher) et Ouel (élevé) ou Ouille (de la vallée) " et, par contraction, Cornillon (origine similaire des Cornouilles anglaises). Le château de la Rive, tout au long de son histoire millénaire connaît une succession d'heures de gloire et de périodes sombres. Les premières pierres de ce château ont été posées au XIe siècle, et il s'est progressivement agrandi depuis. Détruit, l'édifice fut reconstruit au XIVe siècle par des seigneurs de la Loire qui y rajoutèrent au fil du temps des éléments nouveaux : ailes, bâtiment, toits jusqu'au XVIIIe siècle. La chapelle porte par exemple les traces de ses constructions successives.

L'ensemble se compose d'un château et de communs, le tout séparé par une allée d'accès. Le château est construit à même le rocher, l'accès se fait par une porte en arc brisé. Quelques vestiges de la première enceinte crénelée subsistent. La première cour est revêtue de galets et inclinée, avec une porte qui permettait au seigneur de monter directement à cheval depuis un balcon. Dans le jardin se trouvent deux colombiers. Les communs conservent des caves voûtées et une forge avec le mobilier. L'ancien chemin de garde a également été conservé.

Le château de la Rive est aujourd'hui une résidence privée, habitée, que son propriétaire restaure avec zèle. En contrebas du rocher, le site des Neuf-Ponts fait face à un gué où les pêcheurs du dimanche se pressent. En vous arrêtant à Saint-Paul-en-Cornillon, vous pourrez prendre de belles photos, témoins des trésors que vous aurez découverts lors de votre passage dans la Loire.

Impossible de quitter ce site sans avoir grimpé au sommet du légendaire Mont Fayn. Là-haut, vous trouverez une table d’orientation et une vue incroyable sur les Gorges de la Loire et le Pilat avec le pont du Pertuiset en arrière-plan.

Il est temps de filer vers le château d'Essalois, situé sur la commune de Chambles, via la D108 (100 km). Coordonnées par GPS : 45° 27' 43,7" Nord, 4° 14' 43,4" EstLe château d'Essalois surplombe le lac de Grangent et la Loire de son éperon rocheux. Site classé des gorges de la Loire, il a été édifié au XIIe siècle sur les vestiges d'un oppidum gaulois. L’oppidum gaulois (occupé par les Ségusiaves de -170 à -25) très important s’étendait à 500 mètres en arrière du château au lieu-dit « le palais ». Il en subsiste des murailles noyées par les genêts.

La mise au jour d’amphores et de pièces de monnaie au cours des fouilles archéologiques menées par M. Preynat ont révélé l’existence d’échanges commerciaux importants (vin) avec l’Italie, antérieurs à l’occupation romaine. Le château actuel a été en grande partie du XVIe siècle. Pillé à la fin du XVIe siècle par les troupes de ligueurs d'Honoré d'Urfé, il fut vendu comme bien national à la suite de la Révolution française au XVIIIe siècle.

Chambles chateau d essalois routes touristiques de la loire guide du tourisme de rhone alpesLe château d’Essalois n’est pas seulement un site historique. Cette place forte stratégique offre un point de vue imprenable sur les gorges de la Loire et sur le paysage environnant. Perché sur les murs en pierre, vous pourrez promener votre regard sur les villages pittoresques qui bordent le fleuve et observer le barrage de Grangent qui se trouve en à-pic et la Plaine du ForezA l’intérieur, découvrez le Centre d’Interprétation des Gorges de la Loire, espace pédagogique sur le patrimoine de ce site. L’ensemble du château d'Essalois constitue par son volume et sa position l'un des points forts du paysage des gorges de la Loire. Des sentiers de randonnées et un GR de pays aménagés vous permettent de découvrir ce site remarquable.

Surplombant fièrement la Loire et ses gorges, le charmant village de Chambles est une véritable découverte. Les terres de Chambles ont d'abord été propriétés des religieux. Ce petit bourg a su préserver son caractère féodal qui lui donne toute son originalité. Sa tour et ses quelques vestiges médiévaux font de ce petit village, un enchantement. Haute de 18 mètres, la tour de Chambles date du XIe siècle, accessible jusqu'au sommet, elle offre un magnifique panorama sur les gorges de la LoireCoordonnées par GPS : 45° 26' 34,4" Nord, 4° 14' 26,88" Est.

Le Château de Vassalieux est un manoir bâti au lieu-dit Vassalieux, à ChamblesChâteau médiéval qui a fait l’objet de reconstructions successives, mais qui a conservé une allure ancienne. Coordonnées par GPS : 45° 26' 34" nord, 4° 14' 20" Est. En 1206, les terres du domaine apparenaient à des religieux. En 1224, Le Comte de Forez accorde aux habitants une charte de franchises, gardant le droit de garde. Il s'agit ici du début des libertés pour les habitants. En 1280, il est fait mention du "Fief de Vassalieu", version initiale du château de Vassalieu, dont quelques éléments de cette époque sont toujours visibles.

Les remparts ainsi qu'une tour d'angle datent du XIIIe siècle. A la fin du XVe siècle, la famille de Saint-Pol, qui en était devenue propriétaire, fit reconstruire le château. En 1660, les oratiens la transforment en maison de campagne. La révolution de 1794 poussera le château à être vendu comme bien national. Le Château de Vassalieux est privé et fermé au Public.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "des Châteaux et Manoirs dans la Loire".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 2 de la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire".

Pour vous rendre sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire"

Légère pluie

Les Roches-de-Condrieu

21 °C Légère pluie

Min: 20 °C | Max: 28 °C | Vent: 8 kmh 154°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.

Nos coups de cœur sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Loire

Préparez vos vacances sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des châteaux et Manoirs dans la Loire" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 15/09/2021