Les routes touristiques en France

Saint-Justin (Bastide-40)

Saint-Justin : porte de l'Armagnac !

Saint-Justin est située dans le département des Landes en région Nouvelle-Aquitaine.à la limite sud-est de la grande forêt des Landes et à environ cinq kilomètres à l'ouest de Labastide d'ArmagnacSaint-Justin est au carrefour d'importantes voies de communication et ouvre la porte de l'Armagnac. La nature offre des paysages changeants, le village s'étirant sur la frontière entre la pinède de la lande et le vignoble au relief ondulé de l'Armagnac.

Cette terre de rencontre favorable aux échanges sera choisie au Moyen-âge pour y implanter la bastide Saint-Justin, à la croisée d'antiques routes commerciales, soigneusement conservée jusqu'à nos jours. Comme la plupart de ces villes nouvelles, elle traduit la volonté de développer l'économie mais surtout d'occuper une position stratégique à la frontière du Marsan et de l'Armagnac. Cette position stratégique lui vaut un passé batailleur, avec ses heures sombres et ses moments de gloire.

Les vestiges des remparts, les trois tours octogonales, le chemin de ronde longeant les remparts et la curieuse chambre d'arrêt témoignent de ce passé guerrier. Un destin batailleur qu'elle partage avec sa voisine et longtemps rivale Labastide-d'Armagnac. Aujourd'hui, les fleurs ont remplacé les canons, ce village fleuri d’Aquitaine restauré exprime le charme hérité de siècles d’histoire.

Préparer votre visite touristique à Saint-Justin

Les premières pages de l'histoire de Saint-Justin ont été écrites par les Romains. Dès les premiers siècles de notre ère, sur le promontoire dominant la rivière Doulouze, ils installent un "emporium", centre de commerce permettant d’acheminer des marchandises vers les villas et cités voisines. Au Ve siècle, Saint-Justin, 1er évêque de Bigorre et compagnon de Saint Sever, évangélise la région. Il laisse à cette terre son nom, conservé jusqu’à nos jours. Au moyen-age, dirigée par des moines soldats, la cité veille alors sur l’entrée dans la vicomté de Marsan. Avec la création de la Commanderie Hospitalière, les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle venant de Nérac y trouvent refuge et assistance avant de rejoindre la Voie de Vézelay.

Saint justin tour octogonale du manoir de leon dufour vue de la place principale route touristique des landes guide touristique de l aquitaineLe 28 mai 1280, la Bastide de Saint-Justin voit le jour, la vicomtesse Constance de Marsan scelle sa fondation en paréage avec les Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, futur ordre de Malte, sans l'autorisation de leur suzerain duc d'Aquitaine et roi d'Angleterre. Edouard 1er va alors appuyer la création de nombreuses bastides anglaises autour de Saint-Justin : Arouille (1280) aujourd’hui rattachée à notre commune, Mauvezin (1280), Labastide d’Armagnac (1291) Betbezer (1320). La cité frontière, aux remparts hérissés dit-on de 8 tours, défend l'entrée en Marsan, Saint-Justin a connu une destinée guerrière: siège des Anglais en 1359, pillages par les troupes protestantes en 1569 et destructions pendant la Fronde…

Mais la position stratégique de Saint-Justin, sur la route de Paris, lui a valu également des heures de gloire. De grands personnages y ont été accueillis comme Gaston Phoebus, Jeanne d’Albret, Henri IV, Louis XIII et sa nièce La Grande Mademoiselle... De nombreux siècles se sont écoulés et la cité conserve tout son caractère avec un riche patrimoine témoignant des différents chapitres de son histoire tourmentée.

Dominant les eaux de la rivière d'une vingtaine de mètres, du haut d'un promontoire la bastide de Saint-Justin s'étend sur un rectangle de deux hectares terminé en pointe. Elle est ainsi lovée dans un méandre de la Douze, véritable rempart naturel. Son plan d'origine subsiste: au centre la place destinée aux marchés, et partant des angles deux axes principaux en baïonnette menant autrefois aux portes. Un chemin de ronde qui longeait le mur d’enceinte clôture le site. Vous pouvez explorez le coeur de la vieille cité seul en suivant le parcours du patrimoine jalonné de panneaux explicatifs.

Il exciste des aires de stationnement pour les camping car et de nombreux endroits pour stationner votre véhicule dans Saint-JustinVous pouvez pénétrer dans la bastide par le Castel, ou ce qu'il en reste, désormais restauré et transformé en Maison de la Musique. L'ensemble était au XIXe siècle la propriété du savant Léon Dufour, savant naturaliste, entomologiste et médecin. En 1884, son fils restructure les dépendances en un seul bâtiment. Le Manoir évoque la période romantique avec sa loggia. En continuant sur une vingtaine de mètres, on accède à la place centrale de la bastide.

Cœur de la cité, la Place des Tilleulsdestinée au marché, deux axes principaux en baïonnette menaient autrefois aux portes. Lieu de rassemblement et de fête, la place a conservé tout son caractère avec ses maisons à arcades sur une grande partie de son pourtour. L’empreinte des siècles écoulés se lit sur les façades patinées. Toutes les époques s’y côtoient harmonieusement. Bois des chênes de l'Armagnac Noir, "barons" de terre cuite de Coursan, pierre des carrières de Saint-Martin de Noët, depuis toujours, les matériaux du pays donnent au bâti leur charme authentique.

Saint justin l eglise saint andre de saint justin et la tour des templiers route touristique des landes guide touristique de l aquitaineSur la place, jettez un coup d'oeil au Manoir du XIXe siècle gardé par sa tour médiévale. Il faisait autrefois partie du Castel. Admirer la Maison Commune édifice majeur des bastides. Dans ce siège administratif, l'assemblée des consuls traite mes problèmes de la cité. Les suzerains y reçoivent les hommages de leurs vassaux. On y accueillera Gaston Phoebus en 1344, Jeanne d'Albret, le futur roi Henri IV, Louis XIII et sa nièce, la Grande Mademoiselle. Elle était encadrée par la commanderie hospitalière aujourd’hui disparue et la chambre d’arrêt jouxtant l’église.

Attenante à la Maison Commune, la Chambre d'Arrêt où etaient enfermés ceux qui attendent leur jugement. Elle aurait servi de chambre de dégrisement jusque dans les années 30. Le Couvent mérite aussi votre attention sa façade comprend à gauche des croisillons médiévaux et à droite des colombages sculptés de style renaissance. Après la tragédie des guerres de religion, de belles maisons en pierre vont être rebâties en englobant plusieurs parcelles d’origine. A cette époque, des larges fenêtres à meneaux ouvragées ornent les façades et laissent entrer la lumière tout en témoignant du rang social de leur propriétaire.

Au cœur du de la cité médiévale du Saint-Justin, a été édifiée à l'emplacement d'une plus ancienne, datée de 1280. L'église dédiée à Saint-André est dotée d'une nef gothique à ogive surbaissée du XIVe siècle. L'église est endommagée en 1569 par les troupes huguenotes de Thoiras, comme presque tous les lieux de culte voisins, puis à nouveau à la Révolution, elle servit alors de magasin. Sa tour fortifiée qui faisait partie du dispositif de défense de la bastide a été remplacée en 1856 par une tour carrée de 26 m de hauteur, située côté rue.  A noter les vitraux que l'on doit à plusieurs dynasties de maîtres verriers reconnus les Mauméjean de Pau, les Gesta de Toulouse et les Feur de Bordeaux.

Pendant votre promenade dans Saint-Justin, vous remarquerez sans doute une Maison Forte Cet entrepôt fortifié remonte à l’époque de la fondation de la bastide. Sa porte était défendue par une bretèche dont les corbeaux de soutien sont encore visibles. De cette logette dont le plancher était percé de trous, les archers pouvaient tirer leur flèches sur d'éventuels assaillants. Le chemin de ronde longeant les vestiges des remparts sont autant d'éléments qui rappellent le passé guerrier de la cité de Saint-Justin. Aujourd’hui les fleurs ont remplacé les canons et la flânerie y est douce et nostalgique.

Vous trouverez sur la commune de nombreux lavoir. Le lavoir public était jadis un lieu social essentiel de la vie rurale. Ces édifices plein de charme feraient presque oublier l'ingrate tâche que les femmes y accomplissaient. Les lavandières tout en travaillant commentaient largement les actualités du village, les potins locaux et autres nouvelles du monde. Saint-Justin en compte quatre, tous différents. Le Lavoir Du Bourg, édifié en 1824, il offre plus de charme que de confort puisque les femmes devaient se mettre à genou pour battre et rincer le linge. Une belle fontaine coiffée d'une curieuse pierre pyramidale sert à capter l'eau pour la consommation. Elle se déverse par un « pichouret » Saint justin les remparts cote est route touristique des landes guide touristique de l aquitainedans le lavoir. Un réservoir souterrain de quatre mètres cubes permettait d'emmagasiner l'eau en prévision des grandes foires. Au cours de la restauration il a été découvert plusieurs conduits répartis en éventail à 1,50m de profondeur construits en briques de la tuilerie locale de Coursan, destinés à capter l'eau quand elle se faisait rare.

Situé sur la rive gauche de la Doulouze, à l'ouest du village de Saint-Justin, le lavoir de Bourron est le plus important des quatre de part ses dimensions. Il est alimenté par une source abondante surgissant à flanc de colline. L'eau est retenue dans un bassin carré de 5m de côté. Un plan de travail, légèrement incliné sur les deux côtés opposés du lavoir, permettait aux lavandières de battre le linge debout. Le Lavoir du Quartier de La Pologne, situé au nord du village, sur la rive droite de la Doulouze, il comporte un édicule de forme cubique de deux mètres d'arête en belles pierres de taille, recouvert de six lourdes dalles également en pierre en forme de frontispice, protégeant la résurgence d'une source abondante. Le bassin qui en reçoit l'eau, dépasse à peine d'un mètre l'étiage de la rivière, ce qui a pour conséquence son ensablement à l'occasion des crues.

A l'opposé des autres lavoirs, il ne semble n'avoir jamais comporté de toiture, obligeant les femmes du voisinage à attendre le beau temps pour effectuer leur pénible besogne. Construit au début du XIXème siècle, il a la particularité d'être pourvu de toilettes dont l'entrée se situe sur le côté le plus proche de la rivière, un système d'évacuation s'y déversant. Le Lavoir Du Tay est situé en bordure de la route du Frêche, au sud du village, il est construit sur le lit d'un ruisseau, au cours régulier. Modeste par sa taille, il comporte sept ou huit emplacements pour lavandière. Son eau limpide est renouvelée sans cesse grâce au débit régulier et abondant du Tay qui l'alimente. Il a été construit au XIXème siècle.

Au delà du cœur historique constitué par la bastide de Saint-Justin, d'anciennes communes ou paroisses rattachées à Saint-Justin au fil des siècles se sont constituées en quartiers, offrant leurs propres trésors à découvrir. A l'ouest, Douzevielle s'est construit autour d'un airial somptueux planté de chênes centenaires. L'église romane Saint-Sernin, les belles maisons à auvent typiques de l'habitat traditionnel, les paysages changeants émaillent un sentier balisé très apprécié des randonneurs.

Au nord, l'église de Saint-Martin de Noët domine le ruisseau encaissé et offre une silhouette gothique massive. Sur le hameau d'Arouille se cachent au détour des chemins de traverse des lieux uniques : le manoir de Laroqué qui fut le repaire d'un brigand au XVIe siècle ; en face, le château de Fondat et son parc peuplé de zelkovas labellisés Arbres Remarquables de France ; le jouxtant, l'église d'Argelouse et son curieux clocher en bardeaux de châtaigniers.

Carnet pratique de Saint-Justin

Les incontournables de Saint-Justin

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites

  • L'Office de Tourisme des Landes d'Armagnac organise des visites commentées de la bastide et du château de Fondat toute l'année sur rendez-vous pour les groupes. En juillet et août, le jeudi à 10h30 sur réservation, des visites commentées de la bastide ont lieu pour les individuels.
  • Visite commentée de la bastide de Saint-Justin : +33 5 58 44 86 06
  • Des plans de visite de Saint-Justin sont à retirer à l’Office de Tourisme à Saint-Justin et dans les autres bureaux d’accueil.
  • Un parcours du patrimoine jalonné de plaques explicatives permet quelle que soit l'heure de découvrir l'histoire du village.

Activités & Festivités :

  • Au printemps, la Foire du 1er mai avec ses 150 exposants, commerçants, producteurs locaux, artisans d'art, éleveurs de chevaux, ânes, poneys, meutes de chasse, accueille plus 5000 visiteurs au son des trompes de chasse.
  • Le 3ème vendredi du mois de juin, sur la place des Tilleuls, c'est la Nuit des Quilles, un concours de quilles de six au maillet où s'affrontent des équipes de filles ou garçons, adultes ou enfants.
  • Le premier week-end de juillet, la fête dure 5 jours et 5 nuits et la musique y est omniprésente, le village étant fier de son orchestre d'adultes, son orchestre d'enfants et sa banda. 
  • En été, le Marché de Producteurs de Pays a lieu le dernier mercredi du mois de juillet pour le bonheur des gourmands et des locavores. 
  • A l'automne, le troisième mardi de septembre, la Route de la Transhumance fait étape. Stéphane et Txomin Iriberri, revenant à pied de leur estive pyrénéenne avec leur troupeau de 6000 brebis, s'arrêtent pour la nuit et c'est l'occasion d'une fête des traditions : randonnée viticole, confection du pain dans un four traditionnel, musiques et danses gasconnes, poule au pot.

Consulter nos pages :

  • A voir dans Saint-Justin
  • A faire dans Saint-Justin
  • Parcours touristique dans Saint-Justin
  • Histoire de Saint-Justin

Marchés à visiter près de Saint-Justin

  • Roquefort : marché Samedi (10km)
  • Mont-de-Marsan : marché Mardi toute la journée & Samedi (24km)
  • Eauze : marché Jeudi toute la journée (29km)
  • Riscle : marché Vendredi (38km)
  • Mezin : marché Dimanche (40km)
  • Casteljaloux : marché Mardi & Samedi (45km)
  • Hagetmau : marché Mercredi toute la journée (46km)

Sites touristiques près de Saint-Justin

  • Mont-de-Marsan : ville fleurie 4* (24 km)
  • Aire sur l'Adour église St Quitterie (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (32 km)
  • Montreal-du-Gers : plus beaux village (35 km)
  • Palmeraie du Sarthou : jardin remarquable (36 km)
  • Fources : plus beaux village (37 km)
  • Abbaye de St Sever (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (37 km)
  • Beaumont sur l'Osee pont d'Artigues (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (43 km)
  • Larressingle : plus beaux village (43 km)
  • Hagetmau : ville fleurie 4* (46 km)
  • Nerac : secteur sauvegardé (48 km)
  • Bazas cathédrale St Jean Baptist (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (50 km)
  • Landes de Gascogne : parc regionale naturel (56 km)

Plus d'information

Pour vous rendre à Saint-Justin

Partiellement nuageux

Saint-Justin

6 °C Partiellement nuageux

Min: 5 °C | Max: 7 °C | Vent: 11 kmh 213°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur à Saint-Justin

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques des Landes

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans les Landes avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 20/01/2022