Les routes touristiques en France

Salers (Plus beaux villages de France-15)

Salers : une cité médiévale taillée dans la lave !

Au-dessus de la vallée de la Maronne, dans le Parc Naturel Régional des Volcans d'AuvergneSalers, classé parmi les plus beaux villages de France, est situé au nord d'Aurillac dans le Cantal en région Auvergne. Sur sa colline rocheuse, à 950 mètres d'altitude, Salers surplombe les vallées de l'Aspre, la Maronne et le Rat. Les Monts du Cantal avoisinants l'enserrent doucement, la protègent.

Perle noire dans un panorama de verdure, ce joyaux du Cantal, a su conserver son caractère autour de son église, de son beffroi et des façades de ses hôtels particuliers. De nombreux artisans d'art se sont installés dans les rues. Sur la route de vos vacances, ne manquez pas de découvrir cette cité médiévale taillée dans la lave, véritable joyau architectural dont le patrimoine historique est aussi riche que son terroir est réputée. Vous serez transporté du Moyen Âge à l'époque de la Renaissance.

Salers n'a pas échappé aux invasions pendant la guerre de 100 ans, c'est dans ce contexte que "les sagraniers" ont fortifié leur ville pour se protéger des anglais et des brigands. Ville marchande puis ville de nobles, la grandeur passée de Salers se traduit par son architecture reflet du XVe - XVIIIe, datant de l'époque du Bailliage des Hautes Montagnes.

Préparer votre visite touristique à Salers

L’origine de de la ville est connue à partir du XIe siècle, le pouvoir des seigneurs de Salers s’étendait sur la petite cité rassemblée autour d’un donjon. La Maison de Salers participa à plusieurs croisades : le baron Séverin de Salers partit en 1095 à la première croisade, et un de ses descendants prit part à la septième croisade en 1250 aux côtés de Saint Louis (Louis IX). Salers n'a pas échappé aux invasions pendant la Guerre de Cent ans, c'est dans ce contexte que les "Sagraniers" ont fortifié leur ville dans sa partie haute pour se protéger des pillages répétés lors des incursions des routiers anglais et des brigands. Salers s’est développé derrière ses remparts à partir du XVème siècle

Salers maisons plus beaux villages de france routes touristiques du cantal guide touristique auvergneÀ partir de 1550, un édit d’Henri II fait de Salers un siège administratif et judiciaire. La notoriété de de la cité grandit grâce à la récupération par la ville du bailliage des Hautes Montagnes d’Auvergne, un tribunal royal qui fait s’installer de nombreuses familles aisées. C’est à cette époque que sont construites la plupart des demeures de pierre de lave qui entourent l’actuelle place Tyssandier d’Escous. La ville de Salers, essentiellement bourgeoise, va ainsi donner naissance à une noblesse de robe. La fin du XVIe siècle est marquée par les guerres de religion. C’est de nuit, le 1er février 1586 que les huguenots vont tenter de prendre la cité. L’assaut sera repoussé. La cité fut dédiée par la suite au Saint-Esprit. On peut admirer un tableau commémoratif dans l’église paroissiale Saint-Matthieu en face de la célèbre mise au tombeau polychrome des années 1495, offert par Géraud Vitalis, alors prêtre communaliste de la paroisse, pour la reconstruction de l’église.

Les Grands jours d’Auvergne sont des tribunaux exceptionnels qui ont lieu entre septembre 1665 et janvier 1666 pour punir la noblesse qui abuse de son pouvoir pour opprimer le peuple et se soustraire à la justice. En 1666, le baron François IV de Salers fut destitué de son titre par la Haute Cour de justice de Clermont, pour avoir fait mettre à mort un de ses ennemis sur ses terres, sans avoir eu recours aux procédures royales. Le château du XIème siècle fut alors rasé, sur ordre de Louis XIVTout amateur d'univers lointain ou de voyage dans le temps appréciera Salers, vous retrouverez les témoignages de son passé, à travers une architecture incroyable. Cette cité médiévale fortifiée, renferme en son sein une histoire passionnante au cœur, le tout au centre d’une nature préservée.

La grandeur passée de Salers se traduit par son architecture reflet du XIVème au XVIIIème siècles datant principalement de l'époque du Bailliage des Hautes Montagnes d'Auvergne. Chaque ruelle renferme de vieilles demeures toutes en parfait état de conservation. Tout de pierre volcanique et de toits de lauze vêtu, le village de Salers offre au regard une unité architecturale à la beauté minérale. Salers vous transporte successivement au Moyen Age puis à l'époque de la Renaissance. L’office du tourisme de Salers a créé 3 parcours de balade différents. Des panneaux bleu, jaune et orange à l’effigie de personnages tout droit sortis du XVIIe siècle. Ces parcours permettent de découvrir de manière ludique le village. En plus de ces parcours colorés, des panneaux ornés d’un Calice mettent en avant une anecdote ou une curiosité à observer. Vous trouverez de nombreux emplacement de parking autour de la cité, dont l'un à proximité de l'hospice de Salers appelé également Fondation Lizet ou maison des Missionnaires.

La maison des Missionnaires a été bâti en 1734 pour loger les prêtres chargés de prêcher des missions dans la région des hautes montagnes d'Auvergne. Il fut confisqué à la Révolution, puis vendu en 1796, il abrite alors l’Ecole Normale des instituteurs du Cantal jusqu’en 1841 avant d'être racheté par les pères missionnaires de Clermont. La chapelle est datée de 1767, aujourd’hui désaffectée elle est aussi appelée «Chapelle Lizet» en mémoire de Pierre Lizet, 1er Président du Parlement de Paris. Elle est constituée d'une superposition de pilastres aux chapiteaux s'apparentant au style corinthien. 

Dirigez-vous vers l'église, Salers est également riche de son patrimoine religieux : l'église Saint-Mathieu, renferme des oeuvres d'art intéressantes comme de très belles tapisseries d'Aubusson du XVIIe siècle, une peinture qui rappelle le voeu de la ville sauvée des huguenots le 1er février 1586, un très beau lutrin, ainsi qu'une Mise au tombeau polychrome datant de 1495 avec neuf personnages grandeur natureAu XIIIe siècle. des textes nous indiquent avec certitude l'existence d'une église, dont le porche actuel serait le dernier reste. Cette église fut construite en dehors des fortifications du château et celles de la ville haute et présente un ensemble assez composite, héritage de phases de constructions, d'incendies et de restaurations. L'église Saint-Mathieu relève d'un gothique tardif, sauf le clocher, le portail et le porche, de style roman.

Salers la porte du beffroi plus beaux villages de france routes touristiques du cantal guide touristique auvergneEn sortant de l'église, prendre la rue du Beffroi. Passez le Beffroi appelé aussi Tour de l'horloge, vous entrez dans la ville haute. Le beffroi du XVe siècle, etait autrefois l'un des quatre points d'accès à la cité, elle domine aujourd'hui une rue commerçante. Sur la porte voûtée en ogive, appelée aussi porte Ste-Anne, s'élève une tour carrée sur laquelle s'appuie, à droite, une tour ronde. Des mâchicoulis et des corbeaux, puis une toiture surmontée d'un ouvrage en ferronnerie la terminent. La partie inférieure pourrait dater du XIVe siècle. Sur votre droite se trouve l'ancien Hôtel-Dieu dite Maison du Président. Pierre Lizet, qui fit construire cette maison, était président du Parlement de Paris, et opposé aux Protestants ainsi qu'aux grands seigneurs. L'ancienne maison, qui servit de gendarmerie, présente une façade meublée d'une fenêtre gothique ouvrant sur une salle voûtée. La fenêtre est à meneau et son tympan orné de courbes et de contre-courbes. A l'intersection des liernes, diagonales et tiercerons se trouvent des cartouches avec armes et écussons.

A l'angle de la Rue du Beffroi, maison du XVe siècleCette maison comporte deux étages dont le dernier est lambrissé. Le rez-de-chaussée est réservé à l'exploitation commerciale. Le magasin s'ouvre sur la place par deux baies en anse de panier moulurées. Une petite porte avec imposte fait communiquer avec les autres étages. Au premier étage, une des fenêtres a intégralement conservé toute sa mouluration d'époque, et est surmontée par une corniche moulurée.

Vous voici sur la place Tyssandier-d'EscousC'est un vrai décor de carte postale qui caractérise la place Tyssandier-d'Escous, bordée de demeures Renaissance dans le style de la Haute-Auvergne. L'architecture civile est caractérisée par un bâti en pierre volcanique noire, agrémenté de toits de lauze. Sur la grande place, la statue de Tyssandier d'Escous, rénovateur de la race bovine Salers, vous rappelle que vous êtes dans le pays des vaches rouges.

À la fin du XVe siècle, les familles bourgeoises s'y établissent et font construire de belles demeures. A l'angle de la rue du Beffroi, la Maison Sevestre ou dite du Notaire (ancien bailliage), en pierres de lave noire, toiture à pans coupés en lauzes de schiste, moulures verticales, fenêtres ornées de moulures et de sculptures. Façade avec deux tourelles polygonale en encorbellement et tour d'escalier. A l'angle de la rue du Couvent : le  Bâtiment des Haras, belle façade et toiture et en face une maison à tourelle. A l'angle de rue des Nobles : la Maison de la Ronade, dont les fondations remontent au XIIIe siècle comprenant une tourelle d'escalier de la fin du XVe siècle.

Toujours autour de la place Tyssandier-d'Escous  : la Maison à tourelle dite Maison de Lafarge du XVIe siècle. La façade s'ouvre, au rez-de-chaussée, par une baie de boutique à l'arc en anse de panier aux étaux en saillie de part et d'autre de l'entrée au seuil surélevé. La façade en retour, perpendiculaire à la précédente, est formée de deux parties séparées par une tourelle à pans coupés. La façade à gauche de la tourelle s'ouvre au rez-de-chaussée par une ancienne boutique qui a conservé ses étaux. La tourelle d'escalier est à trois pans coupés. La porte d'entrée présente des piedroits ornés de pilastres à chapiteaux doriques supportant un entablement terminé par une corniche en saillie posée sur une rangée de denticules.

Dans le haut de la place, Maison du XVe siècle comprenant deux étages principaux et un étage de combles. Elle est divisée, dans son axe principal, par une tour polygonale qui abrite un escalier en pierre à noyau plein. La porte d'entrée est gothique. Dans le tympan compris entre les arcs de l'ogive et le linteau droit mouluré se trouve un motif sculpté. La menuiserie de la porte est constituée de panneaux en losanges et en rectangles. Le dernier étage est lambrissé. Sur la façade latérale, le rez-de-chaussée est séparé des autres étages par un bandeau. Présence de deux arcs en anse de panier.

Dans la rue des Templiers, visiter le Musée d'histoire de Salers et de ses traditions populaires. Une découverte sur les traces des "Chevaliers de Malte" autour de la mémoire du Commandeur Israël de Mossier (1685-1745), ancien propriétaire de cette maison et le passé historique de la cité. Belle demeure bourgeoise Renaissance du XVe siècle avec sa galerie de style gothique et sculptures symboliques étonnantes, en place des clefs de voûte et culots de retombées d'ogives. A l'intérieur, corridor voûté avec ogive Renaissance ; cheminée monumentale en pierre. Larges fenêtres à meneaux. Dans la cour intérieure, porte à accolade surmontée d'une boule et quelques fenêtres à meneaux. Maison appelée, la Maison du Commandeur, dite des Templiers...

Continuez dans la rue des Templiers, sur votre gauche un beau Immeuble du Xve et XVIe siècle formé d'un corps de logis rectangulaire accolé d'une tour d'escalier. La façade en retour de cette tour s'ouvre, au rez-de-chaussée, par une porte au seuil surélevé de deux marches, dont les piedroits et l'arc brisé inscrivant un tympan chargé d'un écu, sont moulurés de deux tores dégagés par des cavets et reçus sur bases prismatiques. A l'archivolte fait saillie un cordon en larmier formant, de part et d'autre, retour horizontal. La porte, aux angles supérieurs arrondis sous un linteau profilé d'un listel dégagé par deux cavets, est fermée par un vantail formé de panneaux assemblés en des cadres au moyen de clous en fer forgé. Dans le panneau central supérieur s'inscrit un octogone. Les deux panneaux sous ce dernier sont chargés, l'un d'un losange, l'autre d'une poignée en fer forgé formant heurtoir.

Salers ruelle plus beaux villages de france routes touristiques du cantal guide touristique auvergnePoursuivre vers la rue de la Martille, à l'angle de l'avenue de Barrouze : Maison du XVIIe siècle comportant une porte à linteau droit, surmontée par un fronton circulaire. Ce fronton mouluré est orné de denticules et repose sur deux pilastres par l'intermédiaire de chapiteaux. Le milieu du linteau est porteur d'un écusson plat en relief. La partie supérieure de l'écusson se prolonge jusqu'aux pilastres par deux minces baguettes d'où pendent des denticules. Dans le tympan, à la hauteur des chapiteaux, se trouvent d'autres éléments décoratifs. Au centre est un autre écusson portant le millésime 1657. Cet écusson est entouré circulairement par un mince cordon. Deux figures, dont les reliefs ont été en partie effacés par le temps, l'encadrent à droite et à gauche.

A proximité la Maison dite Château de la Bastide du XVIIe siècle. Immeuble composé de deux corps de logis rectangulaires. Le premier possède un étage au-dessus d'un rez-de-chaussée surélevé dont l'entrée se fait par une porte portant le millésime 1666. Cette porte ouvre sur une cage d'escalier rectangulaire. L'escalier est formé de montées droites en retour direct à partir de paliers portés sur des arcs, et dessert l'ensemble de l'habitation. Le second corps de logis forme décrochement en retrait sur le précédent au nord, et retour sur ce dernier au sud. Haut de deux étages, il est accosté au nord-ouest d'une tour circulaire. Cette façade occidentale est précédée d'une terrasse dont le mur de soutènement avait un rôle défensif. Ce mur est précédé d'une seconde terrasse en contre-bas, elle-même posée sur un premier mur de soutien.

Poursuivez votre déhambulation dans la rue de la Martille, admirer la Maison Bertrandy du XVIIe et XVIIIe siècle. La maison Bertrandy, du nom des premiers propriétaires, vieille famille de notables, fut reconstruite en 1700. Plusieurs éléments architecturaux attestent cependant l'existence d'une demeure plus ancienne située sur cet emplacement. L'intérieur de la maison a préservé des parties de décors évoquant chaque étape de son développement. On note la présence d'arcs et de chambranles de portes romans et gothiques dans les caves. L'escalier est en vis avec une base à moulures prismatiques. Il comporte également des niches d'éclairage et est revêtu d'un badigeon traité en faux appareil. Le rez-de-chaussée renferme une cheminée monumentale médiévale en pierre à piédroits et manteau moulurés. Le salon lambrissé se distingue par ses placards de hauteur, sa cheminée et dessus en stuc. Enfin, une petite chambre d'angle à lambris d'appui vient clore cet inventaire. Au premier étage, se trouvent une porte cloutée, un salon à cheminée en bois, une peinture du 18ème siècle ainsi qu'un parquet rustique. La charpente, très soignée, est agrémentée de poinçons pendants à tête moulurée.

Passez par la Porte Martillederniers vestiges des remparts du Moyen Âge du XVe siècle. En 1428, Charles VII donna aux habitants de Salers l'autorisation de bâtir des remparts et des tours pour protéger la ville, malgré l'opposition des barons qui voyaient là une atteinte à leurs droits féodaux. Des remparts, seules subsistent la porte de la Martille et le beffroi. La porte est constituée d'une tour carrée en lave de deux étages, avec une toiture percée d'une lucarne. Le passage d'entrée est couvert par une voûte en berceau légèrement surbaissée que renforcent deux nervures faisant office de doubleaux dont le profil révèle la fin du XVe siècle. Entrée en ogive surmontée d'un écusson. Deux vantaux de menuiserie fermaient l'ouverture. Il n'existait pas de herse.

Depuis l'esplanade de Barrouze, appréciezle magnifique panorama sur les monts du Cantal, ainsi que sur les vallées de la Maronne, du Rat et de l'Aspre. Avant de quittez le Pays de Salers, aux environs, en direction du pas de Peyrol, une halte s'impose à la chapelle Notre-Dame-de-Lorette. Lieu de pèlerinage, l'édifice de style néo-byzantin date du XIXe siècle. Vous pourrez à quelques kilomètres, par le col de Néronne, rejoindre le Pas de Peyrol pour accéder au sommet du puy Mary. Salers, qui a donné son nom à une race bovine, emblème de la région, est aussi la patrie du célèbre fromage Salers. Un lieu est d'ailleurs dédié au fameux fromage : les Burons de Salers, à 3 kilomètres du village, sur la route du puy Mary, où vous pourrez non seulement déguster le fromage Salers, mais aussi l'apéritif Salers à base de racines de gentiane.

Carnet pratique de Salers

Les incontournables de Salers

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites

  • Visite commentée de la cité (renseignements au 04 71 40 58 08).
  • Maison dite des Templiers : musée d'art et traditions populaires du Pays de Salers. Du 1er avril au 1er novembre (renseignements au 04 71 40 75 97).
  • Les Burons de Salers : ce site retrace histoire des cabanes où se fabriquaient le fromage dans les estives - Venez découvrir la fabrication du fromage de Salers et de l'apéritif à base de racine de gentiane (renseignements au 04 71 40 70 71).
  • Cave de Salers - maître affineur : cave d’affinage et espace dégustation
  • La Maison de la salers (Saint-Bonnet de Salers) : pour tout savoir sur la race salers et des produits

Activités & Festivités :

  • Fin avril, début mai : salon des Sites Remarquables du Goût : gastronomie, animations diverses.
  • Fin mai : La Pastourelle : randonnées pédestres, courses à pied, randonnées VTT.
  • Fin juin : fête de la Montagne.
  • Mi-juillet : fête chasse et nature.
  • Début août : journée de la vache.
  • Le 15 août : gala folklorique.
  • Fin août : marché potier.

Plus d'information

Marchés à visiter proche de Salers

  • Salers : Marché tous les mercredis matin.
  • Mauriac : marché Mardi & Samedi & Vendredi (15km)
  • Aurillac : marché Mercredi & Samedi (25km)
  • Bort-les-Orgues : marché Mardi & Samedi (29km)
  • Laroquebrou : marché Vendredi (31km)
  • Marcenat : marché Vendredi (32km)
  • Mur-de-Barrez : marché Jeudi (36km)
  • Valuejols : marché Mardi (36km)
  • Sainte-Genevieve-sur-Argence : marché Mercredi & Mercredi (43km)
  • Chaudes-Aigues : marché Jeudi & Lundi (51km)

Sites touristiques à visiter à Salers

  • Verger de Déduit : jardin remarquable (9 km)
  • Tournemire : plus beaux village (9 km)
  • Salins : ville d'art et histoire (10 km)
  • Puy Mary : Grand Site de France (15 km)
  • Cascade de Liadouze : site de grand beauté naturel (15 km)
  • Puy Griou : site de grand beauté naturel (18 km)
  • Riom-es-Montagnes : plus beau détour (21 km)
  • Plomb du Cantal : site de grand beauté naturel (23 km)
  • Parc-arboretum de Neuvic d'Ussel : jardin remarquable (32 km)
  • Volcans d'Auvergne : parc regionale naturel (36 km)
  • Signal du Luguet : site de grand beauté naturel (44 km)
  • Jardin de la Ganille : jardin remarquable (48 km)

Consulter nos pages :

Pour vous rendre à Salers

Nuageux

Saint-Rémy-de-Salers

23 °C Nuageux

Min: 23 °C | Max: 23 °C | Vent: 11 kmh 253°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur à Salers

Hébergement :

HOTEL SALUCES - Rue de la Martille - 15140 SALERS
Tél : 04 71 40 70 82 - Fax : 04 71 40 71 70

contact@hotel-salers.fr site web

Restauration :

En plein coeur du village de Salers, le restaurant la Diligence vous accueille et vous fait découvrir le patrimoine culinaire d'une région riche en saveurs.

La Diligence : Rue de Beffroi 15140 Salers Site web

Découvrez les sites et lieux touristiques du Cantal

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Salers avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 22/03/2022