Les routes touristiques en France

Coutances (Pays d'art & d'Histoire-50)

Coutances : Ancienne capitale religieuse et judiciaire du département de la Manche !

Entre le bocage et les côtes maritimes, la ville d'Art et d'Histoire de Coutances est située dans le département de la Manche en Normandie, au sud de la presqu'île du Cotentin, à une trentaine de kilomètres de Saint-Lô, 45 kilomètres au nord de Mont-Saint-Michel et 65 kilomètres au sud de CherbourgCoutances fut capitale religieuse et judiciaire du département de la Manche jusqu'à la Révolution Française. Dominée par les tours de sa cathédrale, la cité dispose d'un beau patrimoine religieux.

Très ancienne, la cité de Coutances était autrefois la capitale de la tribu gauloise des Unelles, peuple celte, avant d'être peuplée par les Romains qui la modernisèrent. À l'époque gallo-romaine, elle est habitée et traversée par une voie romaineLa ville de Cosedia prit au IIIe siècle le nom de Constantia sous le règne de l'empereur Constance ChloreEn 886, la ville ravagée par des raids vikings avant que ceux-ci n'avancent sur Saint-Lô et ne massacrent ses habitants en 890La ville eut à souffrir également des ravages de la guerre de Cent Ans. Coutances souffre également des guerres de religion, notamment avec le pillage de la cathédrale par les Huguenots. Ils capturent l'évêque Arthus de Cossé et l'obligent, à Saint-Lô, à parcourir la ville à l'envers sur un âne mitré, la queue de l'animal entre les mains.

Capitale du Cotentin durant l'Ancien régime, elle perd ce titre en 1795 au profit de Saint-Lô. Tournée vers le travail du textile, et notamment du lin, au XIXe siècle, Coutances subit au XXe siècle des bombardements meurtriers durant la Seconde Guerre mondiale. L'architecte chargé de la reconstruction, Louis Arretche qui s'occupe également de Saint-Malo s'attachera à lui redonner son âme tout en la dotant des équipements modernes. Malgré sa reconstruction, elle a su conserver un charme certain et de nombreux monuments authentiques.

Préparer votre visite touristique à Coutances

Après avoir stationné votre véhicule, vous pouvez commencer votre visite par la Cathédrale Notre-Dame ​​​​​édifiée au XIIIe siècle. Chef-d'œuvre de l'architecture gothique normande, la cathédrale de Coutances prend place sur le site d'une ancienne église romane. L'édifice séduit par la pureté de ses lignes, mais également par les nombreux vestiges romans toujours visibles à l'intérieur.

Coutance pays d art et d histoire hotel de ville routes touristiques de la manche guide touristique de normandieLa magnifique façade de l'Hôtel de ville domine la place du Parvis, elle date du début du XXe. L'Hôtel de Ville est installé dans l’hôtel de Cuti de la fin XVIIe, début XVIIIe siècle depuis 1819. Dirigez-vous vers le Musée Quesnel-Morinière ouvert au public en 1877. Il occupe l'ancien hôtel particulier Le Poupinel, du XVIIe siècle, agrandi au XVIIIe, légué à la ville en même temps que le jardin par Quesnel-Morinière. Propice à la flânerie, le jardin des plantes est un lieu particulièrement reposant est un lieu. Créé au milieu du XIXe siècle, sous le Second Empire, le jardin des plantes est l'un des plus anciens de la région normande. 

Après cette promenade bucolique dans le jardin, déhambulez dans la rue Quesnel-MorinièreTout en haut de la rue Quesnel-Morinière, dans l'axe, se dresse la belle façade de l'hôtel Bordes de Foligny, typique du XVIIIe siècle. À sa gauche, un peu en retrait, se trouve l'hôtel Costentin de Tourville, orné de lucarnes de pierre à enroulements. Au n°10, l'hôtel où séjournait Remy de Gourmont à Coutances, les fenêtres sont ornées de linteaux à accolades. L'hôtel du n°18 est disposé en L sur une cour, à laquelle on accède par une porte cochère en arc surbaissé. Au n°24, l'ensemble appelé manoir Bourcier montre bien l'organisation sur une parcelle : la maison noble est au fond, donnant sur le jardin. Vers la rue, les appartements, modestes, étaient loués. Au n°40, l'hôtel Mailler de Milly a hébergé la sous-préfecture. Les demeures du bas de la rue datent de la fin du XVIIIe et du XIXe siècles. L'hôtel Bennehard, au n°42, présente un joli portail, un édicule d'angle, et des lucarnes à capucine. Celles-ci se retrouvent sur l'hôtel Bonté, édifié à l'époque révolutionnaire à la fourche avec la rue Geoffroy-de-Montbray.

Engagez-vous dans la rue Saint-Martin, au n° 8, l'hôtel Tanquerey de La Rochaisière présente une très belle façade du XVIIe siècle en pierre de Cambernon soigneusement appareillée. Dans la partie la plus ancienne de la rue Geoffroy-Herbert découvrez la Chapelle de la Miséricorde, seuls les vitraux témoignent de l'existence de la chapelle de la Miséricorde. Tout autour, de hauts murs enserrent l'édifice. En sortant de la rue Geoffroy-Herbert, prendre à droite vers l'église Saint-Pierre du XVe siècleL’église Saint-Pierre de Coutances appartient à ces édifices qui, reconstruits après les dommages causés par la guerre de Cent ans, marquent le passage du gothique flamboyant à l’adoption du vocabulaire de la Renaissance. La petite place située au sud de l’église s’étend à l’emplacement de l’ancien cimetière paroissial. En pénétrant dans la rue Saint-Pierre, on entre dans l’ancien quartier des artisans  : bouchers, maréchaux-ferrants, taillandiers, cordonniers, aubergistes et surtout tisserands. 

Au n°22, dans la cour Vatel, un puits encapuchonné, des tourelles d'escaliers, des linteaux en accolade et les maçonneries en moellons de pierre locale, évoquent bien la ville ancienne de Coutances. Les façades sur la rue conservent souvent les traces des anciennes échoppes  : les maisons aux n°17 et 24 en sont les exemples les plus remarquables ; elles datent du XVIe siècle. La ruelle du Prépont permet de rejoindre le Boulevard Legentil de la Galaisière, en contrebas du Lycée Charles-François Lebrun.

Coutance pays d art et d histoire hopital de coutances routes touristiques de la manche guide touristique de normandieOption : Vous pouvez également continuer à descendre vers le quartier de l'hôtel-Dieu dans le bas de la rue Saint-Pierre. La quartier de l'hôpital compte trois églises, héritages de son histoire. (Visites exceptionnelles - bâtiments visibles de la rue). En 1209, l'évêque Hugues de Morville, initiateur de la cathédrale gothique, fonda un hôtel-Dieu confié à des Augustins pour prendre soin des malades et indigents de son diocèse, et servir d'étape aux pèlerins. L'endroit choisi est donc à la fois à proximité d'une route importante, et à l'écart de la ville. Des vestiges sont encore visibles dans le bâtiment de direction de l’hôpital.

Pour les plus courageux continuez en direction du quartier du Pont-de-SoullesLe quartier est l’héritage d’un des plus anciens établissements humains de Coutances, à proximité de la rivière la Soulles. C’est là que se sont développées les activités qui ont fait la richesse de la cité : artisanats du textile et du cuir notamment, qui y perdurèrent jusqu’au XIXe siècle. 

Sinon, après la ruelle du Prépont prenez sur votre gauche dans la rue de la Mission. La chapelle des Sacrés-Cœurs-de-Jésus-et-Marie (ne se visite pas - visible depuis la rue de la Mission), aujourd'hui dans l'enceinte du lycée Lebrun, a été construite de 1652 à 1655. Le bâtiment principal du lycée Charles-François Lebrun est de style classique. Une aile a été ajoutée dans les années 50, quand on a reconstruit les bâtiments détruits par le bombardement de 1944.

Poursuivre sur votre droite dans rue de la Halle au Blé jusqu'à la Salle Marcel HélieC'est initialement un marché couvert construit par Arretche, inauguré en 1955, à la place de l'ancienne halle au blé et des vestiges d'un ancien couvent détruits en 1944. Prendre sur votre gauche dans la rue Maréchal Foch, à droite la rue des halles pour arriver place de la PoissonnerieLa halle aux poissons a été conçue par Arretche en 1951. La coupole ovoïde est portée par de minces piliers de béton entre lesquels les parois sont ajourées par des pavés de verre. Au bout de la rue du Puits-Notre-Dame, prendre à droite la rue du Cardinal Guyot, vous voici devant le Palais épiscopalL’évêché a été conçu sous Louis XV, au milieu du 18e siècle, par l’architecte Basché, ingénieur de la généralité de Caen pour l’évêque Jacques Lefèvre du Quesnoy. 

Coutance pays d art et d histoire la cathedrale routes touristiques de la manche guide touristique de normandieFaire le tour de la Cathédrale Notre-Dame pour vous rendre dans le quartier des chanoinesDans l'axe de la rue du Pertuis-Trouard, on aperçoit les fenêtres de la salle capitulaire de la cathédrale, où se réunissaient les chanoines du chapitre cathédral. Ces prêtres habitaient dans des maisons qui, avec le manoir épiscopal, formaient un quartier ceint de murs. Presque toutes ont disparu dans les bombardements, mais l'une des plus anciennes subsiste au n°7 de la rue du Pertuis-Trouard. Au n°2 de la rue du Pertuis-Trouard se trouve un portail de la fin du Moyen Âge, orné d’un fin décor sculpté représentant des pampres de vigne. 

Prendre la première à gauche ; rue Milon, pour découvrir l'hôtel de la Mare de ValsienneCette grande maison fut construite à partir du XVIIe siècle, juste en dessous des murs de l'évêché. Occupée plus de cinquante ans par la chambre des métiers, elle abrite aujourd'hui l'office de tourisme et des bureaux. A proximité, se trouve au 2 à 4 rue du Palais-de-Justice : l'Hôtel Tanquerey de la MontbrièreConstruit au XVIIe siècle, l'hôtel est la demeure de plusieurs familles nobles, dont les Tanquerey d'Hyenville. Votre parcours touristique passera par la rue Thomas Marest, passez devant la Statue de Lebrun, puis, devant la Maison d'arrêtCoutances, ville judiciaire, comptait plusieurs geôles en ville. 

Revenez vers l'église Saint-Nicolas fondée par le chapitre du temps de l'évêque Hugues de Morville, c'est-à-dire avant 1238La première chapelle Saint-Nicolas fut construite au XIIIe siècle en dehors des murs de la ville, et remplacée par une église plus vaste dès le XIVe siècle. Celle-ci fut endommagée pendant la guerre de Cent ans puis pendant les guerres de Religion. Elle fut presque entièrement reconstruite de la fin du XVIe au début du XVIIIe siècle. Aujourd’hui et depuis plusieurs années, l’église n’est pas utilisée pour des cérémonies cultuelles. En revanche, la commune s’en sert pour accueillir des expositions ou encore des marchés d’artisanat. 

Face à l'église Saint-Nicolas, une curieuse maison ; l’ancienne Maison Hélie, présente une façade du début du XXe siècle, recouverte de céramiques vernissées ponctuées de fleurs multicolores et encadrée de deux tourelles en surplomb. Derrière existe encore la cour d’une ancienne auberge du XIXe siècle. Accès par la petite ruelle sur le côté droit.

Prendre la rue Tancrèdeelle suit l'ancienne voie romaine qui faisait de Cosedia une étape sur l'itinéraire entre Rennes et le Cotentin. Au n°4, sur la façade d'une ancienne boucherie remarquez le bas-relief représentant un taureau de style art-déco. Au n°13 la maison est de type néo-normande des années 1930 décorée de faux colombages et de têtes grimaçantes. Enfin, au n° 15 l'hôtel Delamare de Crux du XVIIIe siècle. Sa façade est réputée être la plus belle façade de Coutance de cet époque, elle vaut le détour.

Prendre à droite la rue Amiral Lhermitte, une nouvelle fois à droite dans la rue Daniel. Dans cette rue vous remarquerez la Chapelle du Sacré-Cœur (ne se visite pas - dans l'enceinte de l'école) Les sœurs de la Charité, vouées à l'éducation des enfants pauvres et des jeunes filles, se sont d'abord installées dans l'ancien hôtel particulier Costentin de Tourville. Elles fondent l'institut du Sacré-Cœur et font construire un pensionnat, rue Daniel, en 1857. Ce bâtiment a été détruit par les bombardements. Ne subsiste que la grande chapelle, construite en 1861-1863 par Halley en style néo-gothique.

Un peu plus loin, la Chapelle Saint-Vincent a été faite pour la maison de retraite Saint-Vincent dans le couvent des sœurs de Saint-Vincent-de-Paul. En 1767, des sœurs de la charité de l’ordre de Saint-Vincent de Paul se sont installées pour tenir l’orphelinat de la Madeleine au quartier du Pont-de-Soulles. Chassées à la Révolution, les sœurs sont revenues en 1842, et se sont installées rue Daniel. 

Prendre sur votre gauche la rue Saint-Dominique, à droite le bureau de poste date du XIXe siècle.  Un nouveau bâtiment était prévu dès les années 30, mais il ne put être réalisé qu'après la guerre. Il est dû à l'architecte Pierre Chirol, qui livre ici, comme à la poste de Trouville, un régionalisme élégant Coutance pays d art et d histoire ruines de l aqueduc routes touristiques de la manche guide touristique de normandied'esprit entre-deux-guerres. Des gros blocs de granit néo-bretons contrastent avec des pentes de toit nordiques. A droite de la rue Saint-Maur, l'école Jules Verne est représentative de l’architecture scolaire des années 30, elle conserve son décor et ses annexes : préau, ferronneries, mosaïques...

Sur votre gauche de la rue Saint-Maur, l'ancien grand séminaire abrite notamment les UnellesPartis à la Révolution, les Dominicains de la rue Saint-Maur laissaient un grand espace libre, où l'on installa en 1816 le grand séminaire. De 1853 à 1879, les architectes diocésains Danjoy puis Durand construisent les bâtiments actuels en détruisant le couvent des Dominicains. Le cloître est orné en son centre d'une statue de saint Michel, offerte après la guerre de 1870. 

Continuez vers le boulevard d'Alsace-Lorraine, prendre à droite, puis à gauche la ruelle Croûte aux moinesEn 1703, les dominicains louèrent des terrains en contrebas de leur couvent, allant de la rue Saint-Nicolas à l'aqueduc, à des particuliers, pour y aménager des petits jardins clos de murs séparés par des ruelles étroites. Celles-ci desservent encore aujourd'hui des maisons individuelles des XVIIIe et XIXe siècles, entourées de jardins, à la limite entre centre-ville et campagne.

En descendant vers la rue Gérard-Gaunelle, ancienne rue de Saint-Malo, rejoindre le quartier des Piliers, l'aqueduc et la vallée du Bulsard.  Le Quartier des Piliers doit son nom aux piles qui supportaient les arcades de l’aqueduc. Jusqu’au XIXe siècle, c’était un quartier très industrieux, consacré principalement aux métiers du textile et du cuir : tisserands, fileuses, cordonniers, blanchisseurs… Au bout de la rue de Saint-Malo vous emmène devant l'aqueducConstruit en 1252 à l'initiative des Paynel de Hambye pour alimenter le couvent des Dominicains, il mesurait 240 mètres. Très fortement endommagé par les huguenots en 1563, il a été restauré en 1595. Il conduisait également les eaux de l'Écoulanderie vers le centre de Coutances. Délaissé au XVIIIe siècle, il est tombé en ruines, et ne conserve aujourd'hui plus que trois arches sur les seize d'origine.

Carnet pratique de Coutances

Les incontournables de Coutances

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites :

  • Cathédrale de Coutances : À l'intérieur des tours et derrière les parois de la nef, les structures romanes de la construction de Geoffroy de Montbray se découvrent lors des visites guidées.
  • Musée Quesnel-Morinière : la visite permet notamment de découvrir les personnalités coutançaises, comme le prince Lebrun ou l'amiral L'Hermitte, un ensemble de céramiques normandes, les œuvres du Pou Qui Grimpe, des sculptures médiévales, des peintures du coutançais Robert Bichue (18e siècle), mais aussi des toiles de Joseph Vernet, Simon Vouet, Eustache Le Sueur et Albert Marquet.
  • Château fort de Pirou
  • Musée Tancrède-de-Hauteville : l’histoire des Normands en Sicile
  • Château de Gratot
  • Barneville-Carteret
  • Granville

Activités & Festivités :

  • Un marché de Noël avec animation est proposé en décembre.
  • En février, les rencontres numériques proposent des ateliers, des rencontres et des animations.
  • En avril, le printemps de la jeunesse est l'occasion d'assister à des lectures, un tremplin musical, un défilé de carnaval, ou encore une course dans la boue.
  • Chaque année au mois de mai, Coutances accueille Jazz sous les Pommiers, un festival mondialement connu qui anime les rues de la ville depuis plus de trente ans. Devenu l'un des plus importants du genre en Europe, il propose des concerts officiels ou en off d'artistes internationaux, ainsi que de nombreuses animations musicales. Site internet
  • Les Peintres dans la Rue se déroulent en juillet avec un concours ouvert à tous les âges et tous les niveaux.
  • En été, les Estivales sont l'occasion de découvrir Coutances différemment avec des concerts, des visites guidées ou des conférences.
  • Le festival du Jeu et du Jouet prend place en novembre avec des démonstrations de jeux de société, une fête foraine ou encore un bar à jeux.
  • En décembre, pour Coutances fête Noël, la ville propose une parade et des animations de rue.

Consulter nos pages :

Marchés à visiter à Coutances

  • Coutances : marché Jeudi & Samedi (0km)
  • Agon-Coutainville : marché Mardi & Samedi (11km)
  • Gouville-sur-Mer : marché Lundi & Vendredi (11km)
  • Periers : marché Samedi (15km)
  • Marigny : marché Mercredi (16km)
  • Gavray : marché Samedi (17km)
  • Brehal : marché Mardi & Dimanche (18km)
  • Granville : marché Mercredi & Samedi toute la journée (26km)
  • Saint-Lo : marché Vendredi & Samedi (27km)

Sites touristiques à visiter près de Coutances

  • Argences : jardin remarquable (4 km)
  • Granville : plus beau détour de France (24 km)
  • Parc zoologique de Champrepus : parc animalier ou zoo (25 km)
  • Villedieu-les-Poeles : village d'etape (29 km)
  • Chausey : site de grand beauté naturel (31 km)
  • Roches de Ham : site de grand beauté naturel (31 km)
  • Marais du Cotentin et du Bessin : parc regionale naturel (32 km)
  • Domjean : ville fleurie 4* (32 km)
  • Torigni-sur-Vire : village d'etape (35 km)
  • Forêt de Saint-Sever : site de grand beauté naturel (40 km)
  • Abbaye de Cerisy-la-Forêt (Cerisy-la-Foret) : monument religieux (43 km)
  • Baie des Veys: site de grand beauté naturel (45 km)

Plus d'information

Pour vous rendre à Coutances

Couvert

Coutances

9 °C Couvert

Min: 9 °C | Max: 9 °C | Vent: 11 kmh 248°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée :

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Nos coups de coeur à Coutances

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Manche

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Coutances avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 09/10/2022