Les routes touristiques en France

Clamecy (Cité de caractère-58)

Clamecy : étape historique sur le canal du Nivernais !

Ancienne cité médiévale située au confluent de l'Yonne et du Beuvron, en bordure du canal du Nivernais, la petite ville de Clamecy, classé "Cité de caractère" se trouve dans le département de la Nièvre du nord de la Bourgogne, à l'ouest de Vézelay. Au centre du triangle viticole Chablis, Sancerre, Beaune, est une charmante cité, décrite comme la Venise nivernaise par le célèbre écrivain Romain Rolland.

Située aux portes du Parc Naturel du Morvan, Clamecy étape historique sur le canal du Nivernais fut autrefois la capitale du flottage de bois pour l'approvisionnement de ParisDe son passé féodal, et de sa glorieuse époque de flottage à bûches perdues, dont l'activité dura près de quatre siècles, subsiste de nos jours un riche patrimoine. Ses rues étroites et ses maisons anciennes, compte parmi ses enfants Claude Tillier, auteur de Mon oncle Benjamin, un prix Nobel de littérature, Romain Rolland ; un grand navigateur, Alain Colas, un ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Dans une ambiance pittoresque, venez flâner dans les ruelles pavées de la vieille ville et remonter le temps à l'époque médiévale, où la Nièvre fournissait Paris en bois depuis Clamecy. Elle est aujourd’hui connue pour son tourisme fluvial, en bateau ou à vélo, partez en escapade le long du canal du Nivernais. Si vous venez pour la journée ou un week-end, vous aurez de quoi faire au niveau visites dans les alentours !

Préparer votre visite touristique à Clamecy

L'origine de Clamecy est obscure, Clamecy a été désignée diversement : Urbs Clementii, du nom de Clementius, un général Romain. Clementiacum, du nom d'un temple dédié à la clémence qui y aurait été élevé et dont il ne reste aucune trace. Clemeciacum, Clamiciacum. En 635, le nom de Clamecy apparaît pour la première fois dans un document écrit : celui de la donation de l’évêque Saint-Pallade d’Auxerre à l’abbaye de Saint-Julien d’Auxerre de la « terre de Clamecy ». Les moines s’installent sur l’éperon rocheux protégé par l’Yonne et le Beuvron et assainissent les terres marécageuses qui l’entourent.

Clamecy cite de caractere maisons medievale du xvie siecle routes touristiques de la nievre guide touristique de bourgogneÉrigée en paroisse au VIIIe siècle, la cité de Clamecy relève, au début du XIe siècle de l'évêque d'Auxerre, sous l'autorité souveraine des comtes de Nevers. Ceux-ci y firent construire un château, aujourd'hui disparu, entouré d'une enceinte fortifiée. Clamecy obtient son affranchissement de Hervé, comte de Nevers, en 1213. À la fin du XIIe ou au début du XIIIe siècle, débute la construction de la collégiale actuelle. Une nouvelle enceinte, longue de 2 km, renforcée de 18 tours et percée par 3 portes, entoure tout l’éperon rocheux. Deux faubourgs vont se développer : le faubourg de Beuvron et le faubourg de Bethléem près de l’Yonne.

À partir du XVIe siècle, Clamecy connaît une certaine prospérité grâce à l’activité du flottage du bois, qui consiste à ravitailler Paris en bois de chauffage, en utilisant les cours d’eau reliant Clamecy à la capitale. Le bois coupé dans les forêts du Morvan permet de constituer des radeaux, dits trains de bois, que des flotteurs conduisent à Paris. Au cours du XIXe siècle, l’activité du flottage du bois diminue progressivement, concurrencée par l’usage du charbon. Le 16 juin 1940, la ville de Clamecy est occupée par l’armée allemande. Le 18 juin 1940, la commune est le théâtre d’un massacre de prisonniers de guerre : quarante-trois prisonniers de guerre, appartenant aux régiments de tirailleurs africains, sont exécutés après que l’un d’eux a attaqué un officier allemand. Dans les environs, les résistants sont actifs au sein du maquis du Loup. L’occupant quitte Clamecy le 19 août 194418.

La cité médiévale de Clamecy possède un centre ancien, classé secteur sauvegardé, invite à la découverte, avec ses vieilles maisons à pans de bois aux couleurs ocres, telles la maison du Tisserand, ou sa collégiale Saint-Martin, joyau de l'art gothique, surmontée d'une tour majestueuse. Dirigez-vous vers l'office du Tourisme Clamecy Haut Nivernais, Rue du Grand Marché, pour récolter un maximum d'information pour organiser votre visite de la ville. En sortant de l'office de tourisme, tournez à droite dans la Rue de la MonnaieVers le XIe siècle, les comtes de Nevers établissent dans la cité leur atelier monétaire, rue de la Monnaie. 

Clamecy était la propriété des comtes de Nevers qui avaient leur monnaie qui portait : une croix pattée avec une étoile à l’une des extrémités, Robertus comes, en légende ; et sur la face opposée : un lion avec lambel et Nivernensis en légende. Les comtes y faisaient battre la monnaie de toutes leurs seigneuries d’Auxerre, de Flandres et des Pays-Bas. Pendant les guerres et les crises financières, nos rois eux-mêmes eurent recours à la monnaie de Clamecy, qui fut vendue à l’un d’eux, Jean-le-Bon, par le comte Louis II, lequel avait assigné pour douaire à sa femme la châtellenie de Clamecy, se réservant la Monnaie et le Château.

La rue de la Monnaie a permis de tout temps de relier la ville haute à la ville basse. C'est l'une des rues les plus commerçantes de ClamecyA l'angle de la Rue du Grand Marché, et de la rue de la Monnaie, se trouve deux maisons médiévales très typiques avec pans de bois, encorbellements. Le bois utilisé provenait des forêts voisines et la pierre du rez-de-chaussée des nombreuses carrières de la région. Le remplissage entre les poutres est constitué de menues pierres mêlées à de la terre argileuse mais on ne trouve jamais de brique. Cette maçonnerie recevait un enduit sur les deux faces, en laissant les pièces de bois apparentes. La maison de droite actuelle librairie, a été récemment restaurée, date du XVIe siècle et celle de gauche date de 1540.

A l’angle des rues de la Monnaie et de la Fontaine des Mûres se dresse une maison du XVe siècle où vous pourrez découvrir, sous l’encorbellement de l’angle en pierre de la maison, une statuette surprenante du "Saint Accroupi" semblant jaillir. La statue servait au Moyen Âge de jalons sur les chemins de compostelle. Il s’agit de Saint-Eutrope, ou Saint-Estropie, premier évêque de Saintes. Il a sans doute vécu vers le IIIe siècle ou IVe siècle de l'ère chrétienne. Dans les caves de la maison du Saint-Accroupi ont servi d’atelier destiné à la fabrication de la monnaie des comtes de Nevers, comme en témoigne la poutre au-dessus de la porte. Sur cette poutre qui posséde a chacune de ses extrémités un loup sculpté, l’on peut aussi distinguer deux médaillons et les armes des comtes de Nevers. Cet atelier existera jusqu’au milieu XIVe siècle.

Clamecy cite de caractere maisons medievale routes touristiques de la nievre guide touristique de bourgogneSur la droite au n°1 de la Rue du Pont Châtelain, vous voici maintenant devant la Taverne. Remarquez sa poutre de style flammand, les 2ème et 3ème étages datent du Second Empire. Revenez sur vos pas pour suivre la rue de la Rampe, à l'angle de la rue du Pont-Chatelain se trouve la maison du Tisserand du XVe siècle. Ce fut la première maison à pans de bois restauré à Clamecy en 1921 par les soins de ses propriétaires. Elle possède au rez-de-chaussé des fenêtres typiques des échoppes de l'époque. La porte de la cave en plein cintre est placée sous le cul-de-lampe supportant la tourelle engagée, contenant l’escalier à vis. La cage d’escalier est complètement bardée en bois et se trouve abritée  par le porte à faux du deuxième étage. Le second étage à fort encorbellement a un accès direct à l'escalier. 

A quelques mètres, dans l'avenue de la République, une visite au musée d'Art et d'Histoire Romain Rolland s'impose. Le musée de Clamecy est installé dans des bâtiments historiques, l'hôtel du duc de Bellegarde et la maison natale de Romain Rolland, celle-ci lui ayant valu le label Maisons des Illustres. Ce bel édifice date du début du XVIIe siècle avec quelques rappels du XVIe siècle. Il a été construit pour le duc et pair Roger de Saint-Lary, duc de Bellegarde ancien maître de garde-robe sous Henri III, fait commandant de Bourgogne par Henri IV. Au début du XVIIIe siècle, on y a transféré l'hôpital de Pantenor qui se trouvait dans le quartier de Bethléem.

Le mur d'eau de la façade du musée fait référence au patrimoine fluvial de la ville. Le musée d'Art et d'Histoire Romain Rolland présente des collections très riches et variées : archéologie gallo-romaine et mérovingienne, avec un objet unique dans tout l'empire romain : la calotte zodiacale de Chevroches ; Beaux-Arts ; un ensemble exceptionnel d'affiches de Charles Loupot ; des faïences anciennes ; des souvenirs du prix Nobel de littérature Romain Rolland ; une évocation de l'activité du flottage du bois.

L'avenue de la République marque les limites de la ville médiévale. Les fortifications des XIe et XIIe siècles se trouvaient sensiblement dans l'alignement des façades actuelles. Une tourelle protégeait la poterne, toujours existante. Vous pouvez en apprécier la restauration quelques mètres plus loin en direction des feux.  L'avenue de la République a également remplacé le canal du Nivernais dans la traversée de Clamecy en 1905. Une maison éclusière au niveaux des feux tricolores nous rappelle, "Les lourds bateaux creusés, que de tout le poids du corps presque couché en avant, des hommes maigres halaient", comme l'écrit Romain Rolland dans son " Voyage intérieur".

Déhambulez jusqu'à l'écomusée du Flottage, Rue de la Porte d'Auxerre. Découvrez comment depuis le Morvan, les bûches arrivaient sur les ports du "bas" et après être sorties de l'eau, triquées (classées par marques et empilées), on confectionnait des radeaux, les trains de bois. De flots en flots, laissez-vous conter l'épopée du flottage, toute une civilisation qui apporta la chaleur dans les foyers parisiens par l'approvisionnement en bois. 

En suivant la rue Jean Jaurès, au n°26, sur votre droite se trouve l'ancienne école royale d'artillerie du XVIIIe siècle. Occupée aujourd'hui par la Médiathèque François Mitterand et la Société Scientifique. Prendre sur votre gauche la rue du Collège, et la deuxième à gauche la rue Bourgeoise jusqu'au Centre Culturel Romain-Rolland. Il s'agit de l'hôtel More de Tannerre parfois appelé Maison Redde,  construit sous Louis XIV, dont les vastes caves servent aujourd’hui de lieu d’exposition. Il a la configuration type de l'hôtel particulier entre cour et jardin. Remarquez son corps principal en retrait de la rue auquel on accède par un escalier monumental à double volée. Deux ailes complètent le bâtiment et encadrent une cour carrée et fermée par une grille. A l'arrière du corps principal se trouvent le jardin et la cour des communs.

Prendre la rue Limanton face au Centre Culturel Romain-Rolland, puis tournez à droite dans la Rue du Grenier à Sel. Au n°3 de la Rue Bourgeoise, la Caisse d' épargne a été construite sur l'emplacement du grenier à sel de Clamecy qui datait du XVIe siècleSeule une ancienne galerie de style Renaissance a été partiellement conservée et placée dans une cour intérieure du nouvel immeuble. La Caisse d’épargne a été construite à partir de 1907 sur les plans de l'architecte Wandelle. Véritable symbole de la puissance et de la richesse, ses pierres massives et sa riche décoration devaient rassurer les épargnants. Cet édifice est tout à fait représentatif de l'architecture bancaire du début du XXème siècle sur un modèle du Nord.

En face de la Caisse d’épargne se trouve la statue de Bat-le-Duc, maître d’œuvre de la tour de la collégiale Saint-Martin de Clamecy. D'après la tradition populaire, il se serait fait écraser par une pierre lors des travaux de cette tour. Ses compagnons auraient façonné cette pierre responsable de sa mort à son effigie. En face et à gauche de la statue de Bat-le-Duc, remarquez les fenêtres à meneau de la maison qui fait l'angle ainsi que la galerie. 
A droite de la Caisse d' épargne, la demeure qui fait l'angle de la rue du Collège et de la rue Bourgeoise est la maison de la famille d'Amédée Jullien, fondateur du musée de Clamecy, peintre, graveur et historien.

Revenez vers la Rue du Grenier À Sel, au n°9 vous vous trouvez devant la maison des Chanoines, dite également Maison du chapitre Saint-MartinAncienne résidence des huit Chanoines de la collégiale Saint-Martin. Cette maison Renaissance, située à deux pas de l'Hôtel-de-Ville, a sans doute été construite en même temps que les remparts de Tannay, dans le milieu du XVIe siècle. On y accède par un porche surmonté d'un mascaron, dans la cour se dresse une tour, dite du colombier (Vestiges de fenêtre à meneaux sur la façade). Cette grande maison est reconnaissable à sa tour en forme de pigeonnier à pans coupés renfermant un escalier en bois et surmontée d'une toiture pyramidale quadrangulaire. Ce fut la résidence des huit chanoines de la collégiale Saint-Martin. A l'intérieur, la chapelle particulière des Chanoines existe encore.

Clamecy cite de caractere eglise saint martin ancienne collegiale routes touristiques de la nievre guide touristique de bourgogneA présent prendre la direction de la rue du Temple, au passage au n°1 admirez la Maison du XVIe siècle à pans de bois et celle de la même époque au n°2 de la rue de la tourRemarquez de part et d'autre les encorbellements, le linteau de porte sculpté d'un arc en accolade à gauche et le fronton de porte à droite. Vous arrivez ainsi près de la collégiale Saint-Martin. A côté de vous se trouve une petite tête sculptée sur une des façades des maisons qui vous entourent. 

Poursuivre vers l'ancienne collégiale Saint-Martin, Place du 19 Août. Véritable joyau de l’art gothique la partie la plus ancienne date du XIIe siècle et le portail est du XVIe siècle. Ses voussures conservent encore les restes de 32 scènes de la vie de Saint Martin. La tour a été construite en gothique flamboyant de 1497 à 1515 et la façade occidentale a été remaniée à partir de 1515. Dès votre entrée dans la vieille ville, la tour de l'Eglise Saint-Martin (ancienne collégiale) aimante votre regard. Le long de ses 55 mètres, vos yeux s’attardent sur les délicates dentelles de pierre, la rosace centrale et le ballet de gargouilles qui défient le temps depuis la fin du 15ème siècle. A son sommet flotte le drapeau républicain qui symbolise les luttes des Clamecycois pour défendre la République lors du coup d’Etat de Napoléon III.

Ici l'architecture religieuse gothique fait face à l'architecture civile du XIXème siècle. Au pied de l’édifice, la vieille ville, un harmonieux ensemble architectural allant du XVe au XXe siècle, est un secteur sauvegardé. L'esplanade de la mairie occupe l'emplacement du château des comtes de Nevers qu'ils firent élever dès le IXème ou Xème siècle. Modifié à plusieurs reprises, notamment pour y accueillir le tribunal, il fut détruit en 1863. La mairie-halle à été construite dès 1859 dans les jardins du château.

Au niveau de la rue du vieux chateau, prendre les escaliers dits de Vieille Rome, du haut la vue plonge sur le quartier de BeuvronLe restaurant qui fait l'angle à droite de cet escalier est la maison natale de Gabriel Alapetite, un grand serviteur de l’État. Il fut successivement sous-préfet, préfet, notamment à Arras où il dut résoudre un conflit avec les mineurs. Ambassadeur de France en Espagne en 1918, puis en 1920 Haut-Commissaire du Gouvernement en Alsace-Lorraine à la suite de Millerand ; il fut également Résident Général de France à Tunis. Descendre les escaliers en direction du Quai des Moulins de Clamecy. Du quai des Moulins de la Ville profitez d'une jolie vue sur les maisons dominant le bief.

Le Quai des Moulins est un véritable voyage dans le temps, les quais entièrement rénovés, vous permettont de découvrir une partie du vieux Clamecy, plusieurs lavoirs, privés, publics, individuels, des passerelles et pontons et une vue sur les anciens logements des habitants, des vestiges des fortifications. Dans la rue des Moulins-de-la-Ville se trouvaient les anciens moulins de Clamecy qui étaient adossés aux murailles de la cité, dont la poterne est toujours visible. Sur votre droite, vous pouvez admirez les lucarnes passantes à croupe débordante où les poulies, toujours en place, servaient à monter les sacs de grains.

Après avoir déhambulé au bords du Beuvron et flâné au rythme des rues pittoresques du quartier historique, dirigez-vous du côté de la rivière Yonne, où vous pourrez admirer l'insolite église Notre-Dame-de-Bethléem, labellisée Patrimoine du XXe siècle. Cette église a été construite en ciment armé par Georges Théodore Renaud. Elle a remplacé l'église édifiée en 1869 pour cette partie de la ville : cette première église désaffectée en 1925 fut démolie en 1926. La nouvelle église évoque l'Orient, la Terre Sainte, et les évêques de Bethléem venus en exil de Palestine à Clamecy de 1225 à 1793. Le style orientalisant évoque l'architecture romano-byzantine (église avec une coupole plate). La crypte sous l’abside est ornée de peintures murales exécutées à la fin des années 1940 et au début des années 1950 par Nicolas Boon, vicaire de la paroisse, et par le peintre Robert Pouyaud.

Le faubourg de Bethléem correspond au périmètre de la cité autrefois entourée de remparts, s’étendent des faubourgs et des avenues bordés de maisons. Le faubourg de Bethléem tient son nom d’une singularité de l’histoire locale : l’existence en ce lieu de l’évêché de Bethléem, du Moyen Âge à la Révolution. Un comte de Nevers, Guillaume II, avait fondé à Clamecy un hôpital et une chapelle. Son petit-fils, Guillaume IV, partit en croisade en Palestine. Avant d’y mourir, il légua l’hôpital de Clamecy à l’évêché de Bethléem. Lorsque l’évêque de Bethléem fut chassé de son diocèse par les infidèles, il vint s’installer à Clamecy. Il eut des successeurs jusqu’au Concordat de 1801. De 1926 à 1927, l’abbé Pautigny a fait construire dans un style inspiré du byzantin, une église paroissiale placée à son tour sous le vocable de Notre-Dame de Bethléem, pour rappeler ces souvenirs historiques.

Non loin de là, vous pouvez vous promener le long du chemin de halage du canal du Nivernais. Autrefois capitale du flottage de bois, Clamecy peut être fière de posséder un port de plaisance sur le canal du Nivernais qui vous invite à la navigation au cœur d’une nature et d’un patrimoine aussi variés qu’exceptionnels.

Carnet pratique de Clamecy

Les incontournables de Clamecy

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites :

  • Visites commentées de la ville (s'adresser à l'office de tourisme).
  • “Clamecy, centre historique”, vous emmènera à la découverte de la vieille ville, classée secteur sauvegardé et de ses plus beaux monuments.
  • Musée d'Art et d'Histoire Romain Rolland : Ces édifices constituent un écrin à la mesure des collections, qui se sont beaucoup développées à partir des années 1970, avec l’arrivée des souvenirs de Romain Rolland et des affiches de Charles Loupot, le dépôt d’ensembles archéologiques et la donation François Mitterrand. Une salle est consacrée au flottage du bois. Plusieurs audiovisuels agrémentent la visite.

Activités & Festivités :

  • Vélo route.
  • Tourisme fluvial.
  • 2ème week-end de juin : Fête foraine.
  • 14 juillet : Joutes nautiques et bal. Héritage des divertissements des flotteurs, elles se déroulent sur l'Yonne.
  • 1er week-end de juillet : La fête de l'andouillette et du vin blanc est une manifestation festive traditionnelle qui se tient chaque été à Clamecy.
  • 2ème week-end d'août : Descente bidon, qui, depuis 1982, consiste en une navigation sur l'Yonne, un jour d'août, à bord d'embarcations fabriquées par les participants.

Plus d'information

  • Mairie de Clamecy - Place du 19 août, 58500 Clamecy - contact@mairie-clamecy.fr - 03 86 27 50 70 - Site internet
  • Office de Tourisme Clamecy Haut Nivernais - 7-9 rue du Grand Marché - 58500 Clamecy (Nièvre) : site internet
  • Nievre Tourisme : site internet
  • Cités de Caractère de Bourgogne-Franche-Comté © - 28 Rue Thomas Edison - 25000 Besançon - cites-caractere-bfc@orange.fr -  03 81 88 40 76 - Site iinternet
  • Sites & Cités remarquables de France - Musée d’Aquitaine - 20 cours Pasteur - 33 000 Bordeaux - +33 (0)9 72 49 97 06 - reseau@sites-cites.fr - Site internet
  • Bourgogne Romane : site internet
  • Bourgogne médiévale : site internet
  • Destination Bourgogne : site internet
  • Bourgogne Franche-Comté : site internet

Sites touristiques à visiter près de Clamecy

  • Vezelay : site du patrimoine (17 km)
  • Vézelay basilica St Madeleine (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (17 km)
  • Asquins église St Jacques (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (18 km)
  • Prieuré de Saint Révérien (Saint-Reverien) : monument religieux (28 km)
  • Eglise de Saint Barthélémy (Cervon) : monument religieux (30 km)
  • Eglise de Notre-Dame-du-Pré (Donzy) : monument religieux (33 km)
  • Auxerre : secteur sauvegardé (37 km)
  • Noyers-sur-Serein : plus beaux village de France (44 km)
  • Parc et jardin du château du Chatillon en Bazois : jardin remarquable (46 km)
  • Morvan : parc regionale naturel (48 km)
  • Abbatiale Notre-Dame de La Charité-sur-Loire (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (49 km)
  • Eglise de Saint Martial (Seignelay) : monument religieux (50 km)

Marchés à visiter proche de Clamecy

  • Clamecy : marché Samedi (0km)
  • Corbigny : marché Vendredi (26km)
  • Vermenton : marché Vendredi (28km)
  • Avallon : marché Samedi (30km)
  • Saint-Sauveur-en-Puisaye : marché Mercredi (30km)
  • Toucy : marché Samedi (35km)
  • Auxerre : marché Mardi & Dimanche & Vendredi (37km)
  • Saint-Fargeau : marché Vendredi (39km)
  • Chablis : marché Dimanche (45km)
  • Montsauche-les-Settons : marché Jeudi toute la journée (47km)

Consulter nos pages

  • A voir dans Clamecy
  • A faire dans Clamecy
  • Parcours touristique dans Clamecy
  • Histoire de Clamecy

Pour vous rendre à Clamecy

Couvert

Clamecy

5 °C Couvert

Min: 5 °C | Max: 5 °C | Vent: 11 kmh 302°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée :

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Nos coups de coeur à Clamecy

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Nièvre

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Clamecy avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 14/01/2023