Route du Circuit touristique de la vallée de la Vilaine (35)

La Route touristique "Circuit touristique de la vallée de la Vilaine"

La Vilaine, rivière réputée pour ses caprices, est aussi le trait d’union entre des paysages majestueux, des bourgs de charme et des cités aux rues chargées d’histoire.

Sa vallée marque le point de départ de nombreuses balades, le long de ses rives changeantes ou vers l’intérieur des terres. Partez à la découverte d’un patrimoine naturel d’exception, que l’homme a su dompter puis préserver pour votre plus grand plaisir…sur cette route touristique qui vaut le détour.

Une aventure en bleu et vert, aux accents parfois sauvages : au site de Corbinières, le cours d’eau entaille profondément le grès et le schiste bleu ; 70 mètres plus haut, les escarpements boisés de pinèdes se mirent dans la rivière.

Protégés depuis 1982, ces 770 ha abritent une faune et une flore d’une grande richesse, qu’enjambe avec grâce l’un des plus beaux viaducs de France. Le Circuit Touristique de la Vallée de la Vilaine se parcourt du nord au sud ou du sud au nord : que vous partiez de Redon ou de Rennes, vous retrouverez toujours votre chemin grâce au double fléchage.

Leçons de nature et d’histoire, les activités ne manquent pas tout au long du circuit touristique, pour peu que vous quittiez votre véhicule. A Pont-Réan, la cluse du Boël signe l’un des paysages les plus pittoresques de la vallée… et le point de départ de nombreux circuits pédestres.

Vous passerez par le site de la courbe à Bourg des comptes ou vos pourrez traverser la Vilaine en toute sécurité grâce à une passerelle. Cependant le periple continu du même côté de la Vilaine, il faut donc faire un aller-retour et reprendre le chemin de halage jusqu'à Guipry-Messac.

Cette Jolie halte avec ses rues au nom évocateurs du commerce de sel, ses maisons du 17ème siècle et sa jolie minoterie flanquée au milieu de la Vilaine restaurée et devenu un bar-restaurant est très appréciée des plaisanciers.

L'aventure continuera le long de jolie haltes nautiques comme celles de Port de Roche à Langon. Vous pourrez aussi faire un détour par le bourg de Langon doté d'une jolie église et de la Chapelle Ste Agathe, perle gallo-romaine dans son écrin de grès rouge et de schiste noir.

Omniprésente, l’eau se prête idéalement au tourisme fluvial, sur une pénichette par exemple. Sportif ou simple curieux, vous embarquerez à bord d’un canoë ou d’un pédalo. Et tout au long du fleuve, vous ferez halte près des écluses, telle celle de la Molière à Saint-Senoux, où s’élève un moulin, pour prendre le temps d’un pique-nique…

La Route touristique "de la vallée de la Vilaine" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Commencez cette escapade sur la route touristique de la vallée de la Vilaine à partir de Pont-Réan. À cheval entre les communes de Bruz et de Guichen, le petit bourg de Pont-Réan est un site touristique, notamment par l'attrait du lieu-dit Le Boël.

Le Boël se situe dans une cluse, une vallée encaissée formée par la Vilaine, elle est surplombée de part et d’autre par des falaises culminant à 50-60 m. Sur ces falaises, le bois de Saint-Jean culmine à 84 m tandis que le bourg de Laillé se situe à une altitude supérieure à 100 m. Admirer le Moulin du Boël construit en 1652, sur la Vilaine et sa première écluse datant du xvie siècle.

Muni de solides contreforts et de deux roues à aubes, aujourd'hui disparues, il revêt une forme d'étrave de navire fendant le courant. Lors de votre flanerie, vous remarquerez sans aucun doute le schiste rouge de l’ordovicien inférieur. Des carrières ont été exploitées jusqu’au XXe siècle dans ce secteur.

Les vestiges de nombreuses carrières se trouvent sur les deux rives de la Vilaine dont la carrière des Landes côté Pont-Réan, site naturel classé de 0,78 hectare. De nombreux sentiers offrent de remarquables panoramas sur la Vilaine. Le sentier de grande randonnée 39, Mont-Saint-Michel − Guérande passe sur la rive gauche de la Vilaine, surplombant des carrières.

Pont rean le pont vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneAdmirer le Pont de Pont-Réan en dos d’âne construit en 1767, Cet élégant pont en schiste possède neuf arches, la cinquième marquant la limite entre Bruz et Guichen. Le pont date de la Gaule romaine, mais fut reconstruit de 1753 à 1767.

Profitez de cette pause pour visiter l’église de l’Immaculée-Conception de 1865, bâtie entièrement en schiste rouge typique de Pont-Réan, issu des carrières locales. Passer voir le Château de la Massais du XIXe siècle avec réemploi de l’ancien château de 1630.

Les berges de la Vilaine s’étendent sur 12 km depuis le Pont de Pont-Réan jusqu'au confluent du Canut, à Saint-Senoux. Après cette mise en bouche, direction Guichen via D577 (4 km).

Il ne reste aujourd'hui plus rien du vieux Guichen, dont les origines connues remontent à 1101, avec la fondation de la paroisse de Guichen. L’église paroissiale aurait été implantée primitivement au niveau du hameau de Saint-Marc, aujourd'hui partie intégrante du centre-ville. L'église actuelle, construite en 1620 par maître Jacques Blouet, puis reconstruite en 1838.

Le bâtiment des Halles est constitué d'acier et de briques. Il a été construit en 1895 par Jean-Marie Laloy et rénové en 2007. Il fait partie intégrante du patrimoine communal.

La commune compte de nombreux châteaux Le château de la Massaye, bâti au 1630. Le château de la Grésillonais, du  XIVe siècle.Le château de Bagatz, du XVe siècle, haut lieu de l'histoire guichenaise. À Bagatz, une eau de source jaillissait et était exploitée jusque dans les années 1970 et exportée dans toute la région et le château du Gai-Lieu, du XVIIe siècle, sur les hauteurs, au-dessus de l'écluse et du moulin du même nom.

Ancienne villégiature de la famille Marbœuf, le château domine de ses jardins entourés de terrasses la Vilaine, sur laquelle il s'ouvre par une grille du XVIIIe siècle. Outre les châteaux, Guichen possède sur son territoire, le manoir de la Quemerais, du XVIIe et XVIIIe siècle. Le manoir de la Provostais, du XIIIe siècle. Le manoir du Champ-Gerard et le manoir de Traveuzot, bâti sur un gisement fossilifère.

Moulin du boel vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneSur le Coteau du Chatelier, vous trouverez le vestige d'un oppidum, et d'un ancien camp romain. Le mot chatelier signifiant par ailleurs « village fortifié ». A voir aussi le village de la Grande Sadouve, autrefois appelé "le Village Rouge", dû aux vestiges d'un village gallo-romain, bâti sur les abords de la voie romaine Duretie II.

Le village de Yot, et son moulin, nommé Diot sur le cadastre napoléonien de 1832, bâti sur le Canut, qui coupe l'unique route d'accès durant les inondations hivernales. On y voit des « dents de chaussée » nom local de pierres de gués, utiliser pour marcher sans se mouiller les pieds et le hameau de Glanret, site d'un ancien manoir désormais détruit, village bâti sur les berges de la Vilaine.

Continuez votre route vers Bourg-des-Comptes via la D38 (12 km). Visiter l'église Notre-Dame de 1851.

Admirer le château du Boschet avec ses jardins, édifié de 1660 à 1680 et rénové et agrandi de 1720 à 1740. D'architecture classique, celui-ci se compose d'un vaste corps de logis surmonté d'un toit à la Mansart, flanqué de quatre petits pavillons. Les ailes, moins élevées, sont coiffées d'un campanile sommé d'un soleil, l'autre d'un croissant de lune. Le parc à la française s'étendait jadis jusqu'à la Vilaine.

Plusieurs manoirs se trouve sur la commune de Bourg-des-Comptes : le manoir des Provotières, la Gouverdière, la Rivière Chereil, la Réauté. A la Prégaudais se trouve un Menhir dit le Grand Tua.

Sur votre chemin, découvrer le site de la CombeSitué en bordure de Vilaine, c'est une ancienne gravière. L'accueil du public, très présent sur ce site, que ce soit pour la pêche ou pour la promenade, a été prévu : aires de pique-nique, cheminements. Le visiteur peut ainsi découvrir, tout près de Rennes, un espace préservé et agréable. Le site du Gai-Lieu et de la Courbe, paysage pittoresque sur les rives de la Vilaine, très encaissé.

L'étape suivante sur cette route touristique sera Pléchatel via D77 (17 km). La voie romaine de Nantes à Rennes et celle d'Angers à Carhaix passe sur la commune. Pléchâtel est connue pour sa "Levée", une falaise de schiste dans laquelle ont été creusés des grottes et escaliers. Le site fut aménagé durant l'hiver 1812 par le curé de la paroisse pour donner du travail à la population.

Bourg des comptes vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneLe pont de Cambrée permet de découvrir un beau panorama sur la vallée de la Vilaine. D'autres lieux-dits offrent des points de vue remarquables : « Le Pont de la Charrière », vue sur la confluence entre la Vilaine et le Semnon ; "Le Rocher d'Uzel", point élevé d'où l'on domine la vallée de la Vilaine. La butte de Huneau d'où l'on peut voir l'écluse de Macaire.

Commune de Bretagne, Pléchâtel ne déroge pas à la règle et conserve menhir et dolmen sur son territoire. Le menhir de Pierre-Longue ou de Perrain ou de Perrin situé au sud du Moulin de Quénouard, le menhir du Pierre-Longue est un bloc de quartz haut de 4 m. Avant la christianisation, les menhirs jouaient un rôle dans la vie religieuse des populations. Ils symbolisaient la force, l'immortalité et certainement la fécondité.

Le dolmen ruiné de Pierre-Blanche, situé entre le village du Châtellier et celui de la Guinois. Des vestiges préhistoriques de mégalithes, villas et thermes gallo-romains. Des traces de fortification au Châtellier, à Rochefort, à Riadun et à la Motte-Marlin. Des restes d'un alignement appelés les Pierres-Blanches : cinq pierres de quartz blanc alignées au coin d'un champ nomme le Champ des Meules. Une Sépulture mégalithique et tertre est situé au lieu-dit les Landes.

Pléchatel possède un patrimoine d'une grande richesse. Pour découvrir ce fabuleux patrimoine blotti dans un cadre naturel d'une rare beauté, il vaut mieux chausser vos chaussures de randonnée. De nombreux circuits sont à votre disposition pour découvrir ces lieux chargés d'histoire et l'environnement naturel recelant une faune et une flore remarquables.

Commençons par les châteaux : Le château de Mainténiac du XVIIe et XIXe siècle. Ce château est mentionné dès 1086 dans le cartulaire de l'abbaye de Redon. Le château du Plessis-Bardoult, récemment restauré. Plessis-Bardoul possédait jadis un droit de haute justice. C'est là, semble-t-il, que naquit Jacques Bardoul, chevalier de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem et défenseur de Rhodes contre Mehmed II en 1480. 

Le manoir du Pont-Neuf du XVIIe et XVIIIe siècle. On y signale une chapelle datée de 1709 et détruite au xixe siècle. Le Pont-Neuf semble avoir été le théâtre de deux batailles, l'une en 578 dans laquelle Guéroch, comte de Vannes, battit les Francs du roi Chilpéric Ier, l'autre en 843, où Erispoë et le comte Lambert furent battus par les Francs de Rainald, comte de Nantes.

Site du boel pont rean vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneAu fil de votre promenade, vous pourrez également découvrir de nombreux manoirs du XVIeet XVIIe siècle et d'anciennes maisons bourgeoises. Le manoir de La Touche du XVIe siècle, Il possède une chapelle privée. Le manoir de la Pungerais du XVIe et XVIIe siècle. Le manoir de Riadan ou Riadun, Maison de maître des ardoisières de Riadun. Le manoir de Trélan, propriété des seigneurs de Trélan en 1375. L'ancien manoir du Perrain ou Perrin XVIe siècle, situé près du menhir de Pierre-Longue. L'ancien manoir de la Motte. L'ancien manoir du Perray. L'ancien manoir du Bois-Tenet. 

Profitez de votre passage à Pléchatel pour visiter l''église Saint-Pierre de 1884 - 1891, œuvre de l'architecte Henri Mellet. L'église primitive romane est démolie en 1892. L'église tient une part importante dans l'histoire du village et de nombreux vestiges du passé jalonnent encore les rues de la commune. Pléchâtel vous accueille donc entre vieilles pierres et cours d'eau.

Au fil de votre balade, continuez vers Saint-Malo-de-Phily via la D84 (24 km), visiter l'église néo-romane Saint-Malo, édifiée en 1900 par l'architecte Henri Mellet. Cette église est surtout connue pour les fresques murales de 1933 du transept et de l'abside, des œuvres du peintre Émile Bernard et représentent la translation du corps de saint Malo.

Poursuivez votre parcours sur la route de la vallée de la Vilaine vers Messac via la D42 et D51 (32 km). Messac dispose d'un patrimoine bâti très riche. Le patrimoine civil est composé de plusieurs maisons de caractère et de châteaux du XVIIe siècle, d'anciens moulins à eau et à vent. Il regroupe également de nombreuses constructions en schiste (four, puits, enclos de palis et cadrans solaires).

La Vilaine explique la présence d'un patrimoine génie civil constitué d'écluses, de ponts routiers et d'un viaduc ferroviaire. Le Port, signalé au XIe siècle, est l'ancien port de la ville de Rennes...  Sans oublier les nombreux édifices religieux presque millénaires tels : l'église Saint Abdon et Saint Sennen de Messac avec son retable, véritable chef d'œuvre du XVIIe siècle et le Temple de la Coëfferie, ancienne chapelle d’une commanderie de Templiers du XIIe-XIIIe siècle...

Toutes ces richesses séculaires sauront vous émerveiller lors de votre périple sur ce circuit touristique. Passer sur la rive droite de la Vilaine pour arriver à Guipry via D772 (35 km). Elle fait face à Messac, les deux bourgs sont reliés par les ports de Guipry et de Messac.

Chateau du boschet vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneAdmirer le château des Champs, construit au XVIIe et considérablement agrandi en utilisant notamment des matériaux provenant du château de Lohéac. L'église Saint-Pierre, construite au XVIIIe sur la base d’une église romane. 

Prochaine étape, Saint-Anne-sur-Vilaine via la D127 (48 km). Le château de Port de Roche, sur les bords de la Vilaine a été construit de la fin du XVIIe  par Guischardy. L’église Sainte-Anne a été bâtie de 1832 à 1846 sur des plans de Louis Richelot.

Le pont de Port-de-Roche composé de trois travées de 25 m est le premier pont français en acier, appelé alors "métal Bessemer", construit pour l'Exposition universelle de 1867 dans le prolongement du pont d'Iéna, à Paris, et démonté après l'exposition, transporté et remonté sur la Vilaine. 

Le moulin de Belle née, de type moulin-tour, a été construit en 1832 et est en état de fonctionnement ; il est géré par l'Association de Sauvegarde du Moulin de Belle Née.

Continuez en direction de Langon via la D54 et D56 (53 km). Cette commune possède un patrimoine important, dont trois bâtiments monuments historiques. De plus, 405 monuments sont inventoriés dont une voie romaine et deux aqueducs ainsi que 160 objets.

Pont rean le moulin vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneVisiter l’église Saint-Pierre, inscrite monument historique par arrêté du 14 janvier 2002 ; elle abrite cinq objets eux-mêmes monuments historiques : un calice de 1653, un retable et un maître-autel d’époque Louis XIV, une peinture du XIVe siècle et des fonts baptismaux et leur baldaquin. La chapelle Sainte-Agathe de Langon mérite votre attention.

Prenez le temps de passer voir l'ensemble mégalithique dit des Les Demoiselles de Langon et les tertres mégalithiques dits des Les Pillons Garougnaux, situés près du hameau de la Gaudinais.

Brain-sur-Vilaine via la D56, rendez-vous avec l’histoire : vous partirez sur les pas de saint Melaine, l’enfant du pays devenu évêque puis conseiller de Clovis, grâce à un sentier d’interprétation évoquant gastronomie, histoire et nature. L'église Saint-Melaine à Brain-sur-Vilaine, possède un chevet roman et a été remaniée aux XVe et XVIIe siècles. Le clocher-porche a été ajouté en 1921 par Hyacinthe Perrin.

Passer La Chapelle-de-Brain (anciennement nommée La Chapelle-Saint-Melaine) via D177 et D56 (61 km), visiter l'église Saint-Melaine construite en 1823, devenue église paroissiale en 1839. Une tour-clocher est ajoutée par Arthur Regnault en 1908. 

Redon vallee de la vilaine routes touristiques dans l ille et vilaine guide du tourisme en bretagneRedescender vers la Vilaine en direction de Sainte-Marie via la D255 ( 70km), vous traverserez le marais de Gannedel, exemple type de marais eutrophes, entrenu en partie par le pâturage de chevaux mulassiers du Poitou. Le moulin à vent du Tru, construit au XIXe siècle, a été inscrit monument historique.

Dernière étape de cette itinéraire touristique, direction Redon via D65 (79 km). Fruit d’une alliance entre l’eau et la terre, Redon se situe au confluent du fleuve de la Vilaine et de la rivière de l’Oust. L’ouverture au dix-neuvième siècle du canal d’Ille-et-Rance et celui de Nantes à Brest consacra Redon comme une importante place de batellerie.

Descendez vers la Vilaine jusqu’au vieux port pittoresque où vous rencontrerez sur les quais des maisons d’armateurs dont le rez-de-chaussée servait d’entrepôt. En haute-saison, l’afflux de bateaux qui remontent la Vilaine anime le port de plaisance et ses abords, tandis que sur les hauteurs de la ville se dresse la magnifique tour romane de l’abbaye Saint-Sauveur.

Carnet pratique de la Route touristique "de la vallée de la Vilaine"

Les incontournables de cette route touristique

Randonnées

  • Situé sur la Vilaine, le pont de Pont-Réan est un lieu agréable où les promeneurs, qu’ils soient à pied, à vélo ou en canoë, aiment faire une halte.
  • À Pont-Réan est aménagée une halte nautique pour le tourisme fluvial, on peut y pratiquer le canoë-kayak ou le pédalo.
  • De nombreux sentiers de randonnée offrent des moyens de découverte de ces lieux de promenade. Les plans sont disponibles en Mairie, sur le site Internet de la commune ou auprès du Pays des vallons de Vilaine.

Autres activités

  • La Cale Accueil de groupes jeunes et adultes, toute l’année, pour de l’initiation et du perfectionnement au canoë-kayak. Tél. - Fax : 02.99.42.28.95
  • Pléchâtel La Plage Possibilité activités nautiques (pédalo, canoë, barque) sur la Vilaine. Tél. : 02.99.52.14.00
  • Messac Location de bateaux sans permis Crown Blue Line Bretagne (Port de plaisance) Tél. : 02.99.34.60.11
  • Location de VTT Redon 44, rue Notre-Dame Tél. : 02.99.72.19.95 • Canoë-Kayak Accueil de groupes jeunes et adultes, toute l’année, pour de l’initiation et du perfectionnement au canoë-kayak. Tél. (fédé): 02.99.72.17.46
  • Bretagne Croisières Redon Location de bateaux fluviaux de 2 à 12 personnes. Tél. : 02.99.71.08.05
  • Bretagne Plaisance Redon Location de pénichettes de 2 à 10 personnes. Tél. : 02.99.72.15.80

Saint-Nicolas de Redon et Fégréac

  • Sur le site de l’étang Aumée, de 110 ha, location d’optimistes, planches à voile, dériveurs et catamarans. Stage de voile et de planches à voile. Ouverture en juillet et août. Sur le site, également une plage aménagée et une aire de pique-nique.

Visites

Le Musée de la Batellerie situé dans le vieux port de Redon vous fera partager l’histoire de la marine à voile. Cette exposition vous emmène sur les traces des mariniers et vous fera revivre l’ambiance de cette vie atypique rythmée par les écluses.

Musée de la Batellerie de l’Ouest Ouverture du 15 juin au 15 septembre, tous les jours, de 10h à 12h et 15h à 18h. Hors saison : lundi, mercredi, samedi et dimanche, de 14h à 18h.

Visites guidées de la vieille ville de Redon : Abbaye Saint-Sauveur, Quartier du port, Monastère des Calvairiennes, en juillet et août. Tél. : 02.99.71.06.04

Langon Chapelle Ste-Agathe Visites guidées en juillet et août, rendez-vous au Point Information. Tél. : 02.99.08.65.30

Plus d'information

Syndicat d’Initiative de Messac-Guipry Square de La Liberté, Le Port 35480 Messac Tél. : 02.99.34.61.60 Email : si.messac-guipry@wanadoo.fr

Point Information à Langon 8, Grande Rue 35660 Langon Tél. : 02.99.08.65.30 Email : cyberlangon35@wanadoo.fr - Site web

Pays Touristique des Portes de Bretagne Le Ballon 35150 Piré-sur-Seiche Tél. : 02.99.44.58.44 Fax : 02.99.44.58.45 Email : tourisme@portes-de-bretagne.com - Site web

Maison du Tourisme du Pays de Redon Place de la République 35600 Redon Tél. : 02.99.71.06.04 Fax : 02.99.72.36.68 Email : tourisme-pays-redon@wanadoo.fr - Site web

Comité du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine 4, rue Jean-Jeaurès – BP 60149 35101 Rennes cedex 3 Tél. : 02.99.78.47.40 Email : contact@bretagne35.com - Site web

Pour vous rendre sur La Route touristique "de la vallée de la Vilaine"

Bruz

Couvert 14 °C

Couvert

  • Min: 14 °C
  • Max: 14 °C
  • Vent: 22 kmh 240°

Le saviez-vous

Le pont de Pont-Réan

Pour les curieux, enfin, qui se demandent l’origine du nom de ce pont, certains disent que le mot "réant" viendrait de réance (rançon) par rapport au droit de péage qui y était perçu, mais si l’on en croit la toponymie celtique, "réan" serait le dérivé de "ran" : la grenouille.

Pléchatel

L'Alignement appelés les Pierres-Blanches recouvraient un trésor gardé par la Levrette blanche. "La payenne", animal fantastique, prenait plaisir dans ses folles équipées, à culbuter les passants.

Une autre légende raconte que Notre Dame filait un jour en portant la pierre longue sur la tête et les pierres blanches dans son tablier. Lorsqu'elle se baissa pour relever son fuseau tombé à terre, la première de ces pierres s'enfonça dans le sol et les autres s'envolèrent dans le Champ des Meules

Nos coups de coeur sur la Route touristique "de la vallée de la Vilaine"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique d'ille et Vilaine

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans l'Îlle-et-Vilaine avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 26/04/2018