Les routes touristiques en France

Marais Vernier (Réserve Naturelle-27)

Le Marais Vernier : terres marécageuses et bocages normands, une histoire d’eau !

A deux pas de Honfleur et de l’Estuaire de la Seine, le Marais-Vernier est une région naturelle du Nord-Ouest de l'Eure en région NormandieVaste dépression semi-circulaire de 4500 ha inscrite dans un ancien méandre de la Seine, le Marais Vernier possède une valeur patrimoniale exceptionnelle sur les plans paysager et biologique. La nature vous offre ses plus belles réserves au cœur du Marais-Vernier.

Le marais-Vernier, vous propose de découvrir cette nature, à l’occasion d’une balade, en s’arrêtant sur différents points de vue, pour s’émerveiller, apprendre à connaître et comprendre les paysages qui nous entourent. Des chaumières en colombages, des pommiers en fleurs et des troupeaux, le marais Vernier concentre à première vue les éléments de la Normandie rurale traditionnelle.

Préparez-vous à vivre des rencontres insolites, hors des sentiers battus, au cours de visites nature. Aujourd’hui, vous pouvez observer l’écosystème local, perché en haut d’un observatoire panoramique. Observez les canards, les oiseaux migrateurs comme les cigognes, les cygnes en plein vol et bien d’autres choses encore, sans oublier d’écouter le coassement des nombreuses grenouilles ! 

Préparer votre visite touristique au Marais Vernier

Le Marais Vernier est situé à l’ouest de la forêt de Brotonne et à la porte de l’estuaire de la Seine, avec à gauche Honfleur, à droite Le Havre et Pont-Audemer au sud. La route est très agréable et serpente à travers les prairies, souvent humides, on se faufile entre les haies vives, les vergers et on peut y observer de nombreuses chaumières aux pans de bois caractéristiques de la Normandie. C’est très bucolique !

Marais vernier la pointe du roque routes touristiques de l eure guide touristique de la haute normandieLocalisé au coeur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, sur la rive gauche de l'estuaire entre Sainte-Opportune-la-Mare et le pont de Tancarville, le Marais Vernier offre une richesse naturelle unique en France. Près du pont apparait le Marais Vernier, une ancienne boucle de Seine entourée de falaises bien boisées et étalées en arc de cercle. Situé au nord-ouest du plateau crayeux du Roumois, le marais Vernier abrite une imposante tourbière, en fond d’estuaire. Il constitue un îlot de nature encore riche, modelé par les sociétés humaines, tout au long de l’histoire.

En tant qu’ancien méandre très bien conservé offrant une mosaïque de tourbières alcalines et acides, le marais Vernier est un cas véritablement unique. Son territoire est réparti entre sept communes : Marais-VernierBouquelonSaint-Ouen-des-ChampsSaint-ThurienSainte-Opportune-la-MareSaint-Aubin-sur-Quillebeuf et Quillebeuf-sur-Seine. La commune du Marais-Vernier est la seule à être totalement située dans la cuvette formée par l'ancien méandre correspondant à l'ancien marais. De plus, contrairement à elle, les autres communes sont soit tournées vers la Seine comme Saint-Aubin-sur-Quillebeuf et Quillebeuf-sur-Seine, soit tournées vers le plateau du Roumois : Bouquelon, Saint-Ouen-des-Champs, Saint-Thurien et Sainte-Opportune-la-Mare. Ces quatre dernières communes ont d'ailleurs toutes leur centre qui est situé sur le plateau du Roumois et non dans le marais.

Les marais du Marais Vernier couvrent environ 11 000 hectares de terres qui étaient autrefois un méandre de la Seine, et forment un amphithéâtre naturel de biodiversité. L’histoire de ce site est liée à celle des hommes qui voulurent le maîtriser. Du Moyen-Age au plan Marshall des années 1950, le marais Vernier a connu des tentatives répétées d’assèchement pour livrer les terrains à l’agriculture. Parmi celles-ci, l’édit royal d’Henri IV en 1599 qui en ordonna le dessèchement. La construction de la digue, en partie disparue, fut confiée aux Hollandais. Jusqu'en 1850, le marais occupait 2 500 hectares lorsque la Seine couvrait encore la moitié du territoire. La partie nord du marais moderne, alluvionnaire, a été exploitée dès le XIXe siècle, pour l’agriculture intensive.

Sous l’influence de phénomènes climatiques et géologiques échelonnés sur près de 57 000 ans, le site du Marais Vernier a subi plusieurs évolutions, conditionnant successivement l’apparition, la rupture ou la consolidation des cordons littoraux et la formation d’une vaste tourbière. Le Site est un grand complexe estuarien composé de marais alluvionnaires, vasières, eaux estuariennes, rivières, tourbières ainsi qu’un réseau de fossés et de pièces d’eau. Il se divise aujourd’hui en plusieurs zones, qui bénéficient de différents modes de protection. 

Le marais Vernier peut se diviser en 3 secteurs : le marais alluvionnaire au nord, moins humide, où la culture et l’élevage sont plus présents. Le marais tourbeux , très humide, composé de prairies, de pâtures et de bois consacrés à l’élevage, très prisé pour la chasse et les Courtils. Le Marais Vernier abrite la plus grande tourbière de France avec le seul étang naturel de Haute-Normandie : la Grand'Mare.

Marais vernier canal et arbres tetards routes touristiques de l eure guide touristique de la haute normandieLe Marais Vernier tient de sa zone tourbeuse la majeure partie de son intérêt, elle correspond à un ancien chenal de la Seine. La tourbière s’est formée naturellement. Très peu exploitée par le passé, la tourbière est aujourd’hui parfaitement préservée ce qui lui permet d’être d’une grande rareté sur le territoire français. La tourbe est constituée d’une accumulation de matière végétale non décomposée. Elle forme un sol pauvre, spongieux et peu portant. Il est important de préserver ce petit bout de paradis pour l’environnement. Les tourbières sont des outils à capter le carbone et elles captent beaucoup de carbone puisqu’elles accumulent de la matière organique et la matière organique, c’est du carbone. C’est très très important si on veut lutter contre les changements climatiques d’avoir des tourbières en bon état de fonctionnement.

Classé d’intérêt écologique international, le Marais Vernier intègre une réserve de faune sauvage avec de nombreux oiseaux sédentaires et migrateurs. La proximité de l’Estuaire de la Seine lui permet de bénéficier d’un microclimat favorable à l’accueil des oiseaux migrateurs, comme par exemple la Cigogne. En effet, la Seine est connue pour être située sur un couloir de migration. Mais également une flore hors norme, les plantes qui s’y développent sont spécifiques à ce milieu. Extrêmement rares, quelques-unes sont emblématiques comme les orchidées ou certaines plantes carnivores comme la Drosera. Un miroir en miniature du Paradis terrestre.

La flore du Marais Vernier

La flore du Marais Vernier est constitué d'aulnes, de saules têtards, de rubanier, callitriche, osmonde royale, drosera carnivore, d'iris jaune, de menthe aquatique, de reine des prés (spirée), de sphaigne... ses arbres têtards, ses haies de houx et ses espèces protégées. Sans oublier les vergers en bordure de la réserve qui offrent aux gourmands pommes, poires, prunes et cerises !

Implanté le long des rivières et des fossés, le saule têtard maintient les berges, grâce à ses racines et il constitue un réservoir de biodiversité. Tous les cinq ans environ, on coupe ses branches à ras. Ainsi étêté, il ne risque pas de se renverser en cas de tempête et de soulever les berges dans sa chute. Les arbres têtards sont caractéristiques du paysage du Marais vernier. Beaucoup de ces arbres ont disparu au fil des années par manque d’entretien. Le Conservatoire s’est donc engagé à réaliser des opérations de plantations, de formation et d’entretien de ces arbres afin d’assurer leur pérennité.

La faune du Marais Vernier

Paradis des oiseaux. Le Marais Vernier est habité par de nombreux oiseaux dont le balbuzard pêcheur, la sarcelle d'hiver, le busard des roseaux, la pie-grièche, le héron cendré, la barge à queue noire, la spatule blanche, l'avocette, la cigogne blanche, la chouette chevêche, effraie et hulotte, le hibou moyen duc, la buse, le corbeau freux, la grive draine, le faucon crécerelle ou encore le râle des genêts… L'ensemble du site est classé en Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux.

Marais vernier chaumiere routes touristiques de l eure guide touristique de la haute normandieLa zone humide est également un important lieu d’hivernage (période de ravitaillement en attendant le retour vers les sites de nidification) pour certains oiseaux migrateurs. Il accueille notamment d’importants effectifs de pluviers dorés, vanneaux huppés (Vanellus vanellus), les cigognes et les grandes aigrettes, voire de nombreux canards en migration. Le Marais Vernier présente un intérêt pour notamment les poissons dont certaines espèces migratoires. C’est également une zone de fraie pour quelques espèces dans les 43 recensées, dont certaines sont menacées au plan mondial comme l’anguille Européenne, le brochet et la lamproie de Planer.

Par ailleurs, le marais tourbeux fait l’objet d’une chasse au gibier d’eau dans un cadre très réglementé. Près de 115 mares de chasse au gabion, réparties sur 800 hectares, sont exploitées par des associations de chasseurs et des propriétaires cynégétiques. Les bois des coteaux représentent également des réservoirs à sangliers.  

Pour conserver l’exceptionnelle diversité de la flore et de la faune du Marais Vernier, il faut lutter contre la friche. Ainsi, les rustiques vaches écossaises Highland, capables de passer tout l’hiver dehors, s’y emploient. Avec l’aide des chevaux de Camargue, partout à l’aise les pieds dans l’eau, des Vaches bretonnes Pie Noire et des moutons Shetland. En pied de coteau, de nouveaux vergers s’implantent. 

Les activités humaines se concentrent autour de l’agriculture, de la chasse et de la pêche. Le site du Marais Vernier constitue un intérêt socio-culturel important associé à un passé de gestion des milieux par des pratiques traditionnelles permettant ainsi de maintenir des espaces ouverts avec une mosaïque d’habitats favorable à l’expression d’une biodiversité importante.

Sur le plan architectural, un nombre important de chaumières ont été préservées et suivre leur route touristique est un enchantement… Les chaumières présentes sur le site reflètent également un usage traditionnel des ressources offertes par le marais. Certaines possèdent la même physionomie depuis plusieurs siècles et aucunes ne se ressemblent vraiment. Leur architecture typique provient des ressources et de technique de construction locales. Les colombages en chêne sont issus des bois voisins. Les roseaux de la Grand’Mare constituent les toitures traditionnelles. Les soubassements sont construits avec des pierres et silex du sous-sol. Enfin le torchis est fabriqué à partir de limons prélevés sur place. Sept villages sont installés en bordure du site, dont la zone humide, au centre d’une vaste dépression marécageuse, occupe à elle seule 2624 hectares.

La Réserve Naturelle Nationale du Marais-Vernier

La Réserve Naturelle est un espace naturel d’une superficie de 148 hectares d’un grand intérêt écologique. Située au Marais Vernier, dans un ancien méandre de la Seine, elle est composée de l’ex Réserve Naturelle Nationale des Mannevilles,  propriété de l’Etat depuis 1973 et du Marais de Bouquelon acquis en 2002 par le Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande. Le Parc en assure la gestion. Elle se caractérise par des prairies humides qui se sont développées sur des milieux tourbeux, caractérisés par une flore bien spécifique : orchis à fleurs lâches, drosera, troscart des marais, cirse des anglais…

Se promener au Marais Vernier : se dépayser dans un monde préservé !

Marais vernier poste d observation de la grand mare routes touristiques de l eure guide touristique de la haute normandieLa découverte du Marais Vernier vous entraîne en Normandie, que vous aurez tant plaisir à sillonner. C’est un paysage qui est magnifique quelle que soit la lumière, quelle que soit l’époque. C’est notre nature et c’est très important de la conserver". Depuis le point d’observation, vous pourrez observer des formes de champs uniques en France, apprécier la variété des paysages et, à l’aide de panneaux d’affichage, mieux comprendre comment la zone est gérée. Tombez sous le charme du Marais Vernier au patrimoine naturel exceptionnel lors d’un séjour ressourçant, idéal pour se reconnecter avec la nature et vos vraies valeurs.

Si vous optez pour la marche à pied, un itinéraire est à conseiller : celui du « Chemin de Découverte du Marais » qui permet de pénétrer au cœur du marais. Le chemin de découverte du Marais Vernier compte un peu moins de six kilomètres, sur terrain plat. Situé sur la commune de Marais-Vernier, ce parcours soigneusement balisé est ouvert de début avril à mi-septembre. Regardez, écoutez ! En cours de route, faites une halte à la Grand Mare pour observer les oiseaux ou bien encore à Saint-Samson-de-la-Roque où vous attendent de beaux panoramas sur le Marais et sur l’Estuaire de la Seine. À la Grand-Mare, l'escalade de l'observatoire s'impose, car en haut, une longue-vue installée à demeure attend les visiteurs et, franchement, cela vaut le coup d'œil par une belle aube de mal... ou un crépuscule de décembre.

Au cours d’une balade, il n’est pas rare de croiser des vaches écossaises et des chevaux camarguais qui se sont acclimatés au fil des années. Sur les chemins, les longères et leur toit de chaume, les vergers composés de pommiers révèlent une Normandie authentique, préservée de toute l’agitation d’un monde où tout s’accélère. Les plus beaux points de vue. : panoramas du village du Marais-Vernier, de Bouquelon et du phare de Saint-Samson-de-la-Roque, perché sur une falaise, offrent une vue magique sur le marais et la vallée de la Seine. 

Des visites guidées sont organisées dans la réserve une bonne partie de l’année, sauf en hiver quand le marais n’est pas praticable. Ces sorties de sensibilisation aux milieux humides sont conduites par des guides nature du Parc naturel des Boucles de la Seine normande.

Carnet pratique des Marais Vernier

Les incontournables du Marais Vernier

  • Les visites des villes et villages. 
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Panoramas
  • Gastronomie : n'oubliez pas votre panier gourmand.

Visites au Marais Vernier

  • Des visites de sensibilisation aux milieux humides sont conduites par le Parc à des périodes adaptées. Pour cela contacter la Maison du Parc naturel des Boucles de la Seine Normande au 02 35 37 23 16.
  • Observatoire ornithologique de la Grand’Mare : Un observatoire en libre accès a été mis en place sur cette propriété de la fédération départementale des chasseurs, afin d’observer les oiseaux migrateurs en période de migration, ainsi que des oiseaux sédentaires tout au long de l’année. Pour les groupes, il est également possible de découvrir deux naturamas au sein même de la propriété. L’entrée est gratuite mais ne se fait que sur réservation uniquement au 02 32 23 03 15. Deux tables de pique-nique ont été également installées au pied de cet observatoire. Aire de pique nique.
  • Réserve Naturelle Volontaire des Courtils de Bouquelon : Parcours d’observation aménagé sur une vingtaine d’hectares le long d’un courtil (jardin en vieux français) s’étirant au cœur du marais Vernier. Ces courtils ont été aménagés en bandes laniérées bordées de fossés et d’arbres têtards, depuis le pied du coteau vers le centre du marais où s’échelonnaient des cultures maraîchères puis des pâturages. Ils déterminent un paysage particulièrement typé. Le sous-sol composé de tourbe abrite des milieux où se développe une bio-diversité spécifique. Marcher sur la tourbe constitue une expérience en soi.  Visite libre destinée à un public de connaisseurs. Visites accompagnées sur réservation pour groupes d’adultes (minimum 12 pers.)

Activités au Marais Vernier

  • Envie d’une balade dans le Marais Vernier pour flâner le long de petites routes et admirer de magnifiques vergers ? Optez pour la “Rando Marais Vernier” ou la “Route des Chaumières” qui vous fera découvrir les charmants villages de Vieux Port et Aizier, le Pont de Brotonne et la Maison du Parc Naturel Régional.
  • Si vous optez pour une randonnée sportive, suivez le chemin de randonnée du vallon de Bourneville et découvrez les grottes qui ont servi de refuge aux maquisards pendant la dernière guerre.
  • Vous pouvez vous aventurer dans la réserve naturelle des Mannevilles en participant à des sorties guidées pour découvrir la faune et la flore de la région.

Festivités au Marais Vernier

  • Chaque 1er mai, les habitants de Marais-Vernier, dans l'Eure, se retrouvent autour de la fête de l’étampage, une tradition qu’ils ont à cœur de faire vivre en marquant au fer rouge les cornes de quelques vaches… 
  • Plus d'information

  • Ville de Bernay - Place Gustave Heon - CS 70762 - 27307 Bernay - 02 32 46 63 00 - Site internet
  • Office de tourisme Bernay - Terres de Normandie - 29 rue Thiers - Tel: (+33)02 32 44 05 79 - tourisme@bernaynormandie.fr - Site internet
  • Amis de Bernay : site internet
  • Tourisme Pont Audemer- Risle Normande : site internet
  • Abbayes Normandie : site internet
  • Zones humides : site internet
  • Parc Naturel Régional de Seine Normande - Maison du Parc - 692, rue du petit pont - Notre-Dame-de-Bliquetuit 76940 - 02 35 37 23 16 - Site internet
  • Musée Normandie : site internet
  • Patrimoine Normand : site internet
  • Eure tourisme : site web
  • Eure en Normandie : site internet
  • Normandie tourisme : site web

Marchés à visiter autour du Marais Vernier

  • Pont-Audemer : marché Lundi toute la journée & Vendredi (9km)
  • Beuzeville : marché Mardi (12km)
  • Lillebonne : marché Mercredi (12km)
  • Saint-Romain-de-Colbosc : marché Samedi (14km)
  • Honfleur : marché Samedi (16km)
  • Bolbec : marché Lundi (17km)
  • Cormeilles: marché Vendredi (20km)
  • Harfleur : marché Dimanche (21km)
  • Routot : marché Mercredi (21km)
  • Montivilliers : marché Jeudi (23km)

Sites touristiques à visiter près du Marais Vernier

  • Pont-Audemer : Plus beaux détours de France (9km)
  • Notre-Dame-de-Gravenchon : Villes fleurie 4* (11km)
  • Honfleur : Plus beaux détours de France (16km)
  • Abbaye de Jumièges (Jumieges) : Monuments Religieux (27km)
  • Le Havre : Villes d'art et histoire (27km)
  • Touques : Villes fleurie 4* (27km)
  • Parc zoologique de Lisieux : Zoo ou parc animalier (28km)
  • Abbaye de Bec-Hellouin : Monuments nationaux (29km)
  • Boutemont : Jardins remarquable (31km)
  • Jardin d'art et d'essais : Jardins remarquable (32km)
  • Autretot : Villes fleurie 4* (33km)
  • Parc du manoir de Villers : Jardins remarquable (35km)
  • Falaises d'Etretat : Sites d'un grand beauté naturel (36km)
  • Arboretum d'Harcourt : Jardins remarquable (37km)
  • Abbaye Saint Georges de Boscherville (Saint-Martin-de-Boscherville) : Monuments Religieux (37km)
  • Abbaye Saint-Georges : Jardins remarquable (37km)
  • Fecamp : Villes d'art et histoire (38km)
  • Cote d'Alabatre : Sites d'un grand beauté naturel (39km)
  • Jardins du château du Champ de Bataille : Jardins remarquable (41km)
  • Parc de Galleville : Jardins remarquable (41km)
  • Elbeuf : Villes d'art et histoire (43km)
  • Cabourg : Villes fleurie 4* (44km)
  • Rouen : Secteurs sauvegardé (44km)
  • Beuvron : Plus beaux villages de France (45km)
  • Orbec : Villes d'art et histoire (45km)
  • Montville : Villes fleurie 4* (47km)

Consulter nos pages : 

  • A voir au Marais Vernier
  • A faire au Marais Vernier
  • Parcours touristique au Marais Vernier
  • Histoire du Marais Vernier

Pour vous rendre au Marais Vernier

Nuageux

Toutainville

16 °C Nuageux

Min: 16 °C | Max: 18 °C | Vent: 8 kmh 272°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur au Marais Vernier

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques dans l'Eure

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour au Marais Vernier avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 16/01/2024