Les routes touristiques en France

Palais Bénédictine-Musée (Fécamp-76)

Le Palais Bénédictine Musée à Fécamp

Fécamp est située dans la valleuse de la Valmont, au cœur du pays de Caux, sur la côte d'Albâtre.dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie, à environ 40 km au nord du HavreVille d'Art et d'Histoire, cette ancienne cité des ducs de Normandie vous offre un très beau patrimoine naturel et architectural. La ville ne demande qu'à dévoiler ses richesses dont le palais Bénedictine.

Ce majestueux bâtiment de la fin du XIXe siècle aux allures néogothique et néo-Renaissance, a été construit pour Alexandre-Prosper Le Grand, négociant en spiritueux et qui a fait fortune en inventant et commercialisant la liqueur Bénédictine. Le Palais Bénédictine abrite l'activité de distillerie et ses caves, ainsi qu'un musée présentant diverses collections : ivoires ouvragés, pièces de monnaie, serrures, tableaux religieux anciens… Un espace d'exposition, consacré à l'art contemporain, a été créé en 1988.

Un guide vous fera visiter la distillerie et les caves où la Bénedictine est élaborée puis conservée, un site chargé d'histoire à Fécamp. Tournée vers la mer et ses trésors, Fécamp est idéalement située en Normandie à 60 km de Dieppe et de Rouen et à 40 km du Havre. Elle dispose d’une gare qui permet de rejoindre la ligne Paris Le Havre. Paris est à 2h30 en train comme en voiture de Fécamp.

Préparer votre visite touristique au Palais Bénédictine – Musée

A deux pas du port de Fécamp, laissez-vous entraîner dans les dédales du Palais Bénédictine, fabuleux bâtiment en briques rouges, né de la passion d'un négociant pour une liqueur, la célèbre Bénédictine. Il s’agit d'un haut-lieu culturel de la ville de Fécamp avec ses collections d’Art religieux et d’Art moderne. Mais, avant même d’être un musée, le palais Bénedictine était, et demeure, bel et bien une distillerie. Dans celle-ci est élaborée la fameuse liqueur à base de plantes et épices, dont la recette exacte demeure jalousement gardée.

Fecamp ville d art et d histoire palais benedictine vitraux routes touristiques de seine maritime guide touristique de la haute normandieLe Palais Bénédictine est un mélange d'extravagance et de tradition. Il a été commandé par Alexandre-Prosper Le Grand qui était un grand passionné d'art; il voulait créer un espace hybride mêlant l'art et l'industrie et également ancrer sa liqueur dans une tradition monastique locale. Le palais a été dessiné par l'architecte Camille Albert (1852-1942), architecte originaire des Hautes-Alpes, construit par le constructeur Ernest Baron avec des matériaux et des techniques locales. Camille Albert avait compris à la fois le souhait d'Alexandre Le Grand et la tradition architecturale locale.

Les travaux commencèrent en 1882, et il fut inauguré une première fois en 1888. Mais, dévasté le 12 janvier 1892 par un incendie, il fut alors reconstruit dans sa forme actuelle, dans une architecture mêlant style néogothique et style néo-Renaissance, caractéristique de l'éclectisme, tendance de l'historicisme qui traverse tout le XIXe siècle, avant l'émergence de l'Art nouveau auquel le style du palais fait également référence. Le fils de l'architecte Eugène Viollet-le-Duc, Adolphe, journaliste, visitant l'édifice, s'était montré lui-même impressionné. L'architecte qui a construit ce palais grandiose, qui cache la distillerie en ses murs alambiqués, a peut-être voulu y mêler autant de styles.

L'histoire commence à l'abbaye de la Trinité de Fécamp où des moines vivaient selon la règle de saint Benoît, basée sur la prière, le travail manuel et l'étude. Philosophes et herboristes s'y côtoyaient dans une atmosphère d'alchimie stimulée par la proximité des falaises où poussaient l'angélique, l'hysope ou encore la mélisse, ingrédients d'élixirs de toutes sortes.

C’est Dom Bernardo Vincelli, moine vénitien de l’abbaye de Fécamp à qui l’on devrait la Bénédictine. S’étant installé à l’abbaye de la Trinité en 1505, il y serait devenu alchimiste et herboriste en associant quelques-unes des plantes médicinales du plateau cauchois à des épices exotiques, pour en tirer un breuvage et censée prolonger la vie, devient au fil du temps célèbre dans toute la région. Elle sera utilisée pendant trois siècles, puis disparaîtra à la Révolution française.

S’il n’existe aucune trace épistolaire de l’existence de ce moine inspiré "Dom Bernardo Vincelli,", on ne peut nier par contre la sécularité de cette Bénédictine d’origine monastique. Une autre version veut qu’à la dispersion de l’ordre des bénédictins, à la Révolution, le manuscrit de la recette ait été racheté par un notable de Fécamp qui ne s’en soucia pas, ledit document, un Herbarius du XVIe siècle, ayant été acquis dans la bibliothèque familiale en 1863, par un de ses aïeul.

Fecamp ville d art et d histoire le palais benedictine routes touristiques de seine maritime guide touristique de la haute normandieMais un homme va la retrouver en triant sa bibliothèque ! C'est Alexandre Le Grand, un négociant en vin fécampois, passionné d'art et d'histoire, qui s'était constitué une collection de livres et d'objets liturgiques à partir de ceux légués par son grand-père et provenant de l'abbaye.  Le texte qui fera sa renommée et sa fortune apparaît dans l'un des grimoires rédigés par Dom Bernardo Vincelli en 1510, dévoilant les vingt-sept plantes qui la composent. Il en percera le secret en 1863 et la baptisera la Bénédictine. Pour la produire, il créera une distillerie, et la remettra au goût du jour. La Bénédictine, élixir mis au point en 1510 par Dom Bernardo Vincelli etait composée de vingt-sept plantes et épices.

En 1872, Alexandre-Prosper Le Grand décide d'ouvrir ses trésors au public et, lorsque l’usine devient trop petite, il entreprend la construction d'un palais, inauguré en 1888. Parmi les « caprices » du négociant, l'oratoire, réalisé dans le style gothique flamboyant, reproduit l'univers des moines de l'abbaye de Fécamp.

Vous commencerez votre visite par le Palais Bénédictine lui-même avec notamment le magnifique escalier en pierre qui vous mène vers la pièce centrale : la salle des Abbés dont l’intérêt principal de la première réside dans son vitrail, représentant l’accueil du roi François 1er par les moines de Fécamp en 1534 et les statues de certains abbés qui ont marqué l'abbaye de FécampAu pied de l'escalier d'honneur, les sculptures et les vitraux sont un éblouissement. 

Dans la partie plus classique, le musée possède une grande collection d'art des XIVe, XVe et XVIe siècles, en partie issue des collections personnelles du fondateur, représenté au centre d'un grand vitrail en glorieux rénovateur de la liqueur qui fit sa fortune… Elles renferment diverses collections d’émaux champlevés du XVIe siècle, des reliquaires, d’ivoires sculptés et de la ferronnerie ancienneLa grande salle Gothique présente une charpente en bois sculptée en coque de bateau inversée réalisée par les charpentiers du port. Elle renferme une belle exposition d'art sacré avec notamment diverses collections d’émaux et d’ivoires d'une finesse remarquable. 

La salle Alexandre-Le-Grand, destinée à la mise en bouteilles et à l'étiquetage jusqu'en 1972, retrace l'histoire de la liqueur. C'est dans l'ancienne salle où s'effectuait la mise en bouteille que vous découvrirez l'histoire de celui qui fut à l'origine de ce palais et de cette grande entreprise autour de la Bénédictine, Alexandre Le Grand.... Vous verrez aussi à quel point il était en avance sur son temps en matière de marketing, publicité ou lutte contre les contrefaçons.... En effet, une autre salle rassemble les quelque 600 contrefaçons dont fut victime la Bénédictine, une des liqueurs les plus copiées au monde.

Après la salle du Dôme et l'Oratoire, la salle Renaissance vous présente sa magnifique collection de ferronnerie. Les ferronneries et les faîtages sont confiés à un autre artiste haut-alpin Ferdinand Marrou (1836-1917) qui vient de terminer les faîtages du palais de justice de Rouen ainsi que les 4 pinacles de la cathédrale de cette ville. Enfin, la Pinacothèque expose des peintures, pour la plupart sur bois, attribuées à des artistes français, italiens allemands et flamands. La collection de ferronneries, a été acquise dans un château du Val-de-Loire, des peintures, pour la plupart sur bois, autrefois attribuées à des artistes français, italiens, allemands et flamands précis, attributions un peu arbitraires. Il s'agit majoritairement d'œuvres d'ateliers ou de « l'école de ». La bibliothèque provient en partie de l’abbatiale de Fécamp, elle expose des manuscrits et des incunables. 

Fecamp ville d art et d histoire palais benedictine alambic routes touristiques de seine maritime guide touristique de la haute normandieAu rez-de-chaussée, la grande salle de l’espace contemporain accueille des expositions sur les plus grands artistes de notre temps, comme celle sur Jef Friboulet (natif de Fécamp) en octobre 1989 - Janvier 19908, sur Raymond Guerrier et Blaise Patrix en 1992, sur Denis Rivière en 1994, sur Jean Hucleux et César du 22 juin au 22 septembre 1996, sur Bernard Lorjou en février-juin 2004. Galerie d'expositions d'art contemporain ouverte au public.

Les plantes sont présentées sous la verrière du Jardin des essences. Au sous-sol, la salle des épices est consacrée en partie aux différentes plantes et épices entrant dans la composition de la Bénédictine. Bien que la recette exacte de cette liqueur soit tenue secrète, on connaît les ingrédients qui la composent : 27 plantes et épices, détaillées sur un présentoir. Dans la salle des Epices, après un petit film explicatif, vous pourrez voir et humer les différentes plantes et épices rentrant dans la composition de la Bénédictine. 

Au-dessous de cette salle se trouvent la distillerie et les cavessuivent la distillerie et les caves : alambiques et foudres de chêne sont le cœur du lieu. Salle où est élaborée puis conservée la Bénédictine, mais la mise en bouteille n'a plus lieu dans ces murs. La visite du Palais Bénédictine se termine, comme il se doit, par une dégustation de Bénédictine, qui peut se boire pure ou en cocktail. Dégustation pour adultes majeurs uniquement. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération. "La Verrière", bar et salon de thé créé en 2021 par Pierre-Cyrille Acquier, invite à une expérience gustative unique de cocktails, thés et chocolats à base de Bénédictine, à accompagner de gourmandises ou d'une planche apéritive.  Vous pourrez aussi profiter de la boutique pour avoir de quoi poursuivre la dégustation ou préparer quelques cadeaux originaux... La boutique vend la Bénédictine sous toutes ses formes.

Passé la première surprise, vous ne regretterez pas d'être entré dans ce luxueux musée, ou d'importantes collections d'objets d'art, réunies par Alexandre Le Grand, vous attendent. Vous apprendrez comment cet astucieux négociant fécampois sut promouvoir son produit : dépôt de la marque, exportation, publicité une vraie leçon de marketing. Vos sens seront sollicités par les odeurs et les textures de chaque composante de la liqueur: hypose, canelle, thé, mélisse... Enfin, vous serez surpris à nouveau par la qualité des artistes, célèbres ou en passe de le devenir, exposés dans la galerie d'art contemporain. 

Le palais Bénédictine, hormis ce qu'il nous apprend sur l'histoire de la liqueur du même nom, offre un exemple parfait du point où l'art en était arrivé à la fin du XIXe siècle. Ce n'est pas le palais de Versailles avec ses lambris dorés, c'est du clinquant, du stuc, parfois très surchargé, très artificiel. Les architectes de l'époque reconstruisent en néo-gothique ou en néo-renaissance et s'en donnent à cœur joie. Ce lieu unique chargé d'histoire étonne par la diversité et l’opulence de ses décors. A l'extérieur comme à l'intérieur du Palais Bénédictine, c'est un mélange de néo-gothique et de néo-renaissance. C'est très beau, mais il manque de la retenue, c'est-à-dire une certaine façon de ne pas aller trop loin. En bref, il y manque l'esthétique de la Renaissance italienne ou du classicisme du XVIIIe siècle. Près de Paris, le Grand Salon du château de Maintenon a été refait, à la fin du XIXe siècle, selon les mêmes règles.

Carnet pratique de Fécamp

Les incontournables de Fécamp

  • Les visites des villes et villages. 
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Panoramas
  • Gastronomie : n'oubliez pas votre panier gourmand. Bénédictine et harengs, voilà les deux spécialités locales de Fécamp !

Visites à Fécamp

  • Visites guidées ou théâtralisées : patrimoine maritime, médiéval, industriel, militaire : autant de facettes de l’histoire de Fécamp à découvrir. Laissez-vous conter les grands moments de la cité en compagnie d’un guide agréé. Au programme : visites guidées ou théâtralisées, ateliers et activités ludiques pour le jeune public. Programme des visites et plan des circuits disponibles auprès des Offices de Tourisme de Fécamp, Yport.
  • Chapelle Notre-Dame de Salut : nichée sur le Cap Fagnet et servant d'amer (repère maritime) aux bateaux, la chapelle des marins possède une atmosphère particulière. Elle abrite de nombreux ex-voto, offrandes des marins suite à un voeu exaucé et sauvegarde la mémoire des péris en mer.
  • Église Saint-Etienne : l'église Saint-Etienne, érigée au XVIe siècle, restée inachevée jusqu'au XIXe siècle, comporte un portail Renaissance classé Monument Historique. Bâtie sur un promontoire, elle domine le port et reste surtout l'église privilégiée des marins qui y fêtent chaque année la Saint- Pierre (le 1er dimanche de février).
  • Blockhaus du mur de l'Atlantique : Occupée par les troupes allemandes de juin 1940 à septembre 1944, Fécamp se voit dotée en 1942 d'une importante station radar intégrée dans le dispositif du mur de l'Atlantique.
  • Palais Bénédictine : Insolite, magique, à l'architecture éclectique d'inspiration gothique - Renaissance, le Palais Bénédictine invite à la découverte d'une histoire et d'un produit. C'est dans ce site exceptionnel qu'est élaborée depuis plus d'un siècle la liqueur Bénédictine, exportée à 95 % dans le monde entier. Ce monument, inauguré en 1900, vous propose cinq thèmes à découvrir : un palais à l'architecture hors du commun, une collection exceptionnelle d'art religieux ancien, des plantes et épices du monde entier, la distillerie et les caves de la liqueur Bénédictine, un espace dégustation et une boutique. Le cabinet des manuscrits sur le circuit de visite du musée. Dans ce cabinet, sont présentés les plus beaux manuscrits anciens de la collection Palais Bénédictine : livres d'heures, enluminures des XVe et XVIe siècles, ainsi que des chartes de l'abbaye de Fécamp des XIe et XIIe siècles.
  • Palais Ducal : Richard I et Richard II font de Fécamp l'une des capitales du Duché de Normandie. D'abord modeste pied à terre en bois, le palais est reconstruit en pierres par Richard II. 
  • Musée-Découverte du Chocolat : Une invitation gourmande à découvrir l'histoire, la culture, la transformation de la fève de cacao jusqu'à la tablette de chocolat. Visite payante, vidéo et dégustation.
  • Musée "Les Pêcheries", retraçant la pêche à Terre Neuve, la vie en pays de Caux, les beaux-arts, l'enfance. 5000 m² de collections dans de superbes présentations. Vue époustouflante depuis le belvédère et la terrasse.
  • Jardin de Louanne : Découvrez, redécouvrez, éveillez vos sens, soyez en harmonie avec la nature : 15 000 m² de jardins à thèmes à visiter : jardin de rocaille, jardin aquatique...
  • Musée de Fécamp : site internet

Consulter nos pages : 

  • A voir à Fécamp
  • A faire à Fécamp
  • Parcours touristique à Fécamp
  • Histoire de Fécamp

Activités à Fécamp

  • Sente aux matelots : autrefois chemin de pèlerinage, la "sente aux matelots" relie le port à la chapelle Notre-Dame de Salut (départ quai Maupassant).
  • Cap Fagnet : Du haut de ses 110 mètres, le Cap Fagnet offre un panorama saisissant sur la mer, les falaises, le port et la ville de Fécamp.
  • Woody Park : Woody Park est un parc de loisirs qui vous proposes de nombreuses activités à 5 minutes de la plage et du centre ville. Parcours aventures, paintball, jeux urbains interactif avec GPS, combat de sumos, babyfoot humain...

Festivités à Fécamp

  • Le premier dimanche de février : Saint Pierre des Marins.
  • Fin juin, début juillet : Fête de la mer, en alternance avec Fécamp Grand Escale (2022), rassemblement de vieux gréements et ambiance festive. Fécamp Grand'Escale - 14 Grand Quai - 76400 Fécamp - contact@fecampgrandescale.com - Tél : 02-27-30-93-07 - Site internet
  • Le dernier week-end de novembre : Fête du Hareng.
  • Tout au long de l'année : Concerts dans le cadre de Rivage Musical.

Marchés à visiter autour de Fécamp

  • Fecamp : marché Samedi (0km)
  • Goderville : marché Mardi (12km)
  • Etretat : marché Jeudi (14km)
  • Gonneville-la-Mallet : marché Mercredi (17km)
  • Cany-Barville : marché Lundi (19km)
  • Bolbec : marché Lundi (21km)
  • Saint-Romain-de-Colbosc : marché Samedi (25km)
  • Saint-Valery-en-Caux : marché Vendredi & Dimanche (27km)
  • Montivilliers : marché Jeudi (27km)

Sites touristiques à visiter près de Fécamp

  • Cote d'Alabatre : site de grand beauté naturel
  • Falaises d'Etretat : site de grand beauté naturel (14 km)
  • Jardin d'art et d'essais : jardin remarquable (17 km)
  • Saint-Valery-en-Caux : ville fleurie 4* (27 km)
  • Autretot : ville fleurie 4* (28 km)
  • Parc de Galleville : jardin remarquable (29 km)
  • Notre-Dame-de-Gravenchon : ville fleurie 4* (33 km)
  • Le Havre : ville d'art et histoire (36 km)
  • Honfleur : plus beau détour de France (39 km)
  • Pont-Audemer : plus beau détour de France (46 km)
  • Bois des Moutiers : jardin remarquable (47 km)
  • Abbaye de Jumièges (Jumieges) : monument religieux (48 km)

Plus d'information

Pour vous rendre au Palais Bénédictine – Musée

Couvert

Fécamp

26 °C Couvert

Min: 26 °C | Max: 26 °C | Vent: 11 kmh 329°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur à Fécamp

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques dans la Seine-Maritime

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Fécamp avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 04/05/2024