Route à la découverte du patrimoine (91)

La Route touristique "à la découverte du patrimoine" dans l'Essonne

En Essonne, des communes vous invitent à leur découverte grâce à des itinéraires jalonnés de plaques d’informations ou l’organisation de visites guidées. Les trésors du patrimoine bâti sont parfois bien discrets mais pourtant si riches !

Laissez-vous conter leur histoire en suivant cette route touristique à la découverte du patrimoine dans l'Essonne, autant d'attraits à découvrir au fil de la promenade

A proximité du parc régional de la vallée de Chevreuse, la ville de Dourdan et de ses environs offrent aux amateurs de vieilles pierres et d'histoire dans un cadre boisé et parfois encore rural des églises étonnantes, comme Saint Sulpice de Favière ou à Étampes avec sa cathédrale fortifiée.

Vous traverserez le département pour vous rendre dans le sud est Essonne Vers le parc régional du Gâtinais, dont Milly-la-Forêt est le joyau.

L’Essonne présente de nombreux paysages, un patrimoine riche et varié et des curiosités qui favorisent un tourisme en pleine expansion. Châteaux forts, musées archéologiques et maisons d'artistes complètent le programme. 

Ce parcours touristique réjouira grands et petits par son patrimoine et ses espaces verts sauvages, à moins d'une heure de Paris.

La Route touristique à la découverte du patrimoine dans l'Essonne en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo..

Située aux confins de trois régions naturelles, Dourdan (km 0) sera votre ville de départ de ce circuit touristique. Le patrimoine architectural de Dourdan est riche et a bénéficié au cours des derniers siècles de restaurations importantes garantissant aujourd’hui sa qualité. Prenez le temps de vous promener dans les rues de Dourdan pour vous immerger dans les différentes époques qui ont marqué la ville.

Vous y découvrirez ses différents monuments, des itinéraires de visites ont été crée pour vous permettre de parcourir la ville à votre guise. En premier lieu, le château de Dourdan, construit au XIIIe siècle à la demande de Philippe-Auguste, suivant le modèle réduit du Louvre médiéval, un plan carré à quatre tours d’angles, un châtelet protégeant l’accès et un donjon caractéristique de l’époque par son fossé propre.

Le Moyen Âge a aussi laissé à la commune les remparts de la ville, à l’origine longs de 1 700 mètres. Aujourd’hui ne subsistent que des parties au nord, à l’ouest et à l'est de la commune, deux tours sur le boulevard des Alliés, une tour sur la sente Laubier et la tour du Petit-Huis rue de l’Étang. Le tracé des remparts constitue la limite perceptible de la ville ancienne.

Dourdan le chateau routes touristiques de essonnes guide touristique de ile de franceL’église Saint-Germain-d’Auxerre complète ce patrimoine médiéval. Construite à partir de 1150 sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Chartres, achevée au XIIIe siècle. Ses proportions, la flèche sud culminant à cinquante mètres en font presque une cathédrale.

Au XIIIe siècle, en même temps que le château et l’église Saint-Germain, s’est implanté un Hôtel Dieu à Dourdan qui est de fondation royale comme l’attestent des lettres patentes de Louis XIII en 1618. En 1725 fut construit le château du Parterre composé d’un corps principal et d’une aile de retour au nord. Le château du Parterre abrite aujourd'hui l'Hôtel de ville.

Poursuivre vers Étampes via la D836 (17,9 km), par la diversité de son patrimoine historique, la ville témoigne de l’Histoire de France, Ville royale, Etampes est aussi la seule Ville d'art et d'histoire, de l'Essonne.

Flânez d'un lieu à l'autre grâce à deux promenades thématiques jalonnées de plaques en lave émaillée où vous pourrez découvrir l'histoire d'Etampes. La commune est également riche de plusieurs petites anecdotes et autres histoires insolites, véritables secrets vieux de milliers d’années… A découvrir !

Son passé royal et de place forte a laissé à Étampes des traces dont la tour de Guinette, donjon de l’ancien château royal construit par Louis VI Le Gros au XIIe siècle, emblème de la ville, classé monument historique depuis 1862, la tour carrée du Petit-Saint-Mars, qui date sans doute du XIe siècle, les restes des anciens remparts des XIIIe et XIVe siècles, complétés au XVIIe siècle des fortifications dites des faubourgs Saint-Pierre, Saint-Martin et des Portereaux.

Etampes conserve notamment la collégiale Notre-Dame dont la crypte date du XIe siècle, de nombreux édifices religieux du XIIe siècle et un exceptionnel donjon quadrilobé. En se promenant dans le centre ville historique vous pourrez découvrir les hôtels particuliers Renaissance témoins des différentes influences de l’Italie sur la Renaissance française.

Etampes villes d art et d histoire collegiale saint martin routes touristiques de essonnes guide touristique de ile de franceLa ville a également conservé les traces des grandes réalisations urbaines du XIXe siècle tel le théâtre à l'italienne et l'Hôtel de Ville néo-gothique. L'office de tourisme est installé dans l'hôtel d'Anne de Pisseleu, lequel a été construit au début du XVIe siècle. L'office organise des visites guidées de la ville : grand circuit royal, circuit des vieux pavés, circuit des favorites, des duchesses, circuit des églises, circuit des moulins et des lavoirs.

Poursuivre en direction de Lardy (36,3 km) par la N20 et la D99 pour une pause verte en visitant ses jardins et en sillonnant le vieux bourg qui s'étend entre les coteaux boisés et la rivière du fond de vallée.

En flanant, vous verrez de belles maisons de vignerons typiques avec leur cave de l'époque où Lardy était couverte de vignes. Vous découvrirez les maisons de caractère servant de résidences secondaires aux riches familles parisiennes qui venaient, fin XIXe-début XXè siècle, se ressourcer à la campagne grâce aux chemins de Fer de la ligne Paris-Orléans.

Mais surtout cette étape, vous fera découvrir trois jardins remarquables : Le parc de l'hôtel de ville : Très beaux arbres et fleurissement original. Parc du château seigneurial. Ouvert de 8h à 20h (18h en basse saison). Localisation : 70 Grande rue. Entrée libre. Le parc Boussard : Jardin de l'époque Art déco, créé en 1927. Ouvert de 8h à 20h (18h en basse saison). Localisation : 43 rue de Verdun. Entrée libre.

Et pour finir, le jardin d'Anne-Marie : Jardin privé en bord de Juine - roseraie. Localisation : 2 rue du 8 mai 1945. Tél. : 01 60 82 30 63. Ouvert en toute saison sur rendez-vous.

Etampes villes d art et d histoire l hotel de jean lamoureux dit d anne de pisseleu routes touristiques de essonnes guide touristique de ile de franceA voir aussi sur la commune : Un four à chaux du XVIIIe siècle, le bassin du parc Boussard construit en 1927, le pont de l'Hêtre du XVIIIe siècle, le pont Cornuel de la même époque, le moulin des Scelles des XVe et XVIe siècles, l''église Saint-Pierre du XIIe siècle, le château des Pastoureaux.

Votre escapade touristique vous emmène à Bouray-sur-Juine, par la D17 et puis la Grande rue (40,3 km). Le village comporte un important patrimoine architectural. Tout au long du parcours, des bornes d’interprétation vous présenteront et vous expliqueront les richesses naturelles historiques et culturelles de la commune.

Vous découvrirez en flanant dans Bouray-sur-Juine, un puits couvert, l’église Saint-Pierre-es-Liens romane du XIe siècle, en cours de restauration. Le cimetière et la chapelle de la famille Montholon-Semonville. Le lavoir, restauré en 1999, se situe au bord de la Juine. Le pont de Cochet ou pont Cornuel à la frontière avec Lardy, construit en 1757. Le château de Mesnil-Voysin du XVIIe siècle qui est une propriété privée ouverte au public lors des journées du patrimoine.

Le musée lieu emblématique du patrimoine de Bouray-sur-Juinele Musée « A la rencontre des Vieux Métiers ». Il est situé en plein cœur du village, dans une ancienne école communale, et regroupe plusieurs milliers d’objets du XVIIIe siècle et XIXe siècle et tente de retracer la vie et les métiers d’autrefois.

On y trouve par exemple une ancienne salle de classe reconstituée, une épicerie, un foyer familial, mais également l’atelier d’un forgeron, celui d’un serrurier ou d’un maître tisserand.

Le Château de Frémigny, lui, date du consulat. Son style « à l’italienne » typique de l’époque imite l’antique avec les influences des campagnes d’Italie et d’Égypte: péristyle à colonnades, terrasses, perrons, escalier à balustre Il fut la propriété de Charles-Tristan de Montholon, compagnon d’exil de Napoléon Bonaparte dont il fut le secrétaire et homme de confiance. Le château de Fremigny est maintenant un espace séminaire unique en Essonne.

Sans oublier une grotte ornée de gravures rupestres de la protohistoire, située au lieu-dit la Vallée Gommier.

Foret vue des gorges de franchard parc naturel regional du gatinais francais guide du tourisme de la seine et marne ile de franceLa commune de Bouray-sur-Juine dispose également d’un très beau patrimoine environnemental. Les berges de la Juine au nord du territoire et les bois au sud et à l’est du bourg ont été recensées au titre des espaces naturels sensibles par le conseil départemental de l’Essonne. La restauration des bords de la Juine, paisible rivière qui s’écoule vers la rivière de l’Essonne, permet des balades sympathiques vers le lavoir ou dans le parc de la Tourbière.

Après vos visites à Bouray-sur-Juine suivre la direction de La Ferté-Alais, (47,7 km) par la D449 situé dans le Parc naturel régional du Gâtinais français. La Ferté Alais, jadis forteresse fermant l’accès au domaine royal français par la vallée de l’Essonne, devint par la suite un village industriel animé par l’exploitation des carrières de grès, de sable et de calcaire.

La présence humaine sur le territoire est certifiée dès la préhistoire comme en témoignent les objets retrouvés lors de fouilles dans les communes voisines. Le nom de la rivière étant une référence à la déesse gallo-romaine Acionna, on peut imaginer la présence d’une villa rustica sur le plateau à proximité de l’actuelle ferme pédagogique.

Un circuit touristique marqué par de médaillons de bronze aux armes municipales sillonne la commune de La Ferté-Alais, il permet de visiter l’ensemble des sites remarquables du lieu.

Du Moyen Âge à La Ferté-Alais subsiste les ruines de l’église Saint-Pierre construite à la fin du Xe siècle, le prieuré de l’abbaye de Morigny, le porche de la cour de l’Ange du XIVe siècle et les vestiges des anciens remparts du château du XIIe siècle larges de douze mètres. Les maisons du centre-ville disposent encore de caves voûtées, parfois équipées de puits à eau dont la plus grande mesure seize mètres de long et deux mètres de haut.

La Renaissance a laissé dans la commune les bâtiments de la maison de retraite.

Pour finir votre balade sur cette route touristique "à la découverte du patrimoine" dans l'Essonne, rendez-vous vers Milly-la-Forêt via la D449 et la D105 (64,3 km). Milly-la-Forêt est le siège de la communauté de communes des 2 Vallées et du parc naturel régional du Gâtinais français.

Village gaulois dès 285 av. J-C, ruinée par les Anglais au XIVe siècle, Milly-la-Forêt fut rebâtie et fortifiée par Louis Malet de Graville au XVe siècle, dotée d’une des plus importantes foires franciliennes.

À l’époque de la Gaule romaine, le village se trouvait alors sur la voie romaine aujourd’hui encore matérialisée par le chemin de Grimery, des médailles romaines retrouvées en 1825 et une pièce en or à l’effigie de Faustin de Rome. En 52 avant Jésus-Christ fut installé un camp romain à l’ouest de la rivière.

Milly la foret les halles routes touristiques de essonnes guide touristique de ile de franceCentre agricole et commerçant, sur le passage de la route de Lyon jusqu’au xviiie siècle, elle perdit peu à peu de son intérêt à mesure que les axes routiers et ferroviaires s’en écartaient.

Dès le milieu du XXe siècle, elle devint un lieu de villégiature pour les Parisiens et les artistes, dont Jean Cocteau et Christian Dior. C’est aujourd’hui la capitale des herbes aromatiques.

Venez découvrir Milly-la-Forêt avec un circuit pédestre balisée, une promenade à travers le village ponctuée par des panneaux explicatifs vous menant aux curiosités historiques de Milly-la-Forêt. Un circuit pédestre balisé développé par l’office de tourisme local qui parcourt la commune. Il permet de découvrir les divers monuments communaux.

A voir la Halle, le Colombier, le Château de la Bonde, les lavoirs, l’abreuvoir, la porte du Moustier, la croix Saint-Jacques, la chapelle Saint-Blaise-des-Simples décorée en 1959 par Jean Cocteau, la collégiale Notre-Dame-de-l’Assomption, la maison de Jean Cocteau rue du Lau et la cave de l’hôtel Moutier de Péronne.

Sans oublier le Cyclop, œuvre monumentale collective à l’initiative de Jean Tinguely et Niki de Saint Phalle, donné à la République française et inauguré le , constitue à lui seul une part importante du patrimoine historique de la commune.

Milly-la-Forêt est labellisée parmi les sites remarquables du goût pour sa production de plantes aromatiques et légumes. Le conservatoire national des plantes à parfum, médicinales, aromatiques et industrielles est ainsi le garant de la tradition de culture. 

Carnet pratique de la route touristique à la découverte du patrimoine

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

Les visites des villages et des villes.

Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Canoë-kayak.

  • Dourdan
  1. Musée du château de Dourdan.
  2. Circuits dans la ville historique auprès de l'Office de Tourisme de Dourdan - Place du Général de Gaulle - 91410 Dourdan - 01 64 59 86 97
  • Lardy
  1. Le premier week-end de juin :
  2. Festival DeJour//Denuit : théâtre de rue, gratuit.
  3. Jardins secrets en Essonne : visite guidée du parc Boussard, gratuit.
  4. Journées européennes du Patrimoine.
  5. Nombreuses randonnées sur les chemins forestiers, sur les GR, en forêt régionale de Cheptainville.
  6. Domaine départemental de Chamarande et son centre d'art contemporain. Visites et expositions toute l'année.
  7. Musée A la rencontre des vieux métiers de Bouray-sur-Juine. Tél. : 01 60 82 23 25. Fermé en août.
  8. Navigation sur la Juine avec le canoë kayak club de l'Arpajonnais. Tél. : 06 83 71 43 60.
  9. Balades au pas de l'âne à Janville-sur-Juine. Tél. : 06 70 06 90 11.
  • Étampes
  1. Le musée d'Étampes, installé dans l'aile droite de l'hôtel de ville, abrite des collections relatives à la paléontologie et à l'archéologie.
  2. La Base de plein air et de loisirs d'Étampes.
  3. Les anciennes champignonnières d’Étampes, installées dans les carrières souterraines constituent aujourd’hui un habitat préservé pour les chauves-souris.
  4. Pour les individuels, des visites sur différents thèmes sont proposées toute l'année. Pour les groupes, les visites se font sur réservation. Tous les programmes sont disponibles au Service du Tourisme.

Le parcours "A la découverte du Centre-Ville" est reconnaisable par sa couleur bleue.

Le second "Au fil de l'eau", qui couvre les quartiers Saint-Gilles et Saint-Martin, est vert.

Festivités

  • Dourdan
  1. Chaque année au mois de juin, une fête médiévale, avec marché, animations et spectacles, anime la cour du château et la place du Général de Gaulle.
  • Étampes
  1. Journées des métiers d'art fin mars-début avril.
  2. Nuit européenne des musées en mai.
  3. Journée du patrimoine de pays et des moulins en juin, à cette occasion une petite fête médiévale se déroule dans la ville d'Étampes.
  4. Foire de l'Essonne verte en juin.
  5. Journées de l'archéologie en juin.
  6. Journée européenne du patrimoine en septembre.
  7. Fête Saint Michel en septembre.

Plus d'information

  • Milly-la-Forêt : site web
  • Milly-la-Forêt tourisme : site web
  • Bouray-sur-Juine : site web
  • La Ferté-Alais : site web
  • Office de tourisme du pays de Limours : site web
  • Dourdan : site web
  • Dourdan tourisme : site web
  • Étampes - Service du Tourisme - Hôtel Anne-de-Pisseleu - Place de l'Hôtel de Ville et des Droits de l'Homme - 91150 Etampes - 01 69 92 69 00 : site web
  • Lardy : site web
  • Parc naturel régional du Gâtinais français : site web
  • Essonne tourisme : site web
  • Etampois Sud Essonne : site web

Pour vous rendre sur la route touristique à la découverte du patrimoine

Bonifacio

Nuageux 20 °C

Nuageux

  • Min: 20 °C
  • Max: 20 °C
  • Vent: 22 kmh 240°

Le saviez-vous ?

A découvrir à Etampes

  • Sur la façade de l’Hôtel Anne-de-Pisseleu a été inscrite la date de construction, à vous de la trouver ! 
  • On raconte que les yeux de l’allégorie de la Beauce de la fontaine Véret qui fait face à l’église Saint-Gilles regarderait en direction de la maison de la maîtresse du sculpteur.
  • Dans la cour de la Bibliothèque intercommunale se trouve le Tympan de la Pentecôte datant du XVIe siècle symbolisant la famille Hacte propriétaire du Monument. A remarquer également les deux magnifiques oeils-de-boeuf ornementés de sculptures datant de la Renaissance.
  • Dans la rue des Archers, à côté de l’auto-école, la porte gothique supposée de l’ancienne chapelle du grand cimetière date du XVe siècle.
  • Rue de la République, en face de la rue Emile-Léauté, ce bâtiment abritait autrefois l’ancienne Auberge de l’Arche de Noé. A l'angle, placée dans une niche se trouve une sculpture de la Vierge sous laquelle on peut lire cette inscription énigmatique : "l’original de cette image est un chef-d’œuvre si parfait que l’ouvrier qui l’a fait s’est renfermé dans son ouvrage" (1733).
  • Rue du Petit Saint-Mars, un panneau témoigne d’un système de péage pour entrer dans la ville : l'octroi, aboli à l’entre-deux guerres.

Nos coups de coeur sur la route touristique à la découverte du patrimoine

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Essonne

Préparez vos vacances sur la route touristique à la découverte du patrimoine avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique à la découverte du patrimoine avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/05/2019