Sur la route du Cirque de Navacelles (Hérault & Gard)

La Route touristique "du Cirque de Navacelles"

Cet itinéraire met à l'honneur le Cirque de Navacelles un territoire magnifique, unique en France avec ses paysages impressionnants et la richesse de sa faune et de sa flore. Navacelles, profond cirque taillé dans la roche calcaire par une ancienne rivière, vous offrira un panorama fabuleux et inattendu au milieu des causses.

Niché au cœur des Causses dont la concentration mégalithique est l’une des plus importantes de France. Les nombreux mégalithes témoignent également de la présence de l'homme ici dès le néolithique, période où il pratiquait déjà l'agropastoralisme, en combinant la domestication des animaux et les cultures de céréales.

Vous allez traverser de vastes espaces marqués de l'empreinte de l'homme au travers d'un riche patrimoine bâti en pierre sèche : clapas, cazelles, murets. Souvent associée à des murets, enclos ou clapas, la cazelle, aussi nommée chazelle ou capitelle selon les secteurs, est une cabane construite en pierre sèche par les bergers pour s'abriter tout en surveillant le troupeau

Plusieurs corps de bâtiments et de nombreuses dépendances liés à l’activité agropastorale sont conservés sur ce parcours touristique.

Après un superbe panorama sur le Larzac méridional, les causses vous accueillent. Haute terre isolée et espace ouvert, le Causse de Campestre et Luc possède un relief de collines et une végétation où dominent le buis mais aussi le caractéristique chardon bleu du Causse et surtout l’emblématique Cardabelle.

Dans ce paysage d'apparence stépique, l'eau s'infiltre rapidement. En effet, les roches calcaires fissurées et les dolomies qui composent les causses, ont subi au fil du temps les agressions du climat et de l'eau.

Cette érosion a donné naissance à des reliefs karstiques : avens, poljés, reliefs ruiniformes... typiques des causses., mais la présence de dépressions appelées sotchs (dolines) où s'accumule l'argile, offre des espaces cultivables et constitue des réserves de végétations et d'espèces endémiques.

Dans ce paysage de steppe, fortement marqué par le pastoralisme, de nombreuses traces témoignent de l’occupation des lieux depuis le néolithique : dolmens, menhirs, cromlechs, voies romaines, cités médiévales et châteaux qui témoignent du riche passé de la région.

La Route touristique "du Cirque de Navacelles" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Le Caylar (km 0) située dans le département de l'Hérault sur le plateau du Larzac dans les causses méridionaux sera votre point de départ pour cette boucle touristique du Cirque de Navacelle.

Le caylar ancienne porte dite portal blanc routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonLe village du Caylar, avec sa tour de l'Horloge et ses maisons anciennes est une invitation à la promenade. Des maisons carolingiennes d'avant le Xe siècle peuvent encore être observées. Certaines datées de la Renaissance sont encore habitées. Au pied du beffroi, sur la place du village, l’arbre sculpté illustre la tradition pastorale de la faune et de la flore caussenardes.

Un itinéraire fléché montre les traces de la fortification protégeant le site, défendu par le Roc-Castel. Au sommet du Roc-Castel, qui domine le village, une ancienne chapelle castrale est entourée des vestiges d’une forteresse du Castellas daté du XIIe siècle et qui abrite la chapelle Notre-Dame du Roc Castel également datée du XIIe siècle et entièrement restaurée.

Vous pourrez y admirer les dolomies naturelles qui étaient parties constituantes des anciennes fortifications du Caylar. Du haut du Roc Castel, vous pourrez admirer le merveilleux panorama qui couvre à perte de vue le Larzac méridional.

Après cette première visite, prendre la direction de Le Cros via la D142 (4,6 km). Le village est souvent désigné sous le nom de Cros d'Alajou, à cause de sa proximité de l'emplacement de l'ancien autel de Jupiter. Aux origines du village il y avait deux hameaux ayant chacun leur église qui se trouvaient à peu de distance l'un de l'autre. L'église Notre-Dame-de-Prunet est mentionnée en 1123.

De l'époque gallo-romaine, restent disséminés dans les maisons du village des colonnes et des pierres d'un autel dédié à Jupiter à l'intersection du chemin du Cros avec le chemin du Caylar à Saint-Michel.

La commune de Le Cros possédait et possède encore, un four, et payait au seigneur pour l'usage un setier de blé ou de froment. Situé sur la commune trois lavognes. Admirer le Château du Cros des XVIe et XVIIe siècles, il est flanqué de deux tours. La Porte à bossage du XVIIe siècle de la mairie, l' ancien Hôpital de Nosseran et sa Chapelle Notre Dame de la Tregena du XIIème siecle.

A proximité de nombreuses curiositées naturelles : le lion couché, le rocher percé et la grotte des Mounios.

En route pour le Gard, prendre la direction de Campestre et Luc par les D142, D273 et la D273 (19,4 km). Vous traverserez une partie du Causse de Campestre qui s'étend entre les gorges de La Vis et celles de La Virenque. Il était autrefois surnommé le grenier à céréales des Cévennes viganaises.

Haute terre isolée et espace ouvert, le Causse de Campestre et Luc possède un relief de collines et une végétation où dominent le buis mais aussi le caractéristique chardon bleu du Causse et surtout l'emblématique Cardabelle (Carlina acanthifolia), plaquée contre le sol, très bien adaptée à un milieu sec, garnie d'épines qui rayonne comme un soleil et que l'on accrochait autrefois sur les portes des maisons et des bergeries.

Officiellement à Campestre-et-Luc a été créée en 1856 une colonie pénitentiaire agricole pour mineurs délinquants. Un bagne dans les faits. La misère dans laquelle se trouve la classe ouvrière de la première moitié du XIXème siècle favorise une nombreuse délinquance juvénile qui n’est guère du goût des bons bourgeois de l’époque.

Sur la commune de Campestre-et-Luc, vous trouverez les vestiges du château du XIIIe siècle. Il fait face à l’église et faisait partie du fief des Estienne de Saint-Martial avant de passer à la famille de Nouville au XVIe siècle puis aux Guichard au siècle suivant. Partagé en plusieurs lots, il conserve d’intéressants éléments : corbeaux, pans de murailles, tours d’angles... Propriété privée. Ne se visite pas.

Les cazelles de campestre routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonLe Presbytère est une curieuse et remarquable demeure aux toits de lauzes, restaurée au début du XIXe siècle a abrité le presbytère de Campestre. Propriété privée. Ne se visite pas.

Le Hameau du Luc est composé de deux ensembles : le domaine du Luc Haut et la métairie du Luc Bas qui dépendit de l'ordre du Temple puis de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem lors de la dévolution.

Sur la commune, vous trouverez la lavagne de Lacamp et la cazelles de Candet et de Lacamp. Le dolmen de Grailhe dit "Peyre de Cabusso Ludo" et les 3 dolmens des Magettes. Sans oublier l'abime de Saint-Ferréol : Aven aménagé en cave d'affinage pour le fromage de Roquefort à la fin du XIXe siècle.

Parmi les travaux réalisés au Luc, le fromage de Roquefort occupe une place particulière. Ce fromage délicieux est affiné en cave pour que se développe la moisissure, et c'est cette maturation dans les caves rocheuses qui lui donne son goût si prisé. En l’absence d’Appellation d’Origine Contrôlée, Campestre, bien que situé dans le Gard, pouvait produire du Roquefort.

Ancienne métairie templière, Le Luc a gardé des traces de l'activité agropastorale, notamment au travers de ces murs et clapas imposants, liés à l'épierrement des champs.

Prendre la direction d'Alzon via la D49 (23,5 km) situé au coeur de la haute Vallée de La Vis, à proximité du mont Saint-Guiral (1365m), dans une zone où se rencontrent calcaire, granit et schiste, Alzon bénéfi cie d'une position privilégiée. Le village marque l'entrée en territoire viganais pour qui arrive du Larzac par l'ancienne route royale d'Aix à Montauban. Une partie de la commune est située en zone coeur du Parc National des Cévennes.

Alzon a conservé ses rues typiques et pour grande part, ses façades anciennes. Son petit patrimoine a été réhabilité et valorisé, à découvrir en flanant. Commencer votre promenade par l'eglise Saint Martin, ancien édifice datant du XIe siècle qui conserve de nombreux éléments romans. La chapelle des pénitents, sa construction est achevée en 1730, la façade est ornée d’une intéressante statue de pénitent cagoulé.

Lavogne dans les gorges de la vis et le causse de blandas routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonSans oublier l'Hermitage Saint-Guiral dit le château du Mazel, résidence de Mgr Jean-Charles Arnal du Curel, évêque de Monaco. La Croix et oratoire du Saint-Guiralhet. Curieux oratoire où les bergers transhumants faisaient halte lorsqu’ils empruntaient la voie montant vers le mont Saint-Guiral. Admirez le Pont roman du XIIe siècle qui relie le village au faubourg du Mas Del Pont.

Poursuivre vers Blandas par la D158 (36,1 km) situé sur le causse de Blandas, au sud-ouest du Vigan. Blandas est connu pour sa proximité avec le Cirque de Navacelles, et également pour son patrimoine mégalithique exceptionnel. Blandas a été récemment classé au patrimoine mondial de l’Unesco, étant compris dans la zone Causses et Cévennes, comme paysage culturel de l’agro-pastoralisme méditerranéen.

Une découverte a été faite en 2009 par des spéléologues dans une grotte préhistorique restée close pendant environ cinq mille ans. L'entrée de la grotte de La Baumelle était obstruée par un menhir ou une stèle. Ce menhir-stèle en grès à la surface travaillée a été transporté d'un gisement qui se trouve à Montdardier à 5 ou 6 km de là.

Des vestiges préhistoriques ont été mis au jour : des crânes, certains recouverts de calcite, de morceaux de vases ayant servi à la récupération de l'eau, des tessons de céramique et un couloir aménagé où fut retrouvée la stèle du même nom déposée aujourd'hui au musée cévenol au Vigan.

Nombreux mégalithes : Cromlech de Lacam de Peyrarines, de la Rigalderie. Dolmen des Arques, du Barral, du château d'Assas, du Planas, de Régos. Menhir d'Avernat, du Barral, de Belfort-Falgueyrettes, du bois du Calo Rouge, de la Bouissonnade, de Combes, du Landre, des Lavagnes, de Perrarines et carrière de menhirs du Devès du Landre, du Planas, du Serre de Gleyzo, du Sotch des Genièvres et les Menhirs du Travers des Noyers.

Avant de quittez cette commune, surtout profitez du point de vue sur le cirque de Navacelles.

Votre périple sur ce circuit touristique, vous emmène à Montdardier par la D113 (43,9 km). Le village domine la vallée et l'ancienne voie romaine contrôlée jadis par une forteresse sur un éperon dominant la vallée de la Gleppe, maintenant château néogothique. Montdardier ouvre sur un espace à part : le Causse de Blandas. Le contraste est donné par le château, dont les formes et les lignes s'élancent vers le ciel dans un univers plat à la végétation rare.

Le château de Montdardier commande dès l'époque médiévale l'antique voie qui reliait le Vigan à Lodève. Sa localisation offre une vue imprenable sur toute la vallée de la Glèpe jusqu'au Vigan et à l'est jusqu'à Saint-Hippolyte-du-Fort et même par beau temps jusqu'au Mont Ventoux. Ce panorama résume à lui seul l'importance stratégique de l'édifice.

Cazelle causse de campestre routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonLes habitations de Montdardier sont serrées au pied de la forteresse, sentinelle de pierre qui garde depuis des siècles l'accès au Causse de Blandas depuis les vallées. Le bourg est en effet situé sur la route qui chemine des Cévennes aux Pyrénées en passant par Lodève. Passage privilégié donc, emprunté à la fois par les marchands et les pèlerins comme le prouvent les vestiges de l'hôpital et d'auberges, mais aussi les gens d'armes et les bandes de pillards.

Pendant le haut Moyen Âge, le village de Montdardier est une étape sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins peuvent trouver du réconfort dans un hôpital attribué aux Templiers, qui possèdent une résidence et des terres sur le village. La dévolution des biens de l'ordre du Temple, l'hôpital est transmis aux Hospitaliers.

A voir aussi l'église du XIIIe située à l'extérieur du village le long de l'ancienne voie romaine. Le tympan d'époque paléochrétienne provient probablement de l'église primitive. La glacière, les puits et l'ancien lavoir.

La cazelle de Lacamp fait partie d'un bel ensemble de bâti en pierre sèche lié à la pratique pastorale. Dotée d'un couloir à ciel ouvert, elle permettait d'y rassembler une quinzaine de brebis. La partie du fond voûtée en tas de charge servait d'abri au berger. Hors circuit : prendre la D110 et D25 (17,1 km à partir de Montdardier).

Suivre la direction de Rogues via la D48 (49,1 km). A l'image des terres mystérieuses du Causse de Blandas, la cité de Rogues est un lieu de légendes et de mythes que le visiteur découvre pas à pas. Les vestiges d'une enceinte de l'âge du Bronze et d'habitat gallo-romain indiquent une implantation humaine ancienne. La Voie romaine du Vigan à Lodève passait sur la commune de Rogues.

En contrebas des habitations passent des voies de communication remontant à l'Antiquité et reliant le Massif Central aux Pyrénées Routes pour les marchands et les négociants, mais également pour les pèlerins se rendant à Saint-Guilhem-le-Désert ou au-delà à Saint-Jacques de Compostelle.

Vous pouvez découvrir sur la commune de Rogues : le Château de Rogues édifié sur des bases du XIIe siècle, le Château de Madières du XIIIe siècle, abandonné, il fut racheté en 1982, transformé en hôtel-restaurant. Ancienne enceinte, parfois désignée comme oppidum. l'ancienne glacière seigneuriale.

A proximité : des Lavagnes, les Gorges de la Vis, l'Aven de Rogues. Exploré par Robert de Joly.

Continuez vers Saint-Maurice Navacelles par la D48 et la D25 (63,2 km) située dans les Grands Causses Méridionaux aux confins sud-est des Grands Causses du LarzacSitué sur le plateau du Larzac, le village médiéval de Saint-Maurice-Navacelles se dresse au milieu d’un territoire magnifique de plateaux calcaires coupés par de profondes vallées et de vertigineux canyons comme le cirque de Navacelles.

Le cirque de navacelles routes touristique de l herault guide du tourisme du languedoc roussillonSitué sur la commune de Saint Maurice-Navacelles, le Cirque de Navacelles et son canyon de 300m, creusé par la Vis depuis des millénaires, offre aux visiteurs un panorama spectaculaire et abrite une faune et une flore, rares et exceptionnelles. Au cœur du périmètre « Causses et Cévennes » inscrit au Patrimoine Mondial par l'UNESCO, le Cirque de Navacelles est aussi classé parmi les Grand Site de France. , vient s’ajouter le label prestigieux « Site Remarquable de France et d’Europe ».

Village de type Caussenard avec ses maisons rustiques en pierre, groupées autour du château des Seigneurs de Montcalm et de l’église, le village de Saint-Maurice-Navacelles conserve les traces d’un passé florissant lié à l’agropastoralisme. A voir aussi la maison-atelier du sculpteur Paul Dardé, l''église du hameau du Coulet avec son clocher-mur : édifice intéressant par sa simplicité faisant penser à une bergerie. Sans oublier de Nombreux mégalithes et les Gorges de la Vis.

Passez Saint-Pierre-de-la-Fage par la D25 (73,7 km). À Saint-Pierre-de-la-Fage, un moulin à vent a été rénové et se visite. La lavogne de Saint-Pierre-de-la-Fage a été restaurée, en raison de défaillance dans son étanchéité. Bâtie dans une légère dépression propice au recueil des eaux de ruissellement, elle permet d'abreuver les troupeaux

Continuez en direction de Saint-Michel d’Alajou via la D9 et la D152 (82,3 km). Admirer à votre passage les ruines de l'ancien château : des travaux ont été entrepris en 1992 pour en stabiliser les ruines. Il fut pris par l'armée de Philippe-le-Bel. L'église Saint-Michel du XVIIe : elle renferme une cloche datant de 1653 et la Chapelle Saint-Genès.

Outre le magnifique panorama offert depuis son château, Saint-Michel-d'Alajou a la particularité de posséder en son centre un puits fortifié. Avec une forte capacité de retenue d'eau, il permettait aux troupeaux de s'abreuver et continue d'irriguer les jardins du village.

Le domaine de la Vernède couvre quelque 370 ha sur les communes de Saint-Michel d’Alajou, la Vacquerie et Saint-Pierre-de-la-Fage participe au maintien d’une tradition ovine. Les aménagements d’accueil du public réalisés depuis 1985 illustrent la coexistence paisible entre l’activité agricole et les formes de loisirs adaptées à ce domaine : aire d’information thématique sur l’histoire de cette bastide du XVIIIe siècle.

Pour finir cette route touristique du cirque de Navacelles prendre la D152 et la D9 vers Le Caylar (88,5 km).

Carnet pratique de la route touristique "du Cirque de Navacelles"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques

Activités

  • Caylar
  1. Festival du Roc Castel qui dure 10 jours en août.
  2. Brocantes mi-juillet et mi-août.
  3. Septembre, une épreuve de VTT, La Larzac Brebis Tour.
  4. Un accompagnateur en montagne et moniteur VTT, basé au Caylar, vous fera découvrir cette magnifique région, à pied ou à VTT, en version découverte ou plus sportive. Il propose aussi des jeux guidés par GPS, des safaris, des descentes VTT...
  5. Au fil de la Pierre - Cpie des Causses Méridionaux - 34 route de Saint Pierre - Cette animation, labellisée « herault nature », vous est proposée dans le cadre du Programme environnement.

  • Saint Maurice-Navacelles
  1. Formation Végétale Avec la Clef des Champs - Le Mas de Gay - Au fils des saisons, Magalie vous propose des ateliers d'apprentissage de son métier de cueilleuse de plantes aromatiques et médicinales.

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique "du Cirque de Navacelles"

Bonifacio

Peu nuageux 19 °C

Peu nuageux

  • Min: 19 °C
  • Max: 19 °C
  • Vent: 44 kmh 270°

Le saviez-vous ?

La Baume-Auriol, ferme caussenarde restaurée, permet une halte agréable face au cirque de Navacelles. En plus d'un panorama exceptionnel sur le cirque, vous y trouverez un point d’information touristique, une salle d'exposition et une auberge de qualité.

Très bel exemple de bergerie à deux salles, la cazelle de Candet est édifiée à partir de pierres calcaires récupérées sur place. La voûte bâtie en tas de charge est en forme d'ogive. Sa particularité réside dans son long couloir qui permettait d'abriter une quarantaine de brebis.

Une halte au menhir de la Trivalle situé en bordure de route, offre un beau panorama sur le causse de Blandas. Il est probablement contemporain des autres mégalithes du secteur et date donc du néolithique moyen, entre 3500 et 2800 ans av. J.C.

La ferme de Prunarède, aujourd'hui encore utilisée en partie par un éleveur, est attestée dès 1222. Fortifiée à la fin du 15 ème siècle, elle devint la demeure du seigneur de la Prunarède.

Nos coups de coeur sur la route touristique "du Cirque de Navacelles"

Hébergement :

Château du Cros

Ancienne résidence d'été de l'évêché de Lodève, la seigneurie du Cros était auparavant une maison à trois étages, construction fort rare pour l’époque.

Aujourd'hui, le propriétaire vous ouvre les portes avec ses chambres d'hôtes. Un séjour d'exception dans le parc naturel Régional des Grands Causses classé au patrimoine mondial de l'UNESCO

Plus d'informationChâteau du Cros - 25 Place du Château - 34520 Le Cros   04 67 96 39 26 -   06 25 03 49 33 - contact@lechateauducros.fr - Site internet

Restauration :

Les routes touristique de l'Hérault

Préparez vos vacances sur la route touristique "du Cirque de Navacelles" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "du Cirque de Navacelles" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 24/07/2019