Route du Vallespir (Pyrénées-Orientales-66)

La Route touristique "du Vallespir" dans les Pyrénées-Orientales

Beau, festif, chargé d’histoire, le Vallespir est tout cela, mais beaucoup plus encore. Le paysage y est magnifique, les forêts se succèdent aux forêts, et chaque vallée amène son lot de surprise.  Le Vallespir s'allonge le long de la vallée du Tech et s'étire sur les montagnes alentours.

Le Vallespir doit son nom aux romains qui l'ont appelé "La vallée Âpre", soit "Pagus Vallis Asperi" en latin. On peut diviser le Vallespir en trois parties. Le Bas Vallespir, avec Céret, se rapproche beaucoup des Albères. Cette région est en relation avec la plaine, elle est un poumon économique important.

Le Moyen Vallespir est désertifié, peu de villages s'y trouvent. Le Haut Vallespir est la région montagneuse, avec Prats-de-Mollo comme capitale. C'est le Haut Vallespir qui a le mieux su garder ses traditions, son esprit.

Le Vallespir offre un paysage d'une vallée feuillue où dominent cerisiers, les cerises de Céret , cueillies dès le mois d'Avril, sont les premières de France. Chênes lièges, le chêne-liège règne en maître dans les Albères.  Ces plantations ont donné naissance à un artisanat bien catalan, celui des bouchonniers,   "Tapers"  en catalan.

Le musée du liège à Maureillas, fondé par des anciens bouchonniers, présente cette activité. Sans oublier les mimosas et châtaigniers. Puis, le relief devient vigoureux et montagneux, fait de gorges et de vallées.

Sur ce circuit touristique, les villages abritent des églises et chapelles étonnantes, témoins de l'art roman : la chapelle Saint-Férréol à Céret, l'église Sainte-Marie à Montferrer... L'abbaye Sainte-Marie, à Arles-sur-Tech, s'énorgueillit d'être la plus ancienne abbaye carolingienne de Catalogne. Elle comprend une église romane à trois nefs et un cloître gothique du XIII° siècle.

Des trésors architecturaux pour les amateurs, mais aussi des stations thermales réputées. Les thermes du Boulou et d'Amélie-les-Bains proposent une gamme de cures thermales.

Profiter de la fête de l'ours, une joyeuse tradition qui met en scène dans les rues d'Arles-sur-Tech un homme-animal traqué par des  "chasseurs"... La fête de l'ours est aussi organisée dans le haut-Vallespir, à Saint-laurent-de-Cerdans et Prats-de-Mollo.

Le Vallespir a su préserver une véritable vie de village avec ses marchés hauts en couleur, ses places où l’on échange les dernières nouvelles, ses cafés qui sont l’épicentre du vivre-ensemble. Vous y entendrez beaucoup de catalan. 

Le Vallespir fait partie du Pays d'Art et d'Histoire Transfrontalier des Vallées Catalanes du Tech et du Ter, nous vous vous proposons de partir à sa découverte avec cette route touristique.

La Route touristique "du Vallespir" dans les Pyrénées-Orientales en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo..

Nous vous proposons pour cette première partie du parcours touristique de partie du village de Reynès (km 0), situé dans le Bas VallespirA voir sur la commune de Reynès les nombreuses chapelles, à l'époque médiévale, un hameau ne pouvait se construire qu'autour d'un centre religieux, des chapelles
dépendantes de la paroisse.

Prendre la D15 pour se rendre à Ceret (7,1 km), capitale du Vallespir, située dans la vallée du Tech, lovée au pied du massif des Albères et des Ceret le pont du diable routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonPyrénées. Construite autour de son église et d'un rempart circulaire, la cité de Céret offre un beau panorama de l'architecture catalane, ainsi que de beaux témoignages de la culture régionale. 

Poursuivre votre escapade touristique vers Maureillas-las-Illas via la D618 (12,7 km), fondé par les Romains. Une commune mais trois villages avec Las Illas et Riunoguès, chacun son caractère et ses richesses de tout ordre : un patrimoine exceptionnel. Le musée du liège représente le passé glorieux des bouchonniers du village.

Poursuivre en direction de Le Boulou par la D618 et la D900 (17,5 km)  entre mer Méditerranée et massif des Albères, la station thermale de Le Boulou jouit d'une situation géographique privilégiée. Mis à part l'ermitage Ste Marguerite, le territoire de la commune du Boulou possède une chapelle dédiée à Saint Antoine.

La prochaine étape dans le Bas Vallespir sera Saint-Jean-Pla-de-Corts par la D115 (22,4 km). La commune de Saint-Jean-Pla-de-Corts est réputée pour son lac. L'église paroissiale est dédiée à St Jean Baptiste, d'origine romane comme l'atteste une inscription funéraire datée de 1225.

Prendre la direction de Taillet via la D13 et la D615 (42,7 km), dDifficile pour un aussi petit village de posséder un grand patrimoine bâti. Trois édifices religieux sortent du lot.

Fin de cette première étape de cette route touristique "du Bas-Vallespir" dans les Pyrénées-Orientales. (42,7 km).

Retrouvez tous les détails de ce parcours sur notre page : itinéraire du circuit 1 entre Reynès et Taillet.

La deuxième partie de ce circuit touristique se situe dans le Haut Vallespir. Prendre la direction de La Bastide par la D13 (64,6 km), La Bastide est un village typique des AspresDans La Bastide, l'église est construite au XIIe siècle, dédiée à St Michel, elle est de style roman. Au XVe siècle un château fut bâti.

Saint marsal haut vallespir routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonContinuer vers le charmant village de Saint Marsal via la D13 (74,1 km), niché dans un écrin de verdure entre les forêts de chênes verts et de châtaigniers. L'église de Saint-Marsal construite durant le XIVe siècle domine le villageParcourez les ruelles pentues de Saint Marsal, ce charmant village aux étroites et pittoresques ruelles porte en ses pierres d'antan l'histoire de la catalogne Française. 

Poursuivre vers le village de Taulis via la D618 (80,9 km), admirer l'église Saint-Jean-l'Évangéliste de Taulis, Il s'agit d'un édifice roman de la fin du XIe siècle. A Taulis il y a également les vestiges d'une ancienne église, aujourd'hui en ruine, ceux du château de Croanques, du Xe siècle, ainsi qu'un pigeonnier. 

Rester sur la D618 en direction de Amélie-les-Bains / Palalda (95,4 km). La ville est structurée autour du Tech, elle s'étire le long de la vallée. Signalons quasiment accolé à Amélie-les-Bains la présence du hameau de Palalda, ce village a une allure médiévale, avec la place au centre de l'ancien château donnant sur l'église Saint-Martin et de Montalba-d'Amélie, un autre hameau dans la montagne, au Sud, qui est le lieu d'implantation initial de la ville.

Après ces visites suivre la direction d'Arles-sur-Tech via la D115 (99,2 km). En flanant admirer l'abbaye Sainte-Marie fondée à la fin du VIIIe siècle, les murs actuels de cet ensemble monastique remontent pour les plus anciens à la fin du IXe siècle dont subsistent l’église, le plus vieux cloître gothique
des 
Pyrénées-Orientales et le logis abbatial.

Poursuivre vers Corsavy, Cortsaví en Catalan, via la D43 (106,3 km) situé à 777 m d’altitude sur la face Sud du massif du Canigó classé Grand Site de FranceCorsavy a été construit autour de son ancien château féodal. Village pittoresque de montagne avec ses ruelles sinueuses et pittoresques, les Corsavy haut vallespir routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonmaisons blotties autour de l’ancien château féodal face à la plaine du Vallespir et la Méditerranée.

Après vos visites, remonter dans votre moyen de locomotion pour se rendre à Montferrer via la D44 (114,2 km). Le château qui s'y dressait en 1088 était nommé "Château de Mollet" et appartenait aux seigneurs de Castelnou.  Le château a disparu de nos jours mais les pierres qui ont servi à sa construction furent réutilisées pour construire les maisons du village. Il reste toutefois au sommet de la colline les restes des maisons attenantes au château.

Continuer sur la D44, puis ensuite la D115 en direction de Prats-de-Mollo (129,6 km). Bâtie sur la rive gauche du Tech, la ville fortifiée de Prats-de-mollo est traversée par le torrent de la Guillema qui la partage en deux entités distinctes. D’un côté, la Ville basse abrite anciennes maisons bourgeoises, église, maison de ville du XVIIème et commerces.

Rues escarpées et ruelles tortueuses bordées par des maisons étroites confèrent à la Ville haute, autrefois dominée par le château royal une allure médiévale. La ville intra-muros s’étire vers le faubourg et sur les routes de montagne dont celle de la Preste.

Revenir sur vos pas, sur votre droite prendre la direction de Serralongue (126,8 km). Serralongue possède un patrimoine riche et varié, très important au vue de la petitesse du village de nos jours. Les édifices religieux sont remarquables, à commencer par le curieux Conjurador, dont la fonction est d'éloigner les orages des récoltes. C'est aussi l'église paroissiale Ste Marie, d'origine romane de 1018. 

Poursuivre votre parcours touristique vers le village de Saint-Laurent-de-Cerdans via la D64 et D3 (140,3 km), village catalan par excellence, ou savoir faire et traditions se mélangent. Le village de Saint-Laurent-de-Cerdans présente des charmes insoupçonnés. On apprécie ses solides traditions et ses beaux atouts de pleine nature, au pied de la montagne de Bassagoda située en territoire espagnol.

Pour finir cette partie du circuit touristique dans le Haut Vallespir, continuer vers Coustouges via la D3 (145 km). Le centre du village est typique des villages catalans. Le patrimoine de Coustouges n'est pas très important, mais les pièces qui le compose sont de grandes qualités. L'église Sainte-Marie est d'époque romane. 

Fin de cette deuxième étape de cette route touristique "du Haut-Vallespir" dans les Pyrénées-Orientales. (145 km)

Retrouvez tous les détails de ce parcours sur notre page : itinéraire du circuit 2 entre Tayllet et Coustouges.

Carnet pratique de la route touristique "du Vallespir"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

Les visites des villages et des villes.

Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites guidéesLaissez-vous conter les vallées Catalanes du Tech et du TerEn compagnie d'un guide-conférencier ou d'un guide de Catalogne. Le guide vous accueille et vous donne les clefs de lecture pour comprendre le patrimoine au fil des villages. Renseignements et réservations : 04 68 83 99 49 -  contact@valleescatalanes.org

  • Ceret
  1. Musée d'art moderne de Céret situé au centre-ville.
  2. Maison du patrimoine Françoise-Claustre : musée archéologique.
  3. Musée des instruments
  4. De nombreux lieux d'exposition, parmi lesquels : l'Espace Saint-Roch, la Capelleta, la salle Manolo, l'espace Pierre Maus.
  5. Musée de Ceret : Site web
  • Maureillas

Circuits de randonnées équestre, pédestre et VTT. Parmi elles, on peut retenir un intérêt particulier pour les circuits suivants :

  1. Dolmen de la Siureda et Torre Bel Ull : au départ du Prat de la Farga, 8,5 km (2 h 30) avec un dénivelé de 300 m ;
  2. Coll de Portells : au départ de Riunoguès, 10 km (3 h 30) avec un dénivelé de 400 m ;
  3. Sur les traces des Trabucaires : au départ de Las Illas, 15 km (5 h 00) avec un dénivelé de 780 m ;
  4. Sur les traces des Romains : au départ de Maureillas ou Riunoguès, la randonnée passe par les ruines de Panissars ainsi que le Castell de Moros avec possibilité de faire un détour par le Fort de Bellegarde ;
  5. Coll del Priorat : au départ de Riunoguès ;
  6. Coll de Fontfreda i Puig de les Salines : passe par le col de Fontfrède, à partir duquel les évadés passaient en Espagne durant l'Occupation. Une stèle en mémoire aux Évadés de France y a été construite.
  • Boulou
  1. Circuit pédestre de la Bataille du Boulou.
  2. Chaque mois, la galerie municipale "espace des arts", rue des Écoles, accueille peintres, sculpteurs, photographes de la région ou en dehors. Entrée libre du mardi au samedi inclus de 9h à 12h et de 14h à 18h. Contact : 04 68 83 36 32 - epacedesarts@mairie-leboulou.fr

Plus d'information

Festivités

Les Angelets del Vallespir sont une colla castellera du Vallespir.

Les fêtes de l'ours sont un événement très attendu en Haut-Vallespir chaque année au mois de février.

  • Arles-sur-Tech
  1. Fête patronale (Festa major) : le 30 juillet
  2. Procession des pénitents noirs : vendredi saint
  3. Bénédiction des mulets : à la Saint-Éloi
  4. Fête de l'ours : 1 er week-end de février
  • Le Boulou
  1. Avril : Sant Jordi, fête du livre et de la rose.
  2. Mai : Festival International de Musique Jeunes Interprètes.
  3. Juin : Fête de l'Eau - Fête de la Musique - Fête et Feux de la Saint Jean.
  4. Juillet : La Fiesta, fête de rues : bodegas, bandas, course des plumards.
  5. Août : La Fiesta del Sol - Fête du clocher - Fête patronale d'été.
  6. Septembre : Festival de Musique en Catalogne Romane
  7. Octobre : Journées du Goût au Boulou - Maratrail Catalan.
  8. Décembre : Festa Catalana d'Hivern.
  • Maureillas-las-Illas
  1. Carnaval avec chars et cavalcade. Mars
  2. Le 1er dimanche de mars : Fête internationale de la Femme.
  3. Pâques : Samedi saint : Goig dels ous. Lundi de Pâques : omelette pascale.
  4. Avril : Fête de la Sant Jordi, en l'honneur de la Catalogne et de son Saint Protecteur. Animations diverses et promotion de livres catalans et d'artisanat local.
  5. Le 21 Juin, fête de la musique avec la participation de tous les musiciens et chanteurs du village.
  6. Le 23 Juin, fête de la Saint Jean avec défilé et marche des écoles, feu d'artifice nocturne et lâcher de ballons.
  7. Juillet : Tous les samedis soirs : repas et bal au Prat de la Farga.
  8. Le 14 Juillet, fête nationale française avec défilé, dépôt de gerbes, discours, sardanes, bal des pompiers au Prat de la Farga.
  9. Dernier week-end Juillet: Festa Major : vendredi, samedi et dimanche. Repas, bals, animations et fête foraine.
  10. Août : Premier samedi : repas et bal au Prat de la Farga.
  11. Le 15 Août  : Fête de Las Illas avec messe à Notre-Dame del "Remedi", vente de "Berenas", sardanes, rallye pédestre, repas champêtre, bal, animations musicales et sportives.
  12. Septembre : Fête de la Saint Michel à Riunoguès avec messe, vente de "Berenas" et repas en commun.
  13. Octobre : Deuxième dimanche : foire artisanale et gourmande, vide-grenier et forum des associations.
  14. Novembre : Le 11, commémoration de la victoire de 1918, gerbes, discours et apéritif républicain.
  15. Décembre : Concert de Noël à l'église. Marché de Noël avec matinée enfantine avec "El Caga, tio !".
  • Céret
  1. Marché le samedi matin. 
  2. Le temps fort de la ville est la fête de la cerise, à la fin du mois de mai. 
  3. Le festival d'Havaneres del Vallespir, en juin,
  4. A la fin juin, le festival Querencias, axé sur la musique catalane

Pour vous rendre sur la route touristique "du Vallespir"

Bonifacio

Couvert 7 °C

Couvert

  • Min: 5 °C
  • Max: 10 °C
  • Vent: 8 kmh 360°

Le saviez-vous ?

Les mines de marbre

Si la production de cerises est une activité assez récente à Céret, il en est une qui est vraiment ancienne, c'est l'extraction du marbre. L'extraction du marbre a commencé dès le IVe siècle, à la fin de l'époque romaine.

Le marbre blanc de Céret est réputé dans toute la région, nombreux sont les bâtiments qui en ont utilisé pour leurs décorations : le couvent des dominicains, les portails de l'église d'Elne et de Perpignan, les chapelles à sorède, St Génis, le Boulou, Millas, Arles sur Tech,....

Révolte des Angelets

En 1661 Louis XIV eu le courage de rétablir la gabelle, impôt supprimé depuis 1292. Les habitants se révoltèrent et s'ensuivit deux vagues d'attaque des troupes royales pour rétablir l'ordre. Cet épisode est resté marqué dans l'histoire du Roussillon sous le nom de "Révolte des Angelets".

Pour contrôler le Vallespir Louis XIV décida en 1674 la construction du Fort Lagarde, qui se déroula de 1680 à 1682.

Nos coups de coeur sur la route touristique "du Vallespir"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique des Pyrénées-Orientales

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique du Vallespir avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 16/06/2019