Route le long de la Côte vermeille (66)

La Route touristique "le long de la Côte vermeille" dans les Pyrénées-Orientales

La Côte Vermeille ne ressemble en rien au reste du littoral de la région Languedoc-Roussillon. Le paysage se tord en caps et anses superbes. Qu’elle se nomme Vermeille ou Costa-Brava, cette côte est un territoire gâté, exalté par Matisse et Dalí.

Elle présente une succession de caps limitant de magnifiques petites anses sablo-gravillionnaires entre des falaises atteignant 30 à 100m de hauteur. Les caps offrent de splendides panoramas côtiers et l’arrière-pays invite à la randonnée.

Sur une vingtaine de kilomètres, les immenses plages de sable fin des stations balnéaires comme Saint-Cyprien, Canet, Argelès, ou le Racou, cèdent la place à des plages de galets par endroits et à une côte fortement découpée.

Et puis il y a cette lumière méditerranéenne unique, qui fait chanter les couleurs. Bleu du ciel et de la mer, vert des vignes, ocre des maisons, rouge des barques… La Côte Vermeille déploie ses merveilles naturelles, au fil d’une route départementale sinueuse.

C'est au XIXème siècle que la côte du Roussillon prend le nom de côte Vermeille, en raison de la couleur que prennent les roches schisteuses au lever du jour ou à la tombée de la nuit, donnant de superbes reflets sur l'eau.  Vraiment une route de vacances exceptionnelle tant par la beauté des paysages que par leurs diversités.

La Côte Vermeille au sud des Pyrénées-Orientales commence à Argelès-sur-Mer et se prolonge jusqu’à la frontière espagnole à Port-Bou en passant par Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer et Cerbère. Cette merveilleuse destination du littoral roussillonnais est dominée par les coteaux du célèbre vignoble de Banyuls.

Elle correspond à l’endroit où le massif pyrénéen rencontre la Méditerranée. Le « rivage méditerranéen des Pyrénées » est depuis 2002 inscrit par l’UNESCO sur la liste du Patrimoine mondial. La côte Vermeille dégage un charme unique, dont les trésors naturels et bâtis s'égrènent. Un parcours touristique de rêve !

Dès que l'on quitte la mer, on se retrouve à grimper la montagne et en un rien de temps on prend de l'altitude. La route reliant les quelques villages est proche de la mer, mais déjà assez haute. La Côte Vermeille, c'est la rencontre de deux géants, la Méditerranée et les Pyrénées.

Sur près de soixante dix kilomètres, le long d'une partie de la bordure méditerranéenne des Pyrénées-Orientales. Cette route ponctuée de criques rocheuses, de petites plages, de ports de pêche et de charmantes localités, vous procurera un plaisir intense.

La Route touristique "le long de la Côte vermeille" dans les Pyrénées-Orientales en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo..

Dernière ville avant l’Espagne niché au fond de sa petite anse entre mer et montagne, Cerbère (km 0) sera votre ville de départ pour cette escapade le "long de la côte Vermeille. Cerbère est plutôt étrange : Héritiere tout à la fois d'un passé ferroviaire lourd et du raffinement des années 30. Cerbère, c'est la gare internationale, dont la verrière de 1880, les immenses arcades et le fantastique mur de briques rouges sont signés Eiffel.

À la frontière, Cerbère rappelle le temps des contrôles douaniers, quand il fallait ouvrir le coffre de son véhicule pour prouver qu’on ne rapportait pas 50 kilos de jambon ou 30 litres de sangria... À Cerbère, on déniche les perles architecturales, les criques sans foule et les sentiers du massif maritime des Albères.

Cerbere vue sur la plage depuis la route menant au cap routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonLe front de mer est petit, court, il faut le savoir, s'y balader est toutefois agréable. Vous pouvez faire une halte sur l’une des plages de galets. Dès qu'on quitte le front de mer on entre dans un village typiquement catalan, avec des petites rues étroites, sa place circulaire où se trouve des bancs intégrés aux murs le long de la place, et son grand arbre qui fait l'ombre nécessaire. Vous cheminerez dans ses ruelles réliées entres elles par d'imposants escaliers.

Le patrimoine de Cerbère est assez riche. Il faut citer principalement le château-tour de Quer Roig, toujours visible de nos jours situées sur la frontière et à cheval sur les territoires de Banyuls-sur-Mer, Cerbère et Portbou, l'église paroissiale de la Transfiguration de Notre-Seigneur et l'hôtel Belvédère du Rayon vert.

C'était un hôtel de la belle époque, avec un escalier "Grand Siècle", un théâtre, un cinéma, un standard téléphonique des années 30, le "Bar Bleu", le toit terrasse qui avait un cour de tennis,... Cerbère vous séduira par sa petite plage de galets et son port artisanal. Profiter d'un arrière-pays sauvage avec ses plantes odorantes, balades et randonnées jusqu'à la tour de Querroig, à 670 mètres.

Après avoir admirer, depuis le phare solaire du cap Cerbère construit en 1982, la silhouette du cap Creus et les premiers paysages, totalement préservés, de la Costa Brava. Il sera temps de filer vers Banyuls-sur-Mer via la D914 (10,7 km).

Entre les délimitations du cap Cerdère, le cap Canadell et du cap Cerbère, le paysage de la route est sculpté par une vingtaine de vignerons, producteurs de vins d'appellations Collioure et Banyuls. La route, sauvage, tortueuse, bordée de vignobles, est jalonnée de caps échancrés (Rederis, Peyrefte, Canadell) et ravit la vue.

Blottis au creux des Pyrénées, un port, une plage, des vignes, voilà ce que vous découvrirez en arrivant à la charmante station balnéaire Banyuls-sur-Mer. Avec son port de pêche pittoresque aux ruelles typiques en escalier, Banyuls-sur-Mer est surtout connu pour l'apéritif qui porte son nom, mais aussi pour avoir vu naître le sculpteur Aristide Maillol.

Ici tout comme tout le long de la Côte vermeille, le relief accidenté de ravins et de collines a poussé l'homme à façonner le paysage en terrasse et murettes pour la culture de la vigne.

Banyuls sur Mer groupe autour de sa baie la vieille ville, le port, une plage de galets et de sable et une jetée prenant appui sur un îlot rocheux : l'île Grosse où se trouve le monument aux morts de 1914-1918, œuvre du sculpteur Aristide Maillol. Votre curiosité vous poussera dans les belles ruelles du Cap d'Osna puis un peu plus loin, jusqu'au Puig del Mas, ancien oppidum romain où l'esprit du village demeure des plus vifs.

Cote vermeille paysage entre banyuls sur mer et cerbere routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonVotre promenade dans l'arrière-pays vous emmènera ensuite sur le front de mer qui vous conduira au port. A la fois pittoresque, port de pêche et de plaisance, longé par les Allées Maillol, il est animé par les ateliers d'artistes et l'Aquarium créé en 1885 par l'Université de Paris.

À quelques kilomètres du centre-ville de Banyuls sur Mer, le musée Maillol, situé dans l'ancienne métairie de l'artiste, rend hommage au célèbre sculpteur catalan à travers une importante collection de sculptures.

Banyuls-sur-Mer est aussi à découvrir pour son arrière-pays où les sentiers de randonnées abondent, sa Tour Madeloc et ses incroyables panoramas qui plongent dans la Grande Bleue.

Quittez Banyuls-sur-Mer pour la baie des Paulilles en restant sur la D914 (14,2 km), vous trouverez sur votre gauche un parking. La baie de Paulilles est une vaste crique adossée aux contreforts des Albères, avec un jardin botanique et une maison-exposition sur les activités passées de l'ancienne dynamiterie Nobel, où ont été produits les explosifs pour le canal de Panama et la construction du chemin de fer Transsibérien. Paulilles, une histoire explosive!

La richesse de son histoire, la beauté de ses paysages, l’esprit du lieu et le parti pris de sa réhabilitation, respectueuse de sa mémoire et tournée vers l’avenir, font de Paulliles, l’un des sites les plus appréciés de la région. Il fait partie depuis 2011 du Réseau Grand Site de France en tant que "Grand Site de l'Anse de Paulilles".

De la Baie de Paulilles, on peut rejoindre Port-Vendres et son port de commerce en remontant le sentier du Cap Bear, arriver au Phare et deviner son sémaphore. Jolie promenade de bord de mer qui amène le randonneur par un itinéraire pas trop fréquenté à la découverte de jolies criques isolées. Idéal pour profiter du calme, du bruit de la mer, et de la senteur du romarin…

Le phare du cap Béar est situé sur le mont Béar, à 800 mètres au sud-est de Port-Vendres, Dernier phare avant la frontière espagnole, le phare Béar fut construit en 1905 avec du marbre rose de Villefranche. Haut de 27 mètres, et 83 mètres au dessus du niveau de la mer, sa lumière est visible à 50 km de la côte. Hélas, comme la majorité des phares, il ne se visite pas.

Port vendres eglise notre dame de bonne nouvelle routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonLe fort Béar, lui est un ouvrage militaire datant de la fin du 19e siècle dominant la Méditerranée sur les hauteurs de Port-Vendres, que l’armée utilise aujourd’hui comme centre d’entraînement commando.

Continuez vers Port-Vendres (18,9 km), petit port actif et populaire avec son imposante église rose de style espagnol, dressée sur le quai et son obélisque de marbre haut de 33 m en hommage à Louis XVI et à l’indépendance américaine, il est aussi le seul monument dédié à Louis XVI qui ait survécu sans trop de dommages à la Révolution.

Par sa situation maritime privilégiée, le rôle portuaire de Port-Vendres est intimement lié à l'histoire du Roussillon. Après le règne des Rois de Majorque et sa dépendance à l'Espagne, le Roussillon est définitivement rattaché à la France par le traité des Pyrénées en 1659. Abri naturel, seul port en eaux profondes de la Côte, proche de l'Espagne, Port-Vendres se développe et, fortifié par Vauban, est classé "Port de Guerre" par Louis XIV.

Située également à Port-Vendres, à l’entrée du port, la Redoute Béar est une fortification de type Vauban construite en 1694 et se compose d’une petite fortification et d’une tour carrée. Elle abrite aujourd’hui le Musée consacré à l’Algérie française de 1830 à 1962, date de l’indépendance… La Tour de l'Horloge est le seul vestige de la redoute de la presqu’île qui faisait partie des trois fortifications dessinées par Vauban.

Sans oublier les Vestiges du fort de la Mauresque, élément de fortification construit en 1850. La Tour Madeloc, une tour de guet édifiée en 1285 sous le Royaume de Majorque...

Poursuivre vers Collioure (22 km), sur le chemin l'anse Dels Reguers, et l'anse de la Belata. Perle de la côte Vermeille, ce surnom lui va comme un gant, Collioure, prisée des artistes peintres, forme un ensemble au charme incroyablement pittoresque... Ville d'Art et Cité historique depuis l'Antiquité, Collioure vous invite à la découverte de son histoire et de son patrimoine architectural exceptionnel.

La petite baie, soulignée par le château et l’ancien phare fortifié, devenu clocher d’église, ne se contente pas d’abriter des barques catalanes et des plages bondées durant l’été. Elle protège aussi Collioure aux maisons pastel, ses rues hautes et basses aux balcons fleuris. Découvrez Le Moré, un ancien quartier de pêcheurs et de marins, c'est un dédale de ruelles pittoresques réunies par des escaliers.

Ouvert au public, l'imposant château royal de Collioure, des XIIIe-XVIIe siècles, fut entre 1276 et 1344 la résidence d'été des rois de Majorque. Collioure possède de nombreux vestiges de son passé militaire. Sans oublier, son patrimoine religieux, datée du XVIIe siècle, l'église Notre-Dame-des-Anges abrite en ses murs de véritables trésors d'art baroque : neuf superbes retables dont la richesse des détails sculptés n'en finit pas d'enchanter les amateurs de patrimoine sacré.

Plusieurs plages de sable ou de galets, des criques vous permettront d'apprécier la baignade. Une destination de carte postale ! Un tableau magnifique que l'on peut admirer depuis la chapelle de l'îlot Saint-Vincent, depuis la promenade au pied du château ou encore depuis les abords du jardin Pams... Pour avoir une vue plongeante sur Collioure, grimpez au Fort Saint-Elme. De là-haut, panorama époustouflant à 360° sur la ville et la mer !

Prendre la direction d'Argelès-Plage, toujours sur la D114 (29,3 km). D'un côté la Méditerranée à perte de vue... et de l'autre les Albères. Le paysage unique d'Argelès-sur-Mer s'étend sur près de 10 kilomètres : 7 km de côte sablonneuse, depuis la Réserve Naturelle du Mas Larrieu jusqu'au Racou, et 2 km de côte Rocheuse, depuis le Racou jusqu'à la plage de l'Ouille.

Lovée au pied du massif des Albères, aujourd'hui, Argelès-sur-Mer, c'est son vieux village où il fait bon flaner, aux ruelles typiques, son port de plaisance bordé de boutiques et de restaurants, et son marché traditionnel riche en produits du terroir. Les amateurs d'art iront faire un tour à la Maison des Arts où des expositions éphémères les attendent.

Il est possible de découvrir les vestiges des remparts en se promenant dans les rues du vieux village : la rue du 14 juillet avec la restauration de la tour Jalabert, l'avenue de la Libération, la route Nationale où sont visibles deux tours quadrangulaires, la rue Blanqui et la rue des Remparts.

Autour de l'étang, vous pourrez apercevoir les baraques des pêcheurs, vestiges d'un temps passé. La dune grise vous permettra d'observer une flore rare comme l'œillet de catalogne et la dune blanche, plus proche de la mer, abrite quant à elle le chiendent des mers et d'autres espèces florales rares.  Une identité marquée, une station balnéaire réputée… Le Barcarès a tout pour séduire.

Dans un prochain arrêt, vous irez plus au nord de cette Côte Vermeille au-dessus d’Argelès-sur-mer, voir le château de Valmy, bâti en 1900, typique de la Belle Époque, œuvre de l’architecte danois Viggo Dorph-Petersen.

La prochaine étape de cette route touristique "le long de la côte Vermelle" sera Canet-en-Roussillon par la D81 (47,4 km). Le vieux village a gardé son aspect ancien, avec ses ruelles sinueuses et quelques belles demeures, la plupart restaurées ou en cours de restauration, certaines remontant au XVIIe siècle.

Canet en roussillon cabannes de pecheurs de l etang de canet devant le canigou routes touristiques des pyrenees orientales guide du tourisme du languedoc roussillonLe village était autrefois fortifié. Il reste quelques vestiges de l'enceinte fortifiée, qui était percée de trois portes et flanquée de 14 tours.  Trois tours ont survécu : celle dite de la bascule, une autre proche de l'ancienne Porte de la mer (rue de la Vierge), et enfin la tour d'en Pixa Cabres, à proximité du vieux moulin, flanquée d'un morceau de courtine.

Deux bâtiments sont à voir à Canet-en-Roussillon, l'église de Notre-Dame-des-Flots et le château. Tout d'abord, je vous conseille l'église, puis lorsque vous serez devant prenez l'escalier en face qui monte sur une esplanade, profitez de la très belle vue sur l'église et la mairie. Passez ensuite au cœur du village pour voir les restes du château féodal de la vicomté de Canet, qui est en cours de restauration.

La promenade du bord de mer est aménagée sur plus de trois kilomètres, du port jusqu'à Canet Sud. Elle peut bien évidemment se poursuivre tant vers le nord (Sainte-Marie-la-Mer) que vers le sud (Saint-Cyprien), par la plage.

 

Passer par Sainte-Marie-la-mer (60,3 km), devenue une station balnéaire tout en conservant son côté authentique. Le coeur du village, et l'église récemment rénovée vous charmeront.

Dans Sainte-Marie-la-mer, on verra les vestiges de l'ancienne enceinte de forme quadrangulaire qui protégeait le village. Il ne reste que la courtine ouest, flanquée par l'abside de l'église et par une porte en plein cintre, surmontée d'une tour de l'horloge en briques. Il subsiste également la tour d'angle nord-ouest, récemment restaurée. L'église Sainte-Marie remonte probablement au haut Moyen Âge.

Ne manquez pas, la fresque de portraits de rugbymen célèbres de 300 m de long à Sainte-Marie Plage, réalisée par le peintre Leslie Dykes en 1993.

Port barcares le lydia routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieSi vous souhaitez faire une petite balade le long de la plage vers le Nord, vous tomberez rapidement sur les plages de Torreilles, et ça sans autres difficultés que la traversée du Bourdigou, petite rivière locale. Mais si vous tentez d'allez vers le Sud, vous serez rapidement contraint d'abandonner face à la Têt, l'un des trois fleuves côtiers du département.

Pour finir votre périple de ce circuit touristique, suivre la direction de Port-Bacarès via la D81 (70,9 km). Il faut faire la distinction entre La Bacarès-Village et Port-Barcarès. Le premier est la ville du Barcarès, avec son centre-ville et ses commerces, le deuxième est la station balnéaire, avec ses résidences de vacances.

Cernée par un étang et la mer, cette bande de terre est délaissée jusqu'au XVIIe siècle. C'est alors qu'un village de pêcheurs s'y installe et quelques décennies plus tard, Le Barcarès possède un port de pêche d'importance et même des chantiers de construction navale où se construit la célèbre barque catalane.

Le Barcarès est une ville récente, elle possède néanmoins une église, du XXe siècle bien sûr, dans le cœur du village, ainsi qu'une chapelle sur la plage. Cette chapelle est dédiée à Notre Dame de tous les horizons.

L'église de l'assomption est intéressante, mais la principale curiosité, c'est le Lydia : un paquebot volontairement ensablé pour servir de publicité à Le Barcarès et qui a parfaitement rempli son rôle : Transformé en musée, puis discothèque et casino, on peut de nos jours le visiter en tant que bateau. Du vieux village à la Grand Plage, du Lido au Port, les atmosphères changent et donnent un cachet unique à Barcarès.

Autour de l'étang, vous pourrez apercevoir les baraques des pêcheurs, vestiges d'un temps passé. La dune grise vous permettra d'observer une flore rare comme l'œillet de catalogne et la dune blanche, plus proche de la mer, abrite quant à elle le chiendent des mers et d'autres espèces florales rares.

Les amateurs d'art iront faire un tour à la Maison des Arts où des expositions éphémères les attendent. Ce sera l'occasion de découvrir ou redécouvrir de nombreux artistes peintres ayant laissé des chefs-d'œuvre intemporels. Le musée des Sables est une exposition à ciel ouvert d'une quarantaine d'artistes venus de tous horizons.

Carnet pratique de la route touristique "du Vallespir"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

Les visites des villages et des villes.

Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques

Activités

  • Cerbère
  1. Profiterez de petites criques peu fréquentées et de la plage.
  2. Un sentier sous-marin est proposé en juillet et août dans la réserve marine de Cerbère.
  3. kayak de mer.
  4. 5 chemins de randonnée à pied à partir de Cerbère, dont le sentier du littoral qui vous permet de longer la côte et d'apercevoir des criques accessibles à pied.
  5. Pratiquer du VTT dans la forestière et aux alentours de Cerbère.
  6. Visiter l'Hôtel du Belvédère d'architecture Art déco
  • Banyuls sur Mer
  1. Aquarium Arago : Le plus ancien aquarium de méditerranée - Renseignements : Tél. : 04 68 88 73 39 - fax : 04 68 88 16 99 - e-mail : Nuria.Alonso@obs-banyuls.fr
  2. Musée Aristide Maillol : Renseignements : Tél : 04 68 88 57 11.
  3. Jardin méditerranéen : Parc de 3 hectares situé sur les hauteurs de Banyuls et dédié à la présentation de la flore et de la faune terrestre locale.
  4. Visite des caves Terres des Templiers : votre guide vous racontera ce vignoble hors normes et les méthodes de vinification et d'élevage pratiquées par les vignerons
  5. Tombeau Aristide Maillol : Visite libre de la métairie toute l'année
  6. Circuit balisé du Cap d'Osna au centre ville : Superbe circuit fléché dans les ruelles typiques du vieux Banyuls, au-dessus des Arcades surplombant la baie et la plage.
  • Argelès-sur-Mer
  1. Le chemin du Fauvisme : Circuit pédestre dans la vieille ville, ponctué de 19 reproductions de tableaux.
  • Canet-en-Roussillon
  1. étang et cabanes de pêcheurs,
  2. Vignobles avec dégustation
  • Le Barcarès
  1. Le parc de Valmy : Du belvédère, vous pouvez embrasser tout le littoral dans un site empreint d'histoire.
  2. Le sentier littoral : 12 panneaux d'informations, rédigés en français, catalan, espagnol, anglais et allemand jalonnent ce sentier.
  3. La promenade du bord de mer
  4. Le musée Casa de les Albères : Au coeur du village, place des Castellans, permet de mieux connaître toutes les facettes du pays et de la culture catalane.
  5. L'ermitage Notre-Dame-de-Vie et Saint Jérôme :  la chapelle est ouverte au public, les alentours ont été aménagés pour accueillir les visiteurs.

Plus d'information

Festivités

  • Cerbère
  1. Festival transpyrénéen de chant choral : fin juin.
  2. Rencontres cinématographiques de Cerbère-Port-Bou : 1er week-end d'octobre.
  • Banyuls sur Mer
  1. 3ème week-end du mois de janvier : Fête de l'Orange
  2. Week-end de l'Ascension : Festival de flamenco "Ascension Flamenca"
  3. Dimanche de Pentecôte : Fête des Ecarts (fête des Mas)
  4. 2ème week-end du mois de juillet : Fête Catalane
  5. 4ème week-end du mois de juillet : Fête du Puig Del Mas
  6. 2ème week-end du mois d'août : Grand festival de Sardanes.
  7. 3ème week-end du mois d'août : Festa Major
  8. 2ème week-end du mois d'octobre : Grande fête des Vendanges
  • Port-Vendres
  1. 18 mars : Carnaval, défilé...
  2. 21 juin : Fête de la musique bodegas.
  3. 23 juin : Fête de la Saint-Jean.
  4. Aux alentours du 1er juillet : Fête des Pêcheurs.
  5. Dernier week-end de juillet : Fête Catalane.
  6. 3ème week-end de septembre : Journées du Patrimoine et Fête de l'Obélisque.
  7. Fête de Port-Vendres en Novembre
  • Collioure
  1. Février : Journées Antonio Machado.
  2. Pâques : Vendredi Saint, Procession de la Sanch à 21h
  3. Mi-juin : Les Musaïques des Collioure "Mariage du Vin et de l'Art".
  4. 23 juin : Fête de la Saint Jean : Sardanes
  5. 14-18 août : Fêtes de la Saint- Vincent.
  6. 16 août : Corrida et Feux d'artifice.
  7. Tous les week-end d'avril, mai et septembre : Folklore catalan.
  8. Week-end de Toussaint : Salon des Antiquaires au château royal.
  9. 6 décembre : Cour de Noël au château royal.
  • Argelès-sur-Mer
  1. Les Rencontres Cinémaginaire proposent au mois de mai un autre regard sur le cinéma.
  2. La Foire de l'Élevage : Plus d'une quarantaine d'éleveurs participe à cette foire où les produits du terroir sont également présentés grâce à un marché des producteurs.
  3. Les Déferlantes d'Argelès-sur-Mer : en juillet.
  4. Le Salon International d'Art de Valmy : Chaque année, à la fin du mois de septembre.
  5. Le Festival des Jeux de l'Esprit
  6. L'Aplec de Valmy : Aplec signifie rassemblement en Catalan.
  7. Le Festival de Flamenco à Valmy
  • Canet-en-Roussillon
  1. Avril : Marché aux fleurs.
  2. Mai : Fête de la Victoire.
  3. Juin : Fête de l'olive.
  4. Juillet/août : Féria, Journées "Traditions et folklores", Fête Médiévale.
  5. Septembre : La Ferme à Canet.
  6. Octobre : Fête du Muscat.
  • Le Barcarès
  1. Festival Electrobeach qui s'installe sur la plage.
  2. Courant décembre, c'est le marché de Noël qui s'installe au Barcarès.
  3. Le nouvel an se fête face à la plage avec un feu d'artifice inoubliable et la danse au rythme de la bodega.

Port barcares paillotte routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanie

Pour vous rendre sur la route touristique "le long de la Côte vermeille"

Bonifacio

Couvert 21 °C

Couvert

  • Min: 21 °C
  • Max: 21 °C
  • Vent: 29 kmh 240°

Le saviez-vous ?

Sur ce parcours, la gastronomie tourne autour du vin (avec modération), des anchois et des croquants. Un vignoble de montagne, bâti en terrasses, planté plusieurs siècles avant Jésus-Christ, balayé par la Tramontane, chauffé par le soleil donne naissance à des vins de caractère.

Depuis des siècles, les anchois de Collioure font partie de la tradition gastronomique catalane. Le label "Site remarquable du goût" récompense et garantit une préparation traditionnelle, artisanale et authentique du petit poisson bleu.

Nos coups de coeur sur la route touristique "le long de la Côte vermeille"

Hébergement :

Restauration :

Au cœur du vignoble des Clos de Paulilles, un magnifique mas catalan accueille la table du domaine, dans un cadre et une architecture des plus élégantes. Ce restaurant a été conçu comme un lieu de rencontre entre la mer, la montagne et le vignoble, signe particulier d’une Catalogne qui n’a de frontière que les Pyrénées.

Dans un cadre idyllique entre Mer et Montagne, venez découvrir le restaurant du domaine « Les Clos de Paulilles ». Le chef propose une cuisine raffinée et des spécialités locales autour de produit de saison, issue de notre beau terroir catalan et aux saveurs méditerranéennes.

Ne manquez pas la superbe terrasse face aux vignes...

Plus d'information : Les Clos de Paulilles - Baie de Paulilles - 66660 Port-Vendres - Tél. : Tel : 04 68 81 49 79 - Site web

Les routes touristique des Pyrénées-Orientales

Préparez vos vacances sur la route touristique "le long de la Côte vermeille" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique le long de la Côte vermeille avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 19/06/2019