Du Pays Monts et Barrages (Haute-Vienne)

La Route touristique "Du Pays Monts et Barrages" dans la Haute-Vienne

Partez à la découverte de la grande richesse du Pays Monts et Barrages sur cette route touristique. Au-delà de son identité paysagère, l'arts et l'architectures constituent la richesse la plus visible du Pays d'art et d'histoire de Monts et Barrages.

Du bâti rural à l'architecture de l'eau, des châteaux aux églises en passant par l'art sacré, les arts moderne et contemporain, et jusqu'aux architectures des XIXe - XXIe siècles, le patrimoine bâti et artistique est des plus variés.

Saint Léonard de Noblat, Eymoutiers, Châteauneuf la Forêt, Bujaleuf, Peyrat-le Château. Ce territoire du Pays Monts et Barrages, est riche de jolis villages, d'histoire, de terroir. Ne manquez pas le lac de Vassivière, lieu de détente et sports aquatiques et nature avec des paysages dignes du Canada.

Les deux guerres mondiales ont aussi profondément marqué le territoire et son paysage. La Première guerre mondiale par son ampleur, touchant toutes les familles et tous les milieux. La Deuxième Guerre mondiale a généré ici une Résistance farouche, notamment autour du Mont Gargan avec le Colonel Georges Guingouin.

La Route touristique "Du Pays Monts et Barrages" dans la Haute-Vienne en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Villes et Pays d’art et d’histoire, capitale des Arts du Feu, Limoges, labellisée "Ville Créative au Patrimoine mondial de l'Unesco" sera la ville de départ pour cette route touristique du Pays Monts et Barrages. La capitale de la porcelaine met en avant non seulement son patrimoine architectural et culturel, mais également ses sites naturels d'exception.

Ne manquez pas de passer par le jardin d'Orsay, plus vieil espace vert de la cité, pour admirer les vestiges d'un amphithéâtre gallo-romain, un parc de jeux ainsi qu'un jardin botanique. Le Champ de Juillet et ses statues, le parc Victor-Thuillat et ses arbres classés ou encore le parc de l'Auzette et sa coulée verte sont tout aussi remarquables.

Après vos promenades bucoliques, la visite de Limoges se poursuit en parcourant les rues de la vieille ville, et notamment la rue de la Boucherie qui forme un ensemble pittoresque à souhait avec sa charmante chapelle Saint-Aurélien datant du XVe siècle et ses maisons anciennes à pans de bois. Les quartiers historiques livrent leurs trésors au promeneur attentif. Limoges surprend par la diversité de son patrimoine.

Limoges ville d art et d histoire la gare routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinLa ville de Limoges a conservé de beaux témoignages de son passé et de son histoire vieille de plus de 2000 ans. Noyau historique de la ville formée au Moyen-Âge autour du château du vicomte et de l’abbaye Saint-Martial, la ville haute offre aujourd’hui un paysage urbain varié composé de maisons traditionnelles à pans de bois, d’édifices classiques et modernes.

Sans oublier la cathédrale Saint-Étienne qui domine la vallée de la Vienne, ou l’église Saint-Michel-des-Lions. Même l’architecture du XXe siècle est grandiose comme l’emblématique Gare des Bénédictins, sur laquelle flotte un curieux parfum oriental.

Après toutes vos visites dans la capital régionale, prendre la direction de Palais-sur-Vienne via la D29 (6,9 km) en suivant la Vienne, passer Saint-Priest-Taurion (13,5 km), Puis, prendre la direction de Saint-Léonard-de-NoblatProfitez des paysages, le territoire de Noblat offre une diversité de paysages alliant bocage, collines et forêts parcourus de rivières. Vous êtes dans le pays de l’’arbre et de l’’eau !

En chemin, faire une halte au Moulin du Got (21,9 km), situé à la confluence de la Vienne et du Tard, le Moulin du Got, créé en 1522, a fabriqué du papier de chiffon, à base de chanvre, de lin et de coton jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Témoin de l’activité papetière du Limousin au XVIIIème siècle, le Moulin du Got fut construit au début du XVIème siècle.

Aujourd’hui le Moulin du Got propose aux visiteurs la découverte et la renaissance de ses ateliers. Les visiteurs découvrent toute l’évolution des techniques de la papeterie et des arts graphiques. Le Moulin du Got est plus qu’un musée vivant : c’est un véritable lieu de démonstration de production, d’activités pédagogiques et de création d’artistes qui démontre que le papier peut être plus qu’un support d’écriture. Expositions régulières.

Poursuivre vers Saint-Léonard-de-Noblat (25,3 km) labellisée "Pays Art et Histoire" et "Plus Beaux Détours de France". Découvrez pour cette étape son cœur historique, sa collégiale romane classée à l’UNESCO, au titre des “Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France". La cité s’est développée autour du culte de Saint-Léonard, saint patron de la ville, dont le tombeau, le verrou et châsses reliquiaires sont conservés dans la collégiale.

Situé au coeur de la vallée de la Vienne, Saint-Léonard-de-Noblat est une charmante cité médiévale qui a préservé un riche patrimoine architectural. Laissez votre véhicule sur la Place du Champ de Mars et entrez dans le cœur historique.  Au gré des places, rues et passages, s’offrent à votre vue les façades préservées des bâtisses médiévales et gothiques, ainsi que les vestiges des portes et murs d’enceinte qui ceignaient la ville jadis.

Saint leonard de noblat collegiale saint leonard routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinAu fil des places et ruelles, le visiteur découvre de jolies maisons anciennes ainsi qu'une splendide collégiale romane des XIe et XIIe siècles surmontée d'un clocher remarquable. Construite au XIème et XIIème siècle puis remaniée jusqu’au XIXème siècle, la collégiale romane est remarquable par son clocher-porche, ses fenêtres à gable, sa rotonde servant de baptistère et son portail limousin.

En contrebas de Saint-Léonard-de-Noblat, les rives de la Vienne affichent un caractère pittoresque. Les maisons typiques au bord de l'eau et le vieux pont du XIIIe siècle forment un beau tableau. La ville est aussi renommée pour ses fabriques de porcelaine.

En option : Sur la Route reliant Eybouleuf à Saint-Léonard de Noblat, dressé fièrement au milieu d’un champ et visible depuis la route, se tient le Dolmen du Pouyol, gardien de pierre des secrets anciens de ce territoire. Cet édifice, aux impressionnantes dimensions, est constitué d’une table de granit reposant sur quatre piliers. Il servit de sépulture jusque vers 2500 avant J-C. 

Prendre la D13 jusqu'à Champnétery (33,3 km), le village fut au moyen-âge le Prieuré-curé dans l'ancien archiprêtré de Saint-Paul sous le patronage de Saint Thomas de Cantorbery.

Admirez l'église édifice de style roman, avec deux chapelles et un clocher à l'entrée de l'église. Le passé tumultueux de la région à l'époque des grandes révolutions du XVII ème siècle réduisait le premier édifice religieux de la place à néant, puis elle fut pillée en 1793. Grâce aux généreuses offrandes des paroissiens, on a pu en construire une nouvelle.

Poursuivre vers Cheissoux (40,6 km), aux portes du parc naturel régional de millevaches. En chemin, pour les plus courageux, sur les hauteurs de Villemonteix (38,2 km), nous vous conseillons une pause aux Pierres ou Rochers de la Vierge ou Roches de Narfouilloux. Le Puy des Roches, est une hauteur surmontée d'un énorme bloc granitique, très beau site avec un panorama magnifique, sans oublier de très jolies légendes.

Dans un site vallonné et contrasté, la forêt alterne avec un paysage de prairies, rivières et ruisseaux qui se découvrent sous vos yeux. Dans cet environnement, les maisons en granit, le patrimoine lié à l'activité agricole ont façonné le paysage...

Il semble que Cheissoux ait été une étape importante sur la route des "maçons creusois" vers l'Angoumois et l'AquitaineAdmirer l'église de la Nativité-de la-Vierge de Cheissoux de type romane du XIIIe siècle et sa croix monumentale. Un panneau explicatif est visible à l'entrée à droite.

Reprendre votre parcours en suivant la D13, passer Saint-Julien-le-Petit (48,8 km) pour arriver à Peyrat-le-Château via la D5 (56,3 km). Petit bourg au passé gallo-romain, appelé Peyrat-le-Fort au Moyen Âge puis Peyrat-la-Montagne sous la Révolution, vous dévoilera bien des surprises avec son patrimoine architectural exceptionnel.

Peyrat le chateau routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinCommencez vos visites par le Musée de la Résistance, consacré à la première Brigade de Marche Limousine des Francs Tireurs et Partisans Français du Colonel Georges Guingouin. Le Musée retrace la naissance, l’extension et les actions du maquis ; le rôle des femmes dans la résistance ; les drames de Tulle et d’Oradour ; la milice française ; les camps d’internement en Haute-Vienne et les camps de concentration nazis.

Passez à l'église Saint-Martin, vers l’an mil, l’église paroissiale Saint-Martin coexistait avec le prieuré de Saint-Denis (aujourd’hui détruit). L’Église Saint-Martin en elle-même date du XIe siècle, elle fut incendiée au XIIe siècle par les brabançons pendant la guerre de cent ans opposant Richard Cœur de Lion à son père Henri II Plantagenêt en 1184.

On peut encore apercevoir l’action du feu sur les briques qui sont rougies. Elle fut reconstruite au cours du XIIIe siècle et achevée en 1490.

L'étang de Peyrat, situé au coeur de Peyrat-le-Château, possède une plage aménagée, fort agréable pour une pause sur ce parcours touristique avant de continuer la visite par  la tour carrée du XIVe siècle, ancien donjon du château, qui se reflète dans l'étang. C’est le dernier vestige de l’enceinte urbaine de Peyrat-le-Château. La façade ouest porte deux latrines en encorbellement. 

Au XIe siècle, la tour faisait partie de la deuxième enceinte de Peyrat-le-Château qui était celle de la forteresse. Le faubourg du marché situé au nord de Peyrat-le-Château communiquait avec la ville murée par un pont levis que reliaient deux tours. Cette enceinte protégeait la motte castrale dominant le site.

Sans oublier d'admirer l'ancien château des comtes de Lusignans, détruit au XIIe (1184) par les troupes de Raymond VI et des Brabançons à la solde de Richard Cœur de Lion pendant la guerre de cent ans, faisait suite à la Tour face à la motte mérovingienne. Les jardins du château dominaient la vallée de la Maulde.

Reprendre la D13 jusqu'au site de Quenouille (62,2 km) avec son galgal (un tumulus de pierres sèches qui date probablement de l'âge du fer), il mérite un détour. La vue s'étend jusqu'à l'Auvergne et ses volcans. Faîtes un détour par le village Quenouille, caractéristique par ses maisons, toutes en granite, et son patrimoine restauré : lavoirs, four à pain…

Poursuivez en direction de Beaumont-du-Lac par la D43 (69,1 km). Au cours de votre périple ne manquer pas de faire escale sur l’incontournable Ile de Vassivière. Le Lac de Vassivière est un des hauts lieux du tourisme et des loisirs en Limousin. Il est souvent comparé au Canada tant ses paysages forestiers, ses îles et presqu'îles l'évoquent. 

Lac de vassiviere routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinLe Lac de Vassivière est situé sur trois communes, Beaumont-du-Lac, Peyrat-le-Château et Royère-de-Vassivière, et deux départements, la Haute-Vienne et la Creuse. Des bateaux taxis ainsi que des bateaux de croisière permettent d'en apprécier l'environnement préservé. Un petit train touristique relie également Pierrefitte à l'île de Vassivière.

Les amateurs de découvertes artistiques ne seront pas non plus en reste puisque l'île de Vassivière accueille un centre d'art contemporain, le Centre International d'Art et du Paysage, et un parc de sculptures.

Après cette pause bucolique continuez vers Beaumont-du-LacDétendez-vous au bord de l’étang situé à l’entrée du bourg, havre de paix, avant de visiter le village. A l'entrée du village se trouve une statue contemporaine en granit de Pierre Digan.

L'église romane Saint Pierre du XIe remaniée au XIIIe siècle, assez massive, car sans doute fortifiée, possède une Vierge de Pitié du XVe siècle, très abîmée. La belle croix du XIVe siècle qui se trouvait autrefois sur l'autel est maintenant exposée au musée des Beaux-Arts de Limoges. Sans oublier la fontaine Saint Eutrope et le Château du Lac.

Votre périple touristique vous emmènera à Eymoutiers (86,6 km), classé cité de caractère, elle fait aussi partie du Pays d'art et d'histoire. Forte citadelle, puissamment marquée par les architectures de l’eau, Eymoutiers offre au fil de la Vienne l’un des plus beaux patrimoines bâtis du Limousin. Eymoutiers est une ville d'histoire dans un écrin de verdure !

Agréablement située au bord de la Vienne, les amateurs d'art contemporain seront comblés par la visite de l'Espace Paul Rebeyrolle, peintre local de renommée internationale. Enfin, minéraux, cristaux et fossiles, du Limousin et d'ailleurs, sont à découvrir au musée des minéraux.

La cité médiévale d'Eymoutiers invite à la promenades et à la découverte, avec sa collégiale Saint-Étienne alliant les styles roman et gothique. De l’église romane primitive il ne subsiste, à l’ouest, que deux travées, le portail et surtout le magnifique clocher. Lcollégiale possède 16 verrières du XV ème et XVI ème siècles uniques en Limousin. Ils sont parmi les plus beaux du centre de la France.

Eymoutiers collegiale routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousinLa tannerie se développera à Eymoutiers pour y connaître son apogée au XVII ème siècle. La ville lui doit d’originales maisons à colombages et à greniers de plein vent, les habitants leur patronyme : les Pelauds. L’architecture de la ville où se lisent les multiples fonctions urbaines raconte une histoire qui est loin d’être banale.

À visiter : le Couvent des Ursulines du XVIIe siècle, les vieux quartiers de tanneurs, la maison du Maître Tanneur du XVIIe siècle, la maison Romanet, la tour d'Ayen du XVe siècle.

La commune d'Eymoutiers est membre de l'Association Campanaire Limousine. Elle dispose de cloches dans les bâtiments suivants : Collégiale St Etienne (nombre : 3), Chapelle St Gilles (nombre : 2), Chapelle St Jean de l'Hôpital (nombre : 1), Ecole du bourg (Mairie) (1 cloche murale), Cloche de l'annonceur de rue "Cloche du Tonin (1), Hôtel-Dieu (nombre : 1, installée à la maison de retraite), Maison du tanneur (1 cloche murale), Ancien hôtel (1 cloche murale), Ecole des soeurs (1 cloche murale), Ecole de Bussy-Varache (1 cloche murale), Château de Farsac (1 cloche murale) et le Château de Beaune (1 cloche murale).

Poursuivre en direction de Sainte-Anne-Saint-Priest via la D30 et la D43 (95,1 km). Située dans ce qui est communément appelé la "montagne limousine". Avoir l'église Sainte-Anne du XIIIe siècle et l'église de Saint-Priest-les-Vergnes du XVe siècle.

L'église paroissiale de Sainte-Anne-Saint-Priest est un édifice architectural remarquable du patrimoine du XIIIème siècle. L’église située sur le point culminant de la commune, permet de découvrir un magnifique panorama au sud et au nord, qui met en valeur d’une manière incontournable le village.

Continuez vers Châteauneuf-la-Forêt par la D111 (103,6 km), a voir : l'église Sainte-Marie-la-Claire du 7 juillet 1884, inauguration le 3 octobre 1886. Le dolmen de Sainte-Marie.

Prendre la direction de Saint-Paul via la D15 et la D12 (121,9 km). La commune fut occupé dès les époques les plus anciennes, ainsi qu’en témoigne le Menhir du Métayer. De l’époque gauloise nous demeure la statue mutilée du Dieu Accroupi, découverte vers 1890 entre les Allois et le château Saint paul l eglise routes touristiques de la haute vienne guide du tourisme du limousind’Aigueperse où elle fut longtemps conservée, et désormais visible au musée de l’Évêché de Limoges.

De nombreux châteaux sont disséminés dans la campagne alentour de Saint-Paul, dominant les vallons, prés et bois : le châteaux d’Aigueperse, de la Pomélie, de Marzac, de la Fayolle, de la Briderie, de la Grande Gardelle, du Grand-Bosviger, de Vauguenige… L'église date du XIIIe siècle. On peut y voir un petit reliquaire du XVIe siècle, en métal argenté.

La Seconde Guerre mondiale a également marqué la petite bourgade de Saint-Paul. Un camp d'internement accueille dès 1940 des hommes considérés comme « indésirables » par le gouvernement de Philippe Pétain (surtout des communistes, mais également des juifs, francs-maçons, anarchistes). Appelé officiellement "centre de séjour surveillé", ce camp est un vrai camp d'internement.

Il est composé de baraquements en bois. Plusieurs miradors l'entourent avec des patrouilles. Les gardiens sont des groupes mobiles de réserveÀ la fin de la guerre, ce sont des Allemands qui remplacent les prisonniers libérés par les hommes de Georges Guingouin.

Retour vers Limoges par la D12 et D979 (1432,2 km).

Carnet pratique de la route touristique "Du Pays Monts et Barrages"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Bateau promenade sur le lac de Vassivière.
  • Ski nautique, voile, pêche, promenades à cheval, asines (ânes de bât) ou cueillette de champignons.

Activités et Festivités

  • Limoge
  1. Pour vous aider dans votre visite, partez à leur découverte de toutes ces richesses à travers deux circuits pédestres.
  2. Aquarium du Limousin : site web
  3. Resistance dans le Massif Central : site internet
  4. Seize marchés prennent place du mardi au samedi, le matin. Un marché de Noël est organisé en décembre. Un marché des artistes prend place début septembre.
  5. Tous les deux ans, la biennale de danse contemporaine.
  6. Festival littéraire très apprécié, Lire à Limoges est organisé entre la fin mars et le début du mois d'avril.
  7. En mai, le festival Coquelicontes.
  8. Juin et septembre, les différents espaces verts de Limoges accueillent des expositions thématiques mettant à l'honneur des fleurs et des végétaux.
  9. Urb'aka, festival urbain gratuit, prend place tous les ans en juin.
  10. La journée urbaine prend place dans le jardin d'Orsay au mois de juillet. L'évènement propose de découvrir du street art, de l'art urbain, des battles avec de nombreux artistes.
  11. A la saison estivale, des projections cinématographiques en plein air sont proposées.
  12. Chaque troisième vendredi d'octobre, Limoges accueille une fête gastronomique dans la rue de la Boucherie, la Frairie des Petits Ventres.
  13. En novembre le festival de jazz Eclats d'Email propose des concerts.
  • Saint-Léonard-de-Noblat
  1. Visites guidées en juillet-août et le reste de l'année sur rendez-vous pour les groupes. Rens. : 05 55 56 25 06
  2. Musée Gay-Lussac : Installé sous les arcades du foyer rural, en centre ville, ce musée municipal est consacré à Gay-Lussac (1778-1850).
  3. HistoRail est un musée du chemin de fer.
  4. Le premier week-end de juillet, fête de la Saint Martial.
  • Moulin du Got
  1. Visites guidées ou visite libre. Le Pénitent 87400 Saint-Léonard de Noblat - Tél.: 05 55 57 18 74 - Site web
  • Peyrat-Le-Château
  1. Musée de la résistance : les différents documents, objets, photos, armes, etc. permettent de mieux appréhender l’engagement de Georges Guingouin et de ses camarades. Avenue de la Tour – 87470 Peyrat-Le-Château - Tel : 05 55 69 40 23 -  museedelaresistance@peyratlechateau.fr
  2. Le chemin des poètes, avec ses sculptures de granit, vous conduira jusqu'au bord du lac de Vassivière.
  3. Marché animés et nocturnes chaque 1er et 3ème mercredis du mois de juin à août.
  4. Régate tous les dimanches de Pâques à Toussaint.
  5. Visite du barrage tous les vendredis sur réservation.
  6. Patriagum Jazz festival durant 4 jours à partir du 14 juillet.
  7. Fête de la St Amour chaque 9 août au lac de Vassivière.
  8. Grande brocante à Auphelle le 3ème dimanche de septembre.
  9. Visite guidée en famille : du bourg, de l'église et du Chemin des poètes.

  • Beaumont-du-Lac
  1. La ferme des Ânes de Vassivière, à Champseau, propose des randonnées avec des ânes de bât, des séjours en yourtes.
  2. Centre d'art contemporain, construit par Aldo Rossi dans l'île éponyme, mérite une visite.
  3. Tous les mercredis, en juillet et août, a lieu un marché de producteurs avec animations au port de Nergout.
  4. En août, fête de la Myrtille, face au port de Nergout avec marché de producteurs, nombreux exposants, brocante vide-grenier, vente de myrtilles et de gâteaux à la myrtille,...
  5. Les festivals sont également légion. On retiendra surtout le festival des Bobines Rebelles (en juin), le festival Destination Ailleurs sur l'île de Vassivière en juillet - août,  le Festival Folie les mots (Faux-la-Montagne), le festival interculturel du Conte de Vassivière « Paroles de Conteurs » (en août sur l'Île de Vassivière). 
  • Eymoutiers
  1. Plan de la ville disponible à l'office de tourisme, à l'intèrieur de la collégiale ou en téléchargement sur tourisme-portesdevassiviere.fr. Rens : 05 55 69 27 81
  2. Les foires, très anciennes, devenues des marchés, se tiennent le premier et le troisième jeudi du mois.
  3. Visites guidées "Le Tour de Ville", Été des 6-12 ans par le Pays d'Art et d'Histoire de Monts et Barrages et toute l'année sur demande.
  4. Espace Paul Rebeyrolle : Art figuratif français du XXe siècle. Renseignements au 05 55 69 58 88.
  5. Musée minéralogique : Collection du monde entier et du LimousinRenseignements au 05 55 69 27 74.
  6. Parc récréatif du Pré l'Anneau.
  7. Visites de fermes.
  8. Rocher d'escalade en milieu naturel dans les gorges de la Vienne.
  9. 2 parcours de géocaching dans la ville.
  10. Marché fermier : samedi matin toute l'année.
  11. Train Touristique à Vapeur en Limousin sur la ligne SNCF Limoges-Ussel.
  12. Festival Souffleurs de Terre : Festival de chants, danse et musique. Renseignements et réservation au 05 55 69 27 81.
  • Saint-Paul
  1. Musée Bal : site web

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique "Du Pays Monts et Barrages"

Bonifacio

Ciel dégagé 16 °C

Ciel dégagé

  • Min: 14 °C
  • Max: 17 °C
  • Vent: 26 kmh 260°

Le saviez-vous ?

C'est à Saint-Léonard-de-Noblat qu'a lieu le tout premier parachutage d'armes au profit de la Résistance en France occupée, le 13 juin 1941.

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "Du Pays Monts et Barrages"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Haute-Vienne

Préparez vos vacances sur la route touristique "Du Pays Monts et Barrages" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Du Pays Monts et Barrages" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 03/09/2019