Route à la découverte du Couserans (Ariège)

La Route touristique "A la découverte du Couserans" dans l'Ariège

Les sites touristiques à découvrir ne manquent pas sur cette route touristique "A la découverte du Couserans", et les différents paysages de monts et vallées s'entremêlent harmonieusement.

Au grès de vos promenades et de vos envies vous aurez la chance de découvrir un patrimoine culturel riche, parfois peu commun. Cette Destination regorge de trésors de toute sorte.

Vous fabriquerez des souvenirs à vous couper le souffle avec la richesse de son patrimoine trésor culturel, celui-ci c'est sûr vous le trouverez facilement.

Au détour d'une rue, au bout d'un sentier de randonnée, en partageant, en échangeant avec ceux qui vont vous accueillir durant votre parcours, en regardant une danse folklorique, en écoutant une légende sur un amour impossible dans la vallée de Bethmale...

La Route touristique "A la découverte du Couserans" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Le circuit touristique "A la découverte du Couserans" partira du petit village de Seix (km 0), au cœur du Parc Naturel Régional des Pyrénées-Ariégeoises.

Labellisé Station verte, il est frontalier de l'Espagne dans sa partie sud. Le village se trouve à la confluence de la vallée d'Esbintz et de la vallée du Salat. La vallée de l'Esbintz mène à l'ouest vers le col de la Core qui assure la communication avec la vallée voisine de Bethmale.

Le village de Seix naît à la fin du XIIIe siècle par un paréage entre les seigneurs des environs et le roi de France, Philippe le Hardi. Dès lors, le village devient une enclave du Languedoc royal dans le comté du Comminges.

Jusqu'à la Révolution française, il sert de porte d'entrée pour le royaume de France, le comté de Foix ou encore le royaume d'Aragon.

Construite au XVIIIe siècle, l'église du village de Seix présente un clocher-mur caractéristique du style architectural de la région. D'influence espagnole comme beaucoup d'églises des environs, ancien élément du système défensif du village, elle possède un fronton et un encadrement de porte de style baroque.

En vous promenant dans Seix, vous pourrez aussi remarquer les ruines du château de Mirabat qui prend place juste au-dessus du château de la Garde. Forteresse défensive sur les hauteurs de Seix, le château de la Garde a été édifié dans le courant du Moyen Âge. Le château de Seix, également appelé maison forte, construit au milieu du XVIe siècle, il domine aussi le village et a été aujourd'hui reconverti en musée et en centre d'expositions.

Vous pourrez également découvrir la chapelle de style roman de Seix, ses maisons, qui font partie des nombreuses richesses architecturales à explorer. Sans oublier de belles balades dans la vallée d'Angouls, le col de la Core, l'étang Long, le mont Valier.

Sortir de Seix en direction de Saint-Girons capitale du Couserans via la D3 et D618 (18 km). Au centre de dix-huit vallées du pays gascon, Saint-Girons, étire ses rues pittoresques de part et d'autre de deux torrents tumultueux venus du plus haut des montagnes, le Salat et le Lez, qui se rejoignent en son centre.

Saint girons 20rive 20de 20la 20salat 20routes 20touristique 20d ari c3 a8ge 20guide 20du 20tourisme 20midi pyr c3 a9n c3 a9esSaint-Girons a gardé l'empreinte d'un riche passé : le Champ de Mars, le Pont Vieux, l'église Saint-Girons, vestiges gallo-romains, chapelles romanes, ou encore le palais des Vicomtes et son parc, sont autant d'attraits à découvrir au gré d'une flânerie au bord de l'eau ou en se promenant dans les rues de la ville.

L'ancien château vicomtal, qui accueille aujourd'hui la médiathèque, servit autrefois de prison. Dans ses caves, un cippe romain en marbre blanc du Ier siècle peut être admiré. Datant du XVIe siècle, le Pont Vieux est bordé par des trottoirs en marbre du pays. La place Pasteur a pour originalité d'avoir été conçue sur des cotes militaires romaines.

Continuer en direction Saint-Lizier par la D3 (20,7 km) situé au pied des montagnes du Couserans. La cité de Saint-Lizier fait partie des 25 Grands Sites Occitanie à visiter de Midi-Pyrénées : Collection Ariège. Ses principaux monuments sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle (voie du Chemin du Piémont Pyrénéen GR78).

À l'ombre de ses remparts gallo-romains, l'antique cité épiscopale de Saint-Lizier est peut-être la ville de l'Ariège la plus chargée d'histoire et au riche patrimoine. Elle présente un intérêt incontournable dû à ses nombreux monuments, témoignages de ce riche passé historique.

L’ancienne cité gallo-romaine des Consoranni devient le siège d’un important Évêché à partir du VIe siècle. A l’époque romane deux églises sont construites : la cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède dans l’enceinte du Palais des Évêques et la cathédrale Saint-Lizier dans le bourg qui abrite le trésor des Evêques du Couserans et conserve un cloître roman.

La découverte de Saint-Lizier se fait au gré de ses ruelles (dites "carrés") pavées en galets bordées de maisons anciennes du XVIIIe (autrefois demeures des chanoines),, promenade qui vous mènera jusqu'à son sommet où se dresse l'ancien palais des Évêques. Ce dernier, datant du XVIIe siècle, accueille aujourd'hui un musée d'art et de tradition populaire.

Saint lizier ville d art et d histoire routes touristiques de ariege guide du tourisme midi pyreneesVenez flâner dans les venelles fleuries de Saint-Lizier qui vous feront traverser l'histoire de ce lieu et découvrez aussi ses monuments : un rempart gallo-romain du Ve siècle (740 m) qui ceint la partie haute du village, son ancienne Pharmacie de l’Hôtel-Dieu du XVIIIe siècle, son Palais épiscopal... 

Revenir sur Saint-Girons et prendre la direction de Moulis par la D618 (28,3 km). La commune de Moulis s’étage de 420 m à 1 600 m d’altitude de part et d’autre de sa rivière le Lez.

De son lointain passé, elle conserve son ancien moulin à grain et à huile, sa carrière de marbre déjà exploitée par les Romains et son vieux pont à anse de panier, une chapelle du XIIe siècle, agrandie au XVe avec un clocher dodécagonal de style byzantin et une pile gallo-romaine, peut- être monument religieux placé le long d’une ancienne voie romaine.

A découvrir sur la commune la Cascade d'Aubert, le col de Portech (868 m) permet de rejoindre par la D 137 la commune d'Alos et, au-delà, le Haut-Salat par Sentenac-d'Oust.

Rester sur la D618 jusqu'à Castillon-en-Couserans (36,3 km), entouré de montagnes et de lacs, idéalement situé sur la route des cols, entre le col de Portet d’Aspet et le col de la Core. La petite ville s'étale au pied d'une butte boisée couronnée par une chapelle bâtie sur l'emplacement d'un ancien château fort des comtes de Comminges.

Castillon-en-Couserans possède de nombreux vestiges du passé. Des vestiges d'un château féodal du XIIe siècle, il ne reste qu'une chapelle castrale fortifiée au XVIe siècle. De la fontaine ronde sur la place principale du village, monter la rue sous les platanes pour passer devant le beau lavoir, juste avant sur la droite, ne ratez pas la jolie gloriette.

Perdez-vous dans les petites ruelles de Castillon-en-Couserans qui montent vers la chapelle Saint Pierre ou chapelle du Calvaire, chapelle romane, construite au XIIème siècle, dernier vestige du château des Comtes du Comminges et des remparts qui l’entouraient. En parcourant l’avenue principale, admirez les belles maisons, témoins d’un riche passé.

Castillon en couserans 20chapelle 20du 20calvaire 20routes 20touristique 20d ari c3 a8ge 20guide 20du 20tourisme 20midi pyr c3 a9n c3 a9esSi vous aimez l’art roman, faites un saut à Audressein (1,5 kms) admirer Notre Dame de Tramesaygues, son clocher typique, ses fresques, son intérieur et sa Piéta vous enchanterons, et puis un autre vers Ourjout (2,5 kms) en direction de Sentein), jolie petite église où l’on vient de découvrir là encore des fresques très intéressantes.

A présent, Direction Les Bordes-sur-Lez via la D4 (38,9 km), situé au confluent du Lez et du Balamet dans la vallée du Ribérot. A voir sur la commune de Les Bordes-sur-Lez : l'église Saint Pierre d'Ourjout, la chapelle d'Aulignac du XIIIe siècle, le Pont de Bordes-sur-Lez  du XIIIe siècle, le Gouffre du Pourtillou, L'Étang Long et l'Étang Rond...

A la sortie du village, prendre à gauche direction Bethmale par la D17. Situé à 1 074 mètres d'altitude, la commune est composée de deux villages, Ayet et Samortein. Le bethmale, un fromage de vache qui a pris son nom de la vallée, figure parmi les plus réputés des Pyrénées.

Riche de légendes, la vallée de Bethmale a une identité très forte avec un particularisme marqué notamment par le costume traditionnel avec les sabots de Bethmale recourbés (toujours fabriqués à Samortein) et aujourd'hui porté et promu par les groupes Les Bethmalais et La Bethmalaise. Admirer l'église d'Ayet à clocher mur.

Le paisible lac de Bethmale, dont les rives sont accessibles aux promeneurs, bénéficie d'un cadre naturel magnifique. Ses eaux couleur émeraude et ses rives plantées de hêtres en font un lieu romantique à souhait.

Rentrez ensuite à Seix par le Col de la Core via la D17 (72 km) et profitez d’un point de vue époustouflant sur le Haut-Salat.

Carnet pratique de la route touristique "A la découverte du Couserans"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités

  • Seix
  1. La forêt de Fonta permet d'effectuer plusieurs randonnées à pied ou en VTT. D'autres sentiers balisés sont proposés dans et autour du village de Seix.
  2. Promenade historique du village disponible gratuitement dans les Offices de Tourisme du Haut- Couserans.
  • Saint-Girons
  1. Installé dans l'ancienne gare SNCF, la maison du Chemin de la Liberté est un musée retraçant l'histoire de ceux qui, refusant l'oppression nazie à la Seconde Guerre mondiale, fuirent vers l'Espagne. De nombreux témoignages et autres objets rendent hommages à ces passeurs.
  2. Office de Tourisme communautaire Saint-Girons Saint-Lizier : Bureau de St-Girons : Tél. : 05 61 96 26 60.
  • Saint-Lizier
  1. A votre disposition, un livret de visite dévoilant les particularités de la Cité d'Art et d'Histoire.
  2. Musée départemental avec l'ancienne cathédrale Notre-Dame de la Sède.
  3. Pour les enfants, "le Pays des Traces" entraînera vos petits à la découverte de toutes les traces des animaux dans un cadre fort agréable.

  • Moulis
  1. La Grange de Bamalou (écomusée du fromage) Tel: 05 61 04 45 35
  • Castillon-en-Couserans
  1. Un circuit vous fera découvrir ces trésors quelquefois cachés.
  • Bethmale
  1. Les Sabots de Bethmale Tel: 05 61 96 78 84 ou 05 61 96 74 39

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique "A la découverte du Couserans"

Bonifacio

Peu nuageux 21 °C

Peu nuageux

  • Min: 21 °C
  • Max: 21 °C
  • Vent: 33 kmh 230°

Le saviez-vous ?

La légende des sabots de la vallée de Bethmale

Les Maures envahirent le Midi de la France et surtout les Pyrénées au IXème siècle. Ils occupèrent la vallée de Bethmale sous la conduite de leur chef "Boabdil". Le fils du chef s'éprit de la plus jolie fille du val. Elle s'appelait "Esclarlys"

Esclarlys était déjà fiancée au pâtre chasseur d'isards "Darnert". Ce dernier s'était retranché dans la montagne avec ses compagnons pour organiser une vengeance.  

Darnert déracina deux noyers, il tailla et creusa une paire de sabots (esclops) ayant la forme d'un croissant de lune avec une longue pointe effilée comme un dard. Puis un jour, les pâtres, Darnert à leur tête, firent retentir les "hillets" et livrèrent un rude combat d'où ils sortirent vainqueurs. Puis ils défilèrent dans le village. Darnert, chaussant ses sabots à longues pointes, avait accroché le coeur de la bethmalaise infidèle à gauche et celui du Maure à droite.

Depuis ce temps-là, le soir de Noël, le fiancé offre à sa fiancée une paire se sabots à longues pointes, habillés de cuir et richement décorés de pointes dorées dessinant un coeur (sur le dessus du sabot).

En retour, la fiancée lui offre un tricot en laine brodé de velours et une bourse empanachée de rubans, de paillettes ou de jais.

Nos coups de coeur sur la route touristique "A la découverte du Couserans"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de Ariège

Préparez vos vacances sur la route touristique "A la découverte du Couserans" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "A la découverte du Couserans" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 14/01/2020