Route du pays d'art et d'histoire (Hautes-Pyrénées)

La Route touristique "du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées

La vallée du Louron est labellisée Pays d’Art et d’Histoire, au même titre que sa voisine, la vallée d’Aure. Ce label met en valeur le riche patrimoine de ces vallées, ainsi que les savoir-faire et compétences de Pays.

Tout à coup le long de ce circuit, les montagnes s’ouvrent et révèlent une vallée, la vallée du Louron, puis la vallée d’Aure préservée et innovante. Elles ont gardés le charme et le caractère de ses villages de montagne.

Cette route touristique permet de traverser des vallées riches de précieux trésors et dotées d'un magnifique environnement : la sereine vallée du Louron et ses villages de montagne qui entourent son lac, la vallée d'Aure tournée vers la Réserve Naturelle du Néouvielle et l'Espagne...

La Route touristique "du pays d'art et d'histoire" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Au sud de Lannemezan, ce petit village de la Barthe-de-Neste (km 0) sera le départ de ce périple su la route touristique "du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées. La Barthe-de-Neste est implantée dans un lieu de carrefour, au pied du Plateau de Lannemezan et à l’entrée des vallées de Neste et d’Aure. Une situation stratégique  qui compte depuis le Moyen Age. 

La Barthe-de-Neste fut le siège de l'ancien comté d'Aure puis siège du district des quatre vallées.Un établissemnt thermal était en activité au XIXe siècle. De l'établissement thermal, il n'en reste qu'une fontaine et son lavoir, appelé la fontaine aux Chiens, a la particularité d'être alimenté par cette eau qui fit les beaux jours du thermalisme.

La vallée a toujours été habitée et au Moyen Âge, le château de La Barthe-de-Neste représentait le pouvoir en place pour le comté d'Aure. Sa situation stratégique a eu un rôle prépondérant en étant même le siège du district des Quatre Vallées.

Le village est traversé par la Neste qui lui offre son nom mais aussi de jolies occasions de s'arrêter au bord de l'eau pour des pique-niques. Ce joli village, au bourg centre très attractif, regorge de petites merveilles et il mérite assurément une visite. A découvrir : l'église Saint-Jean-Baptiste de La Barthe-de-Neste, la chapelle Saint-Barthélémy de Mour, les lavoir...

Non loin de Barthe-de-Neste vous trouverez dans le Parc National des Pyrénées, un véritable écrin de nature avec un patrimoine exceptionnel.

Prendre la D938 en direction de Saint-Laurent-de-Neste (9 km) édifiée sur la rive gauche de la Neste, entouré de paysages doux et verdoyants. La commune de Saint-Laurent-de-Neste se situe en Bigorre dans le Pays d'Aure, entre Bagnères-de-Bigorre et Montréjeau.

De belles maisons et propriétés sont à découvrir avec de nombreuses portes d'accès qui ont gardé la date de construction sur leur linteau (autour des années 1820/1850). À l'époque de sa construction, sa mairie imposante était réputée comme être une des plus belles de la région. L’église néo-classique Saint-Laurent date du XIXe siècle.

Poursuivre en direction de Montréjeau via les D938 et D638 (16,6 km) située dans le département de la Haute-Garonne, sur les terres Montrejeau routes touristiques de hautes garonnes guide du tourisme midi pyreneesdu Comminges en Rivière-Verdun. Cette ancienne bastide offre un panorama sur la chaîne pyrénéenneLa bastide de Montréjeau est née en 1272 au château de Montespan.

Montréjeau sert de lien entre les Pyrénées centrales et le piémont de Gascogne d’une part, les plaines de Bigorre et du Haut Languedoc d’autre part. La cité fait partie de ce que l’on appelle le Pays de Rivière. Proche de la cité épiscopale de Saint-Bertrand, au confluent de la Neste et de la Garonne, Montréjeau commande aussi la route d'Espagne.

Aujourd'hui, Montréjeau continue d'attirer les visiteurs de passage par la richesse de son patrimoine architectural qui témoigne d'une histoire illustre. La découverte de Montréjeau se poursuit tranquillement, au gré de ses rues et ruelles, de ses places et de ses monuments. En vous baladant dans la commune, vous pourrez admirer, l'ancien hôtel du Parc du XIXe siècle et la Halle Le Maresquier de 1939.

Ne manquez pas d'apprécier aussi lchâteau de Valmirande à la fin du XIXe siècle de style néo-Renaissance. Le parc, figurant sur la liste des parcs et jardins remarquables. l'église Saint-Jean-Baptiste construite au XIIIe siècle. Non loin, la chapelle Sainte-Germaine mérite également un arrêt pour admirer son incroyable architecture. L'hôtel de Lassus du XVIIIe siècle. Il présente notamment une orangerie inspirée du petit Trianon de Versailles.

Situé au pied des Pyrénées, le lac de Montréjeau sera l'occasion d'une belle promenade. Du haut de son promontoire, Montréjeau offre l’image d’un éperon pointé vers le soleil, dans un paysage très diversifié de montagnes, de plaines, de collines et de vallées.

Continuer vers Loures-Barousse via la D825 et la N125 (26,1 km). Le village longe la rive gauche du cours de la Garonne, il a été fondé au XIVème siècle autour d'une petite chapelle dédiée à St Roch par les Cagots et les indésirables locaux.

Porte de la région naturelle de la Barousse, formée autour de la vallée de l'Ourse, affluent de la Garonne, le site de Loures-Barousse est habité dès le Néolithique.

L'église Saint-Roch est le joyau du patrimoine de Loures-Barousse. Elle a été reconstruite au début du XXe siècle mais elle abrite quelques œuvres d'art sacré transférées de l'édifice précédent. Si certains bâtiments présentent des remplois de vestiges gallo-romains importés du site de Saint-Bertrand-de-Comminges, la construction la plus ancienne de la commune est la ferme de Palouma d'époque Louis XIII et qui possède de très belles cheminées.

Bagnères-de-Luchon, usuellement appelée Luchon sera la prochaine étape de ce circuit touristique via la D125 (58,6 km). C'est une ville thermale depuis l’antiquité, mais c’est à l’époque romaine que sont édifiés les premiers ThermesAu 18ème siècle, le baron d’Etigny œuvre pour le développement de Luchon et contribue largement à son esso. Cette ville d’eau a conservé une élégante architecture Belle Epoque.

Bagneres de luchon eglise notre dame de l assomption routes touristiques des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneesVillas raffinées, hôtels cossus, Casino et théâtre à l’italienne rappellent les splendeurs d’une ville fréquentée par les grands de ce monde. Promenez-vous sur les Allées d’Etigny, cœur battant de la cité, puis appréciez la balade jusqu’au quartier des Thermes. Celui-ci se déploie dans l’écrin centenaire du parc des Quinconces.

Luchon est riche en culture avec le musée des Arts et des Traditions Populaires du Pays de Luchon, le musée de l’Aéronautique, le musée de l’Hospice de France,

A 1 800 mètres d’altitude, Superbagnères surplombe Luchon. Elle est la première station de ski créée dans les Pyrénées, la seconde en France après Chamonix. A ses débuts, elle était reliée à Luchon par un petit train à Crémaillère, dont l’activité a cessé en 1966 après construction de la route. Le domaine skiable situé sur un balcon offre une vue incomparable sur la vallée de Luchon, le massif de la Maladeta et le toit des Pyrénées : l'Aneto.

Profiter de cette étape pour découvrez le riche passé de l’Hospice de FranceA 12 Km au sud de Luchon, l’Hospice de France est un point de passage historique entre la France et l’Espagne. A 1380 m d’altitude, il a vu passer depuis le XVIIIè s. beaucoup de monde, des pèlerins en chemin vers Saint-Jacques de Compostelle jusqu’aux Républicains espagnols lors de la Retirada.

Après avoir profité de ce décor grandiose de cascades, de pâturages et de forêts, prendre la direction du Col de Peyresourde 1569 m via la D618 (73,6 km). Le col de Peyresourde permet de relier les vallées du Louron (Hautes-Pyrénées) et du Larboust (Haute-Garonne). Ce col fait partie des cols mythiques de la Route des Cols traversant les Pyrénées.

Le col de Peyresourde se trouve sur l'estive de Garin, à  proximité du col se trouve la station de ski Peyragudes, accessible depuis les deux versants. Après avoir franchi le col de Peyresourde, rester sur la D618 jusqu'à Loudervielle (79 km) petit village de montagne du piémont pyrénéen située en Bigorredans le Pays d'Aure, en vallée du Louron.

A découvrir dans ce village de Loudervielle :  l’église paroissiale Sainte-Marie Madeleine, posée en surplomb de la vallée du Louron et du lac de Génos-Loudenvielle. L'église, d'origine romane, a conservé quelques éléments de cette époque. La chapelle Sainte-Madeleine et la tour de Moulor, vestige d'un ancien château du XIIe siècle.

Après ces visites, direction Avajan (84,4 km), un village bien situé sur la "Route Royale" avant d'être en ligne de pont sur la Neste lors de la construction de la Route Thermale de Bagnères de Luchon. Implanté au cœur de la vallée du Louron, dans le Pays d'Aure. Comme toutes les autres communautés de la vallée, Avajan était un village pastoral. A voir : l'église Saint-Blaise d'Avajan.

Lac de genos loudenvielle routes touristiques des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneesPasser le village de Génos via la D25 (88,3 km) pour une promenade ludique autour lac de Génos-Loudenvielle. Les sommets de la vallée du Louron se reflètent fièrement dans le bleu profond du Lac de Génos-Loudenvielle. Il est un véritable point de ralliement dans la vallée, ses rives sont agrémentées de sentiers pour des balades.

Avant de monter à la station de ski de Val Luron, nous vous conseillons un petit crochet à Loudenvielle (90,4 km). Loudenvielle est le village principal de la Haute vallée du Louron. Situé dans un environnement naturel pittoresque, le village fait preuve d’un attachement à son patrimoine culturel, témoin de son identité pyrénéenne. 

Tout comme le village de Génos, Loudenvielle bénéficie d’une source d’au chaude sulfurée, qui est mise en valeur grâce au centre de relaxation en eau thermale Balnéa, principal infrastructure de ce type dans les Pyrénées françaises, qui invite les visiteurs à la découverte de tous les bains du monde.

A découvrir dans ce village de Loudenvielle : Château de Génos du XIIIe siècle, l'église Saint-Vincent des XVIe et XIXe siècles, des Tombes insolites.... l’Arixo, musée cinématographique et muséographique, logé dans une vieille ferme restaurée, ou vous y découvrirez également le patrimoine de la Vallée du Louron, l’art religieux, les savoirs faire... 

Prendre la direction de la station de Val Louron (99,3 km). Bien plus qu’une simple station de ski, dominant les belles vallées pyrénéennes d'Aure et du Louron, Val Louron est l’endroit idéal, au milieu des sapins, les rivières et lacs en bordure des villages permettent de pratiquer de belle balades. Son altitude est comprise entre 1 450 m au bas de la station et 2 100 m au sommet.

Val louron vue du col dazet routes touristiques des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneesDominée par les pics de Sarrouyes et d'Estos, Val Louron offre un panorama de rêve avec une vue sur la vallée de Louron et la vallée d'Aure. Des vallées pleines de surprises, labellisées "pays d'art et d'histoire".

Passer par le Col d’Azet-Louron à 1580 m via le Hameau de la belle Sayette (102,2 km). Situé entre la vallée d'Aure et la vallée du Louron, le col d'Azet fait partie de ces cols secrets pyrénéens qu'il est incontournable de découvrir en suivant la route des Cols. Arrivé en haut vous apprécierez la vue sur la belle montée du col de Peyresourde ouvrant la route vers la vallée de Luchon.

Le Col d'Azet, permettra de relier Sailhan et Saint-Lary-Soulan, dans la vallée d'Aure, par une route peu fréquentée,  dans une ambiance pastorale bordé d’estives, de petits villages et de forêt.

La première visite dans la vallée d'Aure sera à Sailhan (111,1 km). Sailhan a gardé son caractère authentique, l’architecture traditionnelle des maisons de la vallée est bien présente ici. Sailhan est arrosée par la Mousquère, un torrent de montagne affluent de la Neste.

Quelques maisons remarquable seront à découvrir à Sailhan comme le relais de l'empereur, une des plus anciennes grandes maisons de Sailhan qui soit bien conservée de 1833. La maison Soulé-Artozoul avec une façade est tout à fait remarquable, l'année 1846 est gravée sur le linteau. La maison Soubie située en bas du village. L'année 1770 est également gravée sur le linteau. 

La commune possède aussi le Moulin de la Mousquère du XVe siècle qui a été restauré, l'église Saint-Laurent de style néogothique, le lavoir ancien avec fresque murale "femmes de Sailhan au lavoir", des fontaines...

Quelquels km plus loin, Saint-Lary-Soulan (113,6 km) se trouve à quelques minutes du Tunnel d'Aragnouet-Bielsa menant en Espagne. Station de ski et station thermale, les deux parties de la commune de Saint-Lary-Soulan sont rapidement reliées par deux téléphériques qui montent du bourg de Saint-Saint lary soulan routes touristiques des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneesLary vers la station du Pla d’Adet, en passant au-dessus de la commune de Cadeilhan-Trachère.

L'autre chemin passe par la longue route tortueuse de montagne D123, via la commune voisine de Vielle-Aure. A découvrir sur la commune de Saint-Lary-Soulan : les Thermes, la Tour Hachan, l'église Saint-Bertrand-de-Comminges du XXe siècle, l'église Saint-Pierre de Soulan du XVIIe siècle avec un tympan roman, la Chapelle Sainte-Marie de Saint-Lary du XIXe siècle.

Situé sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, de belle balade au départ de Saint-Lary-Soulan sont à faire : le Pla d'Adet (1 700 m), Soum de Matte et Espiaube (1 900 m), et Vallon du Portet (2 380 m d'altitude)..

A partir de Saint-Lary-Soulan vous avez la possibilité de deux départ d'extensions sur cette route touristique "du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées.

Extension 1 : vers Piau (43 km) ou l’Espagne (Bielsa) (119 km). Saint-Lary-Soulan/Aragnouet/Piau (station de ski) ou Bielsa (Espagne) par le tunnel (ouvert toute l'année).

Au départ de Saint-Lary-Soulan (km 0) prendre la direction d'Aragnouet via la D929 (11,6 km). La commune d'Aragnouet est composée de cinq villages : Fabian, Aragnouet, le Plan, Éget-Cité et Éget Village (ou le haut) et des hameaux du Ticot, du Mathet, de Meyabat. Son territoire comprend les lacs de Cap-de-Long et d'Orédon.

Aragnouet la chapelle des templiers routes touristique des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneessAu cœur d'une nature préservée, le village d'Aragnouet dispose d'un cadre idyllique et permet de découvrir les plus beaux sites touristiques situés des deux côtés des Pyrénées. Toute une partie ouest de la commune, depuis le pic de Néouvielle jusqu'au pic de Troumouse à la frontière espagnole, fait partie du parc national des Pyrénées.

De nombreux sommets pyrénéens se trouve sur la commune d'Aragnouet : le pic de Troumouse dans l'ensemble Pyrénées-Mont Perdu, le Lenquo de Capo, les pics de Bugatetde Campbieildes Trois conseillersde Néouvielle, le pic Long et le pic Ramougn. Mais aussi, Les lacs de Cap-de-Long, d'Orédon, de Catchet, et de Barroude.

Labellisée Pays d'art et d'histoire, la commune d'Aragnouet dispose également d'un très intéressant patrimoine architectural en partie composé d'édifices religieux anciens.

En vous promenant dans le village d'Aragnouet, vous pourrez admirer la Chapelle Notre-Dame-de-l'Assomption-du-Plan des XIIe et XIIIe siècles, avec son très beau clocher-mur. La Chapelle Saint-Pierre-aux-Liens de Fabian, construite au XIXe siècle. La Chapelle Notre-Dame de Meyabat de la fin du XIXe siècle, la Chapelle Saint-Pierre-aux-Liens d'Éget-Village et l'église Saint-Pierre-aux-Liens d'Aragnouet du XIXe siècle.

Continuer cette première Extension vers la station de sports d'hiver de Piau-Engaly (20,3 km). Plus haute station des Pyrénées, Piau-Engaly, culmine au-dessus des nuages du haut de ses 1 860 m. Sur le chemin de Piau-Engaly, à l'embranchement de la route d'Espagne qui passe sous le tunnel Aragnouet-Bielsa, découvrez la chapelle des Templiers du XIIe siècle.

À deux pas de l’Espagne, Piau-Engaly offre l'hivers un vaste terrain de jeu adapté à tous les niveaux, que vous soyez débutants, fondus de ski ou amateurs de nouvelles glisses. Des sentiers balisés de randonnée sont également accessibles. L’architecture originale de ses hébergements fait de Piau-Engaly un  espace parfaitement intégré au paysage.

Fin de l'Extension 1, retour sur Saint-Lary-Soulan (40,6 km) par le même chemin pour poursuivre ensuite l'itinéraire de la route principale vers Vielle-Aure ou suivre Extension 2.

Extension 2 : vers la Réserve naturelle du Néouvielle (41 km). Saint-Lary-Soulan/Fabian/Réserve naturelle du Néouvielle (Région des grands lacs). Parking au lac d'Orédon. Navettes pour continuer la route des lacs.

Saint lary soulan massif du neouvielle lacs d aumar et d aubert routes touristiques des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneesPrendre la direction de Fabian à partir de Saint-Lary-Soulan via la D929 (9,3 km) pour une escapade dans la Réserve naturelle du Néouvielle (Région des grands lacs). Le territoire de la réserve naturelle se situe dans le département des Hautes-Pyrénées, sur les communes d'AragnouetSaint-Lary-Soulan et Vielle-Aure, à proximité de Barèges dans le massif du Néouvielle. Il se situe dans le prolongement et à l'est du Parc national des Pyrénées.

Paysage original de massifs et d’arêtes granitiques, la Réserve Naturelle du Néouvielle livre un élixir des merveilles pyrénéennes. La formule de ce lieu magique est exhaustive entre lacs, pics et végétation exceptionnelle imprègnent ce lieu d’escapades fabuleuses.

Suivre la direction du lac d'Orédon (20,5 km) à une altitude de 1 849 mètres. Un parking payant est aménagé au bord du lac d'Orédon ; il est obligatoire de juin à septembre (de 9h30 à 18h). En dehors de ces horaires, vous pouvez accéder au terminus de la D929 au niveau du lac d'Aubert avec votre propre véhicule.

La route D929 est ouverte à la circulation de mi-mai à fin octobre par arrêté préfectoral en fonction des conditions d'enneigement.  De juin à septembre, une navette fait la liaison entre le lac d'Orédon et le lac d'Aubert (entre 9h30 et 18h30).

Ce lac d'Orédon est un des premiers lacs des Pyrénées a avoir été aménagé, il fut muni au XVIIème siècle d'une digue et de vannes. Il servait alors à abonder le débit de la Neste d'Aure pour faciliter le flottage des radeaux (marbres de Sarrancolin et sapins pour la "Mâture" qui rejoignaient grâce aux flots de la Neste, la Garonne puis les chantiers navals du littoral Atlantique). 

Fin de l'Extension 2, retour sur Saint-Lary-Soulan (41 km) par le même chemin pour poursuivre ensuite l'itinéraire de la route principale vers Vielle-Aure.

Pour reprendre le parcours initial sans ou avec extension, suivre la direction de Vielle-Aure via la D19 (115,7 km). Une partie significative du territoire de la commune est formée par une exclave, à près de cinq kilomètres à vol d'oiseau à l'ouest du village. C'est du village de Vielle-Aure que part la route de Aragnouet routes touristique des hautes pyrenees guide du tourisme midi pyreneessmontagne D 123 reliant les trois villages à la station de sport d'hiver du Pla d'Adet.

Le coeur du village de Vielle-Aure est un authentique ensemble de maison auroises des XVIIe et XVIIIe. A découvrir la chapelle Saint-Pierre d'Agos, des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem du XIIe siècle. La chapelle Saint-Antoine de Padoue du XVIe siècleL'église Saint-Barthélemy des XIIe, XVIe et XIXe siècles, un pur joyaux de l'art roman.

La prochaine étape sera Ancizan via la D19 et D929 (121,3 km), ancien village fortifié, bâti au point de jonction de la plaine d'Aure et des premiers contreforts du pic de l'ArbizonComme ses voisins des Quatre-Vallées, il a dépendu des rois d'AragonAncizan a conservé d'intéressants vestiges de son passé prestigieux.

Le village d’Ancizan constitue avec ceux de Cadéac, de Grézian et de Guchen les Quatre Véziaux d'Aure, association qui gère des pâturages et bois communs depuis des temps immémoriaux. 

Une courte promenade à travers ses rues, ses places, chemins et biés permet de découvrir de nombreux témoignages d'une époque de relative opulence, sous la forme d'anciennes demeures aux portes et linteaux sculptés et millésimés ou aux fenêtres à meneaux. Sans oublier l'église Saint-Jean-Baptiste d'Ousten et l'église Saint-Blaise, Saint-Martin d'Ancizan.

Visiter aussi, le Musée de la vallée d'Aure, musée ethnographique. Il retrace la vie quotidienne en vallée d'Aure au cours des siècles, avec de nombreux objets, documents et présentations thématiques.

Poursuivre votre périple vers Arreau via la D19 (125,8 km), situé à la confluence des vallées d’Aure et du Louron et de leurs rivières respectives, la Neste d’Aure et la Neste du Louron. Labellisées "Pays d'art et d'histoire", les vallées d'Aure et du Louron, avec Arreau comme capitale historique des Quatre-Vallées, participent activement à la valorisation et à la médiation du patrimoine.

Niché au coeur de la Bigorre, entre les cols d'Aspin et de Peyresourde, l'agréable village d'Arreau forme un bel ensemble architectural, avec ses demeures anciennes, telles la maison des Lys et le château des Nestes, sa halle-mairie et ses jolies maisons aux toits d'ardoise. Au sein du château des Nestes où est installé l'Office de Tourisme, le musée des Cagots attend votre visite. 

Dans le coeur historique d’Arreau, la rue principale, les quartiers Saint-Exupère, du Calvaire, de la Coutellerie, de Bon Rencontre et de Garian vous pourrez voir de très nombreuses maisons datant des XVIe, XVIIe, XVIIIe siècles. Ce village est d’une incroyable richesse. Arreau se situe sur un itinéraire secondaire du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle : le chemin de la vallée d'Aure.

Retour à La Barthe-de-Neste par la D929 (147 km).

Carnet pratique de la route touristique "du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Station thermale.
  • Sport de montagne : Ski de piste, Ski de fond, raquette, des balades en chien de traîneau...

Activités

  • Luchon
  1. Visites guidées du vieux Luchon et de la vallée
  2. L’espace "Luchon Forme et Bien-Être" : site internet
  • Genos-Loudenvielle
  1. Loudenvielle bénéficie d’une source d’au chaude sulfurée, qui est mise en valeur grâce au centre de relaxation en eau thermale Balnéa, principal infrastructure de ce type dans les Pyrénées françaises, qui invite les visiteurs à la découverte de tous les bains du monde. Site internet
  • Sailhan
  1. Moulin de la Mousquère : des visites guidées avec démonstrations de meunerie sont proposées.
  • Vielle-Aure
  1. La visite des mines de Vielle-Aure : une heure de visite dont 40 minutes d'aventure souterraine
  2. L'Aquascope : une maquette grandeur nature sur le thème de l'eau, explique une partie de l'histoire locale.
  3. Visite en image de Vielle-Aure avec deux films de quelques minutes à l'Office de Tourisme.
  4. Découverte ludique du village avec deux parcours proposés. N'hésitez pas à demander le livret à l'Office de Tourisme.

  • Arreau
  1. Le plan du village vous permettra de parcourir le circuit historique afin de découvrir le patrimoine

Plus d'information

Pour vous rendre sur la route touristique du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées

Bonifacio

Nuageux 17 °C

Nuageux

  • Min: 17 °C
  • Max: 17 °C
  • Vent: 18 kmh 280°

Le saviez-vous ?

Réserve Naturelle du Néouvielle

Les amoureux de la nature sont ici au paradis, de nombreuses randonnées sont possibles et le tour du Néouvielle se fait de refuge en refuge. On dénombre plus de 70 lacs et étangs, de couleurs bleu et vert. Le plus grand lac naturel est le lac d'Aumar avec 25 hectares, les plus grands lacs d'Aubert, d'Orédon et de Cap-de-long étant des lacs de barrage.

Deux autres grands lacs, le lac de l'Oule et le lac de Gréziolles, se situent à la limite du massif de l'Arbizon.

Pour préserver la beauté du site, mais aussi pour en faciliter la découverte, des aménagements ont été entrepris : accueil, parkings, sentiers, toilettes…

Nos coups de coeur sur la route touristique du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées

Hébergement :

Le Moulin d'Avajan

"Le Moulin d'Avajan", situé au carrefour des stations de ski de Peyragudes et de Val Louron, à 6 km de Loudenvielle. Ils vous proposent de venir à la découverte de leurs chambres d'hôte au pied du moulin d'Avajan. Lacs, forêts, circuits de randonnées vous attendent dans un cadre authentique

Depuis 1993 les propriétaires vous proposent 2 gîtes ruraux et 4 chambres d'hôtes.

Plus d'information : Le Moulin d'Avajan - Route du col de Peyresourde - 65240 Avajan - 05.62.99.67.54 - Site web

Restauration :

 

Les routes touristique des Hautes-Pyrénées

Préparez vos vacances sur la route touristique du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique du pays d'art et d'histoire" dans les Hautes-Pyrénées avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/01/2020