Les Puechs du Ségala (Tarn)

La Route touristique "Les Puechs du Ségala" dans le Tarn

Le Ségala est une région naturelle de France qui s'étend à l'ouest du département de l'Aveyron, au nord du Tarn. Il s'agit d'une région géologique, à la différence de la vicomté d'Albigeois, du Rouergue ou du Quercy, qui sont des régions historiques.

Le Ségala, terre sauvage et authentique, et le Carmausin, terre de charbon et de verre, ont forgé au fil des temps le caractère des hommes et des paysages. C'est une région de collines et de monts appelées puèg ou puech. Elle est traversée par les rivières Aveyron, Viaur et Cérou.

Découvrez sur cette route touristique, les panoramas spectaculaires sur la vallée et les gorges du Viaur. Flânez dans les ruelles de ses villages pittoresques et initiez-vous aux savoir-faire de ces hommes.

La Route touristique "Les Puechs du Ségala " en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

La route touristique "des Puechs du Ségala" partira de Monestiés (km 0) lové dans une boucle de la rivière du Cérou. Ancienne capitale de la vallée du Cérou sur la ligne de Carmaux à Vindrac en Albigeois, le village est classé parmi les plus beaux de France. En 1229, à la fin de la croisade des Albigeois, le site devient fief des évêques d'Albi.

Au détour de la rivière, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, Monestiés apparaît ceinturé par les Lices, promenades occupant l'ancien emplacement des fossés et des remparts.

Les visiteurs seront surpris de découvrir au détour de ruelles pittoresques, des trésors culturels présentés dans des lieux uniques.

Monestiés conserve en effet de nombreux témoignages de son riche passé comme les vestiges des fortifications médiévales, des maisons à colombages et encorbellements, la fontaine du Griffoul, une place à couverts, un pont du XIIe siècle que les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle empruntaient.

Passez au musée Bajen-Vega, cette ancienne maison seigneuriale, siège de l'office de Tourisme, abrite les œuvres d'un couple de peintres espagnols ayant fui le franquisme : Francisco Bajèn "le peintre du silence" et Martine Vega "la dompteuse des couleurs".

Sans oublier la pittoresque église Saint-Pierre, un petit édifice roman transformé en 1550 en ensemble gothique méridional et autour de laquelle s’est construit le village ou la chapelle Saint-Jacques, joyau de la cité et son ensemble de 20 statues gothiques du XVe siècle. Commandée par Louis Monesties plus beau village les petites rues tranquilles de monesties routes touristiques du tarn guide du tourisme midi pyrenees1er d’Amboise, évêque d’Albi cette  œuvre est unique en Europe.

Prendre la direction de Salles via la D91 (6,8 km). A découvrir l'église Saint-Sauveur du XIIIe siècle avec trois chapiteaux romans historiés et quatre statues en bois polychrome du XVIe siècle représentant quatre vertus (justice, espérance, force, charité) et provenant probablement de l'ancien buffet de l'orgue de la cathédrale d'Albi.

Poursuivre vers Saint-Marcel-Campès (12,6 km) bordé par les eaux paisibles du Cérou. En 1212, en pleine Croisade contre les Albigeois, cette forteresse réputée imprenable résista aux armées de Simon de Montfort qui, malgré tout, la rasa. L’on raconte que les survivants vinrent se réfugier sur le Puech de Mordagne, contribuant ainsi, dix ans plus tard, à la fondation de Cordes. A voir : le château Labistoul.

Continuez en direction de Laparrouquial via la D80 (15,4 km). Découvrez un paysage verdoyant, un territoire sauvage et authentique. Puis, Lacapelle-Ségalar, par la D29 (19,7 km) situé au coeur du Pays Cordais. Lacapelle-Ségalar fut rattaché à l’Albigeois, dont la partie nord-est appartenait au plateau du Ségala.

Lacapelle-Ségalar est une ancienne possession de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem et de la commanderie de RayssacAu XIe siècle, la fondation d’une chapelle, dédiée à Sainte Cécile, placée sous la protection de l’ordre des Hospitaliers, atteste de l’importance du lieu.

Saint martin laguepie le chateau routes touristiques du tarn guide du tourisme de l occitanieLa prochaine étape de cette escapade dans les Puechs du Ségala sera Saint-Martin-Laguépie via la D29 et D922 (24,7 km). Situé à la limite avec celui du Tarn et Garonne, le village dispose d’un imposant château qui surplombe la rivière Viaur. Cette forteresse occupe depuis toujours une position stratégique, source d’une histoire riche et mouvementée.

En effet, détruit à plusieurs reprises lors de célèbres conflits tels que la croisade contre les Albigeois, la guerre de Cent Ans…, ce château a toujours été rebâti. Sa construction originelle remonte approximativement avant l’an mil. En 1212, Simon de Montfort incendie puis rase l’édifice ; Reconstruit, il appartient successivement à Raymond VII Comte de Toulouse, puis à Bernard de Penne durant trois siècles.

Pendant la guerre de Cent Ans qui enflamme le Sud-Ouest, le Viaur devient une frontière entre le royaume de France et celui d’Angleterre. Le traité de Brétigny remet le monument aux Anglais pour une trentaine d’années. Rasé à nouveau en 1592 par le Duc de Joyeuse, le château est relevé en 1598 mais, à la Révolution française, il est pillé par les habitants de la région.

A présent, prendre la D9 et la D27 jusqu'à Saint-Christophe (33,3 km), puis Le ségur via la D27 (41,8 km). Petit village médiéval situé sur le plateau du Ségala. Faire une pause à Montirat via la D80 et D73 (52,6 km), ancien village fortifié qui fut propriété des évêques d'Albi. Ancienne halte des pèlerins venant de Conques, ses origines remontent au IXe ème.

Saint martin laguepie vue de laguepie et de saint martin laguepie routes touristiques du tarn guide du tourisme de l occitanieL'église paroissiale Saint-Jacques de Montirat est une ancienne halte des pèlerins venant de Conques. Le village a connu une histoire mouvementée, parfois riche, parfois malheureuse, souvent tragique, inscrite dans le rocher sur lequel il est discrètement assis. 

Tout près, Lagarde-Viaur dans son décor théâtral à mi-flanc des pentes du Viaur a toujours été le village le plus peuplé de la commune de Montirat. Dans cette commune, deux passages permettaient autrefois de traverser le Viaur et de communiquer avec le Rouergue voisin. 
Au XVIIIe siècle, il n'existait pas encore de pont et la traversée s’y faisait au moyen d'un bac. Après une passerelle de bois en 1860, un pont de pierre y sera construit en 1875.

Passez au lieu-dit Canezac, (55,3 km) où se trouve une stèle édifiée conformément au vœu du conseil général du Tarn en date du 16 avril 1934, dédiée "aux ancêtres d'Honoré de Balzac". À proximité, à La Nougayrié, se trouve en effet la maison natale de Bernard-François Balssa, père de l'écrivain.

Poursuivre vers Mirandol-Bourgnounac via la D53 (61,1 km) situé dans la Vallée du Viaur. Le Viaur prend sa source sur le plateau du Lévézou au Puech del Pal, dans l'Aveyron. Il mesure 168 km. Il se jette dans l'Aveyron à Laguépie, commune du Tarn-et-Garonne. Le Viaur doit son nom aux Romains qui, autrefois, nommaient cette rivière la voie de l'or et avec le temps donna le nom de Viaur.

Vous pourrez découvrir l'église Notre-Dame, le Moulin de Pignac, le Pont de Cirou, le Pont de la Calquière, le vieux Mirandol, l'ancien château de Mirandol, vestiges de l'activité d'antan sur cette zone frontalière entre Tarn et Aveyron.

Passez Almayrac via la D905 (67,3 km), puis retour sur Monestiés par la D72 (76 km).

Carnet pratique de la route touristique "Les Puechs du Ségala"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques

Activités et Festivités

  •  

Plus d'information :

  • Monestiés : site web
  • Office de Tourisme du Segala tarnais - Bureau de Monestiés - Place de la mairie, 81640 Monestiés - Tél. : 05 63 76 19 17 - Tourisme Monesties : site web
  • Le ségur : site web
  • Mirandol-Bourgnounac : site web
  • Cordes-sur-Ciel : site web
  • Gorges Aveyron Tourisme : site web
  • Tourisme Aveyron : site web
  • Occitanie : site web
  • Tourisme Tarn Carmaux : site web
  • Tourisme Vignoble Bastides : site web
  • Tourisme Tarn : site web

Pour vous rendre sur la route touristique "Les Puechs du Ségala"

Bonifacio

Ciel dégagé 18 °C

Ciel dégagé

  • Min: 18 °C
  • Max: 18 °C
  • Vent: 33 kmh 240°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "Les Puechs du Ségala"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Tarn

Préparez vos vacances sur la route touristique "Les Puechs du Ségala" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Les Puechs du Ségala" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 06/11/2019