Route de la Vallée du Loir et Perche (Sarthe)

La Route touristique de la Vallée du Loir et Perche dans la Sarthe

Cette route touristique vous suggère une journée exceptionnelle et dépaysante dans l'un des plus beaux coins de la Sarthe entre Perche Sarthois et vallée du Loir.

Vous traverserez le Pays d'Art et d'Histoire du Perche Sarthois, les Vallées de la Braye et de l'Anille, et La Vallée du Loir : région bucolique offrant une grande diversité de paysages et un riche patrimoine historique. Partez à la découverte de petite cité de caractère. Les marcheurs et les passionnés d'histoire apprécieront ce parcours.

Traversant le sud du département de la Sarthe, la vallée du Loir est pleine de charme, avec ses rives verdoyantes, ses jolis villages, ses moulins et ses lavoirs. Une nature préservée et un patrimoine architectural riche s'offre à vous.  Un beau coin de France à explorer sur la route des vacances .

La Route touristique "de la Vallée du Loir et Perche" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Place forte depuis des siècles, le village de Montmirail (km 0), labellisé petite cité de caractère, sera le départ de ce parcours de la Route touristique "de la Vallée du Loir et Perche". Assez ancienne, Montmirail dévoile un patrimoine qui s'étend sur plusieurs époques, du Moyen Âge à la Renaissance, et qui côtoie des parties beaucoup plus modernes.

Ce charmant petit village prend sur les hauteurs d'un mont qui lui a donné son nom. Il s'étend à proximité de l'Orne, de l'Eure-et-Loir, et du Loir-et-Cher, s'inspirant de l'histoire de ces trois départements. Montmirail offre au regard de ses visiteurs des monuments d'exception et chargés d'histoire.

Le château de Montmirail, dominant de sa silhouette la cité, a été construit au XIVe siècle. Il permet d'admirer des pièces du XVIIIe siècle aux riches boiseries, ou encore de très beaux parcs et jardins. Montmirail s'est organisé autour de son château où différents monuments sont à découvrir. Au pied des anciens remparts du village, on peut faire d'agréables promenades dans le jardin des Remparts, un lieu d'inspiration médiévale.

Dans le centre de la charmante petite cité de caractère, on pourra admirer les quelques vieilles maisons datant du XVe au XVIIIe siècle. Le patrimoine religieux de Montmirail n'est pas en reste, avec notamment l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, ou encore la chapelle Saint-Gervais. Dans les hauteurs, vous aurez une belle vue sur la campagne du Perche Sarthois.

Montmirail petite cite de caractere le chateau les routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loire

Prendre la direction de Champrond, via la D302 (6 km), puis Vibraye, par la rue de l'artisanat (10 km). Vibraye est traversée par la Braye, principal affluent du Loir et se trouve dans la région naturelle du Perche. L'histoire de ce village se lit à chaque coin de rue, au détour de chaque ruelle, ce qui lui donne un charme et une noblesse particulière.

Un château fût construit au centre même de Vibraye et fut détruit durant la Révolution française. Dans ce qui restait de la cour du château, un manoir fut bâti en 1879 avec une ferme. Celui-ci fut donné à la municipalité durant les années 1980 après la mort de son propriétaire, Gabriel Goussault. Un collège fut construit à son emplacement et la rue, anciennement appelée rue du Château, fut renommée rue Gabriel-Goussault, tout comme le collège.

Un autre château fut également construit dans la forêt de Vibraye en 1876 par René Hurault de Vibraye (1842-1907).  Le château s'appelle la Justice en raison de son emplacement sur un lieu où l'on jugeait et châtiait les malfaiteurs.

Au Gué-de-l'Aunay via la D136, se trouve les ruines de l'abbaye Saint-Laurent du Gué-de-Launay. Elle a été fondée au milieu du XIIe siècle au Gué-de-l'Aune puis transférée sur la rive droite de la Braye avant 1208. Il ne reste aujourd'hui que les bases des deux tours d'entrée et quelques murs de l'abbaye.

A voir aussi sur la commune de Vibraye : l’Eglise Saint-Jean-Baptiste construite au XVIe siècle. La chapelle Sainte-Anne construite au début du XVIIe siècle. Situé à droite avant d’entrer dans la forêt, un édifice religieux particulièrement pittoresque et non visitable.

Continuer vers Conflans-sur-Anille, via la D1 (24 km). Situé sur un petit éperon à la confluence de l'Anille et de l'Axone, le bourg mentionné au XIIIe siècle, conserve plusieurs maisons anciennes dont la mairie, l'ancien presbytère construit tous deux au XVe siècle. L'église Saint-Maurice, reconstruite vers 1780, possède un très bel ensemble de peintures murales réalisées vers 1860.

De nombreux châteaux (domaines privés) se trouve sur le territoire de la commune de Conflans-sur-Anille : le château de la Barre du XVe siècle, les Treize vents, le château de Corbohay.

Poursuivre en direction de Saint-Calais, via les D98 et D957 (27 km), situé au sud-est de la région naturelle et historique du Maine. La petite ville que traverse l'Anille, un sous-affluent de la Loire, est né au VIe siècle après l'implantation d'un monastère qui deviendra l'un des plus importants centres bénédictins du Moyen Âge. On y recense 300 moines veillant sur plus de 200 000 hectares de terres.

Saint-Calais se développe encore au IXe siècle quand une motte féodale est aménagée sur les hauteurs du territoire, transformée en château au XIIe, comme pour rivaliser avec la puissance monastique. Le château est démantelé sous Richelieu, puis la Révolution entraîne le déclin de l'abbaye. Plusieurs éléments de patrimoine historique bâti jalonnent un parcours découverte de Saint-Calaislabellisée "petite cité de caractère".

C'est le cas de l'église Notre-Dame du XVe siècle, on remarquera la façade de style Renaissance et sa porte sculptée du XVIe siècle retraçant quatre scènes de la vie de la Vierge. De la Halle aux grains construite en pierre de tuffeau et en briques au XIXe siècle. Son plan et ses quatre tourelles reprennent l'architecture des châteaux de la Loire. Elle fut édifiée sur l'emplacement de l'église abbatiale, dont la charpente du XVe siècle a été réutilisée.

Saint calais petite cite de caractere la halle aux grains routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireA voir ensuite dans Saint-Calais, le tribunal édifié dans un style néo-classique en pierre de tuffeau inauguré en 1843 pour se substituer à la salle d'audience. Les ruines du château de Guillaume de Saint-Calais datées du XIIe siècle méritent également une étape : on distingue encore le donjon et les restes d'une autre tour. Le long de l'Anille, admirer encore de nombreux lavoirs, ses gloriettes et les Quais de l’Anille.

L'itinéraire touristique passera par Sainte-Osmane, Val-d'Étangson, via la D13 (39 km). Admirer l'église Sainte-Osmane caractéristique des édifices romans par l'utilisation de grès roussard. Cet édifice du XIe siècle a subi de profonds remaniements au XVIe siècle avec la construction d'un porche de style Renaissance.

La prochaine étape sera Le Grand Lucé, via la D13 (53 km). Détruite entièrement lors d'un incendie à la fin du XVIIIe siècle, Le Grand-Lucé renaîtra rapidement de ses cendres autour du château du XVIIIe épargné.

En effet, un terrible incendie ravage Le Grand-Lucé  la veille de la Pentecôte 1781. Lucé n'est plus que ruines et cendres. Au milieu des décombres se dressent le château flambant neuf, des murs délabrés, le clocher découvert et quelques maisons éloignées de la halle – le foyer de l'incendie – proche de l'Eglise. Il faudra dix ans pour que la nouvelle ville soit rebâtie et puisse accueillir ses habitants éparpillés à la campagne ou dans les paroisses voisines.

Mais la petite cité de caractère se relève, en tuffeau toute blanche, finement ornée et bientôt chapeautée d'ardoises amenées d'Angers par barges complètes jusqu'à Port-Gautier. Des rues droites et larges divisent le bâti et métamorphosent Lucé en cité des Lumières.

Le village est doté d’un riche patrimoine avec son Hôtel de ville appelé aussi Villa Bléteau, construit au début du XXe siècle, entièrement en pierre calcaire de Lavoux et orné de terres cuites ou vernissées de Sarreguemines. L'église gothique Sainte-Facile du XVème siècle ne manque pas non plus d'intérêt et Le grand luce petite cite de caractere le chateau routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loiremérite qu'on s'y attarde lors d'une visite dans Le Grand-LucéSans oublier les nombreuses maisons du village reconstruites en tuffeau.

Quitter Le Grand-Lucé par la D32 jusqu'à Saint-Mars-d'Outillé (65 km), situé est au cœur du Haut-Maine. La richesse patrimoniale de cette belle cité de Saint-Mars-d'Outillé mérite le détour. Votre flanerie peut débuter par l'église paroissiale Saint-Médard, bâtie aux XIe et XIIe siècles  sur l’emplacement d’une ancienne chapelle consacrée dès le IIIème siècle, vers l’an 400.

On peut par ailleurs visiter, le Château de Segrais, demeure reconstruite aux XVIIIe et XIXe siècles, sur des fondations d’un château féodal antérieur au Ve siècle. L’un des pavillons en redents du XVIIIème a été conservé dans l’angle nord-est de ce bel ensemble architectural aux pierres blanches. Des douves, ou larges fossés remplis d’eau, ceinturent en rectangle les bâtiments, terrasses et jardins.

Le Château de Grammont, du XVIIIe siècle, et les vestiges de l'ancien prieuré de Grandmont, du XIIe siècle, sur une partie de la Forêt de BercéLe couvent disparu, il reste actuellement une ferme, une petite chapelle (souvenir de l’église abbatiale) ainsi qu’une demeure rénovée qui a gardé des vestiges des XVe, XVIe et XVIIe siècles. Ce domaine est privé. Il est interdit de pénétrer dans la propriété.

Sans oublier les Maisons seigneuriales de Haut Baigneux, dont il reste un pigeonnier ; du Paradis, au bourg (face à la mairie) encore visible ; de la Vivancière encore visible en partie et les nombreux moulins sur le Rhonne : Billerbault, GrêlePoix, Coulevé, la Chesnaie, Rouillon, Outillé...

Poursuivre en direction de Pontvallain, via la D32 et D110 (84 km). Découvrez à votre rythme le patrimoine de cette commune en commençant par l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul des XIIe et XIIIe siècle. Cette église comprend une nef romane longue de 17 mètres. La Chapelle Notre-Dame de La Faigne est bâtie sur un site mentionné dès le XIIIe siècle. Selon la légende, elle serait l'un des lieux de pèlerinage les plus anciens de la Sarthe.

Le château de La Faigne contenait dans son enceinte une antique chapelle célèbre par une statue de la Vierge. Cette chapelle existe encore, seul vestige du château avec quelques communs. Sans oublier le château des Touches du XIXe siècle et le Pont Romain.

Luche pringe moulin de merve routes touristiques de vendee du tourisme du pays de la loireContinuer vers Mansigné, via la D13 (89 km). A voir sur la commune : l'église Saint-Martin du XIe siècle, le Manoir de la Guyardière, les ruines du château de Fay du XVe siècle, le menhir de la Brunerie...

La dernière étape de la Route touristique "de la Vallée du Loir et Perche" sera Luché-Pringé, via la D13 (96 km). Luché-Pringé possède le label "Petite cité de caractère". Bordée par un coteau et longée par le Loir, Luché-Pringé possède une histoire singulière. Du porche roman de Notre Dame de Pringé au chœur "Plantagenêt" de Saint-Martin en passant par les carrières d'extraction du tuffeau, la cité vous contera son passé au fil de votre promenade.

Entre Loir et Aulne, au cœur de la vallée du Loir, pays d'art et d'histoire, la découverte de Luché-Pringé passe par la visite de ses édifices remarquables. D’une pierre à l’autre, parcourez ce village paisible en commençant par l'église Saint-Martin du XIIIe siècle. A proximité, s'attarder également au niveau du prieuré du XIIe et XVe siècle.

Il y a ainsi l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Pringé des XIIe et XVe siècle, une chapelle de style roman, dotée d'un portail plus ancien encore du XIe siècle et d'un clocher pyramidal. Le cadre plaisant et stratégique du val de Loir a été choisi par ailleurs pour édifier des châteaux magnifiques qui pour certains n'ont rien à envier à leurs "cousins" de la vallée de la Loire.

Les châteaux de Gallerande datant du XIe siècle puis remanié au XVIe siècle, de la Grifferie du XVIIe siècle ou du manoir de Venevelles du XVe siècle sont autant d’étapes romantiques et architecturales sur les sentiers balisés du village. Ces sites classés sont toujours des propriétés privées, mais leur majestueuse silhouette est en soi un but de promenade…

Dans un genre évidemment différent, plusieurs moulins sur le Loir ou sur son affluent, l'Aune, valent le coup d'œil. Posé sur les bords du Loir, longtemps turbulent, le moulin de Mervé, édifié au XVe siècle, est l’un des plus beaux moulins de la région et le seul possédant des fortifications ou encore du moulin de Brard du XVIe siècle.

Carnet pratique de la route touristique "de la Vallée du Loir et Perche"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • kayaks, pédalos ou planches de paddle

Activités et Festivités

  • Montmirail
  1. Château de Montmirail : La visite du château, possible de mai à septembre, permet, en plus des salles d'armes souterraines, des cachots et du grand salon de la princesse de Conti, de découvrir l'histoire des lieux.

Le château peut se visiter soit de manière guidée ou librement pour le parc. Le château n'est accessible qu'en visite guidée (français et anglais). Site internet

  • Saint-Calais
  1. Le centre ancien et les sites patrimoniaux de la ville sont reliés par un circuit pédestre balisé. Renseignements au 02 43 35 82 95.
  2. A noter aussi la cité de Saint-Calais propose de télécharger des jeux pour une visite plus ludique avec les enfants.
  • Saint-Mars-d'Outillé
  1. Le château de Segrais : Il est possible de profiter du parc, visiter le château et la salle de méditation avec ses grandes statues de bouddhas, visiter la chapelle et son retable classé ou encore flâner à la boutique.
  • Luché-Pringé
  1. Les éléments architecturaux tout comme le formidable environnement naturel  peuvent être appréhendés grâce aux six chemins de randonnée pédestre aménagés par la municipalité. Plans et informations au 02 43 45 44 50.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "de la Vallée du Loir et Perche"

Lamnay

Couvert 2 °C

Couvert

  • Min: 1 °C
  • Max: 2 °C
  • Vent: 15 kmh 240°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux interdits (pas de barbecue)
  • Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "de la Vallée du Loir et Perche"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Sarthe

Préparez vos vacances sur la route touristique "de la Vallée du Loir et Perche" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "de la Vallée du Loir et Perche" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/06/2020