Montmirail (Petite cité de caractère)

Montmirail : vos vacances aux portes du Maine, du Perche et de l’Orléanais !

Montmirail  labellisée "Petite cité de caractère" est située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, aux confins du Maine, du Perche et de l’Orléanais. Ce "Mons Mirabilis", dont l'origine est très ancienne, est bâti sur un des points culminants du département et domine tout l'ancien Perche-Gouët dont il était une des cinq baronnies.

Ce village sarthois est un lieu incontournable dans la région. Place forte, motte fortifiée, forteresse médiévale se succèdent et marquent jusqu’au XVIIIe siècle le paysage de la commune. Montmirail fut dès l’origine un site défensif et sa hauteur lui valut le nom de Mons Mirabilis.

Le château occupe un site remarquable, sur une colline isolée aux abords abrupts, d'où le regard découvre un très vaste paysage. Au XVIIIème, la princesse de Conti, fille de Louis XIV, contribua au raffinement de l'aménagement de cet édifice dont les prémisses remontent au XIème siècle.

Les appartements sont décorés dans le style Louis XV : boiseries peintes, tableaux de Boucher, Holbein...

Prenez le temps de visiter les souterrains avec de remarquables salles voûtées et des cachots inhospitaliers. Cette commune possède un patrimoine urbain homogène et un bâti de grande qualité où alternent la brique rouge, le tuffeau et l'enduit à la chaux. Offrez-vous un spectacle remarquable en arpentant Montmirail.

La Petite Cité de Caractère de Montmirail se découvre aisément grâce au parcours signalétique jalonné depuis la place du château. Au pied des anciens remparts du village, on peut faire d'agréables promenades dans le jardin des Remparts, un lieu d'inspiration médiévale.

Dans le centre de Montmirail, on pourra admirer les quelques vieilles maisons datant du XVe au XVIIIe siècle. L’emploi de la brique et de la pierre dans les encadrements des baies de nombreux bâtiments de l’extrême fin du XVIIIe siècle au XIXe siècle contribue à donner à ce canton sa couleur spécifique.

Le patrimoine religieux de Montmirail n'est pas en reste, avec notamment l'église Notre-Dame-de-l'Assomption, ou encore la chapelle Saint-Gervais. La petite cité de caractère qu'est Montmirail offre au regard de ses visiteurs des monuments d'exception et chargés d'histoire.

Les marcheurs et les passionnés d'histoire apprécieront le sentier Bellevue qui longe tous les remparts de Montmirail. Il s'agit manifestement du plus ancien exemple de génie civil dans cette partie de la Sarthe.

Préparer votre visite touristique à Montmirail

La petite cité de caractère de Montmirail, c’est comme un petit bout du monde qui s’amuserait à brouiller les cartes du temps. En flânant dans les ruelles de Montmirail, vous parcourez les époques sans vous soucier de la chronologie. Laissez-vous guider par le charme des belles demeures bourgeoises, des vieux pigeonniers ou des enchevêtrements de toitures.

Montmirail petite cite de caractere le chateau les routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireLe plus simple est de suivre le parcours de découverte du patrimoine proposé sur le dépliant des Petites Cités de caractère, disponible gratuitement à l’office de tourisme. Commencez votre promenade de la place du château.

Le château de Montmirail fut, à l'origine, une forteresse médiévale, le pignon visible présente les aspects les plus anciens, datant des XV e et XVI e siècles tandis que les façades ont été remaniées plus tardivement aux XVIII e et XIX e siècles. Le château est resté célèbre par l'entrevue en 1169 entre le roi de France Louis VII et le roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt, en présence de l'archevêque de Canterbury.

Le château de Montmirail trône au milieu de la petite cité de caractère du même nom : la cité s'organisant en spirale autour lui. Du haut de cette colline, la campagne percheronne s'offre à vos yeux.  Depuis le donjon découvrez un magnifique panorama de 360° sur 60 km à la ronde ! Dans le parc, admirez les jardins et l'imposante glacière, ancêtre de notre réfrigérateur moderne.

Une fois votre visite terminée, ne résistez pas au plaisir de flâner dans la vieille cité de Montmirail. Ses ruelles médiévales et ses vieilles demeures sont autant d'enchantements. En longeant le château pour se diriger vers l'église, il est facile d'imaginer le panorama que l'on peut découvrir du haut de cette tour culminant à 248 mètres, plus haut point habité du département de la Sarthe.

L’église de Montmirail fut construite, pense-t-on, vers 1122, par un certain Gaucher, seigneur de La Ferté et de Montmirail. Elle est tout entière de style Montmirail petite cite de caractere l eglise notre dame de l assomption routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireogival, remarquable par les sculptures des chapiteaux de ses colonnes et par les détails de l’ornementation répandus sur ses clefs de voûtes, spécialement dans les transepts et dans le chœur.

Dans ces deux parties de l’église, les maîtresses clefs sont sculptées de guirlandes et entourées de personnages représentés en bustes, dans des attitudes différentes.

Sur la gauche de l'église, l'ancienne école, architecture du XX e siècle , accueille une salle d'exposition dédiée à Maurice Loutreuil, peintre fauviste natif de Montmirail (1885-1925). Sur la droite, dans l'église Notre-Dame de l'Assomption, découvrez le tombeau du cœur de Marie de Melun, épouse du maréchal de la Palice, une piéta du XVI e siècle et dans le choeur, un vitrail Renaissance. Au premier mai, a lieu le traditionnel pèlerinage à Saint Marcou, très populaire dans le Perche, invoqué pour la guérison des écrouelles.

De la rue de l'église, la pittoresque ruelle du pot d'étain descend vers la place du marché, quartier le plus anciennement “urbanisé” à l'intérieur de la basse cour du château, avec l'ancienne halle dont subsistent encore la charpente et le clocheton.

Remonter la rue du Docteur Castaing, au N°26, voici l'Hôtel-Dieu, fondé en 1628, pour sauver les pauvres malades de Montmirail et de Melleray. Un peu plus loin, sur la droite, une bâtisse Renaissance flanquée d'une tourelle : la maison du Bailli.

Puis, à gauche, une ancienne sortie de la ville : la porte de l'Orthiau, détruite en 1833, donnant accès à des chemins creux encore praticables aujourd'hui. C'est ici que vous découvrirez la construction en terrasse des murailles de défense. Celles-ci complétées à leur base par des fossés appelés ronaux, à l'emplacement de l'actuelle rue Henri Besnard, créée au XIX e siècle.

Passez le carrefour – ancienne porte de Melleray -, et prenez à gauche un sentier, au bout duquel se trouvait la porte de Saint Servais, porte démolie en 1806 sur les directives d'Ursin Barbay, maître-verrier et arpenteur royal.

Devant vous, vous apercevez le toit d'une ancienne petite chapelle : la chapelle Saint-Servais (1618) , transformée en maison d'habitation à la Révolution. Néanmoins, son volume originel a été conservé ainsi que sa poutre de gloire. Elle dépendait du collège que vous trouverez juste derrière vous au N°4 de la rue Saint Servais.

Montmirail petite cite de caractere la maison conti routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireEn revenant sur vos pas, à l'angle des rues Saint Servais et Saint Louis, remarquez l'ancien grenier à sel devenu presbytère en 1918. A votre droite, la rue de Montafilant vous conduit sur les hauteurs de Montmirail. Dans cette rue est né Maurice Loutreuil. Continuez votre parcours sur le chemin de ronde entre deux murailles, l'une bordant le parc du château comporte douze contreforts, l'autre à votre droite assurait la défense de la forteresse de ce haut lieu sur 1000 mètres environ.

A mi-chemin, en descendant vers la rue des Palmas, découvrez le jardin des Remparts d'inspiration médiévale réalisé par l'association “Mons Mirabilis”. Avant de reprendre la rue Montafilant, vous pouvez vous promener le long de l'ancienne muraille du chemin de ronde. En arrivant rue de la Madeleine, retrouvez l'ancienne porte qui permettait un accès vers l'Ouest de la ville. Au bout de la rue, admirez sur votre droite cette remarquable demeure bourgeoise du XVII e siècle à l'architecture très caractéristique de la région.

Regagnez enfin votre point de départ, la place du château, en empruntant la rue de la poste.

Carnet pratique de Montmirail

Les incontournables de Montmirail

  • Château de Montmirail
  • Eglise Notre-Dame de l'Assomption
  • Sentier de Bellevue
  • Jardin des remparts

​Visites

  • La visite du village
  • Château de Montmirail : site web

Festivités

  • Les premiers et deuxièmes dimanches du mois, des courses hippiques très appréciées sont organisées.
  • Chaque mois d'août, Montmirail propose sa fête médiévale au château, avec des animations festives et pleines de vie.

Marchés à visiter

  • Vibraye : marché Vendredi (6km)
  • Souday : marché Mercredi (9km)
  • La Ferte-Bernard : marché Lundi et Samedi (14km)
  • La Bazoche-Gouet : marché Samedi (14km)
  • Mondoubleau : marché Lundi et Samedi toute la journée (16km)
  • Le Theil : marché Mercredi (19km)
  • Saint-Calais : marché Jeudi et Dimanche toute la journée (20km)
  • Droue : marché Mardi (22km)
  • Connerre : marché Mercredi (23km)
  • Nogent-le-Rotrou : marché Samedi toute la journée (24km)

Sites touristiques près de Montmirail

  • Jardin de la petite Rochelle (36km) : Jardins remarquable
  • Jardins du château de Poncé (39km) : Jardins remarquable
  • Le pré Catelan (40km) : Jardins remarquable
  • Abbaye de l'Epau (Yvre-l'Eveque) (40km) : Monuments Religieux
  • Perche (33km) : Parcs naturel régional
  • Nogent-le-Rotrou (24km) : Plus beaux détours de France
  • Vendome (39km) : Villes d'art et histoire
  • Cogners (28km) : Villes fleurie 4*

Activités

  • Randonnées 
  • Gastronomie

​Plus d'information

  • Mairie - 11 place du château - 72320 Montmirail - 02.43.93.65.26 - Montmirail - Site web
  • Perche Sarthois tourisme : site web
  • Office de Tourisme du Val de Braye - Tél. : 02 43 71 05 57 / 02 43 60 76 89
  • En pays de la Loire : site web

Consulter nos pages : 

  • A voir à Montmirail
  • A faire à Montmirail
  • Parcours touristique de Montmirail
  • Histoire de Montmirail

Pour vous rendre à Montmirail

Cormicy

Nuageux 15 °C

Nuageux

  • Min: 15 °C
  • Max: 15 °C
  • Vent: 11 kmh 90°

Le saviez-vous ?

Occupé dès l’antiquité par les Romains, Montmirail s’est construit à partir du Vème siècle de notre ère autour d’une simple tour en bois surélevée sur une butte de terre.

A la place forte gallo-romaine, succédèrent une motte féodale, puis une forteresse médiévale. Dès le XI e siècle, la famille des Gouêt contribua à développer les cinq baronnies qui formeront, au XVI e siècle, la région du “Perche Gouêt” avec Montmirail comme capitale.

Assiégée par Richard Cœur de Lion en 1194, convoitée par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans, la cité et le château furent reconstruits au XVe siècle. De tradition essentiellement agricole, Montmirail connut au XVIII e siècle un essor industriel grâce à la verrerie du “Chesne Bidault”, plus connue sous le nom de verrerie du Plessis Dorin.

Nos coups de coeur à Montmirail

Hébergement :

Le moulin du pont Diverny

Franchissez l’allée de platanes bicentenaires et découvrez un paisible moulin du XIXème siècle. Construit entre la Motte Féodale  et La Braye, il a traversé les siècles en gardant tout son charme.

Les vieilles pierres, les planchers en bois, la roue à aube et son mécanisme, le four à pain… Cet ancien Moulin à farine a gardé sa vocation de lieu de passage, d’accueil et de partage

Aménagées dans des anciens greniers à grains, les 5 chambres sont de styles différents. Elles sont équipées d’une salle d’eau et de WC séparés.

Plus d'information : Le Moulin du Pont Iverny, 72320 Montmirail - 02 43 71 32 49 - moulin.iverny@outlook.com - Site web

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Sarthe

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Montmirail avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/11/2018