Châteaux, monuments et patrimoines

Le nouveau département des Alpes-Maritimes est composé de l'ancien comté de Nice, rassemblant un arrondissement de Nice, un arrondissement de Puget-Théniers, qui sera finalement rattaché à celui de Nice en 1926, et une partie du département du Var. Toutefois le comté de Nice est amputé de Tende et de La Brigue qui ne seront intégrés à la France et au département que lors du traité de Paris en 1947.

De nombreux vestiges de l'histoire sont valorisés aujourd'hui dans les Alpes-Maritime: Trophée d'Auguste, colline du Château de Nice, thermes de Cemenelum, grotte du Lazaret. D'autres sont moins connus : châteaux de Drap et de Saint-Blaise, castellaras de Thorenc, oppidums des Baous, ruines des anciens villages de Gréolières ou de Castellar.

Deux cents ans en effet ne sont qu'une très courte période au regard d'une histoire qui commence il y a plus d'un million d'années avant Jésus-Christ et qui s'est toujours placée sous le signe du contraste : entre Alpes et Méditerranée, entre Savoie et Provence, entre France et Italie, le destin des Alpes-Maritimes s'est forgé sur cette identité plurielle qui se reflète jusqu'à son paysage.