Les routes touristiques en France

Route "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol" (Bouches-du-Rhône)

La Route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol" dans les Bouches-du-Rhône

Cette route touristique "au coeur des paysages de Marcel Pagnol" part à la découverte de zones naturelles escarpées évocatrices de balades et de scènes artistiques et des villages nichés au creux de ces massifs. Ces paysages sont jalonnés de villes et villages à l’architecture méridionale.

Si le profil emblématique de la montagne Sainte-Victoire jaillit aux quatre coins du territoire, offrant différents panoramas selon l’angle de vue, le Pays d’Aix et Aubagne présente aussi un éventail de paysages variés. La vue sur la montagne de Regagnas constitue une transition afin de renouer avec les paysages chers à Pagnol, dans l'ombre de la quiétude d'Auriol puis Aubagne.

La Route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Aubagne (km 0), entourée par les collines si chères à Marcel Pagnol, sera le point de départ de cette route touristique. Aubagne est dominée par le massif du Garlaban où les souvenirs d'enfance de Marcel Pagnol, dont elle est la ville natale, résonnent encore. Sur le cours Barthélémy au centre d'Aubagne, vous pourrez rejoindre l'Office de tourisme. L'Office de Tourisme offre de nombreuses excursions guidées ou non, des circuits interactifs sur les traces de Pagnol. 

La vieille cité d'Aubagne a su garder tout son charme d'antan avec ses rues piétonnes, ses ruelles, ses places typiques aux fontaines en pierre, ses vieilles portes d'accès comme la porte Gachiou et ses points de vue sur les collines. Visiter le Musée "Le petit monde de Pagnol" au syndicat d'initiative. A voir aussi la Maison natale de l'écrivain cinéaste Marcel Pagnol. 

Ici, les sols argileux sont exploités depuis l'antiquité pour fabriquer amphores, céramiques fines et santons, faisant d'Aubagne la capitale des santons de Provence. Plusieurs édifices religieux prennent place à Aubagne comme l'Église Saint-Sauveur, lchapelle des Pénitents noirs d'Aubagne, des Pénitents blancs, des Pénitents. La Royante : anciennement connue comme le "Château de l'évêque", cette bastide comprend une chapelle néo-gothique remarquable.

Poursuivez jusqu'à Roquevaire, via la D96 (8 km). Situé sur les premiers contreforts de la Sainte Baume, La ville s'étend le long de la rivière de l'Huveaune. Roquevaire s'ouvre sur la porte des collines et des paysages de Marcel Pagnol. Un petit paradis pour tous ceux qui aiment marcher. Roquevaire est composée de trois villages : Pont Roquevaire routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azurde Joux, Pont de l’Étoile et Lascours.

De charmants petits ponts enjambent la rivière donnant ainsi une touche très romantique aux promenades. Empruntez les ruelles étroites typiques du vieux village de Roquevaire pour vous rendre jusqu'aux vestiges du château médiéval du XIIe siècle, d'où vous dominerez la vallée de l'Huveaune. Le Clocher du moyen-âge, anciennement Notre Dame de Lausa, devenu l’Horloge surplombe le bourg. 

Roquevaire possède deux éléments patrimoniaux forts : la plus ancienne chapelle mérovingienne de Provence, située dans le défilé Saint-Vincent, entre Pont de Joux et l’entrée nord de Roquevaire, et dans l'Eglise Saint-Vincent du XVIIIe se trouve un orgue réputé comme l’un des meilleurs instruments du monde. Admirer le Clos Castellan, maison de maître du XVIIIe siècle ornée d’un fronton représentant l’allégorie du travail, elle a abrité une savonnerie alimentée en eau par un aqueduc.

A Roquevaire, prendre la D96 et D560 (12 km) en suivant la direction d'Auriol. Celle qu'on appelle Auruou en provençal se situe entre les massifs du Garlaban, de la Sainte-Baume et du Regagnas. Traversée par la vallée de l'Huveaune, la commune présente des paysages exceptionnels et variés. En arrivant vous apercevrez au flanc de la colline qui longe la rivière des centaines de petites maisons collées les unes aux autres.

Prenez plutot la direction du centre, Il suffit de laisser sa voiture sur la place des platanes pour découvrir les vestiges de ce petit village. La ville d'Auriol présente un très intéressant patrimoine architectural qui témoigne de l'ancienneté de la ville ainsi que de sa riche histoire. Une fois passés les petits ponts en béton et en fer forgé sur l'Huveaune, engouffrez vous à travers les ruelles chargées de passé.

En se promenant dans les rues d'Auriol, les visiteurs apprécient les ruines de l'ancien château médiéval, les anciens fours médiévaux, ou encore l'église. Au centre ville, la tour de l'horloge à deux cadrans de1564, vestige médiéval est incontournable. La ville abrite également trois grottes néolithiques. De la chapelle Sainte-Croix, on profite d'une vue incroyable sur le village et ses alentours.

Poursuivre vers La Bouilladisse, via la D45 (19 km), la route offrent de superbes paysages. Les hameaux portent des noms charmants tels que le Pigeonnier, les Gorguettes ou encore le vieux Bouilladisse et sont autant de quartiers pittoresques à visiter. En vous baladant dans les ruelles de La Bouilladisse, vous pourrez admirer les bâtiments à l'architecture traditionnelle et vous arrêter devant l'église communale.

Le calme de ses hameaux typiques, la palette de ses couleurs, la variété de ses paysages incarnent les beautés de la Provence comme aimait l’écrire Marcel Pagnol. En suivant les rives du Merlançon, des sites pittoresques de pinèdes et de vignobles ouvrent de nombreux sentiers de randonnées. Au pied de la chaîne du Régagnas, les grottes du Janet, de la Ratepenade, l’Escargot et celle du Tonneau portent encore des traces de vie de l’ère néolithique.

Continuer en direction de Peynier, via la D45 et D908 (29 km), situé au coeur de la Haute Vallée de l'ArcBâti autour de son église romane Saint-Julien du Xe siècle, le village a su conserver l'aspect médiéval de son passé. Les remparts sont en partie conservés. On en voit une partie dans la rue des Remparts et dans la rue de Provence. Les maisons de l'avenue Saint-Eloi forment comme une ceinture autour du village.

Peynier routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azurEn flanant dans les petites ruelles en labyrinthe de Peyniervous pourrez découvrir quelques vieilles habitations datant du XVIe siècle. Le château construit au milieu du XVIe siècle, constitue l'élément principal de l'architecture du village. Il est typique de l'architecture de la Renaissance provençale. Les amateurs de vieilles pierres pourront aller visiter la chapelle Saint-Pierre édifiée en 1098 qui est située derrière le cimetière et qui était auparavant l'ancienne église paroissiale.

Le village possède un nombre de pigeonniers exceptionnellement élevé en haute vallée de l'Arc. L'un d'entre eux, a la particularité d'être le seul pigeonnier de tout le sud-est de la France à avoir été bâti sur quatre piliers. De l'époque médiévale datent également plusieurs édifices hors du village de Peynier. C'est le cas du puits de Cordeù sur les bords du ruisseau de la Badarusse. La bastide Saint-Jean, sur la route de Rousset, remonterait au XIIIe siècle. Il semble que ce soit une ferme fortifiée.

Il est temps de filer en direction de Rousset, via la D56 (34 km). La route traverse de superbes paysages, vous traverserez des petites forets, des vallons plantés de vignes avec ça et là quelques belles maisons nichées dans la verdure... idyllique ! Cette charmante petite commune se situe sur les contreforts du plateau du Cengle et sur le flanc sud de la montage Sainte-Victoire si chère au cœur de Cézanne.

Les rues pavées et calmes vous permettent de flâner tranquillement dans le village. En vous baladant dans la commune de Rousset, vous pourrez apprécier la découverte l'église de l'Immaculée Conception du XIXe siècle, les extérieurs de la chapelle romane Saint-Pierre-de-Favaric, ou encore la chapelle du Calvaire du XIXe siècle. Le moulin de Rousset, tout en pierre, mérite également qu'on s'y attarde le temps d'une promenade dans le secteur.

A voir également, le domaine de Favary, offert à l'abbaye Saint-Victor de Marseille par le vicomte de Marseille et d'Anjou de l'époque, au milieu du XIe siècle. Il est notamment possible d'y découvrir une borne militaire de l'ancienne voie Aurélienne datée de 146. Elle indique notamment la distance de sept milles avec la cité antique de Aquae Sextiae, l'actuelle Aix-en-Provence.

L’itinéraire touristique conseillé s’arrrêtera à Saint-Antonin-sur-Bayon, via la D56C (43 km). L'unique route en lacet qui mène au village est vraiment magnifique avec ses paysages sauvages préservés. Profitez du spectacle ! Le village s'étend sur un petit plateau entouré de crêtes et jolis vallons, au pied de la montagne Sainte-Victoire. Il est traversé, par le Bayon.

Un oppidum celto-ligure déserté vers le Xe siècle domine Saint-Antonin-sur-Bayon de ses 568 mètres. Parallèle à la montagne, la Maison Sainte-Victoire, installée dans un ancien bâtiment agricole, propose aux promeneurs une présentation de l’histoire de la montagne, depuis les temps géologiques jusqu'à nos jours. Dans le  village, on trouve le château privé avec sa petite chapelle du XIIe siècle, la mairie et les gîtes communaux situés dans l’ancien presbytère.  

Très tôt, les romains décident d’alimenter Aix-en-Provence à partir des multiples sources d’eau de Saint-Antonin-sur-Bayon et construisent un aqueduc qui relie les deux localités, construction dont on peut encore voir quelques fragments, notamment en bordure de la route D17 et en aval de la commune. D’autres vestiges romains subsistent, un pressoir à huile, situé sur un promontoire, à proximité du "Castrum d’Untinos", ou encore le dolmen de Maurély, type de monument très rare en Provence.

Poursuivez sur votre route au pied de la montagne Sainte Victoire jusqu'au village Le Tholonet, via la D17 (50 km). Le Tholonet est marqué à jamais par la mémoire de Paul Cézanne qui y installa souvent son chevalet pour profiter des vues magnifiques sur la montagne Sainte-Victoire et de ses couleurs extraordinaires. Vous aurez depuis le village des vues magnifiques sur la montagne Sainte-Victoire et la superbe campagne qui l'entoure.

Le tholonet le chateau routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azurVous appercevrez les rivières de l'Arc et de La Cause qui traversent le territoire et se faufilent entre les coteaux de vignes et les champs de fleurs sauvages. A découvrir également, le château du Tholonet que Cézanne a peint également. En partant du château, vous passerez devant le "Relais Cézanne" puis la petite église du Tholonet. A la sortie du village, au pied du moulin une stèle à l'effigie de Paul Cézanne commémore le centenaire de sa naissance.

L'ancien moulin à vent, réhabilité et restauré est aujourd'hui reconverti en lieu d'exposition, il reçoit des peintres ou des sculpteurs. Vous pourrez ensuite rejoindre le barrage construit par François Zola (le père de l'écrivain).  La via Aurelia, l'une des principales voies de l'Empire romain, présente de nombreuses traces de son parcours en bordure sud de la commune du Tholonet.

Dirigez-vous vers Meyreuil, via la D64 et D58 (55 km), après être passé entre deux alignements de platanes centenaires qui bordent cette route. Cernée par les forêts du domaine de Montaiguet, Meyreuil bénéficie d'un cadre naturel exceptionnel. De la commune, on profite de points de vue imprenables sur la montagne Sainte-Victoire et sur les vallons boisés alentours.

Meyreuil possède quelques trésors, dans le centre ancien, on remarquera de belles demeures bourgeoises, ainsi que de très jolies maisons provençales, témoins de la grande époque de Meyreuil. Ses ruelles sont à parcourir un moment, avant d'aller visiter la chapelle de Saint-Marc-de-l'Arc du XIe siècle, construite sur les vestiges romains d'un temple voué à Mars. Ou encore l'église de Saint-Marc, construite à la fin du XVIIe siècle.

Les amateurs de promenades en plein air apprécieront de marcher le long de la rivière de l'Arc, et d'admirer le fameux pont des Trois Sautets, peint par Cézanne en son temps. Vous pourrez aussi passer un agréable moment au parc Paul Arène qui a été aménagé pour vous permettre d'organiser des pique-niques. Egalement de jolis oratoires à découvrir dans les quartiers du village.

La prochaine étape sera Gardanne, via la D6 (62 km). Gardanne restera à jamais le seul village peint par Cézanne. Un musée de plein-air lui a été dédié où l'on peut admirer les vues uniques de la cité à jamais immortalisée par ses toiles. Partez donc à la découverte des trésors cachés de Gardanne à travers un moment d'histoire, là où tout a commencé.

De l'ancien castrum médiéval, en subsiste encore aujourd'hui une vieille ville de charme aux portes fermant les anciens remparts comme la porte de Bel Air anciennement surmontée d'une tour, la porte de Trets présentant le médaillon du Roi René et le médaillon Forbin au dessus du passage Barra. Prenez le temps de découvrir le patrimoine de Gardanne en débutant par l'extérieurs du Château de la Marquise de Gueidan, le Pavillon de chasse du Roy René.

Vous pourrez également vous promener dans Gardanne pour admirer le clocher Saint-Pierre du XVIIIe siècle, la chapelle des Pénitents du XVIIe siècle, l'ancienne porte de la cour des carrosses de la famille Forbin, la maison où a vécu Paul Cézanne de 1885 à 1886. Sans oublier le Moulin du Cativel, le château de Valabre, la Tuilerie Bossy, la cité minière de Biver...

Traversez le village de Gréasque via la D46 (69 km). Au pied de la colline du centre de loisirs, visible depuis la place des Mineurs, un nouvel aménagement est sorti de terre et attire les regards des badauds. Il s’agit d’une vitrine, cerclée d’une armature métallique et abritant la maquette de l’ancienne chapelle, aujourd’hui disparue, qui était jadis implantée au sommet de la butte. Elle était placée sous le patronage de Saint Joseph, de Saint Pierre et de Sainte Barbe, patronne des mineurs.

Le village a eu comme activité principale les mines de charbon, aujourd'hui fermées. Le musée de la Mine retrace cette histoire. Le château de Gréasque fut bâti par les Ollières au début du XVIIe siècle.

Traversez successivement les villages Saint-Savournin et enfin Cadolive, via la D46 et D7 (76 km). Comme tous les villages aux alentours, Cadolive est animée d'une forte tradition minière symbolisé par les puits de mines et les fours à chaux où cuit la céramique. Si le village ne possède pas un riche patrimoine historique, il n’en reste pas moins charmant.

En vous baladant dans le labyrinthe des ruelles étroites du village de Cadolive qui serpentent au milieu des maisons surmontées de tuiles rondes en terre cuite colorées par le soleil. Vous découvrirez des impasses ombragées où se nichent les petits jardins, des rues qui montent, des places ombragées. Retrouvez un ancien lavoir Allauch routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azuralimenté par une source naturelle provenant des hauteurs du village. 

Suivre la direction de Allauch, via la D908 (90 km). Nichée au centre d'un immense cirque composé de la chaîne de l'Etoile au Nord, le Gabarlan à l'Est et la chaîne de Saint-Cyr au Sud, la ville bénéficie de nombreux espaces boisés. Pour les amateurs de beaux paysages, une randonnée au cœur massif du Garlaban, aussi appelé les collines de Marcel Pagnol enchantera le voyageur. Elle permet de découvrir les paysages des films de Marcel Pagnol.

De la colline Notre-Dame-du-Château, on découvre un magnifique panorama sur la baie de Marseille, les îles du Frioul et sur Allauch. Vous pourrez y voir sa chapelle haut perchée du du XIe siècle qui abrite un ensemble exceptionnel d'ex-voto peints. Dans le village, de nombreux artisans d'art ont installé leurs ateliers dans les maisons des vieilles ruelles. Ainsi un vieux bassin du XIXe siècle est devenu une galerie d'exposition.

Sur la place ombragée d'Allauch, une fontaine roucoule à côté de l'église Saint-Sébastien datant du XVIe siècle.  Cinq moulins à vent du XVIIe siècle, dont un rénové, confèrent au village toute son authenticité. Parmi les sites à découvrir également, le musée des Arts Sacrés d'Allauch situé au cœur du vieux village, unique en son genre dans la région.

Ses grottes, "grotte du Grosibou", "la Bastide Neuve", " Tête Rouge", "les grottes des Pestiférés", ont des noms qui parleront à ceux qui ont lu les souvenirs d'enfance du célèbre écrivain cinéaste provençal Marcel Pagnol.

Retour sur Aubagne, via la D4 (104 km).

Carnet pratique de la route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Aubagne
  1. La Cité de l'Art Santonnier, musée situé dans l'ancien atelier de la santonnière Thérèse Neveu dans la Cour de Clastres, expositions thématiques sur les métiers de l'argile.
  2. Le musée de la légion étrangère.
  • Auriol
  1. Le musée de la ville propose conférences et expositions sur l'histoire de la région, avec notamment des trouvailles archéologiques trouvées sur le territoire.
  • Meyreuil
  1. La maison du patrimoine culturel et des traditions permet d'apprécier une belle collection d'objets liturgiques, tandis qu'une crèche artisanale animée séduira petits et grands avec ses santons.
  • Gardanne
  1. Musée de Gardanne Autrefois : Ce musée vous plongera dans l’univers d’autrefois en vous faisant revivre un instant le quotidien des Gardannais entre 1850 et 1950.
  2. Musée de plein air Paul Cézanne
  3. Ecomusée de la Forêt Méditerranéenne
  4. Tuilerie Bossy : réunit quinze ateliers de métiers d’art organisés en association autour des métiers de la céramique, de la marqueterie, de l’ébénisterie, de l’horlogerie, de la tapisserie en ameublement...
  5. Tuilerie Bossy, 1285 Chemin du Moulin du Fort Valabre - contact@tuileriebossy.com - Site Internet
  • Gréasque
  1. Le Pôle Historique Minier montre un ancien puits de mine de charbon. Il propose des visites autour de thèmes riches et variés.
  • Allauch
  1. Visitez un moulin à vent traditionnel en Provence : Le moulin Louis Ricard  est le seul moulin du bassin marseillais à fonctionner. Par petits groupes, les meuniers vous conteront l'histoire des moulins. Renseignements auprès de la Maison du Tourisme au 04 91 10 49 20.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol"

Couvert

Aubagne

20 °C Couvert

Min: 19 °C | Max: 21 °C | Vent: 11 kmh 260°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique des Bouches-du-Rhône

Préparez vos vacances sur la route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Au coeur des paysages de Marcel Pagnol" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 12/06/2021