Les routes touristiques en France

Chalencon (Petite cité de caractère-07)

Chalencon : Petite cité Grand Renom !

Labellisé Village de caractère de l'Ardèche, Chalencon est située dans la région de Auvergne Rhône-Alpes  au coeur du Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèchenon loin de Vernoux-en-VivaraisBeauvène et Belsentes, il prend place à une trentaine de kilomètres de Privas et de Valence. Carrefour entre les routes du Velay et celles du Forez, Chalencon est un des villages les plus pittoresques du Parc des Monts d'Ardèche.

En plein cœur du massif des Boutières, le village est accroché au flanc de la montagne, perché sur un cône rocheux à 700m d'altitude, en contre-bas la vallée de l'Eyrieux et son hameau de "Chervil". Cette adorable petit village d'Ardèche, déploie ses maisons de granit sur les pentes de la montagne. Découvrez l'histoire du beau village médiéval de Chalencon, un village à l'architecture marquée par les guerres de religion. Au Moyen âge, Chalencon était le lieu de passage obligé pour aller de la vallée du Rhône au Cheylard puis la haute-Loire.

Le village vous séduira par le charme de ses ruelles et de son histoire et par la richesse de ses activités. Dans les ruelles on découvre de nombreuses traces du passé accompagnées de panneaux explicatifs qui permettent de mieux comprendre la participation à l’Histoire de ce village. Son site naturel vous offrira un splendide panorama sur le Vercors, les Alpes, le Gerbier de Jonc et le Mont Mézenc. En effet, il domine depuis son oppidum le plateau de Vernoux, les contreforts des alpes et du Vercors à l'Est et la vallée de l'Eyrieux à l'Ouest. Chalencon est un des plus beaux villages perchés de cette région.

Préparer votre visite touristique à Chalencon

A partir de Valence, prendre la 533, puis la D14 jusqu'au village de caractère. Si vous arrivez du Cheylard, suivre la D120. Le village domine par le nord la vallée de l'Eyrieux entre Le Cheylard et Saint-Sauveur-de-Montagut. Au nord de Chalencon s'étend le plateau de Vernoux-en-Vivarais. Chalencon depuis son oppidum, le village domine le plateau de Vernoux, alors que ses terrasses de pierres sèches et ses châtaigneraies centenaires dominent la profonde vallée de l’Eyrieux. Il bénéficie d’une vue remarquable sur le plateau vernousain, les Alpes et le Vercors à l’Est, les terrasses de l’Eyrieux, la chaîne des Cévennes et les principaux volcans ardéchois : Mont Mézenc et Mont Gerbier-de-Jonc à l’Ouest.

Chalencon village de caractere pont de chervil sur l eyrieux routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesL'étymologie du mot "Chalencon" serait préceltique : la racine Kal signifiant tas de pierres ou masse rocheuse et le suffixe "Anco" désignant la forme d’un monticule. Les Celtes entre le IXe et le IVe siècles avant J.C. installent des abris sur le promontoire. Le village de Chalencon, implanté là en raison de la présence d'eau, est rapidement devenu un lieu stratégique, propice à surveiller les voies de circulation, en 52 avant JC au temps de César, les Romains et les Gaulois construisent un premier fort et des voies de communication. L’histoire de l'ancien oppidum celtique commence au début du Moyen-Age, Chalençon gagne progressivement ses galons et devient sous Charlemagne un signe administratif important. 

Véritable carrefour routier pour les trajets entre Valence, Saint-Agrève, le Puy, et Privas, Chalencon devient un important site administratif (viguerie) aux alentours de 923. A sa tête un viguier rend la justice et collecte les impôts au nom de l’empereur. Chalencon est la troisième des douze baronnies du Vivarais, elle se fortifie une première fois vers le XIIe siècle. Chalencon devient une place forte avec plusieurs châteaux : le Castel vieil et le Castrum Calenconis. Le village fortifié se développe au XIIIe siècle, la Baronnie étant mentionnée au Xème siècle sous la souveraineté de Rodolphe, roi de Bourgogne et de Provence.

Le village de Chalencon, propice à surveiller les voies de circulation, devient un lieu de péage en 1251. La cité avec les premières fortifications, puis son château aux trois tours, et les secondes fortifications sera sous l’influence directe des comtes de Valentinois jusqu’au XIVème siècle où cette terre relèvera du Royaume de France. Puis, l'histoire de Chalencon est étroitement liée à celle de la famille de Poitiers. En 1404, Louis de Poitiers n'a pas d'héritier direct et n'apprécie guère ses héritiers indirects, les Saint-Vallier. Il vend donc ses comtés au roi de France. Mais les Saint-Vallier n'entendent pas se voir priver de ce futur héritage, et kidnappent Louis de Poitiers pour l'obliger à annuler ce traité. Louis accepte pour être libéré, mais se rétracte et demande au roi de ne jamais donner ses terres aux Saint-Vallier. Une promesse rompue en 1450 par Charles VII, qui donne Chalencon à la famille Poitiers-Saint-Vallier.

Diane de Poitiers, sa plus célèbre baronne, en hérite au XVIe siècle. Son père Jean combat avec François Ier à Marignan, puis le trahit en tentant de livrer le Milanais à Charles Quint, son ennemi juré. Jean de Poitiers est arrêté, condamné à mort, ses biens confisqués. Sa fille Diane alors âgée de 15 ans, obtient sa grâce. Plus tard, elle devient gouvernante du futur Henri II, Roi de France, et sa maîtresse en 1538. Diane de Poitiers, y instaura quatre foires annuelles, qui ont perduré jusqu'à la Seconde guerre mondiale. Diane de Poitiers avait une résidence dans la ville.

L'année 1559 marque le point de départ de la réforme protestante avec Jacques de Chambaud (Né en 1559 - Décédé le 28 novembre 1600 - Lors de la Campagne de Savoie, à l'âge de 41 ans), dont les ruines du château de Chambaud  se situent sur la commune. Jacques de Chambaud est un capitaine protestant, Chef des Huguenots en Vivarais, Ecuyer, Seigneur de Chambaud, de Gluiras en Vivarais,, de Vacherolles en Velay et de Valaury, Baron de Privas en 1599. Fortement touché par les guerres de religion entre le XVIe et le XVIIe siècle car haut bastion du protestantisme, Chalencon voit ses fortifications rasées sur ordre de Louis XIII à la même époque. La révolution permettra à la baronnie de maintenir son statut, mais il n’y aura plus de baron. 

Chalencon village de caractere porte de besse routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesAujourd'hui plus tranquille, Chalencon est un des villages incontournables à découvrir pour une plongée au cœur de l'Ardèche. Chalencon représente encore aujourd'hui l'un des plus beaux exemples de villages perchés dans la région, dévoilant un patrimoine architectural unique. Un voyage dans le temps au détour des ruelles, entre architecture, histoire et patrimoine naturel d'une cité dont le destin fut profondément marqué par les conflits religieux. Après avoir stationné votre véhicule, vous pouvez entrer dans le village de Chalençon par la ville basse. C’est là que se trouve l’entrée de la deuxième enceinte. Même si l’enceinte est aujourd’hui totalement absorbée par l’urbanisation, on peut encore voir de nombreux vestiges des lignes de mur le long des habitations. Une seconde enceinte a été bâtie au XVIe siècle.

Chalençon s’abrite encore derrière sa vieille porte de Besse, remaniée à plusieurs reprises dont les fondations remontent au XIIe siècle. Elle marque les limites entre la ville basse et la ville haute. La porte de Besse également appellée porte des Autrichiens, est attenante à l'enceinte fortifiée de la baronnie de Chalencon. Elle fut rebaptisée lors du passage des troupes autrichiennes en 1815, après la défaite de Waterloo. La porte de Besse  a subi de nombreuses modifications au cours des siècles. Mais on ne peut imaginer aujourd’hui que son rôle défensif. Fermée par une herse, il ne reste plus que les bases d’une échauguette (petite tour de guet) se distinguant à son angle supérieur droit. Au dessus on peut voir les restes de deux écussons qui représentaient les armoiries aux couleurs des familles de la famille de Poitiers et la famille de Chervil. On n’en distingue plus les détails car ils ont été martelés à la Révolution.

Vous trouverez un bureau de l'Office de tourisme, situé 50 Montée de l'église, afin de recolter un maximum d'information pour votre visite. Une Cathèdre en noyer, est visible à l’office de tourisme, elle a eu le rôle de siège de justice à la cour de justice de Chalencon. Louis XI avait institué un tribunal à Chalencon dès 1447. Il s’apparente à la chaise à dais, qui provenait elle-même de la cathedre romaine surmontée d’un dais sculpté. Le dossier, de style gothique flamboyant aurait été taillé postérieurement. La cathèdre est le seul vestige d’une époque glorieuse où Chalencon rayonnait sur tout le pays environnant.

En continuant votre promenade, vous arrivez dans une rue pas des plus attrayante,  la rue des morts, reconnue comme la plus ancienne de Chalencon, et pour cause, un aller simple vers le cimetière qui entourait l’église. A proximité, on arrive à une tour carrée dont la fonction n’a pas pu être clairement définie. Dénommée également Tour de Diane ou Tour de potence, la tour carrée occupe quasiment une position centrale dans le village. A la fin du XIXe ou au début du XXe siècle, le bâtiment a été surélevé pour en faire un pigeonnier, ce qui lui donne la forme actuelle d’une tour. Elle domine le village par sa position centrale. (visible pendant les visites guidées). La tour du Pendu, XIVe siècle reste assez mystérieuse. Les recherches archéologiques et historique n’ont pas permis de déterminer l’usage de ce bâtiment. Il revêt cependant un intérêt manifeste avec une pièce surmontée d’une coupole et ajourée d’un oculus.

En montant la ruelle pavée on atteint la place du Valla, cette place tirerait son nom du mot vallum. Dans l'antiquité, le vallum était une palissade ou un mur de défense destiné à arrêter les invasions barbares. Cela montre le rôle de forteresse qu'à jouer le site de Chalencon, véritable sentinelle qui veillait sur toute la région. Autrefois il y avait sur la place un ormeau dont le circonférence atteignait 9 m. Planté en 1593 lors de la conversion d'Henry IV au catholicisme, il a été abattu en 1963 pour des raisons de sécurité.

À l’extrémité ouest de la place, une table d’orientation surplombe l’ancien quartier des tanneries, avec une vue plongeante jusqu’au fond de la vallée de l’Eyrieux, 400 mètres en contre-bas. La table d’orientation explique le paysage ainsi que son rôle et celui de Chalencon dans l’Histoire. C’est sur cette place qu’avaient lieu les grandes foires et c’est également sur cette place qu’avait été planté un ormeau, en 1593, lors de la conversion d’Henri IV. Comme dans de nombreuses communes il a été abattu pour des raisons de sécurité.

Admirez l'église Saint-Pierred'origine romane, fondée au XIIe siècle. Depuis sa fondation par les moines de l'abbaye de Saint-Chaffre (Haute -Loire), l'église a connu de nombreux remaniements, notamment aux XIVe siècle et XIXe siècles. Cette dernière concernaient la façade et le campanule. L’aspect actuel de cet édifice ne laisse guère deviner son origine très ancienne. Du bâtiment initial, érigé par les moines de Saint-Chaffre, ne subsistent en effet que les fondations. Destructions et reconstructions se sont succédé au long des siècles et sa physionomie actuelle date de l’agrandissement de 1826, qui l’a doté d’une abside à trois grandes verrières et d’une nouvelle façade occidentale, édifiée après l’allongement de la nef. Cette façade est surmontée d’un clocher-mur à trois cloches de tailles différentes. La plus petite est la plus ancienne, elle date de 1700 et provient de l'église de Saint-Maurice de Chalencon, puis vient la plus grosse de 1910, et enfin la moyenne du début du siècle.

La nef unique est flanquée de quatre chapelles, deux au nord et deux au sud, faiblement éclairées par des vitraux figuratifs modernes, dessinés par des artistes grenoblois. Dans les caveaux de cette église ont été inhumés plusieurs personnages locaux illustres, parmi lesquels figurerait le capitaine protestant Jacques de Chambaud, mort en 1600. Cette cohabitation, qui peut surprendre, n’a pas duré longtemps, car, dès 1617, il fut interdit d’inhumer des protestants dans les églises. A l’intérieur de l’église Saint Pierre se trouve également l’orgue qui tient toute la largeur de l’édifice au dessus de l’entrée. Composée de 18 jeux et près de 400 tuyaux, elle est installée depuis 1974, date à laquelle a commencé l’été musical de Chalencon. 

Chalencon village de caractere eglise saint pierre aux liens routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesOn peut noter, face à l’église Saint Pierre, la présence de fenêtres à meneaux ainsi qu’une tête sculptée sur la façade de la maison voisine. A découvrir un vaste batiment, c'est l'ancien couvent des sœurs de NazarethSuivre la rue du Temple, un peu plus loin vous allez découvrir les mesures à grains du XVe siècle qui servaient à payer les redevances en seigle ou en avoine de la baronnie. Elles sont célèbres pour leur bonne conservation. Elles sont constituées de deux énormes morceaux de granite, taillés de manière à faire apparaitre trois auges de dimensions différentes, plus larges que profondes et percées à la base. Ces ouvertures étaient obturées pendant qu’on remplissait les boisseaux, puis libérées pour permettre au grain de s’écouler au moment de l’achat. Le temps ne semble pas avoir eu d’emprise sur les mesures à grains de Chalencon.

Les mesures à grains de Chalencon étaient les suivantes: Le Sestier : environ 83 litres - L'Emine : environ 41 litres - La Quarte : environ 20 litres. Les ouvertures étaient fermées pendant le remplissage des boisseaux, puis ouvertes pour permettre aux grains de se vider. Elles servaient également à payer les redevances en avoine et en seigle de la baronnie.

Vous voici à présent du Temple Protestants construit à en 1822, il s'élève sur les fondations du temple de 1580 détruit en 1683, deux ans avant la révocation de l’Édit de Nantes, par le duc de Noailles, gouverneur du Languedoc. Jusqu’en 1787 les protestants ont ainsi été privés de lieu de culte et ont dû, pour leurs célébrations, se cacher en pleine nature, au « Désert », selon une expression empruntée à la Bible. Il a été reconstruit en 1822 et fut inauguré le 19 octobre 1823. Aujourd’hui : le temple a été complètement rénové. De nos jours le bâtiment a deux étages : la salle de culte en haut et une grande salle en rez-de-chaussée où se déroulent des expositions en particulier le marché de créateurs en deux périodes successives au cours de l’été. A l’intérieur se trouve un précieux témoin d'une époque troublée : une "chaire du désert" démontable autrefois utilisée par les pasteurs durant la période où les protestants devaient se cacher pour pratiquer leur culte clandestins

Durant cette période, les Protestants, qui n'avaient plus d'existence légale, avaient l'habitude de célébrer leurs offices clandestins à la campagne, dans des endroits déserts, au risque d'être surpris par les Dragons du Roi. Ils construisaient des chaires qu'ils installaient pendant les offices. Cette "chaire du désert" rappelle cette page douloureuse de l'histoire des Protestants de France. C’est une pièce d’ébénisterie rare et très bien conservée, dont il ne resterait que trois exemplaires en France.

En partant de la place de l’église, par un sentier caillouteux, vous pouvez vous rendre sur le site de l’oppidum gallo-romain qui domine Chalencon. De cet emplacement vous avez une très belle vue, d’un côté, sur toute la région environnante jusqu’au Vercors et de l’autre sur les crêtes et la vallée de Vernoux-en-Vivarais. Même si l’oppidum gallo-romain n’est pas spectaculaire par ses vestiges il propose une belle balade sur les murs de l’enceinte. 

En contre-bas, dans la vallée de l’Eyrieux, vous trouverez le hameau de ChervilLe hameau de Chervil est situé au bord de l’ancienne voie de chemin de fer devenue la Dolce Via, où l’on peut se promener à pied, VTT, VTC ou même à cheval. L’ancienne gare est encore un beau bâtiment, bien entretenu, dont le quai accueille diverses animations au cours de l’été. Du hameau de Chervil, en regardant le village de Chalencon niché au creux du col, on voit l’emplacement où se trouvait une ancienne carrière. C’est de cette carrière qu’était extraite la roche dont les éléments étaient utilisés à la construction des routes.

De plus, d'innombrables chemins balisés partant du village de Chalencon offrent aux promeneurs de belles balades à travers les terrasses de pierres sèches et les châtaigneraies centenaires, les sources et les rivières qui demeurent intacts de beautés et de couleurs ainsi que des points de vue exceptionnels sur la chaîne des Alpes, le Mont Gerbier de Joncs et le Mont Mézenc.

Carnet pratique de Chalencon

Les incontournables de Chalencon

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Au fil de l'eau : l’Ardèche

Visites

  • Visites guidées de la cité, mardi matin en juillet –août (ou sur demande)
  • Visite guidée gratuite chaque mardi à 10 h rendez-vous place du Valla (durée 2 h), jusqu'au 16 août. Inscription sur accueil@ardeche-buissonniere.fr, mmercoeur@ardeche-buissonniere.fr, 04 75 20 81 81, 06 86 89 48 60.

Activités

  • Expositions d’artisans d’art dans la salle “Jean-Frédéric Arsac, fin juillet à mi-août
  • Plusieurs sentiers de randonnée permettent d'admirer la vue imprenable sur les environs et sur le patrimoine architectural de la cité.

Festivités

  • La fête du village se tient chaque année au début du mois d'août avec au programme, un trail, un vide-greniers, un repas convivial ou encore un bal.
  • L'Été musical, musique classique, en Juillet et Août
  • Fête du livre dans le village ancien, fin Juillet
  • Fête annuelle de “la soupe au lard”, deuxième dimanche d’Août
  • Castagnade de Chalencon, animations autour de la châtaigne, dernier dimanche d’octobre
  • En octobre, place à la fête de la châtaigne et à ses nombreuses animations musicales ou gastronomiques.

Plus d'information

Marchés à visiter près de Chalencon

  • Vernoux-en-Vivarais : marché Jeudi (6km)
  • Lamastre : marché Mardi (12km)
  • Le Cheylard : marché Mercredi (12km)
  • Privas : marché Mercredi & Samedi (16km)
  • La Voulte-sur-Rhone : marché Vendredi (19km)
  • Saint-Agreve : marché Lundi (20km)
  • Saint-Peray : marché Mercredi (22km)
  • Saint-Felicien : marché Vendredi (24km)
  • Portes-les-Valence : marché Jeudi (24km)
  • Loriol-sur-Drome : marché Vendredi (24km)

Sites touristiques proche de Chalencon

  • Parc Jouvet : Jardins remarquable (26km)
  • Cathédrale Saint-Apollinaire (Valence) : Monuments Religieux (26km)
  • Valence : Villes d'art et histoire (26km)
  • Cascade du Ray-Pic : Sites d'un grand beauté naturel (27km)
  • Mont Gerbier de Jonc : Sites d'un grand beauté naturel (28km)
  • Parcs naturel régional des Monts d'Ardeche (29km)
  • Vals-les-Bains : Plus beaux détours de France (29km)
  • Abbatiale Sainte-Marie (Cruas) : Monuments Religieux (29km)
  • Mirmande : Plus beaux villages de France (29km)
  • Jardin japonais : Jardins remarquable (32km)
  • Montelier : Villes fleurie 4* (36km)
  • Vogue : Plus beaux villages de France (38km)
  • Crest : Plus beaux détours de France (39km)
  • Balazuc : Plus beaux villages de France (44km)
  • Prieuré de Saint Julien (Saint-Julien-Chapteuil) : Monuments Religieux (45km)
  • Viviers : Secteurs sauvegardé (45km)
  • Gorges du Gardon : Grand Sites de France (46km)
  • Tanargue : Sites d'un grand beauté naturel (48km)
  • Abbaye d'Aiguebelle (Montjoyer) : Monuments Religieux (50km)

Consulter nos pages :

  • A voir dans Chalencon
  • A faire dans Chalencon
  • Parcours touristique de Chalencon
  • Histoire de Chalencon

Pour vous rendre à Chalencon

Légère pluie

Vernoux-d'Ardèche

5 °C Légère pluie

Min: 4 °C | Max: 5 °C | Vent: 11 kmh 351°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur dans Chalencon

Hébergement :

Chambres d'hôtes Porte de Besse 

Au cœur du village médiéval de Chalencon, à la porte de l'ancienne enceinte fortifiée, les Chambres d'hôtes "Porte de Besse" vous accueillent dans une maison du XIIe siècle, restaurée avec soin, au caractère préservé mais au confort moderne. 

La Table d'hôtes est proposée le soir, uniquement sur réservation. Le petit-déjeuner et le repas sont servis dans notre salle à manger médiévale entièrement restaurée. Loin du bruit des grandes agglomérations, cette région s’adresse à tous les amoureux de sérénité et d’authenticité. 

Plus d'information : Chambres d'hôtes - Porte de Besse - 189 rue Royale - 07240 Chalencon - ph.cholat@free.fr - 04 75 58 15 18 - Site internet

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de l'Ardèche

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Chalencon avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 15/07/2023