Les routes touristiques en France

Moras-en-Valloire (Site remarquable du gout) (26)

Moras-en-Valloire : un village de galets !

Moras-en-Valloire est située dans le nord du département de Drome en région de Auvergne Rhône-Alpes à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Etienne, non loin de Beaurepaire dans l'Isère et de Le Grand-Serre.

Petit village médiéval au coeur de la Drôme des collines, Moras-en-Valloire prend place, dans la vallée de la Valloire. Labellisée Site remarquable du Goût, la commune a connu une occupation humaine dès l'époque du Néolithique. Installée sur une ancienne motte féodale, elle a fêté son millénaire dans le courant de l'année 2009. Longtemps cité agricole, Moras-en-Valloire s'est en effet illustrée dans les cultures nouvelles comme la pomme de terre au XVIIIe siècle, elle reste reconnue pour sa célèbre poire de la Valloire au goût unique et exceptionnel.

Sur la route de vos vacances, si vous passez dans la Drôme des collines, faites un petit tour pour admirer ce village à flan de colline, qui vous ravira par son calme et son charme. Vous ne serez pas déçus: les rues du village méritent le détour… En plus de ses champs de poiriers, la cité de Moras-en-Valloire présente également un intéressant patrimoine architectural et historique à découvrir le temps d'un séjour dans la région.

Préparer votre visite touristique à Moras-en-Valloire

Pour vous rendre à Moras-en-Valloire depuis l'autoroute A7 prendre la sortie Chanas, puis suivre la D519 et D53 en direction de Moras. Vous traverserez alors la campagne et sa mosaïque de cultures, autrefois dominée par la vigne, et désormais couverte de vergers de poiriers. Grâce à la qualité de sa production, Moras-en-Valloire a obtenu en 2011 le label « Site Remarquable du Goût ». Vous pourrez déguster la poire de la Valloire en vous rendant dans les points de vente disponibles à proximité. Du haut de sa colline, Moras-en-Valloire domine la plaine de Bièvre Valloire.

Moras en valloire maison du gouverneur routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesMoras signifie « butte » selon une hypothèse ou « marais » selon une autre. Quand à l’appellation « Valloire » ; Vallis Aurea en latin, la vallée d’or, elle vient de l’époque gallo-romaine pour désigner la vallée aux terres fertiles. L’histoire de Moras commence en haut de sa colline de 372 m d’altitude, qui domine la Valloire et veille sur les vergers de poiriers.

L’histoire de Moras-en-Valloire commence sur la colline, les fouilles archéologiques ont révélé des traces du Néolithique et de l’Age du bronze dont des poteries à pictogrammes. La plus ancienne forme de caractères connue en Europe occidentale aurait été retrouvée au village. La découverte avait été de taille, et la portée historique non moins importante. Le nom de Moras apparaît en 1009, lors de la donation d’une partie du territoire aux Guigues, Comtes d’Albon, Dauphins et seigneurs de Moras. Sur la colline, un château fort s’élevait. Simple motte surmontée d’une tour vers l’an mil, il était à la fin du Moyen Age une importante place forte. Dans son enceinte, s’installa le premier bourg.

Vers 1250, le bourg actuel de Moras-en-Valloire fut établi sur l’une des principales voies de communication du Dauphiné, de Grenoble jusqu’au Rhône, ce qui explique sa structure allongée de "village-rue". Cette implantation favorisa la prospérité du bourg, habité de riches notables qui construisirent des demeures de caractère donnant sur la "Grande Rue". Jusque dans la seconde moitié du XIXe siècle, Moras était à la tête d’un mandement regroupant plusieurs villages : Manthes, Lens, Epinouze et Saint Sorlin. En 1637, le château fut démantelé par la politique absolutiste de Richelieu et de Louis XIII. Cette place fut créée au XIXe siècle, entraînant la destruction de la maison forte dite de Montmartin. Sa tour ronde donnait sur la rue principale.

Ensemble médiéval à l'architecture vernaculaire, le village de Moras-en-Valloire dévoile de très belles demeures aux murs nés de pisé, des galets roulés, disposés en arêtes de poissons. Disposés en lignes, souvent en diagonales alternées dites « arêtes de poisson », les galets roulés proviennent de la Vallée de l’Isère. Vallée creusée à l’époque glaciaire, il y a plusieurs millions d’années, la Valloire regorge de galets déposés par la fonte des glaciers. La construction s’est faite en liant ces galets de rivière à l’aide de pisé : terre crue argileuse, combiné avec la  molasse : grès tendre à ciment argilo-calcaire, alluvions glaciaires de la Valloire. Sur certains murs, briques ou tuiles de terres cuite alternent avec les galets, formant des motifs très décoratifs. Cette architecture, onéreuse, typique du bas Dauphiné, était un marqueur social. Souvent, seule la façade sur rue était en galet.

Des plaques signalétiques ont été disposés dans le village de Moras-en-Valloire pour crée un parcours touristique. Vous trouverez plusieurs parkings pour stationner votre véhicule. En vous baladant dans le centre ancien, vous pourrez notamment admirer un arbre de la Liberté planté en 1848, ou encore la belle église avec son clocher du XIe siècle. Le bourg médiéval de Moras conserve de beaux restes patrimoniaux notamment une partie des remparts et deux des quatres portes du villages. Découvrez également ses maisons fortes, son église romane et la Madone construite à l'emplacement du Donjon.

Commencez votre balade par l'école face à la mairie. Construit sous la IIIe République (1880-1914), son architecture est emblématique des bâtiments républicains du nouveau régime. Sa massivité et sa tripartition lui confèrent force et équilibre. La République d’alors s’affirme aussi par la présence de ses initiales sur le fronton et par sa position symbolique, au cœur du village face à la mairie. De la fin du XVIe siècle, la Maison Quarrée accueille aujourd'hui la mairie de Moras-en-Valloire, ses façades et l’escalier au fond de cour, sont inscrits à l’inventaire des monuments historiques. La façade sur rue présente des décors animaliers. Elle appartenait à Pierre Davity, qui fut au début du XVIIe siècle un géographe reconnu et un militaire au service d’Henri IV. Le rez-de-chaussée servait aux réunions des Consuls de Moras. Confisquée à la Révolution, elle devint école et gendarmerie à cheval jusqu’au début du XXe siècle. Elle abrite désormais la salle des mariages, ornée d’une cheminée monumentale du XVIe siècle.

Moras en valloire porte l inferieure routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesA proximité, l’architecture de la maison, côté cour, est inspirée de la Renaissance italienne. Le principal élément est l’escalier, avec rampe à balustres, abrité derrière une loggia. Sur la gauche, au rezde-chaussée, une galerie voûtée en molasse complète l’ensemble. Les anciennes écuries de la gendarmerie sont devenues bureaux de la mairie. L’ancien cachot est toujours visible sous l’escalier

De l'autre côté de la rue, se trouve la Maison natale de Maurice Savin (1894-1973). Membre de l’école française, Maurice Savin fut peintre, graveur, sculpteur, céramiste, tapissier et signa quelques 2500 œuvres. Sa peinture, caractérisée par une certaine abondance et des couleurs chaudes, inspire générosité et saveur des choses. On peut admirer ses œuvres dans de nombreux musées et bâtiments publics : Paris, Londres, Alger, Tunis, et dans notre région : Valence, Montélimar, Romans, Grenoble, Saint-Etienne et Moras.

Continuez en direction de la Maison du GouverneurCette maison, datée de 1592, fut propriété d’Alphonso d’Ornano, lieutenant-général du Dauphiné aux côtés du duc de Lesdiguières, à l’époque d’Henri IV. Durant les guerres de religions, d’Ornano était en charge de Moras et signa probablement ici un traité en 1596, visant à réconcilier catholiques et protestants. La partie la plus ancienne du XVIe siècle, adossée aux remparts et ornée de fenêtres à meneaux, a des allures de maison forte. L’autre du XVIIIe siècle est plus résidentiel.

Ne manquez pas non plus d'admirer les vestiges des remparts avec notamment deux portes du XVe siècle. Se rattachant à l’enceinte du château, ces remparts destinés à la protection du bourg, datent probablement du XIIIe siècle. Portes et remparts étaient gardés et entretenus par les habitants selon la charte de franchise obtenue du Dauphin Guigues VIII en 1330. De chaque coté de la route, au bout des remparts, on aperçoit l’arrachement de la porte Salmone. Elle marquait l’entrée Est du bourg et fut démolie vers 1810. Les molasses à bossage, sur l’angle du rempart extérieur, sont des éléments architecturaux typiques du XIIIe siècle.

Admirez l’Arbre de la Liberté, planté en 1848 après la révolution de février, ce marronnier d’Inde mesure 21 mètres de haut et son tronc atteint 3,70 mètres de circonférence. Peu de marronniers furent choisis comme arbre de la liberté et subsistent encore. Selon la légende, il aurait été arrosé par du vin des coteaux de Moras … d’où sans nul doute son port majestueux et sa résistance aux tempêtes. Tout près, la vieille fontaine demeure un pittoresque témoignage du passé.

Au pied des remparts admirez les Terreaux, rue des Terreaux. Le nom des rues ont leur importance dans l'histoire des villages et les villes :  « Terreaux » pluriel de « terrail » désigne une levée de terre ici formée par la création des fossés. Au XVe siècle, les fossés devinrent des jardins, dont la tradition perdure derrière les murs de galets. Cet espace tout en longueur accueillait jusqu’à quatre foires dont certaines datent du Moyen Age. Bordé de platanes, le lieu était nommé "promenade des Terreaux" au XIXe siècle. Au pied des Terreaux, des vignes étaient autrefois cultivées. Après 1860, l’arrivée du train et la contamination par le phylloxéra, ont provoqué leur remplacement progressif par des vergers de poiriers. Grâce au savoir-faire de plusieurs générations d’arboriculteurs, ils sont devenus la culture emblématique de Moras.

Suivre la rue des Terreaux jusqu'à la Porte Muzel et lavoir. Elle est aussi appelée Porte Médiane car elle donne accès au centre du village. La porte Muzel est étroite et ne pouvait être que piétonnière. On peut remarquer au sol une calade en galets. Elle est surmontée d’une tour carrée qui abritait probablement une salle de garde. La source est ancienne mais le lavoir ne fut construit qu’après 1914. La Porte Meyne est située au plus bas du bourg, sa largeur devait permettre le passage des charrettes. Elle est surmontée d’une tour carrée percée de trois archères orientées vers d’éventuelles menaces. On retrouve ici galets, briques et molasses à bossages. Pour des raisons défensives, la porte est construite sur l’extérieur du rempart. Les trous barriers, servant à sa fermeture, sont toujours visibles. Côté Est, l’épaisseur du rempart atteint 1,50 m. Elle a été restaurée en l’an 2000.

Moras en valloire maison forte routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesTraversez la place du 19 mars 1962à l’endroit où se croisent la "Grande Rue" et la ruelle qui monte à l’église, se trouvait la Porte Inférieure. Son nom indique qu’elle ouvrait sur le faubourg inférieur. En raison de son orientation, elle était aussi appelée Porte de Saint-Vallier. Quatrième porte, marquant l’entrée Ouest du bourg, elle aurait disparu vers 1860 lors de l’élargissement de la rue. Prendre sur la droite la rue de l'église.

L'église Notre-Dame de l’Assomption fut placée dès sa construction au XIème siècle sous le vocable de la Vierge tout comme la paroisse et le village. Le clocher bas et carré est typique du 1er art roman dauphinois. La première mention de cette église remonte à une donation du Dauphin Guigues III à Cluny en 1079. Suite à cette donation l’église dépendait du prieuré de Manthes. Elle fut maintes fois remaniée, notamment après l’incendie de 1476 et le canonnage par les protestants en 1567 lors des guerres de religionTout au long de XVIIèmes et XVIIIèmes siècles l’église n’a cessé d’être réparée ou transformée. De ses origines romanes, elle conserve son portail, son chevet et son clocher dont le toit à quatre pans est caractéristique de l’art roman dauphinois. La cloche extérieure réglait les heures d’arrosage des prairies de la Valloire selon l’ordonnance de 1715.

Au sommet de la colline, à la place du donjon de l’ancien château, on aperçoit une statue de la Vierge de l’AssomptionCette statue est une Vierge couronnée communément appelée Madone. La Valloire par ses nombreux cours d’eaux fut longtemps humide et insalubre, d’où de fréquentes épidémies qui s’y développaient touchant les hommes et le bétail. La dernière grande épidémie eut lieu vers le milieu du XIXèmes siècle. A cette occasion les Morassiens implorèrent leur patronne et firent le vœu d’ériger une statue si le fléau les épargnait. En 1854 ils s’acquittèrent de leur promesse et érigèrent la statue au sommet de la colline, d’où elle veille sur la Valloire. Pour la fête patronale du 15 août une procession est organisée du parvis de l’église au pied de la madone où une messe est célébrée, suivie d’une bénédiction de la Valloire.

La colline offre aujourd’hui l’occasion d’agréables ballades tout en admirant la Valloire à l’aide de la table d’orientation installée aux pieds de la Madone.

Carnet pratique de Moras-en-Valloire

Les incontournables de Moras-en-Valloire

  • Les visites des villes et villages. 
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Panoramas
  • Gastronomie : n'oubliez pas votre panier gourmand avec quelques picodons (fromages de chèvre), des abricots, pêches, et des nougats de Montélimar.

Visites à Moras-en-Valloire

Activités à Moras-en-Valloire

Festivités à Moras-en-Valloire

  • Fête du muguet : le premier mai (Route de Hauterives).
  • Fête : le 19 août ou le dimanche suivant.
  • Fête de la poire : la prochaine édition est prévue pour le ).
  • Le café mille-feuille organise une animation chaque deuxième samedi du mois à la bibliothèque communale.

Plus d'information

  • Mairie de Moras-en-Valloire - 68 Rue Maurice Savin - 26210 Moras-en-Valloire - Tél. : 04 75 31 94 71 - Site internet
  • Patrimoine Aurahlpin : site internet
  • Val de Drôme : site web
  • Vallée de la Drôme tourisme : site web
  • Office du tourisme Mirmande : site web
  • Office de tourisme Drôme sud provence - 2 bis avenue Jean Perrin26700 PierrelatteTél. +33 (0)4 75 04 07 98 - Drôme sud provence : site web
  • Drôme des collines tourisme : site internet
  • Drôme touristique - 04 75 63 10 88 - otvaldedrome@gmail.com : site web
  • Drôme provençale : site web
  • Auvergne Rhône Alpes tourisme : site web

Marchés à visiter proche de Moras-en-Valloire

  • Hauterives : marché Mardi (5km)
  • Beaurepaire : marché Mercredi (7km)
  • Anneyron : marché Mardi (9km)
  • Saint-Rambert-d'Albon : marché Vendredi (14km)
  • Roussillon : marché Mercredi & Dimanche (17km)
  • Serrieres : marché Vendredi (18km)
  • Saint-Donat-sur-l'Herbasse : marché Lundi (19km)
  • Saint-Vallier : marché Jeudi (19km)
  • Maclas : marché Jeudi (25km)
  • Annonay : marché Mercredi & Samedi (26km)

Sites touristiques près de Moras-en-Valloire

  • Saint-Antoine-l'Abbaye : Plus beaux villages de France (22km)
  • Vienne : Villes d'art et histoire (27km)
  • Jardin japonais : Jardins remarquable (30km)
  • Oeillon Crest : Sites d'un grand beauté naturel (32km)
  • Perdrix Crest : Sites d'un grand beauté naturel (34km)
  • Chaponnay : Villes fleurie 4* (38km)
  • Montelier : Villes fleurie 4* (39km)
  • Grottes de Choranche : Sites d'un grand beauté naturel (40km)
  • Saint-Gervais : Villes fleurie 4* (40km)
  • Valence : Villes d'art et histoire (40km)
  • Parc Jouvet : Jardins remarquable (40km)
  • Cathédrale Saint-Apollinaire (Valence) : Monuments Religieux (41km)
  • Gorges de la Bourne : Sites d'un grand beauté naturel (43km)
  • Parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine : Zoo ou parc animalier (43km)
  • Cascade du Moulin-Marquis : Sites d'un grand beauté naturel (43km)
  • Parcs naturel régional du Vercors (53km)
  • Saint-Symphorien-sur-Coise : Plus beaux détours de France (56km)
  • Morestel : Villes fleurie 4* (57km)
  • Walibi Rhone Alpes : Parcs d'Attraction (58km)

Consulter nos pages :

  • A voir dans Moras-en-Valloire
  • A faire dans Moras-en-Valloire
  • Parcours touristique dans Moras-en-Valloire
  • Histoire de Moras-en-Valloire

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous rendre à Moras-en-Valloire

Ciel dégagé

Saint-Sorlin-en-Valloire

16 °C Ciel dégagé

Min: 16 °C | Max: 18 °C | Vent: 8 kmh 346°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur dans Moras-en-Valloire

Hébergement :

Restauration :

Restaurant "L'Escale des Collines"

Restaurant traditionnel, pour vous régaler de produits locaux, sous les ombrages de la terrasse fleurie en été.

Ils vous proposent une cuisine locale, saine et variée en privilégiant les circuits courts. Nous sommes fiers de vous accueillir dans notre beau village médiéval.

Plus d'information : Restaurant "L'Escale des Collines" - Tél : 04.75.31.25.90 -  06.79.44.34.32 - lescaledescollines@wanadoo.fr - 26210 Moras-en-Valloire - Site internet

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Drôme

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Moras-en-Valloire avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 21/10/2023