Les routes touristiques en France

Pont-de-Barret (Village perché-26)

Pont-de-Barret : veillé par ses trois montagnes, Sainte-Euphémie, Eson et Briesse !

Charmant village perché, Pont-de-Barret est située dans le département de la Drôme en région Auvergne-Rhône-Alpes,  à égale distance de DieulefitMontélimar et Crest. Pont-de-Barret est situé de part et d'autre du Roubion. Il doit son nom au pont classé Monument Historique qui relie la rive droite ; très anciennes maisons desservies par de petites calades tortueuses et la rive gauche ; vieux village dominé par l'église romane Notre-Dame la Brune, elle aussi classée Monument Historique. Il doit son nom également aux barres rocheuses et falaises qui le surplombent et offrent des voies d'escalade magnifiques aux amateurs de grimpe.  Pont-de-Barret, sur la "route de la soie" entre les filatures cévenoles et les fabriques lyonnaises vivait du moulinage.

Le riche et vert paysage de Pont-de-Barret alterne entre au nord les superbes forêts de Sauzet et Marsanne, au sud des rochers en forme de ruban et des collines verdoyantes... L’agriculture a connu une grande mutation après la deuxième guerre mondiale, à ce jour le lavandin et les chênes truffiers ont remplacé la vigne. La vigne tenait une place importante dans les coteaux ou terres de faible valeur agronomique. Cette campagne est magnifique en toute saison, mais surtout au printemps et en été. L’autre moitié du territoire comprend des collines, boisées jusqu’à leur crête et ceinturées par des rochers de granit ou de calcaire.

Préparer votre visite touristique à Pont-de-Barret

Le petit village perché de Pont-de-Barret se situe à une trentaine de minutes à l’est de Montélimar et se trouve à égale distance de Montélimar, Dieulefit et Crest. Depuis Montélimar pour vous rendre à Pont-de-Barret prendre la D128 (23 km), à partir de Crest suivre la D128 et la D528 (18 km). Dans cette région de la Drôme Provençale, entre Dauphiné et Provence, les paysages changent : c’est vallonné ! Rochers, forêts, falaises et sommets rappellent les paysages de moyenne montagne propices à de belles sorties en pleine nature pour se ressourcer.

Pont de barret vieux village routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesAutrefois, à l'époque gallo-romaine, la cité de Pont-de-Barret s'appelait Savenna qui veut dire « riche plaine ». En effet, Savenna se situait dans la plaine à la confluence du Roubion et de la Rimandoule. Aujourd’hui il reste quelques vestiges de canaux qui étaient alimentés par la Rimandoule.Puis ce sont les invasions des Vandales (397), des Alains (412), des Burgondes (463) et des Sarrazins (725, 733). C'est apparemment au cours de cette époque que furent détruits tous les édifices :  romains ou celtiques, païens ou chrétiens », qui demeuraient sur le territoire. 

Victimes des invasions, les habitants et les moines se déplace sur les hauteurs de Saint-Rambert en rive droite du Roubion, sur les barres rocheuses, d’où la construction d’un pont pour rejoindre les barres rocheuses qui serait à l’origine de Pont-de-Barret A partir de la fin du IXe siècle, le village se développe à l'emplacement actuel. Savenna renaîtra grâce aux bénédictins : édification d'un prieuré au IXe siècle et d'une église, Notre-Dame de la Brune du XIe siècle. Au Moyen Âge, Pont-de-Barret posséda trois églises, mais deux d'entre elles ayant disparu pendant les guerres de religion, il ne resta que Notre-Dame de la Brune. 

Pont-de-Barret est aujourd’hui une commune du canton de Dieulefit , arrosée par le Roubion et la Rimandoule et située à l’est de la plaine de la  Valdaine. Surplombant le Roubion et la vallée de la Valdaine, le village perché de Pont-de-Barret, blotti à 240m d’altitude, s'étend au creux de trois montagnes : Sainte-Euphémie à l'ouest (607m d’altitude), d'Ésson et la montagne de Briesse à l'est.  La rivière, le Roubion, coule tout au long du village et le sépare en deux, avec notamment sur la rive droite : le vieux village puis continue son cours vers le Rhône qu’il atteint à Montélimar. 

Pour accéder à ce petit paradis et si vous souhaitez visiter Pont-de-Barret, garez-vous sur le parking en face des anciennes usines textile, juste avant le pont. Une petite balade de 45 min permet de découvrir le village et de monter jusqu'à Notre-Dame la Brune, d'où l'on découvre un panorama magnifique vers l'Ouest et le Sud. Traversez le pont à pied et entrer dans le camping municipal. L’accès à la rivière se fait quelques mètres plus loin, les bords de la rivière apportent une touche supplémentaire à la beauté de Pont-de-Barret.

Le camping municipal de Pont-de-Barret, aménagé dans l'ancien parc du château à l'ombre d'arbres magnifiques, se déploie le long du Roubion dans la partie Nord du village. C'est un site naturel magnifique où il fait bon pique-niquer et la baignade dans les "jacuzzis" naturels y est très agréable.

Le Roubion a creusé sur son passage dans le calcaire au Nord Est de l’agglomération avant d’irriguer la plaine de la Valdaine. Pont-de-Barret présentait toutes les caractéristiques pour que des moulinages y soient installés : la présence d’un cours d’eau, le Roubion ; la situation géographique rurale à proximité à la fois du midi séricole et de la région lyonnaise. Grace à la force motrice du Roubion, sur chaque rive a été construit des moulinages pour travailler la soie.

Pont de barret vieux pont routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesCes facteurs principaux ont permis l’implantation de deux usines de part et d’autre de la rivière. L'activité industrielle autour du Roubion se développa dès 1802 avec deux grandes fabriques, l'une de moulinage à soie et la seconde une scierie à bois. L’industrie de la soie connaît son apogée au XIXe siècle dans le sud est de la France où le climat est adapté au développement de la sériculture. Les départements de l’Ardèche, de la Loire et de la Drôme comptent à cette époque un grand nombre de magnaneries, filatures et moulinages. 

Si leurs origines sont plus anciennes, elles ont servi de moulinages, sous l’appellation de "Moulinages de la Drôme" entre 1920 et 1977-1979. Ces deux usines abritaient, au début de l’activité, des moulins, dont 3000 fuseaux installés rive droite et 5000 rive gauche ainsi que le matériel annexe tels que dévidoirs ou doublage. Les employés, une soixantaine, étaient essentiellement des jeunes femmes. Les hommes moins nombreux, travaillaient principalement à l’entretien des machines et à la manutention. 

Aujourd’hui les usines ont été reconverties. La petite usine en rive droite a été reconvertie en habitations alors que la plus grande en rive gauche est la propriété de la CCDB utilisée par des artisans d’arts et des associations culturelle. Un lieu d’exposition connu comme ‘Le Quai’ en référence à l’ancien Quai de déchargement permet régulièrement l’ouverture au public, sans oublier l'Association Drômoise d’Agroforesterie

Vers 1850, l'eau de source locale " La Souveraine ", reconnue pour ses propriétés thérapeutiques, fut commercialisée dans un établissement d'eau minérale installé le long du Roubion. Elle fut aussi expédiée jusqu'à la gare de Montélimar, pour approvisionner toute la France. En 1900 on aménagea un barrage et un canal pour faire fonctionner cette scierie mécanique, en captant les eaux de la rivière (document). En 1911, une demande est faite pour ouvrir et exploiter une carrière. 

Le village de Pont-de-Barret comporte un habitat aggloméré et organisé en terrasse, selon les courbes de niveau du promontoire, qui a favorisé sa protection. Ses rues sinueuses, de nombreuses ruelles voutées, sols en calade de pierres, soustets et arcades voûtées, des escaliers, des maisons à fenêtres géminées ou à meneaux et portes à arc en accolade confèrent encore à ce village un aspect moyenâgeux et provençal. Déambulez dans le village et découvrez ses petits passages secrets.

Dirigez-vous vers l'église Notre-Dame-la-Bruneancien prieuré de l'abbaye de Saint-Chaffre. Sur la rive gauche du Roubion, la présence religieuse fut prépondérante dès le IXe siècle, avec une première église Saint-Etienne-de-Savenna donnée à l'abbaye bénédictine de Saint-Chaffre-du-Monastier du diocèse du Puy par le comte Odilon, avec ses dîmes et dépendances. Au XIIe siècle on fonda une seconde église, avec son prieuré, dédiée aux trois saints : Chaffre, Expère et Eude. Il en subsiste l'église paroissiale Notre-Dame-La-Brune, perchée au sommet de la colline et autour de laquelle se développa le bourg ecclésial. Celui-ci fut protégé aux XIVe et XVe siècles par une enceinte " barri ", dont on aperçoit encore une tour fortifiée de mâchicoulis et des portes.

L'église romane Notre-Dame-la-Brune daterait du XIe siècle, elle à survécu à la ruine de son prieuré et aux guerres de religion et domine encore le village. La façade, dans laquelle sont disposés de nombreux trous de boulin en rangs réguliers, est percée d'une baie en plein cintre surmonté d'un larmier. Son chœur à 5 arcatures pourrait remonter au IXe siècle

Poursuivre votre balade vers le vieux pontses origines remontent à l'époque gallo-romaine (villa Savenna), dont le pont romain est le seul vestige remanié au Moyen Age. Il reliait la voie romaine de Lyon à Orange en traversant la plaine de la Valdaine ; bassin de Montélimar. Il permettait d'accéder au bourg castral "Chateauvieux", implanté sur la montagne de Saint-Euphémie. Le toponyme latin "ad pontem" fait référence à un pont, situé à l'aplomb de la barre rocheuse d'Esson, autour duquel s'est fixée l'agglomération. Le pont actuel, fondé sur le socle rocheux du lit du Roubion, est composé de deux arches en plein cintre prenant appui sur une pile centrale massive. Les parements les plus anciens sont constitués d'un petit appareil de moellons aux assises régulières, caractéristique des ouvrages gallo-romains.

Depuis le pont, on peut apercevoir, sous la Vierge du Voeu, des vestiges de fortification médiévale comprenant un château et un groupe d'habitations, détruit à la fin du XIVe siècle par les troupes de Raymond de Turenne. Sur la barre rocheuse, une croix signale l'emplacement de l'ancienne église Saint-Lambert ou Saint-Rambert. 

Pont de barret chateau de saint ferreol routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesA présent, prenez la Rue du Château jusqu'au Château de Saint-Ferréol (Propriété privée). Edifice du début du XVIIe siècle, ce château Saint-Ferréol fut édifié dans la vallée après les guerres de Religion et porte le nom d'une famille noble. De plan en U avec une cour intérieure, Il se compose d'un corps de logis principal auquel sont adjointes deux ailes en retour d'équerre qui délimitent la cour intérieure. D'une tour circulaire dont une servit de pigeonnier et la seconde fut aménagée d'ouvertures de tir. L'entrée principale se faisait à l'est par un large portail aménagé à la base de sa tour. On peut encore apercevoir quelques portes et fenêtres à meneaux. L'édifice comporte en élévation un rez-de-chaussée, un étage noble ajouré de fenêtres à meneaux de style Renaissance, dont certaines sont d'origine et d'autres restaurées, et un étage de galetas ajouré de petites fenêtres. L'ensemble donne au sud sur un vaste pré.

La partie orientale du Château de Saint-Ferréol peut représenter l'édifice initial, les enduits pouvant être datés du XVIe siècle. L'intérieur présente dans certaines pièces un décor du XVIIIe siècle. La distribution intérieure a été profondément remaniée, mais quelques pièces ont conservé leurs cheminées et décor du XVIIIe siècle. Cette maison-forte fut aliénée en 1798. Une randonnée permet d’accéder au sommet de la montagne de Sainte-Euphémie et d’en faire le tour, un panorama sur les plaines et montagnes environnantes en est la récompense. A partir de la rive droite du Roubion, empruntez un sentier pour monter jusqu'à la statue de la Vierge du Vœu, qui fut érigée là après la Deuxième Guerre mondiale.

La Vierge du voeu est située à mi-pente de la colline qui domine le village au nord. L'origine de la statuaire des Vierges du voeu, visible dans plusieurs communes de la Drôme, est double. Le 9 juillet 1944, à Die, l'abbé Jean Bossan pousse ses paroissiens à implorer la protection de la Vierge et à faire le vœu d'ériger une statue en son honneur si la ville est protégée. L'évêque de Valence-sur-Rhône, Monseigneur Camille Pic, lance ensuite le mouvement départemental par le biais de la Semaine religieuse du diocèse de Valence-sur-Rhône, Die et Saint-Paul-Trois-Châteaux du 26 juillet 1944. La date du vœu est fixée le 15 août 1944, fête de l'Assomption.

Sur la montagne de Sainte-Euphémie en rive droite du Roubion se trouve un site défensif pré-romain et du haut Moyen Âgeun château appartenant d'abord aux seigneurs de Bourdeaux est attesté au XIIIe siècle. Inféodé au comte de Valentinois en 1262, il donna naissance à un village castral perché doté d'une église dédiée à saint Rambert. La famille de Saint-Ferréol et Saint-Pons occupa le château au XVe siècle, avant qu'il ne soit partiellement détruit durant les guerres de Religion. Cette destruction se poursuivit au XVIIe siècle et porta également sur le village à l'initiative du seigneur de Rochefort en Valdaine. De fait la famille de Saint-Ferréol s'installa à la Renaissance en contrebas de village castral, aux abords du Roubion, où elle fit édifier à la sortie ouest du village une remarquable maison forte, dénommée aujourd'hui " château de Saint-Ferréol " . L'habitat se développa parallèlement dans le prolongement de celui-ci, le long du Roubion. Quant au village castral perché de Châteauvieux, quelques vestiges d'habitat étaient encore visibles dans les années 1950. 

Au sommet de la montagne Saint-Euphémie se situait également une chapelle avec un petit corps de bâtiment quadrangulaire. Un ermite y vécut au XVIIIe siècle. Il n’en reste qu’un pierrier.

La montagne d’Eson, avec sa barre de rochers rouges propices à l’escalade, accueille des sentiers de randonnées au départ du village pour de belles découvertes de paysages. Se garer sur le parking à gauche après le tunnel et le pont au-dessus du Roubion. De ce parking suivre le panneau "Eson bas". En suivant la rivière, le premier site rencontré sur la droite est celui de Neuf lune pour quelques voies de haut niveau. En continuant son chemin, il faut ensuite choisir entre deux falaises. Sur la gauche Suzette Flipo Ricky Baulieue et en haut, la falaise d'Eson le grand cirque qui nécessite 20 minutes d'une raide marche d'approche.

Carnet pratique de Pont-de-Barret

Les incontournables de Pont-de-Barret

  • Les visites des villes et villages. 
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Panoramas
  • Gastronomie : n'oubliez pas votre panier gourmand avec quelques picodons (fromages de chèvre), des abricots, pêches, et des nougats de Montélimar.

Visites à Pont-de-Barret

  • Visite du village
  • Espace Grand Vivant sur la place du village. Association de soutien à la création, atelier de photographie.

Activités à Pont-de-Barret

  • Vente de fromages au lait de brebis, le mercredi de 16h à 18h, de janvier à juillet.
  • Sports nature à pratiquer : escalade, randonnée (nombreuses balades au départ du Quai dans le centre du village), vélo, baignade en rivière. Plusieurs secteurs offrant des escalades variées.
  • Nombreux sentiers de randonnée au départ du village.
  • Le festival Les Pontoisies en avril tous les 2 ans. Il s'agit d'un festival de spectacles chez l'habitant. Plus d'une vingtaine de spectacles sont programmés, allant du théâtre à la danse en passant par la musique, la chanson, le conte pour petits et grands. Sur place, buvette, sandwiches et petite restauration.
  • Le Quai : festivals, expos, atelier, GMOU (grand magasin d'objet uniques), en août et décembre... Ancienne usine reconvertie en ateliers d'artistes.

Festivités à Pont-de-Barret

  • Fête : le deuxième dimanche de septembre.

Plus d'information

  • Dieulefit tourisme : site internet
  • Dieulefit station verte : site internet
  • Association Drômoise d’Agroforesterie : site internet
  • Patrimoine Aurahlpin : site internet
  • Office de tourisme Drôme sud provence - 2 bis avenue Jean Perrin26700 PierrelatteTél. +33 (0)4 75 04 07 98 - Drôme sud provence : site web
  • Drôme des collines tourisme : site internet
  • Drôme touristique - 04 75 63 10 88 - otvaldedrome@gmail.com : site web
  • Drôme provençale : site web
  • Auvergne Rhône Alpes tourisme : site web

Consulter nos pages :

  • A voir dans Pont-de-Barret
  • A faire dans Pont-de-Barret
  • Parcours touristique dans Pont-de-Barret
  • Histoire de Pont-de-Barret

Marchés à visiter proche de Pont-de-Barret

  • Pont-de-Barret : Le marché a lieu tous les jeudis d'avril à octobre, à partir de 17h30 sur la place Chancel. On y trouve des producteurs de légumes et fruits bio, des fromages et yaourts de brebis, des olives, tapenades et autres petits délices provençaux, des sirops de plantes et infusions, sans oublier les caillettes aux herbes et l'incontournable picodon (fromage de chèvre).
  • La Begude-de-Mazenc : marché Mardi (8km)
  • Dieulefit : marché Vendredi (10km)
  • Crest : marché Mardi & Samedi (14km)
  • Saillans : marché Dimanche (18km)
  • Montelimar : marché Mercredi, Jeudi, Vendredi & Samedi (21km)
  • Grignan : marché Mardi (21km)
  • Loriol-sur-Drome : marché Vendredi (22km)
  • Livron-sur-Drome : marché Mardi (23km)
  • Valreas : marché Mercredi (24km)
  • Le Teil : marché Jeudi (27km)

Sites touristiques près de Pont-de-Barret

  • Crest : Plus beaux détours de France (14km)
  • Abbaye d'Aiguebelle (Montjoyer) : Monuments Religieux (18km)
  • Mirmande : Plus beaux villages de France (18km)
  • Abbatiale Sainte-Marie (Cruas) : Monuments Religieux (20km)
  • Viviers : Secteurs sauvegardé (28km)
  • Nyons : Plus beaux détours de France (29km)
  • Eglise de Saint Michel (La Garde-Adhemar) : Monuments Religieux (30km)
  • Jardin des herbes : Jardins remarquable (30km)
  • La Ferme aux crocodiles : Zoo ou parc animalier (36km)
  • Cathédrale Notre-Dame (Saint-Paul-Trois-Chateaux) : Monuments Religieux (34km)
  • Cathédrale Saint-Apollinaire (Valence) : Monuments Religieux (38km)
  • Valence : Villes d'art et histoire (38km)
  • Parc Jouvet : Jardins remarquable (38km)
  • Montelier : Villes fleurie 4* (38km)
  • Vaison-la-Romaine : Villes d'art et histoire (40km)
  • Cathédrale Notre Dame de Nazareth (Vaison-la-Romaine) : Monuments Religieux (40km)
  • Cirque d'Archiane : Sites d'un grand beauté naturel (42km)
  • Seguret : Plus beaux villages de France (44km)
  • Grotte de Saint-Marcel : Sites d'un grand beauté naturel (48km)
  • Parcs naturel régional du Vercors (49km)
  • Aigueze : Plus beaux villages de France (49km)
  • Gorges de l'Ardèche : Sites d'un grand beauté naturel (51km)
  • Réserve naturelle nationale des Gorges de l'Ardèche : Sites d'un grand beauté naturel (51km)
  • Mont Aiguille : Sites d'un grand beauté naturel (51km)

Pour vous rendre à Pont-de-Barret

Couvert

La Bégude-de-Mazenc

11 °C Couvert

Min: 11 °C | Max: 12 °C | Vent: 4 kmh 182°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de coeur dans Pont-de-Barret

Hébergement :

Restauration :

La Fontaine Minérale

La fontaine minérale est un restaurant à l’esprit guiguette, dans un grand parc au bord du Roubion. On y vient pour manger et on y reste pour le cadre, la décoration et l’ambiance. Un restaurant convivial où l’on passe du bon temps en famille.

Plus d'information : La Fontaine Minérale - 1210 route de Crest, Lieu-dit Arduc 26160 Pont-de-Barret - +33(0)4 75 90 15 70 - contact@lafontaineminerale.fr - Site internet

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Drôme

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Pont-de-Barret avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 26/09/2023