A voir pendant vos vacances à Houat (56)

Houat le port routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneÎle-d'Houat est situé dans le département du Morbihan, dans la région Bretagne, en France. Elle est essentiellement constituée de l'île d'Houat.

Houat, longue de 5 km, s'aborde par un port animé où des bateaux à la coque éclatante s'amarrent en épi. Ici, les pêcheurs occupent la meilleure place. Car point de frime, ni de chichi. L'île se livre telle quelle, authentique et discrète. Les casiers s'accumulent sur les quais. Crustacés, bars et congres arrivent encore frétillants à terre.

Quoi faire dans Houat en Bretagne ? Route touristique en France dans ses pages énumères les lieux avec des classifications touristiques officielles aux alentours et d'autres lieux d'intérêt à visiter à Houat dans le Morbihan qui devraient servir d'inspiration si vous êtes en vacances.

Notre guide du patrimoines et de l'histoire de Houat à pour but de vous faire découvrir les monuments, le patrimoine et l'histoire de Houat.

A voir à Houat lors de vos escapades de vacances !

L'île d'Houat compte trois forts édifiés au XIXe siècle dans le but de se défendre des Britanniques. Ils n'ont quasiment jamais servi : le fort principal, au Sud-Ouest du village « à l'intérieur des terres », le fort de la pointe d'En Tal, qui est plutôt une simple redoute et le fort du Beniguet à l'extrémité Ouest de l'île.

Les Houatais ont protégé leurs bateaux dans trois port successifs :

Une première digue, un simple empilement de grosses pierres sèches, protégea le port primitif à partir de 1824. Appelé Port-Collet, ses vestiges bien conservés servent aujourd'hui à abriter quelques catamarans l'été. Une partie de ses pierres a été utilisée pour construire le deuxième abri de l'île, qu'il jouxte.

Le port d'Er Beg, dit « le vieux port », situé au Sud de la grande plage proche du village (Trec'h er goured), a été édifié en 1915-1916, en partie par des prisonniers allemands ; en 1932, un second môle en béton armé, parfois appelé quai Cappio (du nom de l'entreprise qui en fut responsable), complète l'ensemble.

La digue Sud est détruite le 21 janvier 1951 par une forte tempête de Sud-Est, qui emporta au passage plusieurs chalutiers. Ce port n'a jamais été reconstruit, il en reste une jetée partiellement submergée et le second môle. Le bâtiment blanc et cubique qui se dresse au-dessus est l'ancien "hôtel du port".

Le port actuel, Port Saint-Gildas, date des années 1960. Son financement est en partie dû à un appel national à la solidarité, après la tempête catastrophique de 1951. Il est situé sur la côte Nord à proximité immédiate du village ; les rotations par bateau avec le continent sont quotidiennes. En eau profonde, ce port a donné un second souffle à l'activité halieutique. On y trouve des douches ainsi qu'un service de manutention.

L'église Saint-Gildas

L'église Saint-Gildas de 1766, située dans le bourg du Reun. Cette église Saint-Gildas, reconstruite entre 1746 et 1766, remplace une ancienne chapelle privative. Les chapelles latérales datent de 1834. En 1840, on ajoute la sacristie, le choeur et le transept. La tour-clocher (sur le mur occidental) date de 1856-1857.

En 1962, la sacristie, située primitivement dans l'église Saint-Gildas (derrière le maître-autel), est déplacée à l'extérieur, au nord du choeur. Les vitraux modernes datent du dernier agrandissement de l'édifice, en 1962, et sont l'oeuvre d'un artisan de Rennes.

Houat l eglise saint gildas routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneOn y trouve un ex-voto (dont une goélette placée sur le mur à droite de l'autel) qui date du XIXème siècle et une vieille statue en bois polychrome de saint Gildas (XIXème siècle), ainsi qu'un beau Christ du XVIème siècle provenant de l'ancienne chapelle. Une peinture intitulée "La Mort de Saint-Gildas", oeuvre de l'abbé Hyacinthe Jarno, date de 1881. La croix de procession en argent date de 1840. Le cimetière actuel est créé en 1834.

L'ancienne chapelle de Lenn er Hoet, dédiée à saint Gildas et aujourd'hui disparue. Elle aurait été restaurée par Félix au XIème siècle, puis en 1682, avant d'être ravagée par les Hollandais en 1674 et rebâtie en 1682. Elle semblait mesurer près de 20 mètres de long et entre 5 et 6 mètres de large. Elle comprenait une nef sans transept prolongée par une abside. A cet édifice était jointe la maison prieurale, qui avait au moins 26 mètres de longueur. Les dépendances, d'après les restes des murs d'enceinte, pouvaient contenir deux ou trois hectares.

L'ancienne chapelle Notre-Dame du Comfort

L'ancienne chapelle Notre-Dame du Comfort du XVème siècle, aujourd'hui disparue. L'édifice est ravagé en 1674 par les Hollandais.

La fontaine du XVIIème siècle

La fontaine du XVIIème siècle. Sa source serait située, selon la tradition, dans la Montagne noire, au nord du Morbihan, et passerait sous la mer pour ressurgir sur l'île d'Houat.

Houat le lavoir routes touristiques dans le morbihan guide du tourisme en bretagneLe presbytère

Le presbytère du XVIIIème siècle et 1885, on y voit, gravées, la date 1787 et un calice surmonté d'une hostie. L'édifice a servi en 1795 de quartier général au chef chouan Joseph Geneviève de Puisaye. L'édifice est agrandi en 1885.

Le môle de Port-Collet

Le môle de Port-Collet de 1812 à 1818. Ce môle est en partie démoli en 1912.

Le fort d'En-tal

Le fort d'En-tal de1857, ce fort a servi à abriter des prisonniers allemands, appelés pour construire la digue du port d'Er-Beg, durant la Seconde Guerre mondiale. Il sert aujourd'hui de résidence secondaire.

Le fort du Beniguet

Le fort du Beniguet du XIXème siècle. Propriété du comte et de la comtesse de Laboullaye.

Le môle d'Er-Bec de 1915-1916, oeuvre de l'ingénieur Le Bert.

La digue d'Er-Bec de 1932- 1933.

Le moulin Sud de 1892-1893.

Nos coups de coeur à Houat

Hébergement :

Restauration :

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Houat avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire