A voir pendant vos vacances à Loctudy

A la pointe du Finistère, au bord d'un estuaire qui s'ouvre sur la baie de Bénodet, face à l'archipel des Glénan, Loctudy a assurément de sérieux atouts sur la route de vos vacances. Les Sables Blancs, Lodonnec, Langoz, Pouluen… autant de plages avec parfois une vue imprenable sur l’archipel des Glénan au Loctudy la plage de langoz vue de la pointe de kergall a l arriere plan le phare de la pointe de lango routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en brelarge et toujours quelques rochers pour une partie de pêche à pied à marée basse.

A l’entrée du port de pêche de Loctudy, face à l’Île Tudy, l’amer « les Perdrix » peint en damier noir et blanc, est devenu au fil des années le symbole de Loctudy. Et c’est ici que la langoustine répond au doux nom de "Demoiselle de Loctudy" . Elle fait la fierté de ce port de pêche où chalutiers débarquent en fin de journée sous les yeux ébahis des badauds.

Les plaisanciers prennent leurs quartiers au port de plaisance, à l’embouchure de la rivière de Pont l’Abbé. Lieu de résidence fort agréable par sa tranquillité, son marché et ses animations estivales, cet endroit est une escale incontournable au Pays Bigouden !

Vos prochaines vacances à Loctudy, c'est bénéficier d'une qualité de vie plutôt exceptionnelle. En période estivale, une panoplie d'activités, les fêtes comme celle des Brodeuses se succèdent tandis que les fest-noz et festivals en tous genres animent les douces soirées d'été. Dans la plupart des communes, les marchés d'été proposent senteurs, goûts et couleurs d'ici comme d'ailleurs.

Les rives de la rivière de Pont-L'Abbé, avec ses châteaux, ses sous-bois, ses sentiers de randonnées et ses réserves d'oiseaux vous inviteront certainement à la promenade et à la découverte. Au cours des quinze siècles de leur histoire, les Loctudistes, peuple de paysans et de marins, ont laissé les témoignages de leur cadre de vie, de leurs outils de travail et de leurs croyances.

A voir à Loctudy lors de vos escapades de vacances !

Plusieurs manoirs et chateaux et de belles demeures, Kervereguen, Kerazan, Le Dourdy, notamment, témoignent de l'attrait particulier du site de Loctudy, aux siècles passés. Certains de ces édifices sont visibles depuis l'estuaire ou sur les rives de la rivière de Pont l'Abbé. Le manoir de Kerazan est un pur joyau de l'architecture bretonne des 16ème et 18ème siècles.

Enfin, de superbes balades, à pied, à vélo ou en voiture, vous attendent dans les communes voisines Plobannalec-Lesconil, Le Guilvinec, Penmarc'h.... De jolies plages de sable fin alternent avec les pointes rocheuses le long des 10 kilomètres de littoral. Loctudy fera à la fois le bonheur des pêcheurs et des familles.

L'église Saint-Tudy

Cette église romane du XIe siècle à trois nefs sans transept offre une élévation à deux étages, arcades et fenêtres hautes. Les chapiteaux et les bases des colonnes présentent des décors sculptés variés. Le chœur, le déambulatoire et les chapelles sont voûtés en pierre, tandis que les nefs ont des charpentes de bois soutenues par des arcs-diaphragmes en pierre.

L'église Saint-Tudy est une église romane située à Loctudy, port du Pays Bigouden, dans le sud du département du Finistère, en Bretagne. Elle est consacrée àSaint Tudy, moine aux origines géographiques et historiques assez floues.

Elle fait partie des rares églises romanes de Bretagne à être parvenues jusqu'à nous, avec entre autres l'église de Locmaria en Quimper, l'abbatiale Sainte-Croix de Quimperlé et l'église Saint-Pierre de Fouesnant.

Sa restauration en deux volets dans le courant du xixe siècle fut suivie par Prosper Mérimée et Jean-Baptiste Lassus, et menée par Joseph Bigot et Paul Gout, ce qui peut dénoter une certaine importance architecturale de l'édifice.

La chapelle Saint-Quido, à Tréguido

L'enclos paroissial

Même s'il ne ressemble en rien aux magnifiques enclos paroissiaux que l'on rencontre dans le nord du Finistère notamment, il n'est pas erroné d'employer ce vocable s'agissant de Loctudy.

Loctudy routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneEn effet, nombre des éléments nécessaires pour qualifier un lieu d'enclos sont présents sur le placitre : l'église ; le mur d'enceinte ; la porte triomphale quoique fort modeste avec de part et d'autre un échalier, à l'ouest ; l'ossuaire, au sud-ouest de l'enclos - bien que désaffecté ; le calvaire, une simple croix de mission en réalité, déplacée dans le nouveau cimetière au cours des années 1970 ; le cimetière autour de l'église, réaménagé suite au projet voté par la municipalité le 6 juin 1997.

La chapelle de Porz Bihan

On peut aussi évoquer la chapelle de Porz Bihan, dans le placitre, mais rien n'indique qu'elle soit une chapelle reliquaire comme on peut en rencontrer dans les enclos plus majestueux.

Le projet de réaménagement du cimetière prévoit que simplement trois îlots de tombes demeurent dans le cimetière :

Les tombes des ecclésiastiques de Loctudy qui y sont décédés, au sud de l'église à l'exception de la tombe d'un prêtre du xixe siècle originaire du Massif Central, honoré par les paroissiens d'une tombe enpierre de Volvic, difficilement déplaçable, et de celle d'un prêtre du xve siècle, tombe située quasi parfaitement dans l'alignement centrale de l'église, en son chevet ; le choix de cet emplacement étant certainement symbolique et honorifique). Une imposante dalle de schiste placée sur le mur d'enceinte sud dresse la listes des vicaires, prêtres et curés de Loctudy depuis 1669.

Au chevet de l'église, les tombes de personnalités marquantes de l'histoire de Loctudy, certains maires, Gustave Moussion, à l'origine du château du Dourdy, Maurice de Laubrière, yachtman de la Belle Époque...

Au nord-ouest de l'église, près le monument aux morts, les tombes des victimes de guerres.

À proximité de l'ossuaire est visible la tombe mausolée de la famille Astor, dernière famille propriétaire du manoir de Kérazan, dont hérita l'institut de France en 1928.

La Première Guerre mondiale faisant 102 victimes (sur 2900 habitants avant 1914) sur Loctudy, la municipalité dirigée par Marcel Derrien décide par la délibération du 18 mai 1919, de la construction d'un monument honorant ses soldats morts pour la France. L'architecte quimpérois Charles Chaussepied fut responsable du projet et confia la construction du monument au sculpteur parisien Emile Bickel, installé au Suler, et ayant lui-même perdu un enfant au cours de ce conflit. À sa demande, il fut inhumé derrière son monument, situé au nord-ouest de l'enclos, à son décès en 1937.

Loctudy le feux de langoz routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneLes chapelle de Loctudy

La chapelle Notre Dame de Pors Bihan (petit port en breton) à proximité de l'église Saint-Tudy, dans l'enclos paroissial. (xive siècle, modifiée au xxe siècle.)

La chapelle Saint-Quido, à Tréguido (xviie siècle)

La chapelle Saint-Oual, à Lodonnec (xviie siècle)

La chapelle contemporaine de La Porte Ouverte, à Lodonnec (1965)

La chapelle Notre-Dame-des-Croix du Croiziou au lieu-dit Le Croiziou (entrée de Loctudy) (xive siècle, puis agrandissement au xviie siècle, en 1649)

Les manoirs de Loctudy

De nombreux manoirs, dont le plus connu est celui de Kerazan.

Le manoir de Kerazan

Le manoir de Kerazan est situé à quelques kilomètres au nord de Loctudy et au sud de Pont-l'Abbé dans le Finistère. Le manoir fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 24 août 20002. Cela concerne les façades et toitures du corps de logis et de l'aile est pour ce qui est de l'extérieur du manoir.

À l'intérieur, cinq pièces du rez-de-chaussée sont concernées : la salle à manger, le grand salon, la salle de billard, le fumoir et la bibliothèque. Le parc, enfin, avec ses murs de clôture, ainsi que la citerne, le vivier et le canal du xviiie siècle et les douves, complète la notice.

Autres manoirs :

Loctudy le chateau du dourdy routes touristiques dans le finistere guide du tourisme en bretagneLe manoir de Coadigou

Le château de Kerpaul

(appelé château par tradition locale)

Le manoir de Kerenez

Le manoir de Kervéréguen

Un des plus anciens édifice civils du Pays Bigouden, construit entre 1242 et 1272. Il est toujours habité par des membres de la famille qui en est à l'origine, les Penfentenyo.

Le château rose en Langoz

Le manoir de Moor Braz

Le manoir de Moor Braz (Grande Mer), en Langoz, propriété de la famille Montgolfier depuis le mariage de Berthe de Montgolfier (1905-2004), arrière petite fille d'Étienne, en 1934, et lieu réquisitionné pour faire office de kommandantur de 1940 à 1944.

Nos coups de coeur à Loctudy

Hébergement :

Restauration :

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Loctudy avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire