Rhône-Alpes gastronomie

Savoie gourmande (73)

Conflans cite medievale routes touristiques de savoie guide touristique de rhone alpesTerre de passage, la Savoie est aussi marquée par ces échanges, depuis la nuit des temps, par les cols de montagne. Vous retrouverez ainsi la polenta (prononcez polente) qui vient de l'autre côté de la frontière, l'Italie.

En Tarentaise, vous trouverez les crozets, une petite pâte carrée à base de farine de blé ou de sarrasin (les meilleurs) et des oeufs. A Valloire, le diot de Valloire est riche en viande et en abats ; à Saint-Genix, la célèbre brioche aux pralines ; à Yenne, le gâteau de Savoie ; à Bessans, les attriaux...

Des recherches historiques se réalisent pour redonner du panache à cette cuisine ancestrale et délicieuse. Des académies, dont l'Académie du goût et des traditions culinaires de Savoie, et des chefs de cuisine mettent tous ces plats à l'honneur.

Sortez des sentiers battus, goûtez d'autres choses, même si nous comprenons que vous ne vouliez pas repartir sans manger une fondue savoyarde... qui nous vient de Suisse ! Le pauvre paysan savoyard, lui, n'avait pas les moyens de s'offrir du fromage noble tel que le beaufort, il se contentait du sérac ou de tomme.

Lire la suite

La cuisine lyonnaise (69)

L’histoire de la gastronomie lyonnaise a longtemps été caractérisée par ces deux tendances : la première issue de la tradition bourgeoise, la seconde née de la culture Lyon les bouchons lyonnais routes touristiques du rhone guide du tourisme rhone alpespopulaire. Mais aujourd’hui, même si Lyon a su conserver et mettre en avant ses traditions, le paysage gastronomique lyonnais se diversifie et s’ouvre volontiers à de nouvelles tendances.

La cuisine lyonnaise d’aujourd’hui a su préserver ses traditions, mais elle n’est pas pour autant restée figée dans son passé. Lorsque l’on regarde le paysage de la gastronomie lyonnaise, on peut constater qu’il a su habilement mêler tradition et modernité.

Ainsi, d’anciennes grandes maison son reprises par des chefs qui ont la vocation de faire revivre ces lieux emblématiques en les inscrivant dans une démarche contemporaine. C’est le cas pour le restaurant de la Mère Brazier rue Royale, repris par Mathieu Vianney en 2008. La carte propose, entre autre, les plats qui ont fait la renommée de la Mère Brazier, comme la volaille de Bresse demi-deuil ou les artichauts au foie gras, remis au goût du jour.

Les bouchons vous proposent une cuisine simple, dégustée dans la convivialité. Les menus offrent une large palette de plats à déguster, mais quelques un font partie de la grande tradition lyonnaise.

Lire la suite

Beaufort fromage AOC Savoie (73)

La Savoie, pays du fromage diront certains et c'est pas faux ! De nombreuses appellations d'origines contrôlées hissent la région vers les sommets. S'il remonte à des temps anciens, ce pan de l'agriculture a permis de conserver une population au pays et de façonner et d'entretenir les paysages.

Lors de vos vacances dans le pays du Beaufort, vous trouverez dans les coopératives, sur les marchés, dans les alpages, des fromages fabriqués par de petits producteurs ou par des regroupements d'agriculteurs collectant ensemble leur lait.

Si aujourd'hui, vous voyez à tous les étages des spécialités fromagères, elles n'existaient pas avant l'arrivée des touristes. Le fromage fabriqué partait pour des familles riches, le paysan se contentant de sérac. Au XVe siècle, le fromage se faisait déjà fondre devant la cheminée en Tarentaise et en Maurienne.

Le beaufort est affiné dans des caves fraîches et humides, au minimum quatre mois, il développe plus d'arôme vers les 8 - 10 mois. Dans ces caves, il est retourné plusieurs fois par semaine. Seul le fromage fabriqué en alpage peut porter cette appellation. Il existe encore des alpages où vous pourrez acheter sur place une belle tranche de beaufort pendant une randonnée.

Un itinéraire touristique des fromages permet de visiter caves d'affinage, producteurs et coopératives (www.fromagesdesavoie.fr).

Lire la suite

Vacances gastronomique en Rhone-Alpes

Lyon les bouchons lyonnais routes touristiques du rhone guide du tourisme rhone alpesDeuxième région la plus étoilée au Guide Michelin de France citons par exemple les tables de Paul Bocuse ou des frères Troisgros, le Rhône-Alpes promet de grandes expériences gustatives.

En Rhône-Alpes, le "bien vivre" se conjugue tout simplement avec le "bien manger". Au pays des 80 fromages, des 60.000 hectares de vignes et des 40 grands crus, l'art culinaire est sacré, à chacun ses spécialités.

Toutes les régions regorgent de spécialités et de produits de qualité. La France est l'un des pays au monde les plus réputés pour sa gastronomie et son savoir culinaire.

Au cours de votre séjour en Rhône-Alpes et lors de vos escapades sur les routes touristiques, n'hésitez pas à titiller vos papilles avec les spécialités locales.

Lire la suite

Cuisine lyonnaise (69)

Lyon les bouchons lyonnais routes touristiques du rhone guide du tourisme rhone alpesNous ne pouvons pas parler de visites à Lyon sans sa fameuse cuisine lyonnaise.  L’histoire de la gastronomie lyonnaise a longtemps été caractérisée par deux tendances : la première issue de la tradition bourgeoise, la seconde née de la culture populaire.

Mais aujourd’hui, même si Lyon a su conserver et mettre en avant ses traditions, le paysage gastronomique lyonnais se diversifie et s’ouvre volontiers à de nouvelles tendances.

L’une des traditions les plus réputée de Lyon est sans doute sa gastronomie à savourer lors de vos vacances dans le Rhône. Depuis 1935 et grâce à Curnonsky, célèbre critique culinaire, la ville porte le titre de « capitale mondiale de la gastronomie ».

Dès le XIXème siècle, quand on vient à Lyon, on veut "manger" : d’abord chez les Mères, ces cuisinières d’excellence qui ont contribué à faire de la cuisine lyonnaise une véritable institution ou aujourd’hui dans les bouchons, ces restaurants typiques où l’on vous sert, dans la convivialité, ces plats si typiquement lyonnais, que l’on aime…ou pas…

Lire la suite