Route des plus beaux villages cantaliens

La Route des plus beaux villages cantaliens

Au départ de Aurillac, cette route touristique des plus beaux villages Cantaliens d'une distance de 361 km passera par Salers, Murat aux abords des monts du Cantal, puis la Chataigneraie cantalienne, La Roquebrou, Marcolès, Maurs, Montsalvy à la frontière du Lot et de la Dordogne…

Autant de trésors vivants et exaltants entre belles pierres et clochers, à l’ombre d’une fontaine où il fait si bon s’arrêter pendant cette escapade. Nous vous conseillons de programmer une pause sur cette route de vacances pour partir sur deux jours.

Prenez le temps pendant vos vacances dans le Cantal de sentir, respirer, de faire les marchés et découvrir l’âme des habitants, de leurs ancêtres buronniers, pour mieux vous imprégner de ce décor authentique sublimé par l’histoire.

La route des plus beaux villages Cantaliens Romanes en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Située entre montagne et plaine du Cantal, Aurillac présente bien des intérêts touristiques, notamment au coeur de la ville historique joliment préservée.

Profitez de votre parcours touristique pour visiter les nombreux sites historiques de la ville sur les traces de Sylvestre II et partez à la découverte du Cantal, en particulier le fameux parc des Volcans d’Auvergne.

Capitale touristique de la Haute-Auvergne, Aurillac comprend une cité moderne édifiée autour des vieux quartiers aux ruelles étroites.

Traversée par le cours de la Jordanne, Aurillac regorge de quartiers colorés et de terrasses accueillantes.

Les amateurs de produits auvergnats seront servis avec des fromageries, charcuteries, coutelleries,..., mais le mieux est encore de s’immerger dans son marché qui a lieu chaque samedi matin sur la place de l’Hôtel de Ville.

Après cette halte gourmande directions Salers via Saint-Cirgues-de-Jordanne par la D922 (41 km).

À l’ombre des monts du Cantal, Salers amasse ses toits de lauze à l’abri d’anciens remparts, et entretient le souvenir des années d’opulence, quand cette perle noire abritait le baillage des Hautes Montagnes d’Auvergne. Retrouvez toutes les informations sur Salers villages classé "plus beaux village de France" sur notre page.

Après cette première étape passez le Col de Néronne via D680 (57 km).

Col de neronne route des plus beaux villages cantaliens routes touristiques du cantal guide du tourisma auvergneLe col de Néronne à près de 1242 mètres d’altitude, carrefour des routes du Falgoux, du Puy Mary, de Salers et de Récusset, assure le passage entre la vallée du Mars et la vallée de la Maronne. Passage de transhumance en fin mai, ce col offre un magnifique point de vue sur les vallées et la ligne de crête.

En suivant la D680 votre chemin passera par le Pas de Peyrol, (69 km).

Le pas de Peyrol à 1 589 mètres d'altitude est un col situé dans les monts du Cantal, entre le puy Mary et le puy de la Tourte. Il est connu pour être le plus haut col routier du Massif central. À partir du col, vous pouvez monter à pied au sommet du puy Mary en empruntant un escalier en béton.

Continuez sur D680 puis la D 3 vers Murat (90 km).

Murat ancienne ville fortifié, à l'abri de ses murailles était un nœud routier important, une cité active. La vieille ville médiévale refusa d'être fortifiée, d'où la fameuse citation : « Un mur mura Murat et Murat murmura ». Murat compte de nombreuses maisons médiévales et renaissance, dont sept bâtiments protégés, inscrits à l'Inventaire des monuments historiques.

Murat route des plus beaux villages cantaliens routes touristiques du cantal guide du tourisma auvergneLe rocher de Bonnevie et ses orgues basaltiques domine de 140 mètres la ville.

Prenez la direction de Albepierre-Bredons, via D39.

Au pied du Plomb du Cantal, entre deux vallées glaciaires, Albepierre-Bredons à 1041 mètres d’altitude est caractéristique des montagnes d’Auvergne où la pierre et le bois prédominent. Vous aimerez tout particulièrement l'église Saint Pierre et Saint Paul, site Clunisien du XIe siècle accroché à 980 mètres, sur le rocher de Bredons. En parcourant les chemins, vous découvrirez un petit patrimoine riche et varié : des fontaines, croix, oratoires...

Albepierre-Bredons vous offre également des paysages variés qui vont conduiront de prés en forêts, et vous fera apprécier également crêtes et cascades.

L'itinéraire touristique passera par le Col de Prat de Bouc, (101 km).

Le col de Prat de Bouc compte parmi les sites emblématiques du Cantal. Situé à 1392 m d’altitude, au cœur du volcan cantalien, il est une halte privilégiée des touristes en Auvergne. Adossé au Plomb du Cantal, 1855 m, plus haut sommet du département, le site se dévoile majestueux et accueillant, en forme de cirque.

Direction Pailherols par la D39 et D 57 (136 km), puis Jou-sous-Monjou, via Lacan (140 km).

Jou-sous-Monjou est connu surtout pour son église, classée Monument Historique. Les origines du nom de Montjou remonterait à l'époque gallo romaine, où un temple dédié à jupiter aurait été construit sur une butte. Plus tard, sur ce même emplacement aurait existé un château appartenant à la famille de Montjou.

A présent, prenez la direction de Montsalvy via D 990 et D920 (187 km). Petit village auvergnat, du haut de son château, Montsalvy offre des points de vue variés sur les monts du Cantal et la vallée du Lot.

Montsalvy route des plus beaux villages cantaliens routes touristiques du cantal guide du tourisma auvergneMontsalvy dévoile ses charmes aux amoureux de vieilles pierres qui découvrent ici un patrimoine historique exceptionnel. Ancienne capitale du pays du Veinazès, la commune est également connue pour son cadre naturel, en faisant un site privilégié pour pratiquer de nombreuses activités de plein air comme la randonnée, la pêche ou encore le canoë-kayak.

Lors de votre parcours sur la route des plus beaux villages Cantaliens admirez à Montsalvy le puy de l'Arbre, site de l'ancien château de Mandulphe, la chapelle du Reclus, dédiée à Marie-Madeleine, sur la route d'Entraygues, L'abbatiale : son église et son Christ juponné ; son cloître ; sa salle capitulaire ; son réfectoire des moines. L'ancien château prieural, devenu une maison de retraite, après avoir appartenu à Justin Delmas.

Après cette pause reprenez le départ de ce parcours vers Entraygues-sur-Truyère dans l'Aveyron via la D920 (203 km). De quelque direction que l'on vienne, par des charmantes routes qui musardent, on arrive à Entraygues-sur-Truyère.

Et telle une récompense, la beauté du site nous émerveille. Entraygues-sur-Truyère, aux nombreux vestiges moyenâgeux blottie entre les eaux du Lot et de la Truyère, vous offre ses vieilles rues, cantous et ganelles, de superbes maisons à colombages datant du XVème et XVIème siècle, son château et ses ponts du XIIIème siècle.... Et sur les hauteurs, le petit village de Ginolhac aux vastes horizons...

Vous pourrrez admirez le Barrage de Cambeyrac sur la Truyère, vous êtes dans la Vallée du Lot. Aux frontières du Cantal et de l’Aveyron, la route des gorges remonte le Lot jusqu’au village d’Entraygues. Un véritable plaisir pour les sens ! Baignades, descentes sportives en canoë ou rafting, laissez-vous porter par le courant au rythme de vos plaisirs.

Le fel route des plus beaux villages cantaliens routes touristiques du cantal guide du tourisma auvergneSur la route, faites un petit détour par Le Fel, un très joli village à fleur de montagne où la vue sur la vallée est exceptionnelle.

Direction Vieillevie, via la D107 et D141 (217 km). Petit village du Cantal, Vieillevie est installé sur le bord du Lot. Ce petit village du Cantal est principalement connu pour son château inscrit aux Monuments Historiques. Idéalement situé, Vieillevie permet également de découvrir les autres sites touristiques de cette région à la gastronomie reconnue et appréciée.

Suivre la D141 et D601 vers Cassaniouze (234 km). Petit village du Cantal, Cassaniouze proche d'Arpajon-sur-Cère,l prend place sur le versant sud de la Châtaigneraie, à 560 mètres d'altitude. Limitrophe de l'Aveyron, la commune bénéficie d'un environnement exceptionnel et préservé.

Aujourd'hui encore, le village est surtout connu pour avoir abrité, au XIXe siècle, une communauté religieuse un peu particulière, les Enfarinés de Cassaniouze. Les derniers adeptes de cette église schismatique ont rejoint les rangs de l'église catholique en 1911.

Continuez sur la D601et D19 en direction de Calvinet, village au cœur de la Châtaigneraie cantalienne, (239 km).

Prenez le temps pour une petite balade dans la commune  : de la place Jean de Bonnefon, centre du village, prendre la rue du Pavé : vieille fontaine, maison dite du bailli, église Saint-Barthélémy, mur de soutènement du château du 13ème siècle, démoli en 1634. Dans le cimetière, vieille croix de granit qui surmontait la fontaine de la place Jean de Bonnefon jusqu’à son remplacement en 1908 par une statue de la liberté éclairant le monde.

Après le cimetière, prendre la direction du plan d’eau de l’Estanquiol. Dans le virage, vieux lavoir en pierre. Longer le lac et prendre sur la droite la direction du Puy Capel. Arrivé au Puy Capel, chapelle et panorama. Redescendre en direction de Plaisance. En remontant dans le village, sous le pont, ancien lavoir. Prendre la direction de Cassaniouze jusuq’au château de la Mothe.

Votre prochaine étape sur cette route touristique des plus beaux villages Cantalien sera Marcolès par la D66 (248 km). Superbe village médiéval au coeur de la Châtaigneraie.

Marcolès avec ses très belles façades en pierre et ses ruelles restaurées en font un site incontournable au charme très apprécié de ses visiteurs. Protégée par une ceinture de XIIIème siècle, le cœur du village en rond est traversé d'une grande rue principale, accessible par une porte de ville à chaque extrémité.

Ce Bourg, médiéval, typique du sud Cantal, construit de pierres de granit et couvert de tuiles canal ou de lauzes. Il subsiste deux portes médiévales qui donnent accès à la rue Longue, et une poterne. Le bourg a gardé sa typologie de l'époque médiévale, avec un parcellaire très serré, et des petites ruelles, les carrieroux.

Direction la ville de Maurs, via la D45 et D19 (267 km). Entre l'Aveyron et le Lot, Maurs est également connue sous le nom de “petite Nice du Cantal“, cette cité médiévale se situe aux portes de l’Aveyron et du Lot, et possède un riche patrimoine historique, culturel et naturel. Maurs se situe dans le bassin qui fait partie du territoire de la Châtaigneraie.

L'itinéraire passe par la vallée de la Rance, à la sortie de Maurs, la route sinueuse qui longe la rivière est un régal pour les amateurs de paysages bucoliques. Très bien revêtue sur une bonne vingtaine de km, elle fait le bonheur des cyclistes que vous croiserez sûrement en nombre. Petites pauses ombragées idéales pour un pique-nique ou une sieste au bord de La Rance…

A présent suivez la direction Latronquière par la N122 (286 km). Latronquière est située dans le Ségala Massif central à la source du Bervezou sur l'ancienne route nationale 653 entre Lacapelle-Marival et Sousceyrac.

Calvinet chateau de la mothe route des plus beaux villages cantaliens routes touristiques du cantal guide du tourisma auvergnePetite incursion dans le Lot, en suivant la D653 vers Sousceyrac, (298 km). Sousceyrac est située dans le Quercy (vallée de la dordogne). Un pays de châtaigniers, de genêts adossé aux monts d'Auvergne, mais aussi une région de passage relativement aisée entre Auvergne et Haut-Quercy.

Sousceyrac a conservé de son passé médiéval un ensemble de vieilles maisons des XVe, XVIe et XVIIe siècles, groupées autour de leur église et autrefois entourées d'une enceinte. De celle-ci il reste deux portes fortifiées monumentales donnant accès à la vieille ville : le portail Notre-Dame doté d'une belle chapelle suspendue et la porte Saint-Antoine.

Continuez sur la D653 vers Laroquebrou, Village labellisé "Petite Cité de Caractère" (319 km). Cité médiévale située aux portes du midi, Laroquebrou a conservé son bourg surplombé par le château et ses maisons pittoresques. Située à l’entrée des gorges de la Cère, c’est le paradis des pêcheurs à la mouche...

Sur les rives droites, l’ancien bourg est dominé par les ruines de son château médiéval. Par de petites ruelles bordées de maisons pittoresques, on atteindra ce château qui trône sur la vallée et se mire dans la rivière.

Après la visite de la cité médiévale, direction Le Rouget, via D7 (335 km). Une halte s’impose au bord du plan d’eau du Rouget où des espaces aménagés avec parcours de santé, aire de piqueniques et randonnée, vous attendent.

Après cette pause bucolique reprendre la N122 vers Sansac-de-Marmiesse, (349 km). Admirez son église Saint-Sauveur, gothique des XVe et XVIe siècles, inscrite au titre des monuments historiques en 1927. Le château de Veyrières, inscrit pour ses façades et toitures, ainsi que pour plusieurs éléments intérieurs, en 19878.

Retour vers Aurillac par la N122 (361 km)

Carnet pratique de la Route des plus beaux villages cantaliens

À voir à Aurillac :

  • Muséum des Volcans : au sein du château de Saint-Etienne. Exposition permanente sur les volcans du Massif central. Ouvert toute l’année sauf le lundi, tous les jours en été. 04 71 48 07 00
  • Festivités : Festival international du théâtre de rue :
  • 3e semaine d’août. Incontournable ! Avec plus de 450 compagnies de passage, Aurillac devient la capitale européenne du théâtre de rue !
  • Les Européennes du goût et concours des « Goudots Gourmands » : 1er ou 2e week-end de juillet. Animations et dégustations de produits du terroir.

Office de tourisme d’Aurillac : 04 71 48 46 58

Aurillac office de tourisme : site web

Plus d'information sur les villes et villages du parcours touristique

Visite de la vieille ville. Au départ de l'Office de Tourisme, itinéraire fléché du n° 1 au n° 21 (emplacements des panneaux sur le circuit).

À voir : Église Saint-Martin. Construite au XVe, cette église garde précieusement les reliques de Saint Martin.

Rochers de Faulat : ces mégalithes naturels sont l’occasion d’une petite promenade…

Marché : vendredi matin.

Festivités : Les nuits de Marcolès (Fin juillet) Renseignements : 04 71 64 76 61

Léz’Arts de la Rue : échassiers, jongleurs, musiciens

ou comédiens envahissent la cité médiévale (15 août).

Office du tourisme de la Châtaigneraie : 04 71 46 94 82

À voir : Accordez-vous une pause bien-être. La Châtaigneraie dispose d’un espace forme ouvert à tous : piscine couverte, sauna, hammam, Jacuzzi, salle de fitness, soins esthétiques, massages… 04 71 46 25 00

Marché : chaque jeudi matin, labellisé “Un des 100 marchés de France“.

Festivités : La nuit celtique (juillet), la marche gourmande (fin juillet/ début août), les rencontres des métiers de l’artisanat d’art (en octobre)

Office du tourisme de la Châtaigneraie : 04 71 46 94 82

  • Latronquière office de tourisme : site web
  • Sousceyrac office de tourisme : site web

Vallée du Lot

Activités : Canoë-kayak et rafting. Sensations fortes garanties dans un décor de rêve. ASV’OLT : 04 71 49 95 81

À proximité : Conques et son patrimoine culturel religieux (grand site de Midi-Pyrénées) ou St-Parthem et la Maison de la rivière Olt, un lieu où découvrir le patrimoine local et humain de la vallée du Lot.

Le Rouget

À voir : marché de pays, produits du terroir à découvrir le dimanche matin.

Activités : les Bains du Rouget, au coeur d’une nature profonde, découvrez un spa de caractère, site exceptionnel où plages, terrasses, Jacuzzi et sauna surplombent le lac. 04 71 43 04 30

Office du tourisme de la Châtaigneraie : 04 71 46 94 82

Laroquebrou

À voir : Château de Laroquebrou. Lors des visites en période estivale, ce château du XIIIe siècle, bien conservé, vous fera revivre aux temps des chevaliers et des châteaux forts. Marché : chaque vendredi matin.

Festivités : Festival International de Boogie-Woogie. 3 jours et 3 nuits de musique et de danse ininterrompues sur scène et dans les rues avec des musiciens de renommée internationale, début août.

Office du tourisme de la Châtaigneraie : 04 71 46 94 82

Montsalvy

À voir : Château de Montsalvy

Puy de l’Arbre. Point culminant, il offre une vue imprenable sur les monts du Cantal et les plateaux de l’Aubrac.

Marché : producteurs fermiers locaux (jeudi matin).

Festivités : La fête des paniers : fin juillet.

Office du tourisme de la Châtaigneraie : 04 71 46 94 82

Pause gourmande

Le Champ des Vignes - Cette table gourmande et renommée utilise les meilleurs produits «made in cantal». Aurillac - 04 71 48 07 81

Tables Zé Komptoir - Petit restaurant très convivial sur la place de l’hôtel de ville. Aurillac - 04 71 48 78 13

Hôtel-Restaurant des Voyageurs - Terroir et gastronomie sont servies généreusement dans des assiettes gourmandes. Le Rouget - 04 71 46 10 14

L’Auberge de Concasty - Adepte du slow food, Martine propose une cuisine raffinée uniquement sur réservation avec des menus changeant tous les jours. La demeure pour elle seule vaut le déplacement. Boisset - 04 71 62 21 16

Au rendez-vous des pêcheurs - Au bord de la Rance, profitez du cadre reposant pour goûter la truite au lard... et aussi des cassecroûtes à toutes heures. Boisset - 04 71 45 69 40

Hôtel La Terrasse - En bordure du Lot, une bonne adresse ou les gourmets se retrouvent à l’ombre d’une terrasse agréable. Viellevie - 04 71 49 94 00

Auberge fleurie - Une excellente adresse pour fin gourmet et épicuriens... Un incontournable

Pour vous rendre sur la Route des plus beaux villages cantaliens

Aurillac

Légères chutes de neige 3 °C

Légères chutes de neige

  • Min: 1 °C
  • Max: 4 °C
  • Vent: 4 kmh ?°

Le saviez-vous ?

 

Nos coups de coeur sur la Route des plus beaux villages cantaliens

Hébergement :

Au cœur de la châtaigneraie Cantalienne, entre le Parc des Volcans d'Auvergne et la Vallée du Lot, à 25 km de Aurillac, vous découvrirez ce charmant petit village qu'est Le Rouget (15290). Le Rouget possède une gare située sur la ligne de chemin de fer Clermont-Ferrand - Toulouse. À voir également, son église "moderne" dont les vitraux ont été dessinés par Jean Labellie.

Les Chalets du moulin du Teil ne sont qu'à 900 m du centre du village. Les 20 chalets en bois sont regroupés en un petit hameau, sur deux hectares d'espaces verts, bordant les rives du plan d'eau, dans un cadre de verdure au calme, près d’une forêt de pins.

Chalets le Rouget : Site web

Restauration :

Situé au sein du parc régional des volcans d' auvergne en zone NATURA 2000, le col de Néronne à près de 1242 mètres d’altitude, carrefour des routes du Falgoux, du Puy Mary (12 km), de Salers (8 km) et de Récusset, assure le passage entre la vallée du Mars et la vallée de la Maronne.

Au départ de l'auberge, parcours randonnées, vtt, parapente, sport d'eau vive, pêche, canyoning, escalade, ski nordique, raquette (location sur place), chien de traineau, equitation, tennis ...

Passage de transhumance (fin mai), ce col offre un magnifique point de vue sur les vallées et la ligne de crête.

Auberge Col de Neronne : site web

Les routes touristiques d'Auvergne

Préparez vos vacances sur La Route des plus beaux villages cantaliens avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur Route des plus beaux villages cantaliens avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 29/11/2017