Château d'Epoisses - 21

Visiter le Château d'Epoisses

Le château d'Époisses est un château de Bourgogne, situé dans le village d'Époisses, en Côte-d'Or. Il était avant la Révolution française le siège d'un important marquisat.

Au coeur d'une double enceinte de fortifications qui enserre des maisons du XVe siècle, l'église et le colombier de 3 000 cases, on découvre le château d'Epoisses flanqué de grosses tours et entouré de douves.

Le château d'Époisses serait, si l'on en croit la tradition, antérieur au VIe siècle. Cette tradition fait remonter l’origine du château d’Epoisses au VIe siècle.

A cette époque, le roi de Bourgogne, Thierry, étant encore un enfant, sa grand-mère, la reine Brunehaut, exerçait la régence. D’abord maison royale, Epoisses devint maison seigneuriale au XIIe siècle avec la famille de Montbard.

La reine Brunehilde y aurait en effet fréquemment séjourné avec son petit-fils Thierry, le jeune roi de Bourgogne.

Devenu maison seigneuriale au XIIe siècle, le château passa successivement entre les mains de la famille de Montbard, puis de 1237 à 1421 à celle de Mello. En 1377, Philippe le Hardi, duc de Bourgogne y séjourne.

Du Moyen Age aux Guerres de Religion

Un neveu des Mello, Claude de Montagu reçoit à son tour le château, et à sa mort, Louis XI donne la terre d'Epoisses en apanage au maréchal de Hochberg.

Celui-ci n'a qu'une fille, Jeanne, comtesse de Neuchâtel, qui épouse Louis d'Orléans, duc de Longueville (arrière-petit-fils du bâtard de Louis Ier d'Orléans et de Mariette d'Enghien. Ils apportent quelques modifications au château d’Epoisses.

Le château d’Epoisses est par la suite la propriété du duc de Nemours, Jacques de Savoie-Nemours, protagoniste du roman de Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves. Mais en 1561, endetté, le duc vend le château d’Epoisses au maréchal de Bourdillon originaire du Nivernais.

Celui-ci transforme profondément le château. Par exemple, il fait construire le porche de la tour qui porte aujourd'hui son nom.

Chateau d epoisses l entree routes touristiques en cote d or guide du tourisme en bourgogneDes Guerres de Religion à Louis XIV

Sa nièce, Françoise, épouse Louis d'Ancienville. De 1591 à 1595, la Ligue s'empare du château d’Epoisses, le pille, et fait édifier des fortifications supplémentaires. Louis d'Ancienville devra les rembourser pour rentrer de nouveau en possession de sa demeure.

Deux générations plus tard, c'est leur petite-fille qui hérite d'Epoisses. Madeleine de La Grange d'Arquien épouse en 1661 Guillaume de Pechpeyrou-Comminges de Guitaut (1626-1685), un lointain descendant par les femmes de la maison de Comminges et un proche du Grand Condé.

Mais Madeleine meurt jeune, en 1667, sans avoir donné d'enfants à Guillaume. Elle trouve cependant le moyen de léguer à son époux ses terres d'Epoisses, par l'intermédiaire du prince de Condé. Celui-ci n'est propriétaire que peu de temps mais aurait, selon la légende, un jour formulé le vœu de voir construire un balcon sur la tour nord, afin d'admirer pleinement la vue. Ce balcon qui existe toujours sur la tour qui aujourd'hui porte le nom de Condé aurait été construit en une journée !

Quoi qu'il en soit, Condé restitue à son fidèle ami les terres de sa défunte épouse et Guillaume, désormais riche et remarié à Antoinette Elisabeth de Verthamon, dame de Bréau, de 24 ans sa cadette. Il restaure et transforme la vieille place forte en une demeure agréable et confortable, et n'a de cesse de l'embellir.

Il s'y installe même définitivement après l'incendie de son hôtel particulier à Paris, et il y reçoit ses amis, parmi lesquels figure la marquise de Sévigné qui a même une chambre au château. Cette fin de XVIIe siècle est l'apogée d'Epoisses.

De Louis XIV à nos jours

Chateau d epoisses tour bourdillon routes touristiques en cote d or guide du tourisme en bourgogneUn siècle plus tard cependant, la révolution de 1789 assombri ce tableau. Le Comité de Salut Public juge cette forteresse dangereuse, surtout entre les mains d'une famille dont certains membres ont émigré. Il est décidé après bien des négociations que seules les parties fortifiées du château d’Epoisses seraient rasées. C'est ainsi que la partie sud d'Epoisses disparaît et que les tours sont ramenées à hauteur des toits.

Après la Révolution, les Guitaut entreprennent la restauration de la demeure et bordent la terrasse par une balustrade. La comtesse de Guitaut née Thomassin de Bienville fait reconstruire les écuries et sa belle-fille née Le Cornu de Balivière entreprend la décoration des plafonds de plusieurs salons : salon de musique, vestibule...).

Le château d'Époisses a été depuis préservé par la continuité familiale.

Préparer votre visite touristique au Château d’Époisses

Situé au centre du village, le château d'Époisses en Bourgogne est composé d'un grand bâtiment flanqué de deux petites ailes et de grosses tours à base carrée. Un beau parc fleuri, entouré d'une double enceinte de fortifications, avec des douves, encadre l'ensemble. Sur la muraille extérieure, se détachent des échauguettes.

A l'intérieur, le décor des XVIIe , XVIIIe et XIXe siècles comprend un beau mobilier ancien, de nombreux portraits de personnages illustres et des souvenirs de Madame de Sévigné et du Grand Condé, qui ont vécu à Epoisses. Un beau parc très fleuri encadre le château.

Dans le parc du château, sont également à remarquer une église qui est devenue l'église paroissiale du village d'Époisses avec une représentation murale du Dit des trois morts et des trois vifs : trois jeunes gentilshommes sont interpelés dans un cimetière par trois morts, qui leur rappellent la brièveté de la vie et l'importance du salut de leur âme, ainsi qu'un magnifique colombier du XVIIe siècle, avec une échelle tournante et près de 3000 boulins ou niches.

Les douves, les ponts, les deux enceintes ainsi que le sol et tous les bâtiments entre les enceintes, les dépendances, l'église et le château ont été classés monument historique le 12 juin 1992.

Le parc du château d'Époissesest un site inscrit depuis le 22 février 1946.

Chateau d epoisses pigeonnier du chateau routes touristiques en cote d or guide du tourisme en bourgogneCôté avant-cour du château d’Epoisses

Au Moyen Age, le château d’Epoisses fut fortifié pour résister aux invasions venues de tous côtés. Le château d’Epoisses, à cette époque, avait un aspect beaucoup plus sévère. Le parc actuel n’existait pas, l’espace étant occupé par l’arsenal militaire, les hommes d’armes et leurs équipages.

Le colombier du XVIe siècle abrite 3 000 niches qui correspondaient à la superficie de la seigneurie de l’époque (1'000 hectares). L’église, édifiée au XIIe siècle, était à l’origine la chapelle privée du château et les seigneurs y étaient inhumés. Pour accéder au château d’Epoisses on passe une deuxième enceinte de fossés, asséchés depuis la Révolution par un double pont-levis, transformé en pont dormant au XVIIe siècle.

Côté cour du château d’Epoisses

Jusqu’à la Révolution, château d’Epoisses était flanqué de sept tours couronnées de créneaux, reliées par des courtines surmontées d’un chemin de ronde. Trois tours et la moitié sud du château ont été détruits en 1794. Vers 1850, une balustrade a été construite pour border la cour.

La partie nord du château d’Epoisses a toujours abrité les pièces d’habitation et de réception. La façade a été modifiée du XVIe au XIXe siècle.

La ferronnerie du XVIe siècle qui surmonte le puits était peinte aux couleurs des armoiries du seigneur de l’époque, le maréchal de Bourdillon, soit or, argent, noir et rouge.

Le château d’Epoisses et l'extérieur se visite toute l'année et en juillet et août l'intérieur.

Carnet pratique du Château d'Epoisses

Plus d'information

Château d'Epoisses - 1 Rue de Semur, 21460 Époisses - Site web

Contact : visites@chateaudepoisses.com

Visites guidées

Pour les individuels :

  • 1er juillet au 31 août, fermeture le mardi (sauf le parc) : de 10h à 12h et de 15h à 18h

Pour les groupes :

  • Du 1er avril au 31 octobre sur rendez-vous avec possibilité de dégustation de fromage d’Epoisses dans la salle à manger du château.

Dégustation uniquement pour les groupes)

Dans la salle à manger du château :  L’Époisses, affiné au marc de Bourgogne, ainsi que l’Affidélice, affiné au Chablis, de la fromagerie Berthaut.
  • Tarif : 8 € par personne en plus du prix de la visite.

 

 

Chateau d epoisses les jardins routes touristiques en cote d or guide du tourisme en bourgogne

Pour vous rendre au Château d'Epoisses

Sincey-lès-Rouvray

Couvert 16 °C

Couvert

  • Min: 16 °C
  • Max: 16 °C
  • Vent: 8 kmh 138°

Le saviez-vous ?

 

Nos coups de coeur à Epoisses

Hébergement :

Restauration :

Auberge du Château

Au coeur du village d’Epoisses, l’Auberge du Château est un restaurant installé dans une charmante maison historique du village.

Cet établissement authentique et chaleureux vous offre la possibilité de déguster des plats savoureux, goûteux, réalisés avec des produits régionaux de qualité par le chef.

Auberge du Château -21 rue des Eperons 21460 Epoisses, Bourgogne - 03 80 89 30 13 - Site web

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Côte-d'Or

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Epoisses avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/01/2018