Cathédrale de Sens - 89

Visite de la Cathédrale Saint-Etienne de Sens : la première cathédrale gothique au monde !

C'est une rencontre avec la pionnière de l’art gothique de France que nous vous proposons lors de votre passage à Sens, dans l’Yonne, et vous ne serez pas déçu. Quand la nouvelle cathédrale de Sens achève sa mue gothique en 1163, la basilique de Saint-Denis est encore loin d'avoir terminé la sienne.

Son petit nom... Saint-Etienne de Sens, et c’est tout simplement la première cathédrale gothique au monde. La ville de Sens peut être fière de posséder la plus ancienne de toutes les cathédrales gothiques.

« Saint-Etienne de Sens est l’une des plus belles cathédrales de mon royaume ! » C’est le roi de France Louis XII en personne qui l’affirme en l’an 1500 ! Comme nous le comprenons à la vue de l'édifice.

Découvrant l’édifice lors d’un passage à Sens en 1839, Victor Hugo s’attachera à décrire la grande dame de pierre « comme la religion de l’âme puissamment combinée avec la philosophie des faits ». Prouesse architecturale, Saint-Étienne de Sens est chargée d’histoire.

Son édification a donné naissance aux nouvelles techniques de construction que sont les croisées d’ogive et les arcs-boutants, jetant les bases de l’architecture gothique flamboyante qui seront reprises dans toute l’Europe.

Elle a inspiré pour partie les travaux de Notre-Dame de Paris, de l’église Saint-Sépulcre de Jérusalem et de la cathédrale de Nicosie, à Chypre. 

Le cathédrale Saint-Étienne de Sens ne fait pas partie du circuit traditionnel des grandes cathédrales de France : Amiens, Paris, Chartres, Rouen, Reims, Bourges, Saint-Denis et Strasbourg.

Et c'est bien regrettable parce que, en tant que première cathédrale gothique de France, elle fait la jonction architecturale entre le roman et le gothique primitif.

À ce titre, bien des éléments de ce grand édifice sont dignes d'intérêt. Regardez par exemple le portail central de la façade. C’est quasiment une sorte d’encyclopédie universelle du début du XIIIe siècle ! Toute la création y est présente avec un bestiaire où se mêlent le réel et l’imaginaire.

Est-ce que vous arriverez à repérer l’éléphant des Indes ou encore la sirène des océans ?

Préparer votre visite touristique à la Cathédrale de Sens

Cathedrale saint etienne de sens routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneTémoin exceptionnel du passé religieux de la ville de Sens, la cathédrale Saint-Etienne à célèbre en  2014, ses 850 ans d'existence.

De nombreuses statues extérieures ont été détruites ou très abîmées par les révolutionnaires pendant la Terreur en 1793. La magnifique nef, le transept rajouté au XVe et les beaux vitraux de la fin XIIe au XVIIe méritent contemplation. Les chapelles regorgent d'anecdotes historiques et accueillent l'autel Saint-Louis, en souvenir de son mariage en 1234 ainsi que la tombe du dauphin fils de Louis XV et de son épouse.

Elle inspire de nombreux bâtiments religieux. Mais plusieurs époques s'y superposent. Retouchée au XIVe, la construction se poursuivit du XVe au XVIIIe et porte témoignage des différentes techniques des bâtisseurs. La tour nord ne fut jamais achevée. La tour sud s'écroule en 1268 puis est reconstruite fin XIIIe et sa partie supérieure date du XVIe siècle.

Mais pour mieux comprendre encore ce qu’est l’art gothique, entrez dans la nef. « Dans cet édifice, pour la première fois, on sort de l’âge roman, du massif, du sombre, pour venir chercher la lumière avec cette architecture aérienne et ces hautes fenêtres. » Ce n’est pas nous qui le disons, mais Olivier Curt, Conservateur de la Cathédrale Saint-Etienne et Architecte des Bâtiments de France.

Historique

Cathedrale saint etienne de sens la superbe facade sud et son portail routes touristiques dans l yonne guide du tourisme en bourgogneL’évêché de Sens, très ancien, fut un archevêché de grande importance au Moyen Âge. Contemporaine de la Basilique de Saint-Denis, la grande église primatiale de Sens fut élevée à partir de 1135-1140 à l’emplacement d’une cathédrale préromane du 10e siècle. Le chantier commença alors en pleine époque romane.

L’architecte Guillaume de Sens a osé élever ici une église d’un style nouveau, avant de partir en Angleterre pour construire le chœur de Canterbury. Les parties basses du déambulatoire et de la nef sont encore dans un style roman tardif, tandis que l’élévation de l’édifice montre des formules architecturales innovatrices.

On y admire une élévation à trois étages avec des travées doubles, des colonnes jumelles, des arcs brisés, un beau triforium et des voûtes d’ogives sexpartites. Le gros-œuvre de la nef et le chœur furent bâtis dans le premier style gothique avant la consécration de l’église en 1164. La cathédrale fut complétée pendant les siècles suivants.

La façade avec le clocher inachevé dit Tour de plomb date de la fin du 12e siècle, le décor sculpté des trois portails de la façade est de la fin du 12e siècle au 14e siècle, la chapelle axiale est du 13e siècle et le grand clocher ou Tour de pierre date du 14e siècle. Le plan allongé de l’édifice fut transformé vers 1500, quand deux grands croisillons furent ajoutés en style flamboyant avec des pignons et portails abondamment décorés.

Enfin, des chapelles sont ajoutées du 16e au 19e siècle. Avec la cathédrale d’Auxerre, qui s’est inspirée de celle de Sens, c’est sans doute la plus belle église gothique en Bourgogne. Cependant, on retrouve encore du roman dans beaucoup de détails de la construction. La chapelle Saint-Jean-Baptiste avec ses baies en plein cintre, ses arcatures et son cul-de-four en sont les parties les plus anciennes.

Les parties basses du chœur et les arcatures sur colonnettes dans les bas-côtés et le déambulatoire sont encore de profil roman. On retrouve l’art roman dans le décor sculpté des parties basses. Les chapiteaux sculptés d’animaux, de monstres, de griffons, de feuillages et de quelques scènes historiées remontent aux années 1150, peu après ceux de Vézelay.

Il y a également des bas-reliefs sculptés et une statue de saint Thomas Becket de la fin du 12e siècle. A l’extérieur, on trouve encore des arcatures à modillons au niveau des fenêtres hautes. Enfin, la cathédrale conserve de nombreuses autres œuvres d’art, comme des vitraux très anciens et de belles fresques. 

A côté de la cathédrale, on trouve le palais synodal du 13e siècle avec trois étages et l’ancien archevêché du 16e siècle. Ces bâtiments abritent le trésor de la cathédrale et le musée lapidaire où on peut voir de nombreux objets anciens de l’évêché, des vestiges des abbayes de la ville, des suaires médiévaux, des pièces d'orfèvrerie au décor roman et une belle châsse polygonale d’ivoire byzantin. 

Carnet pratique de la Cathédrale de Sens

La cathédrale est ouverte tous les jours de 8h00 à 18h00 en accès libre (sauf pendant les offices religieux).

Des formules de visites enrichies sont également disponibles :

Visiter avec le dépliant de visite (en vente à l'office de tourisme).

Visiter avec un audioguide (location à l'office de tourisme).

Visiter la cathédrale et la Tour Sud en compagnie d'un guide (pendant les mois de juin, juillet et août ; sur réservation à l'office de tourisme).

Lumières de Sens : un son et lumière gratuit les vendredis et samedis soirs d'été.

Le spectacle "Lumières de Sens" est un son et lumière créé en 2014 à l'occasion du 850ème anniversaire de la cathédrale Saint-Etienne.

Mêlant événements historiques et scènes poétiques, la façade de la cathédrale est sublimée pendant 25 minutes par la diffusion d’images HD et 3D...

Un voyage à travers les siècles pour ce monument qui n'a cessé d'évoluer avec les nouvelles techniques architecturales.

Pour vous rendre à la Cathédrale de Sens

Sens

Couvert 30 °C

Couvert

  • Min: 30 °C
  • Max: 30 °C
  • Vent: 4 kmh 158°

Le saviez-vous ?

Thomas Becket y trouva refuge de 1164 à 1170, pour échapper à la colère du roi Henry II d’Angleterre auquel il s’oppose au sujet des droits et privilèges de l’Église. De retour sur ses terres, il sera assassiné à Canterburry par les partisans du roi. 

Le roi Saint-Louis y épousa Marguerite de Provence, en 1234. Bien pus tard, le Dauphin y sera inhumé en 1765.

Avant de repartir, pensez à regarder le premier grand pilier à gauche de la nef. Est-ce que vous voyez une toute petite tête sculptée ?

Une petite tête en pierre est nichée entre les colonnes du premier nord de la nef. On dit que c’est celle de « Jean du Cognot » qui a été mis au coin. On dit aussi que celui qui ne l’a pas vue, n’est pas venu dans la cathédrale !

C’est aussi sur cette sculpture que les chanoines écrasaient leurs cierges pour les éteindre.

Nos coups de coeur à Sens

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de l'Yonne

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Sens avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 18/01/2018