Chartreuse du Mont-Dieu (08)

Visite de la Chartreuse du Mont-Dieu

L'ancienne Chartreuse du Mont-Dieu était un monastère de moines chartreux situé dans le département des Ardennes. Premier monastère des moines de saint Bruno fondé dans le royaume de France, en 1132, il fut reconstruit au xviie siècle.

Située au cœur des Ardennes, la chartreuse du Mont-Dieu fut construite dans une vaste clairière, au milieu d'une forêt de 1 123 hectares, pleine d'arbres séculaires : les chênes de Montpy et constellée de sources, alimentant jadis de nombreux étangs.

Bien que retirée et isolée au fond des forêts, la chartreuse du Mont-Dieu est plusieurs fois saccagée et ravagée par les guerres qui dévastent la région. Les guerres de religion surtout l'ont beaucoup éprouvée. Le monastère est reconstruit en 1617, à l'époque de Louis XIII, avec des briques roses et noires et chainages en pierre taillée, dans le même style que la célèbre place Ducale de Charleville.

Après l'expulsion des moines à la Révolution, les bâtiments de la chartreuse du Mont-Dieu sont convertis en prison d'État pendant la Terreur, et les nombreuses propriétés et possessions de l'abbaye, réparties sur une quarantaine de villages, sont vendues comme biens nationaux en 1791.

Reconverties en filature, industrie importante dans la région de Sedan, les bâtiments, négligés et en ruines de la chartreuse du Mont-Dieu, sont au fil des temps démolis par leurs propriétaires successifs. Heureusement, André Poupart de Neuflize, Sedanais enrichi dans le commerce du drap, achète sous le Premier Empire, et sauve ce qui peut encore l'être de la magnifique chartreuse qui avait presque totalement disparu. En 1820, les édifices sont acquis par François-Xavier Camus, maire de Charleville, ancêtre du propriétaire actuel.

Les bâtiments sauvés connaissent encore bien des vicissitudes, particulièrement lors de la bataille de Stonne, en mai 1940, comme l'attestent les marques laissées par des éclats d'obus sur certaines façades. Après être passée entre les mains de différents propriétaires, ce qui reste de l'ancienne chartreuse du Mont-Dieu semble se rétablir peu à peu pour tenter de retrouver l'éclat de son âge d'or disparu.

Les moines en furent chassés lors de la révolution française et ses bâtiments servirent à divers usages tout au long du XIXe siècle. Les vestiges du monastère furent finalement classés comme monuments historiques en 1946.

Préparer votre visite touristique à la Chartreuse du Mont-Dieu

Témoins d'un passé révolu, le pavillon d'entrée et le grand corps de logis de la chartreuse du Mont-Dieu, percé de fenêtres à meneaux, font regretter la disparition des autres bâtiments du monastère dans lesquels les moines chartreux prièrent jusqu'à la Révolution française. Ce site champêtre, qui accueillit autrefois des hôtes célèbres, tels saint Bernard de Clairvaux, le pape Eugène III et saint Thomas Becket, ne se visite pas, l'ensemble ne pouvant Chartreuse du mont dieu routes touristiques dans les ardennes guide du tourisme grand estêtre admiré que de l'extérieur.

Il ne subsisterait actuellement que moins de 20 % des bâtiments de l'ancien monastère. Mais les édifices en place, au milieu de cet écrin de forêts, témoignent encore de ce que devait être la magnificence ancienne de cette cité de Dieu oubliée dans la paix des champs et le silence...

Installé sur une terrasse et se reflétant dans ses douves, un grand Corps de logis, flanqué des Pavillons Saint-Étienne et Saint-Bruno, d'une grande élégance, avec fenêtres à meneaux et bandeau de pierre, grande toiture d'ardoise à lucarnes, pignon latéral à redans, se donne des allures de château. Chaque pavillon d'angle est sommé de grandes lucarnes cintrées qui surplombent les fenêtres à la manière de mâchicoulis.

Bâtiments d'écurie, de maréchalerie, grange sont rythmés d'ouvertures et de portes à entourage de pierre. En contrebas, animé par 2 grandes niches vides de statues, le Pavillon d'entrée, traversé par un porche-tunnel, à corniche sommée d'un œil-de-bœuf encadré de sobres pots-à-feu de pierre, présente une façade aveugle... avec, au large, à-demi enterrée dans un talus, la maison du jardinier.

Très à l'écart, par-delà des étangs asséchés aux digues herbeuses, en bordure de route, la grange monumentale de la Correrie. Tous ces si beaux bâtiments encore debout ne peuvent que faire regretter la disparition de l'église, des cours, des grand et petit cloîtres, et des maisonnettes où travaillaient et méditaient les ermites-chartreux.

Carnet pratique de la Chartreuse du Mont-Dieu

Arbres remarquables dans le parc de la chartreuse

  • Le chêne de Montpy : 30 m de hauteur, 4,30 m de circonférence.
  • Un Tulipier de Virginie, dans la pâture contigüe à la Chartreuse.
  • Un cèdre de l'Atlas, à proximité de la Chartreuse.
  • La belle allée de tilleuls qui mène au pavillon d'entrée.

Plus d'information

La Chartreuse du Mont Dieu

D977 - 08390 LE MONT DIEU - Tél : 03 24 27 73 73 - Mail : contact@tourisme-sedan.fr - Site web

Pour vous rendre à la Chartreuse du Mont-Dieu

Sedan

Peu nuageux 13 °C

Peu nuageux

  • Min: 12 °C
  • Max: 14 °C
  • Vent: 15 kmh 90°

Le saviez-vous ?

 

Nos coups de coeur à Mont-Dieu

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques des Ardennes

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Mont Dieu avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 02/06/2018