Route au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura (39)

La Route touristique au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura

Terre de contrastes, cette route touristique au coeur du parc naturel régional du Haut-Jura offre un terrain de jeux grandeur nature pour tous les âges, tous les goûts et en toutes saisons. Les paysans montagnards ont pendant des siècles rendu ces territoires habitables et façonné de remarquables paysages, entre dolines, combes et crêts, dans lesquels s’épanouissent une faune et une flore très diverses.

Les Hautes Combes, un espace montagneux situé dans le sud du massif du Jura, qui regroupe 9 villages et s'étend entre 900 mètres et 1500 mètres d'altitude. Ces communes sont : Bellecombe, Lajoux, les Molunes, Les Moussières, Giron, La Pesse, Belleydoux et Apremont.

Les paysages de combes sont caractéristiques, dominés par quelques crêts et monts et marqués par des dolines dont certaines accueillent des tourbières. Pour autant, plus de la moitié de la commune est couverte par la forêt.

Au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura, Chapeau de Gendarme, Gorges du Flumen, Borne au Lion ou Cascade du Moulin sont autant de sites classés à découvrir pendant votre escapade touristique.

Cette route touristique offre des surprises à débusquer au gré des itinéraires : cascades, cirques, panoramas, lacs et rivières ou encore villages de caractères, chapelles et bornes frontières ponctuent vos paysages. Nous vous convions à alterner randonnées et visites de musées, du savoir-faire dont les plus emblématiques qui sont la pipe et le diamant.

Un itinéraire de 58km au travers des paysages préservés des Hautes-Combes pour découvrir aussi les lapidaires et les greniers forts. 

Les lapidaires ou les layetiers sont des artisans qui étaient très présents dans les Hautes Combes en complément de l’agriculture. Le lapidaire est un métier qui consiste à tailler des pierres fines et précieuses pour l’horlogerie, l’orfèvrerie et la bijouterie. Le layetier fabrique des petits meubles à plusieurs tiroirs, ou layettes.

A l’origine, utilisées par le lapidaire et l’horloger pour ranger des petites pièces, mais d’autres fonctions ont été trouvées aux layettes par la suite : rangements pour le bricolage ou la couture,...

Les Hauts-Jurassiens ont eu l’idée de construire les greniers forts pour limiter les dégâts en cas de sinistre, de guerre ou de pillage. Cette petite construction, faite de plateaux de bois très épais, recouverte de tavaillons, sans fenêtre, dotée d’une double porte très épaisse à la serrure et à la clef très importante, située à une quarantaine de mètres des habitations, permettait d’abriter les biens les plus précieux (graines, aliments,...).

La route touristique au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Capitale mondiale de la pipe, Saint-Claude sera le départ de cette route touristique au coeur du parc naturel régional du Haut-Jurala ville est dominée de plus de 500 m par les sommets du Haut-Jura, tels que le mont Bayard, le Pain de Sucre, le Crêt Pourri ou le mont Chabot... Elle s'accroche dans un empilement étonnant, aux parois rocheuses de son écrin de verdure.

Située dans un bel environnement montagneux, Saint-Claude est célèbre pour son artisanat et plus particulièrement pour sa fabrication de pipes de bruyère. La ville constitue un excellent point de départ pour se rendre aux gorges du Flumen.

Saint claude plus beaux detours routes touristiques du jura guide touristique de franche comteVisiter aussi les vestiges d'une ancienne abbaye, la cathédrale Saint-Pierre, de style gothique, est dotée d'une façade classique. A l'intérieur, un superbe retable du XVIe siècle ainsi que de magnifiques stalles en bois s'offrent au regard.

A voir aussi dans Saint-ClaudeL'église Saint-Sébastien, les nombreux ponts (Grand Pont, pont de pierre...), la Place Louis-XI avec sa vue sur les remparts, le banc des curés situé à l'entrée du quartier de Serger.

Du bas de la pittoresque rue de la Poyat , une rue très pentue joignant le quartier haut de l'abbaye et les quartiers bas du faubourg, profiter d'une vue sur la vallée du Tacon. Vous aurez  un beau point de vue sur la ville depuis la grotte Sainte-Anne qui la surplombe de 200 mètres.

Depuis le centre ville de Saint-Claude, suivre la direction Genève par la D436 pour la prochaine étape : SeptmoncelDe Saint Claude à Septmoncel, en montant par les lacets de Septmoncel, la sinueuse D 436 qui monte de Saint-Claude vers Septmoncel longe en corniche les profondes et encore sauvages gorges du Flumen., vous croiserez diverses particularités.

La première sera la Roche Percée (6,1 km). Passer le tunnel de la Roche Percée et 1,5 km plus loin se trouvera sur la droite le parking du Saut du Chien  (7,6 km). Stationner ici et admirer depuis ce point de vue les gorges du Flumen en contrebas et les montagnes et roches environnantes en hauteur.

Pour vous rendre à la cascade du Moulin d’Aval, longer la route sur 50 m depuis le parking, prendre le chemin à droite qui descend jusqu’à la cascade (5-10 min). 

Reprendre la route en montée direction Septmoncel, pour voir le Chapeau de Gendarme, qui se trouvera quelques virages après le Saut du Chien. Cette curiosité géologique est visible depuis la route, dans une ligne droite, vous pouvez vous arrêter sur le parking au bout de cette ligne droite. Chapeau de gendarme (8,4 km) via Route de la Faucille/D436

Chapeau de gendarme septmoncel routes touristiques du jura guide du tourisme de franche comteCette curiosité géologique rappelle la forme du chapeau porté par les gendarmes sous la Révolution. Elle est très spectaculaire en hiver avec la formation d'une cascade de glace. Après avoir parcouru les Lacets de Septmoncel, traversez le village  à flanc de coteau (12,1 km). Septmoncel est le nom donné à un fromage local, plus connu sous l'appellation bleu de Gex.

Ce village de Septmoncel fait partie du parc naturel régional du Haut-Jura, il fut notamment la patrie de Désiré Dalloz, célèbre jurisconsulteAux XVIIe et XVIIIe siècles, l’horlogerie est l’industrie dominante à Septmoncel. Elle est abandonnée en 1812. C'est vers 1735 qu'un nommé Michaud des Thoramy (hameau de Septmoncel à l'époque) taille « sans art quelques pierreries que Genève employa dans des bijoux ».

Il a l'idée de façonner des pierres percées d'un trou servant de contre-pivot pour l'horlogerie. C'est le début du lapidaireActuellement, l'usine lapidaire Dalloz est la principale industrie de Septmoncel, ainsi que l’élevage de vaches écossaises et de chevaux polonais.

Poursuivre votre parcours touristique vers Lajoux, à Lajoux garez-vous sur la place principale. Le village abrite la Maison du Parc naturel régional du Haut-Jura, ouverte au public. Plus haut village du Massif du Jura, Lajoux, station familiale d’été et d’hiver, est situé sur un plateau ensoleillé ouvert sur la chaîne des Monts Jura.

Sur son territoire, la célèbre forêt du Massacre offre à la pratique du ski de fond avec les pistes de la Combe à la Chèvre, un de ses plus beaux sites à l’enneigement exceptionnel.

Prochaine étape le village des Moussières (30,1 km) par la D292, le village fut construit au fond d’un goulet de rochers recouvert de mousses. Poste clé du Haut-Jura, il était connu dès le Moyen Age pour sa position stratégique entre les monastères de Condat (Saint-Claude) et l’abbaye de Chézery.

La borne au lion la pesse routes touristiques du jura guide du tourisme de franche comteAu siècle dernier, l’industrie lapidaire complétait l’activité des agriculteurs pendant la longue période hivernale, un atelier existe encore aujourd’hui. Visiter la Maison des Fromages, coopérative agricole qui fabrique et commercialise le fruit de l’exploitation des  producteurs du pays. 3 fromages bénéficient d’une AOC : le Comté, le Morbier et le Bleu de Gex. A la sortie de Lajoux, tourner à droite (D292). La fromagerie se trouve à l’entrée des Moussières, à droite.

Traverser le village et tourner à gauche direction La Pesse (37,8 km) via D25. A voir : la Croix des Couloirs, lLac de l'Embouteilleux, l'église paroissiale de l'Assomption et surtout lancienne Fromagerie-École (chalet-modèle de 1914), abritant aujourd'hui le Musée de la Vie et des Métiers d'Autrefois.

Au lieu-dit l’Embossieux continuer tout droit jusqu’à l’entrée du village, le Musée se trouve à droite de la route. A voir aussi La borne au Lion à La Pesse, un vestige des anciennes bornes-frontières entre France, Empire et Savoie et un site emblématique de la résistance et des maquis du Jura et de l’Ain, à proximité du Crêt de Chalam.

Reprendre la même route qu’à l’arrivée mais à l’Embossieux, tourner à gauche direction Les Bouchoux (44,3 km) en suivant la D25E1. Dans la vallée : le torrent du Tacon creuse une vallée profonde qui vous mènera à la Cascade du Moulin au lieudit Les Petits Bouchoux.

En face : le lieu dit "du Creux de l’eau", la Madone permet un autre point de vue sur la commune. Situé sur un promontoire naturel, le village des Bouchoux est un site pittoresque classé parmi les plus beaux du Jura. Le village est l’un des ensembles architecturaux les mieux conservés au cœur du Parc Naturel régional du Haut-Jura.

Reprendre votre escapade touristique, arriver au croisement avec la D124 prendre à droite direction Saint-Claude (58 km).

Carnet pratique de la route touristique au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Saint-Claude :
  1. Le musée de la Pipe et du Diamant expose des collections de pipes, de diamants et de pierres précieuses.
  2. Musée de l'Abbaye, donations Guy Bardone/René Genis.
  3. Caveau des Artistes : expositions permanentes renouvelées mensuellement.
  4. Exposition résistance et déportation.
  5. Les artisans pipiers, diamantaires et tourneurs sur bois ou sur corne.
  6. Visites thématiques guidées de la ville avec l'Office de Tourisme.
  7. Confrérie des maitres-pipiers.
  8. Le musée de l'abbays. Œuvres du XXe siècle et vestiges archéologiques de l'ancienne abbaye de la fin du Moyen Âge.
  • Septmoncel
  1. La commune de Septmoncel à mis en place trois circuits découverte à travers différentes thématiques qui sont : Les lapidaires, le chamois et les diots du jura.
  2. De fabrication artisanale, le Bleu de Septmoncel est encore produit dans des petites laiteries montagnardes selon les méthodes traditionnelles employées au XIVe siècle. Il bénéficie d'une appellation d'origine contrôlée, Bleu de Gex ou « Bleu de Septmoncel » ou « Bleu du Haut-Jura » obtenu par décret le 20 septembre 1977.
  • Les Moussières
  1. La Maison des Fromages Tél. 03 84 41 60 96 contact@fromagerie-haut-jura.fr - Gratuit. Site web
  • La Pesse
  1. Musée rural «Vie et Métiers d’autrefois dans le Haut-Jura» Tél. 03 84 42 70 47 - la.fruitiere@wanadoo.fr - Site web
  • Bouchoux : De nombreux sentiers de randonnées permettent de découvrir le village de différentes façons :
  1. A partir du haut : par le site de la Croix des Couloirs qui fut érigée en 1934. 
  2. A partir au cœur du village : avec la place entourée de la mairie, de la poste, de l'Église et les maisons qui constituent une enceinte acoustique de petite dimension. En vous rendant au bout du cimetière, vous pouvez aussi profiter de ce magnifique point d'ouïe, sans oublier de jeter un œil aux inscriptions curieuses de l'entrée du portail de l'entrée.
  3. "Sur les pas d'Ulysse Lacroix, meunier des Bouchoux" est un sentier ludique pour découvrir les Bouchoux autrement, à travers les âges et le patrimoine. 
  4. Située sur Le Tacon, la cascade du Moulin offre une chute de 19 m qui tombe dans une marmite creusée par ses propres eaux. Cette cascade est accessible par un sentier de randonnée long de 3,6 km avec un dénivelé de 175 m. Vous pourrez y faire une balade d'environ 1 heure.

Festivités

  • Saint-Claude :
  1. La fête des Soufflaculs, qui a lieu une fois par an et qui remonte au Moyen Âge.
  2. La fête des pipes, pour célébrer un savoir-faire plus que centenaire.
  3. Le festival de bandes dessinées et de littératures du Haut-Jura. 
  4. Prom'été : grande braderie organisée chaque année dans le centre-ville (pendant un week-end de juillet et un week-end d'août).
  5. Marché tous les jeudis matin et samedis matin.
  6. En juillet et août : Marché artisanal hebdomadaire au Marché couvert de la Grenette (artisanat, artistes et produits du terroir).
  7. Festival de Musique du Haut-Jura.

Plus d'information

  • Mairie de Saint-Claude : site web
  • Tourisme Saint-Claude : site web
  • Septmoncel : site web
  • Mairie de Lajoux : Site web - Contact par téléphone : 03 84 41 21 29
  • Renseignements touristiques, contactez le Bureau d'information touristique de Lajoux : 27 le village - 39310 Lajoux - Tél: 03.84.41.28.52 - lajoux@saint-claude-haut-jura.com
  • La Maison du Parc du Haut-Jura 29, le Village Tél. 03 84 34 12 27 - parc@parc-haut-jura.fr www.parc-haut-jura.fr : site web
  • Les Moussières : site web
  • Renseignements touristiques, contactez le Bureau d'information touristique de La Pesse : 10 rue de l'Epicéa - 39370 La Pesse - Tél: 03.84.42.72.85 / Fax : 03.84.42.73.64 - lapesse@saint-claude-haut-jura.com
  • Mairie de La Pesse : site web
  • Tourisme La Pesse : site web
  • Les Bouchoux : site web
  • Jura tourisme : site web
  • Franche Comté tourisme : site web

Saint claude musee de la pipe et du diamant statues plus beaux detours routes touristiques du jura guide touristique de franche comte

Pour vous rendre sur la route touristique au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura

Bonifacio

Nuageux 20 °C

Nuageux

  • Min: 20 °C
  • Max: 20 °C
  • Vent: 22 kmh 240°

Le saviez-vous ?

Un peu d'histoire...

Le vendredi , la division 157 de la Wehrmacht se déploie dans la région de Saint-Claude. La ville est cernée. Les locaux de la coopérative la Fraternelle sont mis à sac. Ses responsables qui ravitaillent le maquis sont arrêtés ainsi que Paul Delacour, maire de la ville nommé par Vichy.

Le samedi  à l’aube, les commandos allemands motorisés de la division attaquent le bois de la Versanne. Ils sont tenus en échec toute la journée par le maquis bien retranché. La Wehrmacht réussit à décrocher à la nuit emmenant ses morts et ses blessés. Le maquis a lui aussi subi des pertes. Il se replie, se réorganise et s’abrite dans la forêt.

Le lendemain, dimanche , jour de Pâques, sous couvert d’une vérification d’identité, la Gestapo organise une grande rafle à Saint-Claude, en présence de Klaus Barbie arrivé la veille à l’hôtel de France. Tous les hommes de 18 à 45 ans sont rassemblés sur la Place du Pré. 302 sont retenus en otage et déportés à Buchenwald, 186 ne rentreront pas.

Nos coups de coeur sur la route au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Jura

Préparez vos vacances sur la route au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur La route au coeur du Parc naturel régional du Haut-Jura avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 31/03/2019