Château de Chateaubriant (44)

Visiter le Château de Chateaubriant dans la Loire-Atlantique

Édifié sur les bords de la Chère, le château domine la ville de Chateaubriant. La beauté du site et la majesté des anciennes fortifications évoquent sans conteste la volonté de puissance de l'ancien duché de Bretagne face aux appétits de l'Anjou voisin et du roi de France.

Le château est situé entre la ligne de Châteaubriant à Rennes à l'est et la vieille-ville de Châteaubriant à l'ouest. Au nord, il est bordé par la Chère, qui forme des douves naturelles, et au sud, il s'ouvre sur la place Charles-de-Gaulle.

La Chère est par ailleurs retenue par une chaussée du Moyen Âge qui forme l'étang de la Torche. Cette chaussée servait d'accès à la ville médiévale et faisait partie intégrante des remparts.

Tout à la fois forteresse médiévale et édifice de la Renaissance, le château de Châteaubriant raconte dix siècles d'histoire. Symbole majestueux de l'art de la fortification à l'époque médiévale, ses logis reconstruits au XVIe siècle en font un des fleurons de la Renaissance en France.

La forteresse, bâtie au XIe siècle par Brient est à l'origine du nom de Châteaubriant (le château de Brient). Elle faisait partie avec Clisson, Nantes, Ancenis, La Motte-Glain des places fortes chargées de la défense du duché, les célèbres marches de Bretagne.

Le château a évolué au fil des siècles, le château fort a laissé place au logis seigneurial. Le style architectural reflète parfaitement cette adaptation : le château médiéval se distingue nettement du château Renaissance.

Le temps et les guerres ont fait leur oeuvre sur les fortifications extérieures et les vieilles courtines. Le château, victime de l'épreuve de force entre le duché désireux de garder son indépendance et la France pressée d'en finir, a été gravement endommagé. Le siège du roi Charles VIII en 1488 a contraint Anne de Bretagne à l'épouser.

Après les ravages de l'artillerie, seuls, subsistent le Pavillon des Champs, l'unique porte de la forteresse, la grosse tour carrée du donjon, la tour Ronde et le Châtelet d'entrée. La vieille forteresse abrite le château Renaissance en tuffeau dont l'élégance rappelle les châteaux de la Loire.

Sa construction résulte des entreprises successives de Françoise de Dinan, gouvernante de la jeune Anne de Bretagne et de Jean de Laval, gouverneur de Bretagne.

Préparer votre visite touristique au Château de Chateaubriant

Françoise de Dinan initie les travaux de rénovation partielle du vieux logis et du donjon. Une vaste salle seigneuriale, la salle Verte est construite. Reliée au donjon par une galerie, elle témoigne du désir des élites de l'époque d'adosser les pièces d'habitation au donjon, emblème du pouvoir seigneurial.

Chateau de chateaubriant batiment des gardes et logis renaissance routes touristique de loire atlantique guide du tourisme des pays de la loireLa magnificence du Logis Neuf édifié par Jean de Laval reflète le prestige de sa charge : pilastres ornés de médaillons, de losanges et croisées de tuffeau d'Anjou qui remplace le schiste.

Le second Logis qui prolonge le précédent est plus ambitieux encore. Une réalisation où le luxe s'affiche dans la parfaite maîtrise du vocabulaire architectural de la façade, dans l'alternance entre pilastres et niches circulaires et dans la superposition des ordres : ionique au rez-de-chaussée et corinthien à l'étage.

La grande galerie avec son escalier monumental aux voûtes à caissons, ses marches de schiste bleu, les jeux de couleurs basés sur les contrastes entre enduits, tuffeau et schiste, les peintures murales sont autant d'éléments admirables.

Le roi François Ier vint en personne au château de Chateaubriant signer une partie des édits de ratification de la Bretagne à la France en 1532. C'était pour lui l'occasion de revoir sa maîtresse, Françoise de Foix.

On peut visiter la fameuse Chambre Dorée dans laquelle elle fut retrouvée morte dans la nuit du 16 octobre 1537, victime dit-on de la jalousie de son époux, Jean de Laval. Son décès a donné naissance à une légende : recluse dans cette chambre, elle aurait été assassinée par son mari jaloux et une mare de sang réapparaitrait tous les ans devant la cheminée.

La chambre dorée est le seul intérieur de l’ensemble Renaissance accessible toute l’année. Réaménagée un siècle plus tard, cette pièce conserve un plafond à caisson et un ensemble remarquable de boiseries.

Chateau de chateaubriant le donjon et une partie du chemin de ronde routes touristique de loire atlantique guide du tourisme des pays de la loireL'enceinte du château de Chateaubriant est ouverte aux visiteurs toute l'année et l'entrée est gratuite. Un bureau d'accueil est également à disposition pendant les heures d'ouverture. La grande majorité des intérieurs ne se visite pas, à l'exception de la Chambre dorée, dont l'entrée est elle aussi gratuite. La Grande Galerie, l'escalier d'apparat ainsi que le chemin de ronde de la haute-cour sont eux aussi en accès libre.

Certaines salles du Bâtiment des Gardes sont ouvertes au public lors d'expositions temporaires. Le Bâtiment des Gardes accueille tous les ans des expositions temporaires gratuites. Celles-ci sont généralement axées sur l'histoire locale. Le château a ainsi accueilli l'exposition « Voyages au siècle de Victor Hugo » en 2004, qui présentait la vie, l'œuvre et les voyages de Victor Hugo, dont les parents se sont rencontrés à Châteaubriant.

L'ensemble du château est ponctué de 25 panneaux explicatifs qui forment un parcours d'interprétation. Les visites guidées permettent de découvrir quelques lieux habituellement fermés, comme la chapelle.

Le château de Chateaubriant sert aussi à des reconstitutions historiques médiévales. Il accueille aussi, avec le château de Clisson et le domaine de la Garenne-Lemot, des spectacles de la programmation des « Beaux Jours », organisés par le conseil général. Pendant l'été, des concerts, des spectacles de danse ou encore du théâtre en plein air y sont ainsi proposés.

Carnet pratique du Château de Chateaubriant

Les incontournables du Château de Chateaubriant

Jardins

  • De mai à septembre : tous les jours 7h30-20h
  • D’octobre à avril : tous les jours 7h30-18h
  • Fermetures annuelles : 1er janvier, 1er et 11 novembre, 24, 25 et 31 décembre.

Boutique

  • Février, mars, avril, octobre : du mercredi au dimanche 14h-17h30
  • Mai à septembre : du mardi au dimanche 10h30-12h et 13h30-18h
  • Novembre, décembre : samedi et dimanche 14h-17h30.
  • Fermetures annuelles : mois de janvier, 1er et 11 novembre, 24, 25 et 31 décembre.

Visites guidées

De février à décembre, les médiateurs du patrimoine vous accompagnent dans une découverte approfondie du château, de son donjon et de ses jardins.

  • Février à avril : samedi et dimanche à 14h30 et 15h30.
  • Mai à septembre : du mardi au dimanche à 11h, 14h30 et 16h.
  • Octobre à décembre : samedi et dimanche à 14h30 et 16h.
  • Et pendant les vacances scolaires – zone B (février, Pâques et Toussaint) : visites supplémentaires les jeudis à 15h30.

Ateliers familles

Pour les enfants et les parents, des ateliers découvertes pour développer la créativité ou éveiller la curiosité !

  • Pendant les vacances scolaires – zone B (février, Pâques et Toussaint) : les mercredis à 15h30.
  • En juillet et août : les mercredis à 15h30. Réservations conseillées au 02 40 28 20 20.

Contact :

Château de Châteaubriant - Grand Patrimoine de Loire-Atlantique - Place du Général de Gaulle - 44110 CHATEAUBRIANT - Tel 02 40 28 20 20 - Fax 02 40 28 20 28 - chateau.chateaubriant@loire-atlantique.fr

Plus d'information

  • Grand Patrimoine de Loire-Atlantique : site web
  • Tourisme à Chateaubriant -  Site web
  • Tourisme Loire-Atlantique : site web

Pour vous rendre au Château de Chateaubriant

Cormicy

Légère pluie 13 °C

Légère pluie

  • Min: 13 °C
  • Max: 13 °C
  • Vent: 15 kmh 140°

Le saviez-vous ?

Ce château à Chateaubriant figure sur la liste des 1 034 premiers monuments historiques français classés en 1840. La protection a cependant été retirée en 1887.

Il fait à nouveau l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le .

Il fait par ailleurs partie d'une liste préparatoire visant à faire inscrire les Marches de Bretagne au Patrimoine mondial de l'Unesco.

Le château de Chateaubriant est, avec l'Abbaye de Melleray et la Carrière des fusillés, l'un des trois sites les plus visités du Pays de Châteaubriant.

Nos coups de coeur à Chateaubriant

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Loire-Atlantique

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Chateaubriant avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 27/10/2018