Route Du Mans aux Alpes Mancelles (Sarthe)

La Route touristique du Mans aux Alpes Mancelles dans la Sarthe

Sur la route de vos prochaines vacances découvrez ce parcours traversant en partie les Alpes Mancelles. D’après une légende locale, le nom d’Alpes mancelles aurait été donné au VIIe siècle par deux frères.

Originaires de Spolète en Ombrie, Céneri (de son vrai nom Serenicus ou Genericus) et Cerenède, qui, ayant quitté Rome pour le royaume des Francs et franchi les Alpes, décidèrent de n’arrêter leur marche qu’en présence d’un paysage leur évoquant des sites alpestres. Ce qu’ils firent dans cette partie escarpée de l’actuel département de la Sarthe.

Cette route touristique vous séduira par ses véritables belvédères naturels, ces collines offrent de splendides vues panoramiques sur la rivière de la Sarthe. Mais, aussi par les villages de charme qui ont su préserver leur histoire et leur patrimoine.

Des villages de caractère de Fresnay-sur-Sarthe "Petite Cité de Caractère", Saint-Céneri-le-Gerei "Un des Plus Beaux Villages de France", des villages fortifiés et Le Mans ville d'art et d'histoire.

La Route touristique "Du Mans aux Alpes Mancelles" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Cette route touristique partira du Mans (km 0), berceau de la dynastie Plantagenêt, ancienne capitale du Maine, aujourd'hui classé ville d'Art et d'Histoire. On a une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise, c’est qu’il vous sera impossible de visiter en une seule fois la ville. La bonne, c’est que quelle que soit votre sélection de visite, vous ne serez pas déçu !

Le Mans, recèle en son coeur un joyau caché : la Cité Plantagenêt. Vingt hectares de ruelles pavées, habités de maisons en pan-de-bois et d'hôtels Renaissance, abrités par une imposante muraille romaine datée de la fin du IIIe siècle et surplombés d'une cathédrale. La cathédrale Saint-Julien, édifiée entre le XIe et le XVe siècle, est, avec ses 134 mètres de long et sa surface de 5000 m², l'une des plus vastes cathédrales de France.

Non loin de la cathédrale, le musée de la Reine Bérengère, installé dans trois belles maisons anciennes. Le Vieux Mans, au décor fabuleux, conserve de son riche passé un prestigieux patrimoine bâti. Un écrin rêvé également pour les amoureux de vieilles pierres qui peuvent s'en donner à coeur joie en flânant le long de ses ruelles pittoresques bordées d'innombrables maisons à pans de bois et hôtels particuliers Renaissance, ponctuées de superbes façades.

Parmi les demeures à ne pas manquer d'admirer, citons la maison de la reine Bérengère, la maison des Deux Amis et la maison d'Adam et Ève, toutes trois ornées de détails sculptés…On n'oubliera pas la Maison-Dieu de Coëffort (Hôtel-Dieu), bâtie au XIIe siècle.

Le mans remparts de la cite plantagenet routes touristiques de vendee du tourisme du pays de la loireAutre manière d'appréhender le passé du Mans et ses trésors, ses nombreux musées. Pour se détendre après les visites, de nombreux parcs et jardins sont accessibles. Direction le jardin d'Horticulture, un merveilleux parc de cinq hectares créé au Second Empire, composé d'un jardin à la française, avec roseraie, et d'un jardin à l'anglaise, avec pièce d'eau et arbres centenaires.

Quitter la ville d'art et d'histoire du Mans par la D338, pour se rendre à Saint-Saturnin (7 km). La petite ville  ne manque pas de charme au cœur de la campagne sarthoise, elle offre un beau patrimoine historique qui intéressera les amateurs de belle architecture.

L'église Saint-Saturnin possède un grand intérêt, avec notamment une très belle Vierge à l'Enfant et des fonts baptismaux. La chapelle des Etrichets construite entre les XIVe et XVIIe siècles. Situé sur la route des Brosses, à l'est de la commune, le four à chanvre date de la première moitié du XXème siècle. (Propriété privée).

L'ancienne cité médiévale, Beaumont-sur-Sarthe (28 km) sera la prochaine étape de votre parcours touristique. Cette petite ville était au Moyen Âge, une place de guerre fort importante. Située entre le Maine et la Normandie, elle eut naturellement à souffrir beaucoup des luttes sanglantes, incessamment engagées entre les comtes et les ducs de ces deux provinces.

À l'époque médiévale, les vicomtes de Beaumont, mirent en place des moyens pour protéger Beaumont-sur-Sarthe des éventuels ennemis. Ils firent construire le château de Beaumont qui date du XIIe siècle, une motte féodale qui donne une vue pittoresque sur la vallée de la Sarthe et les anciennes murailles et portes de la ville. Ces portes sont aujourd'hui détruites mais il en reste de nombreuses traces et vestiges.

De nombreux édifices rappele l'importance de Beaumont-sur-Sarthe à l'époque médiévale. En se promenant dans les rues, on peut également de profiter d'un important patrimoine architectural et historique. Il est possible de découvrir un pont roman et un moulin à eau datant également du XIIe siècle. Plus récentes, les halles du XIXe siècle situées au cœur du centre ville méritent également qu'on s'attarde quelques instants.

La ville de Beaumont-sur-Sarthe et les villages aux alentours comptent de nombreux lieux touristiques et de choses à voir, que cela soit des châteaux ou des monuments religieux. Comme le prieuré de Vivoin datant du XIe siècle ou encore la chapelle Saint-Julien à Saint-Marceau...

Poursuivre vers Fresnay-sur-Sarthe, via la D30 (40 km), nichée aux portes des Alpes Mancelles. L'ancienne cité fortifiée, classé petite cité de caractère, est un village plein de charme dans lequel il fait bon se promener dans les petites rues pavées et tranquilles.

Fresnay sur sarthe petite cite de caractere les routes touristiques de la sarthe guide du tourisme pays de la loireLa petite cité de Fresnay-sur-Sarthe possède toujours les vestiges de son château fort et ses remparts. La porte du château est l'un des éléments le mieux conservé de l'ancienne forteresse. Elle date du XIVe siècle et est composée de deux tours circulaires réunies par un bâtiment central qui abrite la machinerie du pont levis et de la herse. Élément de défense, elle a également servi de prison.

À quelques rues de la poterne du château, l'église romane Notre-Dame, édifiée au XIIe siècle, ornée d'une remarquable porte en chêne sculpté du XVIe siècle, constitue un autre joyau de la cité à contempler.

Fresnay-sur-Sarthe, forme un ensemble pittoresque sur les méandres de la Sarthe, avec les remparts de son vieux château, ses maisons anciennes en pierre de roussard, son pont sur la Sarthe et ses berges verdoyantes. Un tableau harmonieux que l'on peut admirer depuis les bords de Sarthe, mais aussi depuis le jardin public du château qui domine la rivière.

Continuer en direction de Saint-Céneri-Le-Gérei, via la D15 et D200 (55 km), niché au coeur des Alpes Mancelles, dans le Parc Naturel Régional Normandie-Maine, classé parmi les "plus beaux villages de France". L'origine du village de Saint-Céneri-Le-Gérei est très ancienne, elle remonterait au VIIe siècle lorsqu'un certain Saint Céneri s'y serait installé.

Depuis le parking aménagé en bord de rivière, une ruelle vous amène sur la place. De là, vous pouvez dans un premier temps monter la rue de l’Eglise. Surmontée d'un beau clocher, l'église de Saint-Céneri-Le-Gérei présente la particularité d'abriter de splendides fresques murales de différentes périodes dont les plus anciennes seraient peut-être datées des XIIe et XIVe siècles.

Depuis le chevet de l'église, une belle vue sur les bords verdoyants de la Sarthe s'offre au regard. Poursuivre vers la Chapelle du Petit Saint-Céneri de style gothique, construite à la fin du XIVe début XVe, édifiée au milieu d’un pré niché dans une boucle de la Sarthe.

Revenu dans le centre de Saint-Céneri-Le-Gérei, vous découvrirez l’Auberge des Peintres et, le long de la route menant à la mairie, les derniers vestiges du château. Depuis la place, coeur du village dominant un méandre de la Sarthe, vous pourrez alors descendre vers la rivière et admirer les ateliers des artistes qui vivent et travaillent à Saint-Céneri.

Saint ceneri le gerei les plus beaux villages de frances routes touristiques de l orne guide du tourisme normandieEn effet, romantique à souhait, ce lieu plein de charme inspira nombre de peintres célèbres, comme Corot, Courbet et Harpignies. A l’instar de Pont Aven et Barbizon, l’auberge des soeurs Moisy était un des lieux de rassemblement de nombreux peintres de renom qui, à la fin du XIXe, venaient trouver leur inspiration dans les alpes mancelles.

Le pittoresque pont enjambant le cours d'eau, les jolies demeures en pierre de Saint-Céneri-Le-Gérei, l'église romane, et la chapelle gothique du Petit Saint-Céneri, sont autant de trésors à contempler au gré de votre flânerie.

La prochaine étape sera Saint-Léonard des Bois, via la D146 (61 km), niché entre deux collines qui portent le nom de "haut fourché" et de "mont Narbonne". Véritables belvédères naturels, ces collines offrent de splendides vues panoramiques sur la rivière de la Sarthe. La beauté des paysages séduira les amoureux de la nature et les amateurs de jolies photos.

Même si l'histoire de Saint-Léonard des Bois remonte sans doute à l'époque gauloise avec le camp retranché installé sur le site de Narbonne, c'est véritablement au VIe siècle que tout commence. Un ermite nommé Saint-Léonard décide de s'y isoler et y construit un autel et une cellule. Le village invite ses visiteurs à la découverte de son patrimoine.

Situé à l'entrée de Saint-Léonard des Bois sur la route de Sougé-le-Ganelon, le manoir de Linthe (propriété privée)  a été édifié en partie vers le XVe siècle par la famille de Linthe. Véritable manoir fortifié, il a servi de lieu de retranchement pour la population locale pendant les périodes de troubles. De ce domaine est encore visible : la fuie, le logis aux fenêtres à meneaux, un pavillon fortifié muni de meurtrières et les restes d'une boulangerie seigneuriale.

L'église de Saint-Léonard  vint s'installer dans le lieu dit de Vandoeuvre sur le lieu où l'ermite nommé Saint-Léonard décide de s'y isoler. Remaniée de nombreuses fois, l'église conserve tout de même quelques traces de ses origines du XIIe siècle à savoir les petites ouvertures romanes et le voûtement intérieur en berceau. 

La petite chapelle du XIVe en grès roussard et ardoise est dédiée à saint Laurent, patron des forgerons, elle appartient à un hameau qui était réputé pour ses fabrication de clous. Le pont de la folie du XIXe siècle, nommé aussi Pont Fou est un endroit de légende dont le charme est dû à ses trois voûtes en pierres et à son faible gabarit. Il enjambe la Sarthe à l'emplacement de l'ancien gué qui permettait de se rendre à Saint-Paul le Gaultier.

Continuer en direction de Saint-Georges-le Gaultier, via les D146 et D105 (70 km). Le bourg domine d'une quarantaine de mètres la vallée de la Vaudelle qui coule au sud à cinq cents mètres. Son territoire, qui va au nord jusqu'au ruisseau de Jambelle, presque jusqu'au bourg de Saint-Paul-le-Gaultier, puis plus à l'est par le Merdereau, et après leur confluent par la Sarthe.

En arrivant à Saint-Georges-le Gaultier, vous apercevrez sans doutes un panneau indiquant la présence d’un viaduc. Destiné à son origine (1912) à recevoir une liaison ferroviaire, le projet n’a jamais vu le jour. Ce viaduc d'une hauteur de 45 m, connaît aujourd'hui une toute autre fonction puisqu'il est le point de départ de sauts à l'élastique ! 

Sille le guillaume le chateau et l eglise notre dame routes touristiques de vendee du tourisme du pays de la loireA découvrir à Saint-Georges-le Gaultier : l'église Saint-Georges du XIIe siècle, elle fut complètement restaurée de l'extérieur au XIXe siècle. La chapelle Sainte-Anne, petit édifice du XIIe siècle. Il existe aussi la chapelle de l'Auberdière située à quelques centaines de mètres de Niaufles. La commune possède un très beau lac situé à côté de la chapelle Sainte-Anne.

Poursuivre vers Sillé-le-Guillaume, ancienne place forte située aux confins du Maine, de la Bretagne et de la Normandie via la D105 (86 km). Ancienne étape du pèlerinage au Mont Saint-Michel, Sillé-le-Guillaume s'est développée comme point stratégique et deux forteresses y furent érigées, un oppidum puis une forteresse, au XIe siècle, transformée en château au XVe.

Le château domine Sillé-le-Guillaume, ayant la forme d'un quadrilatère flanqué de tours à ses angles, il est doté d'un donjon qui cependant ne fut jamais utilisé en raison de l'évolution des techniques militaires. Aux XVIe et XVIIe siècles, des ailes à caractère plus résidentiel furent ajoutées. L'ensemble demeure cependant très imposant et témoigne de l'évolution de l'art militaire.

Au niveau de Sillé-Plage, remarquer les vestiges de la première forteresse d'époque carolingienne daté d'avant l'an mille. Ce vieux château dénommé dans la région "l'oppidum carolingien" fut abandonné après les invasions bretonnes et normandes. Il a ainsi été ré identifié sous son nom historique de « Château des Deffays ».

De retour dans le bourg de Sillé-le-Guillaume, une visite s'impose de l'église Notre-Dame de l'Assomption, ancienne collégiale de style roman près du château. Sa construction date du XIe siècle, mais elle a été remaniée à de nombreuses reprises.

Passer La Chapelle-Saint-Aubin, via la D304 (114 km), puis prendre la direction du Mans (120 km).

Carnet pratique de la route touristique "Du Mans aux Alpes Mancelles"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villages et des villes.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Le Mans
  1. A découvrir grâce à un parcours jalonné de panneaux explicatifs. Renseignements au 02 43 47 40 41.
  2. Pour obtenir des brochures afin de découvrir toutes ces richesses ou participer à des visites guidées, contacter le 02 43 28 17 22.
  3. Carré Plantagenêt, musée d'archéologie et d'histoire. Informations au 02 43 47 46 45.
  4. Musée de Tessé présente des collections de beaux-arts. Informations au 02 43 47 38 51.
  5. Musée de la Reine-Bérengère. Informations au 02 43 47 38 51.
  6. Musée Vert, muséum d'histoire naturelle. Informations au 02 43 47 39 94.
  7. Musée des 24 heures du Mans. Renseignements au 02 43 72 72 24.
  • Beaumont-sur-Sarthe
  1. Idéale pour la marche à pied, la commune de Beaumont-sur-Sarthe est parcourue par plusieurs circuits de randonnées, à l'instar des circuits du Chanvre et du Roussard, ou la route Ambroise de Loré. Les bords de la Sarthe sont également parfaits pour quelques promenades aux beaux jours.
  • Fresnay-sur-Sarthe
  1. Vestige du XVe siècle, la poterne du château, située à l'entrée du jardin, abrite de nos jours le musée "A. Loré du Moyen Âge", consacré à l'époque médiévale.
  2. Musée de la Coiffe, installé dans la salle du Lion, qui expose une superbe collection de coiffes sarthoises datant des XIXe et début XXe siècles.
  3. Office de tourisme des Alpes Mancelles - 19 av. du Docteur Riant – 72130 - Fresnay Sur Sarthe - tél. 02 43 33 28 04
  • Saint-Céneri-le-Gérei
  1. Les week-ends de printemps et tous les jours d’été, un guide vous y racontera l’histoire et les légendes de Saint-Céneri. 
  2. Il est possible de découvrir le parcours Saint-Céneri  : une balade de 7,5 km où des pupitres informatifs vous renseignent sur l'histoire qui lie le village à l'art pictural.
  • Saint-Léonard-des-Bois
  1. Informations touristiques sur Saint-Léonard-des-Bois. 24 rue des alpes mancelles – 72130 – Saint Léonard des Bois - Tél : 02 43 97 28 10
  2. Faites un passage au domaine du Gasseau (à la sortie du village). Ancien domaine privé, il est aujourd’hui propriété communale et invite ses visiteurs à la détente ou au sport. Bar-restaurant, produits du terroir, mais aussi accrobranche, escalade, canoë, ou balade à cheval. Un beau parc avec jardin, une salle d’exposition, des concerts réguliers, etc. Pour des randonnées pédestres, des dépliants à disposition décrivent des itinéraires. Site internet
  • Saint-Georges-le Gaultier
  1. Base de saut à l’élastique : site internet
  • Sillé-le-Guillaume
  1. Château : vous accueille pour des visites, des animations. Informations au 02 43 14 23 43.
  2. À proximité directe de la ville, vous pouvez faire escale à Sillé Plage. Une base de loisir au bord d’un lac, équipée pour des activités nautiques, mais aussi de bar/resto. Dans la forêt voisine de La Petite Charnie, possibilité de cani-rando et cani kart. Site internet
  3. Visites thématiques sont proposées pour apprécier pleinement le cœur historique de la ville. Informations au 06 83 37 06 49.
  4. Eglise Notre-Dame de l'Assomption :  Pour appréhender toutes les richesses du site, des brochures sont disponibles à l'entrée.
  5. Pour la pratique de la voile, du canoë ou du paddle, contacter le centre nautique au 02 43 23 21 77. Initiation possible, et locations de bateaux.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "Du Mans aux Alpes Mancelles"

Le Mans

Couvert 23 °C

Couvert

  • Min: 23 °C
  • Max: 23 °C
  • Vent: 26 kmh 210°

Le saviez-vous ?

Saint-Léonard des Bois

La légende raconte qu'un jour où l'ermite était en prière, un serpent vint s'enrouler à son cou, un de ses disciples apeuré voulut aider son guide qui le tint à l'écart. C'est en se signant que saint Léonard fit tomber mort le serpent sur le sol, depuis la région serait réputée être exempte de serpent venimeux... 

La Croix de la Barre

Sur le circuit de la vallée de la Misère, en montant vers le mont Narbonne, le marcheur passera devant la Croix de la Barre.

Une légende raconte en effet qu'un trésor est caché à son pied. Mais pour être l'heureux héritier de ce trésor, il faudrait le déterrer la nuit de Noël, pendant que sonnent les 12 coups de minuit.

Nos coups de coeur sur la route touristique "Du Mans aux Alpes Mancelles"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Sarthe

Préparez vos vacances sur la route touristique "Du Mans aux Alpes Mancelles" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "Du Mans aux Alpes Mancelles" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 09/06/2020