Cathédrale d'Amiens - 80

Visite de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens

La Cathédrale d'Amiens est inscrite au patrimoine mondiale de l'UNESCO. Au XIIIe siècle, motivés par la foi de leurs habitants, les villes rivalisaient entre elles pour construire le plus bel édifice religieux. Grâce à l'évolution des techniques, à l'expérience des autres chantiers, à la rapidité de sa construction, Notre-dame d'Amiens atteint une rare homogénéité de style.

La cathédrale Notre-Dame d'Amiens, au coeur de la Picardie, est l'une des plus grandes églises gothiques « classiques » du XIIIe siècle.

Haut-lieu de visite à Amiens, la cathédrale d’Amiens est la plus vaste des cathédrales françaises, avec ses 200 000 m3 de volume intérieur. Sa hauteur sous voûte atteint 42,30 m, le maximum que l’architecture puisse supporter.

L’édifice faillit s’écrouler et il fut cerclé in extremis d’un chaînage en fer d’Espagne en 1498, sur un coup de génie du « maistre des ouvrages de maçonnerie » Pierre Tarisel. Augustin Rodin qualifia ce chef d’œuvre de l’art gothique « d'empire absolu de l'élégance suprême ».

Intimement liée à l'histoire de la ville d'Amiens, la cathédrale Notre-Dame doit sa construction au prestige de la cité. La première cathédrale d'Amiens fut construite au VIe siècle, sous l'injonction de l'évêque saint Salve, qui désira transférer le corps de saint Firmin, responsable de l'évangélisation de la ville, dans une nouvelle sépulture à la hauteur de son statut.

Les multiples invasions, d'abord celle des Francs puis celle des Normands, causèrent beaucoup de dégâts dans la ville et notamment sur l'édifice, trop fragile pour résister aux assauts armés. Vers 1152, la nouvelle cathédrale est consacrée. En bois, elle devait se montrer plus résistante et surtout très emblématique.

Toutefois, la Cathédrale d'Amiens fut totalement ravagée par un incendie en 1218, ce qui ne découragea pas les instances religieuses qui décidèrent presque aussitôt de reconstruire une cathédrale en lieu et place de l'ancienne, mais cette fois en pierre et de dimensions pour le moins imposantes, voire surréalistes pour le XIIIe siècle.

La main-d'oeuvre est alors présente à Amiens, car la ville a retrouvé la prospérité. Ne manquent plus que l'inspiration, que certains disent divine, et une motivation collective. L'émergence du style gothique et la volonté de construire le plus imposant bâtiment poussèrent donc l'évêque d'alors, Evrard de Fouilloy, à entamer la construction avec l'architecte Robert de Luzarches.

Préparer votre visite touristique dans la Cathédrale d'Amiens

En 1220 débutent les travaux, par la façade contrairement à l'usage, puis par l'ouest pour des raisons de commodités. En 1236, la nef ainsi que la partie occidentale du portail sont terminées. Geoffroy d'Eu, l'évêque d'alors, continue l'oeuvre de son prédécesseur, tout comme Thomas de Cormont qui succède à Robert de Luzarches jusqu'en 1258.

Cathedrale d amiens routes touristique de la sommes guide touristique de picardieLe choeur est érigé en même temps que les chapelles rayonnantes, mais en 1247, les travaux s'arrêtent, faute de ressources financières. En 1258, la construction reprend, avec l'achèvement de la structure principale et la pose du premier vitrail de la fenêtre haute en 1269. Bernard d'Abbeville fait rapatrier les reliques sacrées en présence des rois français et anglais.

Il est donc temps, en 1288, d'entamer les aménagements intérieurs et la pose du dallage ainsi que du labyrinthe, au centre duquel est placée la plaque commémorative qui présente les principaux acteurs de la construction de l'édifice.

En 1290, les chapelles latérales et la partie orientale de la nef sont remises en chantier jusqu'en 1375, date à laquelle les tours de la façade ouest sont achevées dans leur ensemble. Le grand orgue est monté à partir de 1429 et les travaux continuent, tant bien que mal, malgré les bouleversements royaux, les guerres et les accidents. La cathédrale est entièrement terminée au tout début du XVIIe siècle, sous Louis XIII.

Un siècle plus tard, le dallage est détruit (tout comme le jubé) par des chanoines en rébellion contre le style gothique. La cathédrale sera restaurée au tout début du XIXe siècle, fidèle aux préceptes gothiques, grâce aux talents d'architecte de François-Auguste Cheussey, puis de Viollet-le-Duc en 1849.

Le XXe siècle fut traversé par deux guerres qui miraculeusement épargnèrent la cathédrale, après une intervention du pape auprès de l'armée allemande. Elle a été élevée au rang de chef-d'oeuvre de l'humanité par l'Unesco en 1981.

Description de la visite guidée : L'ascension dans les tours débute dans la tour sud conduisant d'abord à découvrir la vue et les sculptures du balcon de la rose, à 30 mètres de hauteur, le long de la façade principale de l'édifice. Après cet interlude, l'ascension se poursuit dans la tour nord jusqu'à atteindre le sommet, en extérieur, à 66m de hauteur.

La vue y est alors panoramique, tant sur les hauteurs de la cathédrale (arcs-boutants, flèche, toitures, gargouilles) que sur la ville et ses environs ( beffroi classé au patrimoine de l'Unesco en 2005, tour Perret, hortillonnages, quartier Saint-Leu). Enfin, après avoir profité de cette vue absolument imprenable, la visite s'achève en redescendant par la tour nord.

Spectacle : la Cathédrale d'Amiens s'impose depuis sa restauration comme la référence dans la découverte de la polychromie des portails gothiques. Cette révélation a donné naissance au spectacle " Amiens, la cathédrale en couleurs " qui propose une restitution des couleurs médiévales grâce à des projections d'images numériques de haute définition.

Ce spectacle gratuit, déjà admiré par plus 1 800 000 visiteurs, redonne vie aux saints, apôtres et autres figures qui peuplent la cathédrale. Il est joué pendant l'été et les fêtes de fin d'année.

Carnet pratique de la Cathédrale d'Amiens

Les incontournables de la Cathédrale d'Amiens

​Visites

Visite commentée sur réservation : 48h à l'avance - Durée : 1h

Avril, mai, juin et septembre

  • Visite accompagnée à 15h et 16h30 sauf le samedi et le dimanche.
  • Visite libre de 14h30 à 17h15 le samedi et le dimanche.

Juillet et août

  • Visite accompagnée à 11h
  • Visite libre de 14h30 à 17h15

1er octobre au 31 mars

  • Visite du trésor : 14 heures (au lieu de 14h30)
  • Visite des tours : 15h30 (au lieu de 15h45)

Salle du Trésor

Horaires des Visites : 11h00 et 14h30 - Fermé les mardis, les dimanches matins, lors des cérémonies religieuses ainsi que le dernier dimanche de septembre, 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Fermetures

  • Les mardis
  • Le dernier dimanche de septembre
  • 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

A découvrir

  • La façade avec le portail du jugement dernier,
  • La chapelle de Notre-Dame du Puy,
  • Le labyrinthe,
  • Les gisants de bronze,
  • Le cœur baroque.

​Plus d'information

Consulter nos pages : 

  • A voir dans Amiens
  • A faire dans Amiens
  • Parcours touristique dans Amiens
  • Histoire de Amiens

Pour vous rendre à la Cathédrale d'Amiens

Cormicy

Nuageux 17 °C

Nuageux

  • Min: 17 °C
  • Max: 17 °C
  • Vent: 11 kmh 90°

Le saviez-vous ?

La cathédrale d'Amiens en lumière et en couleurs

Depuis une quinzaine d'années, le spectacle " Amiens, la cathédrale en couleurs " vous enchante entre la mi-juin et la mi-septembre, mais aussi pendant les fêtes de fin d'année.

La magie de cette recoloration lumineuse, réalisée par Skertzo, vous propose une perception inédite de l'architecture médiévale. Un spectacle à voir et à revoir !

Renseignement sur le site www.amiens-cathedrale.com.

Nos coups de coeur dans Amiens

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Somme

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour dans la Somme avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 01/12/2018