Route le "tour des Alpilles" (Bouches-du-Rhône)

La Route touristique "le tour des Alpilles" dans les Bouches-du-Rhône

De village en village, du Château de la cité médiévale des Baux-de-Provence en passant par l'Oppidum des Caisses de Jean-Jean, découvrez sans plus attendre les lieux et les sites incontournables vous feront à coup sûr, tomber amoureux des Alpilles. Ce parcours touristique vous emmène faire le tour des Alpilles et ses sites exceptionnels.

Les villages cossus et paisibles se succèdent, de vieilles pierres, enfilade de belles demeures, de places ombragées. On y trouve une huile d'olive typée issue des fruits de la région, une jolie lumière, une quiétude de bon aloi et de nombreuses possibilités de promenades dans la campagne attenante ou, plus physique, dans le massif des Alpilles.

Les amoureux d'histoire, de nature, tout est réuni pour chacun puise dans ce circuit touristique des moments d'exception. Il y en a pour tous les goûts. Vous pouvez effectuer le circuit dans le sens que vous souhaitez bien entendu.

La Route touristique "le tour des Alpilles" en auto, moto, camping-car, en autocar, à vélo...

Vous pouvez choisir Saint-Rémy-de-Provence (km 0) comme point de départ pour ce parcours de cette route touristique. C'est dans le cadre majestueux des Alpilles, que se niche ce petit joyau dans les collines de la Provence. La commune fait partie du parc naturel régional des AlpillesDécouvrir Saint-Rémy-de-Provence, c'est aussi admirer les magnifiques paysages du massif des Alpilles.

Ville d'histoire, Saint-Rémy-de-Provence plonge ses racines dans la plus haute antiquité, ses fondations ont été posées au coeur d'un territoire sauvage et anarchique fait de crêtes, de vallons et de rocs déchiquetés par les éléments. Le riche passé historique de la ville est toujours visible. 

Flânez sur les boulevards ombragés de platanes, dans les jolies ruelles étroites du centre historique, sur les petites places embellies de fontaines anciennes. Le monastère Saint-Paul-de-Mausole, maison de santé depuis le XVIIIe siècle, est célèbre pour avoir accueilli Vincent Van Gogh.

Saint-Rémy-de-Provence possède un fort beau patrimoine enrichi par le site archéologique de l'ancienne cité de Glanum, dont l'Arc de Triomphe et le Mausolée de Jules sont les témoignages exceptionnels de la Haute Antiquité. De beaux vestiges romains s'y dressent comme le champ de ruines antiques où sont à découvrir temples, forum, thermes, bassin monumental...

Prendre la direction Des Baux-de-Provence classé "plus Beaux Villages" (11 km) via la D5, puis bifurquer sur la D27A. N'allez pas jusqu'au village, il faudra vous garer un peu en contre-bas surtout en plein été. Parking payant. Perché sur la chaîne des Alpilles, site Remarquable du Goût, la Cité des Baux-de-Provence est dominé par les ruines de sa citadelle.

Les baux de provence plus beau village village medieval routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de pacaLes-Baux-de-Provence possède un patrimoine architectural incroyablement riche a découvrir au fil de ses charmantes ruelles pavées, bordées de maisons anciennes aux belles façades Renaissance restaurées et des hôtels particuliers. La place Saint-Vincent, lieu où se trouvent la chapelle des Pénitents Blancs et l'église Saint-Vincent, offre une belle vue sur les environs du village et plus précisément sur le vallon de la Fontaine.

Poursuivez votre visite des Baux-de-Provence par le site du château. Vous pourrez parcourir les différents vestiges du château. Parmi eux, vous trouverez le donjon , les maisons troglodytes, le pigeonnier, la chapelle castrale, le moulin à vent ou encore la tour sarrasine. Au sein de l’église Saint-Blaise, vous pourrez en apprendre davantage sur le village grâce à la projection d’un film racontant l’histoire des Baux-de-Provence.

Vous pourrez profiter aussi d’un panorama exceptionnel sur la région depuis le château. Champs d’olivier, vignobles, massif des Alpilles, vous émerveilleront. Sans oublier une visites aux Carrières de Lumières, véritable musée en plein air.

Reprendre son véhicule pour se diriger en direction de Fontvieille, via la D78 et D17 (20 km). Fontvieille est renommé pour être la terre d’adoption d’Alphonse Daudet, auteur des "Lettres de mon moulin". Une promenade dédiée au poète guidera vos pas jusqu’au fameux moulin, au musée puis à travers garrigues et genêts vous découvrirez le château de Montauban. Depuis la colline, vous aurez un superbe panorama sur les Alpilles

Par son caractère authentique Fontvieille dévoile un riche patrimoine architectural et historique à découvrir le temps d'une balade. Avec ses maisons en pierres, ses vieux puits, ses rues anciennes, la tour de Canillac, Fontvieille impose son charme par ses atouts historiques, patrimoniaux et culturels. Vous pourrez aussi découvrir les carrières de pierre, qui depuis le Moyen Age, ont permis d’édifier des sites prestigieux comme les arènes d'Arles et de Nîmes, le château de Tarascon...

Fontvieille moulin d alphonse daudet routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azurVous pourrez découvrir, durant vos promenades, la fontaine du village, ou encore l'habitat troglodytique au Planet. Au nord de Fontvieille, ne manquez pas la chapelle Saint-Jean-du-Grès au pied des Alpilles. Du XVIIe siècle, elle présente une belle abside semi-circulaire couverte d'un cul-de-four. Il est encore possible de voir les aqueducs romains, via la D33. Attention à la bifurcation pour la route de l'Aqueduc sur la D82. Se garer sur la bas côté et longer à pied la partie de l'Aqueduc restante.

Reprendre le cours de votre escapade en direction de Maussane-les-Alpilles (29 km). Arrivé au carrefour avec la RD17, prenez à droite en direction de Maussane-les-Alpilles. Village de l'Olivier et de l'Huile d'Olive, au coeur de la vallée des Baux, Maussane-les-Alpilles doit sa prospérité, au travers des siècles, à la culture des olives et à sa production d’huile d’olives.

S’il ne reste que deux moulins à huile, le village reste à la fois l’un des plus importants mais aussi des plus qualitatifs producteurs français. Le village de Maussane-les-Alpilles a su conserver son authenticité et des vestiges de son passé : les bornes militaires romaines qui jalonnent les chemins (la via Aurelia), les oratoires dédiés aux Saints honorés en Provence, aqueduc, les petits lavoirs et fontaines qui rafraîchissent les ruelles, l’église Sainte Croix du XVIIIe siècle

Ne manquez pas dans les jardins de l'espace Agora, la Carte de France de la pierre de taille, un monument unique en France qui rend hommage au travail manuel et à tous les artisans (d'hier et d'aujourd'hui). Chaque forme de département a été taillée dans une pierre provenant de ce même département et chaque pierre a reçu son poinçon.

Il est temps de filer vers Mouriès, via la D17 (36 km). En face d'une aire de pique-nique, tournez à gauche sur la D24 en direction de Mouriès et poursuivez jusqu'au village. A Mouriès, prendre tout droit au rond point afin de poursuivre sur le cours Paul Revoil pour rejoindre le centre du village. Situé au pied du versant sud des Alpilles, au coeur de la vallée des Baux, Mouriès est un pittoresque village entouré de champs d'oliviers et de collines.

Découvrez à votre rythme les charmes multiple de ce village. Bien que situé sur le territoire de Saint-Rémy-de-Provence, le site de Pierredon avec son ancienne abbaye, chapelle, qui n'est accessible que depuis Mouriès, peut être considéré comme lié au patrimoine de la commune. Vous pouvez admirer l'église Saint-Jacques-le-Majeur de 1782, d'anciennes demeures du XVIe au XVIIIe siècle, le temple protestant datant de 1823. De nombreux anciens mas structurent le territoire.

L'oppidum des Caisses de Jean-Jean situé au nord de Mouriès sur un plateau encaissé dans d’abruptes falaises au nord et sud se rejoignant à l'est pour former une acropole, mérite aussi votre attention. Bien fortifié, ce site était inhabité au IVe siècle av. J.-C. jusqu’à la fin du IIIe siècle ap. J.-C. Un itinéraire balisé vous emmènera à l'oppidumSans oublier le moulin Peyre, ancien moulin à huile d'olive, datant de 1654 et le château de Servanes, au nord du bourg, aujourd'hui hôtel.

Aureille routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azurAprès avoir traversé des vignobles et des oliveraies vous arriverez à Aureille, via la D17 (43 km). Étagé sur les contreforts sud des Alpilles, le village d'Aureille domine la plaine de la Crau. Vestige de cette ancienne place forte de la révolution d'Arles jusqu'à sa soumission aux comtes de Provence, les ruines du château féodal datant du XIIe siècle semblent encore garder l'accès au village. Se garer sur la parking gratuit face à l'église au centre du village.

En vous baladant dans les rues du vieux village d'Aureille, vous découvrirez tour à tour de nombreux édifices anciens dans les rues pittoresques, telle son ancienne église Notre-Dame-de-l'Assomption du XIe siècle, la Tour de l’horloge, le lavoir à trois arcades, ses oratoires, ses ruines romaines et ses maisons anciennes en pierre, collées les unes aux autres et restaurées avec goût.

Certaines laissent deviner une jolie cour intérieure fleurie, d'autres ont des jardins qui s'ouvrent sur l'arrière des maisons. Vous passerez devant une grande maison de maître à l'intérieur du village d'Aureille, sorte de château privé superbe.

Poursuivre votre circuit touristique vers Eyguières (53 km). Eyguières doit son nom à l'abondance de l'eau dans le secteur. Selon la légende, Eyguières rassemblerait même le plus grand nombre de sources et de fontaines de toute cette région du sud de la France. Le village conserve des vestiges et des monuments de toutes les grandes périodes historiques, ainsi que des sites naturels exceptionnels.

En vous promenant dans les rues d'Eyguières vous croiserez quelques maisons de village typiques du midi, d'anciennes maisons de maitre dont quelques unes transformées en batiments administratifs, des petites ruelles qui montent et qui descendent qui donnent sur des arrières cours ou des impasses. Des petites places ombragées, de très jolies fontaines publiques.

Les ruines de la villa gallo-romaine de Saint-Pierre de Vence sont sûrement le site touristique le plus intéressant d'Eyguières. Habitée jusqu'au IXe siècle, elle présente un ensemble impressionnant d'une douzaine d'édifices mis au jour. Le castellas de Roquemartine, un château aujourd'hui en ruines datant des XIIe et XIIIe siècles, et son église, présente un aspect assez proche de celui du château des Baux. L'église Notre-Dame-de-Grâce, du XVIIIe siècle, ne manque pas non plus d'intérêt.

En se promenant dans Eyguières et ses alentours, on peut également apprécier la façade de l'hôtel Gardin, l'aqueduc du moulin à recense ou encore la très belle chapelle Saint-Vérédème, bâtie au XIe siècle. Point culminant des Alpilles, la tour des Opies est une tour carrée qui servait autrefois de vigie pour les villages alentours. Elle offre un point de vue incroyable sur tout le massif des Alpilles.

Prendre ensuite la direction d'Orgon, via D569 et la D7 (66 km). Bâtie sur un promontoire, la ville jadis dotée d'enceintes a conservé de nombreux éléments de son riche patrimoine historique qui font l'objet de parcours thématiques. Dans le cœur du bourg, remarquer les pans des anciens remparts des XIIe et XVIe siècles, percés par des portes toujours : celle de l'Hortet du XIIe siècle, celle de Sainte-Anne, ancienne entrée ouest de la ville, d'où l'on gagnait Marseille, et enfin celle de la Durance, à l'est.

Orgon routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de la provence alpes cote d azurParmi les sites et éléments incontournables d'Orgon, figure l'église de l'Assomption de 1325, qui a remplacé une chapelle érigée alors au pied du château, dans le quartier dit de la SavoieLe clocher date de 1660, témoignage du passage de Louis XIV dans la ville. Ensuite, le château du duc de Guise retient l'attention, érigé sur un éperon rocheux déjà fortifié durant l'empire romain. Dès le XIIIe siècle, cette forteresse surveille la vallée de la Durance.

Ce sera ensuite une visite sur le site de Beauregard, une colline au sud du village, un oppidum romain puis un ermitage ont été bâtis avant un couvent au XVIIe siècle. L'ensemble fut abandonné à la Révolution, mais à compter de 1850, le couvent fut restauré et une chapelle dédiée à Notre-Dame de Beauregard érigée en 1878. Sur le sommet de Beauregard, une table d'orientation permet de se situer dans un panorama qui embrasse les Alpilles, Avignon, le Lubéron et bien sûr le cœur ancien d'Orgon.

Poursuivre en direction du village de caractère d'Eygalières (74 km). A l'intersection avec la RD24 au lieu-dit du "Destet". Tournez à gauche sur la RD24 et poursuivez sur environ 7 km à travers une succession de pinèdes vers le village perché d'Eygalières. Entouré du superbe paysage des Alpilles, le village fait face à des vastes champs d'oliviers, des vallons verdoyants et des vignes. Dans ce décor digne des plus belles cartes postales, sont nichées un riche patrimoine.

En arrivant au pied du village d'Eygalières, l’œil est immédiatement attiré vers le sommet de son piton rocheux qui offre un magnifique panorama. On peut laisser son véhicule en bas du village, à côté de l'église neuve Saint Laurent, construite en 1905 dans un style néoroman. De là, on suit la rue qui longe de belles demeures aux portes sculptées. Après un peu de marche facile, on arrive en haut.

Bâtie en 1672 avec des pierres venant du château, la Tour de l'Horloge est le symbole de l'indépendance d'EygalièresFaites un crochet jusqu'aux ruines du château. Toujours sur les hauteurs, émergeant des ruines du château et du vieux village, se trouve la Chapelle des Pénitents de 1581 dont le clocher-mur est dépourvu de cloche. Elle servit de charnier lors de la grande peste de 1720. Aujourd'hui elle abrite le Musée d'Histoire Locale Maurice Pezet.

D'ici, vous aurez un panorama vraiment superbe sur la montagne de la Caume, les Alpilles et la Durance. Les amoureux de patrimoine adoreront la visite de la la Chapelle Saint-Sixte. Situé à 1,4 km à l'est du centre village d'Eygalières placée sur un monticule et encadrée de cyprès. Vous l'avez surement déjà vu : elle est l'image iconique de la Provence et l'art roman.

Le retour vers Saint-Rémy-de-Provence via les D24 et D99 (87 km), emprunte de petites routes bucoliques qui vous feront traverser des paysages magnifiques des Alpillesentouré par de vastes champs d’oliviers et de nombreuses vignes. Ça et là, percent dans ce décor digne des plus belles cartes postales de Provence, de très belles propriétés avec de superbes mas restaurés avec goût.

Carnet pratique de la route touristique "le tour des Alpilles"

Les incontournables de cette route touristique

Visites & Activités

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Activités et Festivités

  • Saint-Rémy-de-Provence
  1. Musée des Alpilles, musée ethnologique régional, abrité dans l'hôtel Renaissance Mistral de Mondragon.
  2. Musée Estrine, musée d'art contemporain en particulier dédié au peintre précurseur du cubisme Albert Gleize qui comporte aussi le "Centre d'Interprétation Van Gogh".
  3. Un circuit "Promenade dans l'univers de Vincent Van Gogh" permet de retrouver les sites dont il s'est inspiré pour peindre ses toiles et vous mènera du site Antique de Glanum jusqu'au Musée Estrine.
  • Baux-de-Provence
  1. Château des Baux : visite audioguidée, chasse aux énigmes pour les enfants de 7 à 12 ans. Machines de guerre reconstituées. Site internet
  2. Carrières de Lumières : spectacle multimédia. Ces carrières étaient utilisées pour la construction de la cité des Baux et de son château. C’est dans ces murs de 14m de hauteur et dans une superficie de 7000m2 que sont installés 100 vidéoprojecteurs et plus de 27 enceintes, pour vous immerger dans un monde artistique tout à fait singulier. Ce spectacle unique trouvera son succès chez les grands comme chez les petits. Site internet
  3. Musée Yves Brayer : oeuvres d'Yves Brayer, et expositions temporaires.
  4. Musée des Santons : collections de santons du xviie siècle à nos jours, situé dans l'ancien corps de garde du xvie siècle.
  5. Fondation Louis Jou : collections incunables, livres anciens, gravures de Dürer, Rembrandt, Bresdin, eaux fortes de Goya.
  • Fontvieille
  1. Le château de Montauban : Cette demeure célébrée dans la préface des “Lettres de mon Moulin”, fut avant tout un lieu de calme et de repos pour Alphonse Daudet. Renseignements : Office de tourisme de Fontvieille. Tél. 04 90 54 67 49.
  • Mouriès
  1. Visite des 3 moulins à huile toujours en activité.
  • Orgon
  1. Chapelle dédiée à Notre-Dame de Beauregard : A l'intérieur, ne pas manquer le chemin de croix sculpté par Louis-Félix Chabaud Pour ce qui est des bâtiments conventuels restaurés à la fin XXe siècle, ils accueillent désormais des expositions et le musée Madeleine Laugier. Des collections y évoquent le passé de la cité et la vie quotidienne des habitants autrefois. Renseignements au 04 90 73 09 54.
  2. Dans le centre ancien, le musée Urgonia a été aménagé dans l'ancienne prison. Il est essentiellement consacré au passé géologique de la région. Visite libre gratuite. Visite commentée  Renseignements au 04 90 73 09 54.
  3. Un tout autre univers attend les visiteurs au musée automobile de Provence, à l'ouest de la localité, où des collections retracent un siècle d'histoire de l'automobile (voitures anciennes, affiches, jouets). Ouvert toute l'année du mardi au samedi. Entrée libre. Contact au 06 07 01 70 48.

Plus d'information :

Pour vous rendre sur la route touristique "le tour des Alpilles."

Saint-Rémy-de-Provence

Ciel dégagé 7 °C

Ciel dégagé

  • Min: 5 °C
  • Max: 8 °C
  • Vent: 4 kmh 213°

Le saviez-vous ?

Les Baux-de-Provence

C’est après la seconde guerre mondiale que le village entame une renaissance culturelle et touristique, avec l’arrivée de Louis Jou peintre, graveur et typographe catalan qui y installe son imprimerie. Parmi ses amis, Pablo Casal, Pierre Seghers, André Suares et Yves Brayer vont animer la vie intellectuelle du village.

Au début des années 50, les Baux deviennent une étape gastronomique incontournable grâce au restaurant plusieurs fois étoilé l’Oustau de Baumanière. Ce temple de l’art culinaire contribue à la renommée internationale des Baux en recevant les grands de ce monde.

Les anciennes carrières du Val d'Enfer sont aujourd'hui le théâtre d'un spectacle magique qui se renouvelle chaque année et qui lui a donné son nom " les Carrières de Lumières". Sur les sols et les murs de 14 mètres de cette cathédrale de pierre, sont projetées les chefs d'oeuvres des plus grands artistes. Après les Géants de la Renaissance : Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphael, puis Marc Chagall, c'est au tour des peintres flamands Bosch, Bruegel, Arcimboldo de recevoir les honneurs du lieu à partir de mars 2017.

Le spectateur happé par la mise en scène artistique et musicale, voit défiler un tourbillon d'images gigantesques, enveloppé dans un tableau dont il fait partie intégrante. Le voyage se poursuit avec Jean Cocteau qui a tourné "le Testament d'Orphée" dans ce cadre atypique en 1959, et dont on peut voir des extraits dans l'espace qui lui est dédié.

Pensez à prendre une petite laine, le spectacle donne des frissons à plus d'un titre car il règne une température d'environ 14°.

Nos coups de coeur sur la route touristique "le tour des Alpilles"

Hébergement :

La Bastide d’Eygalières

Au bord de ce village, en pleine garrigue vous découvrirez La Bastide d’Eygalières où l’accueil, le confort et la quiétude vous enchanteront. Les matériaux anciens utilisés et la patine du temps lui donne les allures d’une bastide d’antan.

​Construite en 1992, sur un terrain planté de chênes verts et de pin, La Bastide à tout de suite eu la vocation d’établissement d’accueil, notamment d’hôtel. Au restaurant de la Bastide on cuisine des produits issus de l'agriculture biologique. On prend soin d'élargir la gamme bio et locale d'année en année.

Cet établissement fait partie de ces prestataires touristiques qui s’engagent dans un tourisme durable et la préservation des Alpilles, pour vous permettre de découvrir ce que ce territoire offre de meilleur tout en le protégeant.

Plus d'info : La Bastide d’Eygalières - 765 Chemin de Pestelade - 13810 Eygalières - +33 (0)4 90 95 90 06 - contact@hotellabastide.com - Site internet

Restauration :

L'Oustau de Baumanière

Ce vieux mas du XVIe siècle est devenu une des bâtisses incontournables des Baux-de-Provence tant pour sa gastronomie que pour sa cave à vins qui, avec ses 60 000 bouteilles, fait partie des plus belles caves de restaurant de France.

La gastronomie est plus qu’indissociable L'Oustau de Baumanière, elle est sa raison d’être. Que ce soit pour un dîner romantique ou un événement à fêter, en famille ou entre amis, vous trouverez votre bonheur parmi les différentes tables de Baumanière.

Ici, être Bio, est une philosophie, un art de vivre. Le miel est produit dans les ruches de cette maison traditionnelle. Son potager classé bio Ecocert approvisionne les cuisines de légumes frais de saison.

Plus d'info : Mas de Baumaniere - 13520 Les Baux-de-Provence - +33(0)4 90 54 33 07 - F. :+33(0)4 90 54 45 29 - contact@baumaniere.com - Site internet

Les routes touristique des Bouches-du-Rhône

Préparez vos vacances sur la route touristique "le tour des Alpilles" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "le tour des Alpilles" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 25/11/2020