Salin-de-Giraud (13)

Salin-de-Giraud : des vacances au milieu de dune de sel !

Salin-de-Giraud se situe au sud-est du delta de la Camargue, à 40 km du centre-ville d’Arles. Situé en rive droite du grand Rhône. Le village de Salins-de-Giraud est essentiellement desservi par la route départementale 36 qui le relie à Arles en suivant la rive droite du Rhône. Une variante (D 36b) longe le Vaccarès.

Salins-de-Giraud a été créé en 1856 lors de l'implantation de la société Merle, chargée de fournir le sel pour l'usine chimique de Salindres, près d'Alès dans le Gard, qui produisait de la soude. La ville de Salins-de-Giraud est construite sur un plan en damier typique des cités ouvrières de la seconde moitié du XIX éme siècle.

Larges rues, groupes d'habitations séparés par des jardins publics ou privés, places, utilisation de la brique en façades, nombreux lambrequins en bois subsistant sur les débords de toitures, l'ancienne usine et sa maison de maître, etc...

En cela, Salin-de-Giraud constitue un exemple particulièrement intéressant de l'urbanisme industriel et ouvrier de XIXe siècle totalement en rupture avec l'architecture locale.

Créé à la fin du XIXème siècle pour loger les employés des usines Péchiney et Solvay, Salin-de-Giraud a de ce fait une  architecture caractéristique des cités ouvrières. Chacune des deux sociétés a bâti sa cité, ses infrastructures, faisant appel à une importante main d’œuvre étrangère, italienne, arménienne ou grecque.

Salin-de-Giraud n'est pas une commune comme les autres en Camargue. Il convient de s'y rendre comme en pèlerinage historique, même si, au premier abord, elle n'a rien de particulier pour attirer le badaud.

Ce qui en fait un lieu unique dans toute la région, c'est à la fois son histoire et son urbanisme originel particulier, totalement en rupture avec l'urbanisme traditionnel du Sud.

Découvrez le patrimoine, les monuments et l'architecture de Salin-de-Giraud sur la route de vos vacances dans les Bouches du Rhône.

La cité arlésienne de Salin-de-Giraud mérite qu’on s’y attarde avant de gagner la campagne voisine. Flâner dans le quartier de la Roquette peut marquer un bon point de départ. Puis les routes s’avancent au travers des paysages camarguais avec ses rizières, marais salants et canaux. Delta solaire et sauvage, la Camargue a été façonnée par la rencontre de deux géants, la Méditerranée et le Rhône.

Préparer votre visite touristique à Salin-de-Giraud

Salin-de-Giraud, véritable ville-champignon, est donc née en 1856, de la société Péchiney, pour loger les employés de la société Henry Merle qui commençait à exploiter industriellement le sel local pour l'usine chimique de Salindres, près d'Alès dans le Gard, qui en avait besoin pour produire de la soude. Construite sur le modèle des cités ouvrières du Nord, la ville était spatialement très hiérachisée.

Salin de giraud dune de sel routes touristiques des bouches du rhone guide du tourisme de pacaOn y trouvait, outre la demeure du directeur de la Compagnie dans son parc, les maisons des ingénieurs, les habitations des ouvriers : identiques et exiguës, un hôpital, des églises, des écoles, un cinéma, tous financés par l'employeur lui-même dans un esprit très paternaliste. Aujourd'hui, les Salins du Midi y exploitent des marais salants qui produisent environ 350 000 tonnes de sel par an pour le déneigement.

L’exploitation du sel y est ancienne. Mais c’est à la fin du XIXe siècle que le bourg de Salin-de-Giraud connut un développement particulier avec l’implantation de deux entreprises liées à cette activité, suscitant par ailleurs une forte migration de main d’œuvre. La vaste zone des salins présente un grand intérêt écologique et paysager. Le développement d’un petit nombre d’espèces invertébrées offre aux oiseaux une nourriture abondante qui permet une nidification unique en Europe, notamment de flamants roses.

De l’étang de Vaccarès aux marais de Romieu, la route aboutit à Salin-de-Giraud. La cité a été construite pour accueillir les ouvriers de l'exploitation de sel. La ville jouxte les dunes de sel grises, les toboggans et les wagonnets. Cet itinéraire conduit ensuite sur les plages de Piémanson, où se profile un autre univers fait de grandes étendues. De là, le retour jusqu’à Arles se fera en longeant le Grand Rhône.

La plage de Piémançon, ou grande plage d'Arles, plage de sable fin qui s'étend sur plusieurs kilomètres à l'ouest de l'embouchure du grand Rhône, reçoit chaque été plusieurs milliers de campeurs, dont de nombreux naturistes ; les étangs du sud du Vaccarès : étangs du Fangassier, de Faraman, de Beauduc, etc... abritent des colonies de flamants roses ; la « digue à la mer », chemin de terre légèrement surélevé par rapport aux étangs, peut conduire piétons, VTtistes ou cavaliers jusqu'aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Cependant tout cet écosystème est menacé par la surfréquentation.

Carnet pratique de Salin-de-Giraud

Les incontournables de Salin-de-Giraud

  • La visite de l’usine des Salins (à bord d’un petit train au milieu de dunes de sel, prendre le bac de Barcarin pour franchir le Rhône (430 m de traversée),
  • L'église de Barcarin (à l'écart du village en bordure du fleuve),
  • Visite d’une manade,

Visites

  • Visite du village

Activités

  • Randonnées à pied, à vélo
  • Promenades, vélo,VTT, baignade et farniente !...
  • Promenade à travers les marais,
  • 3 magnifiques phares à découvrir à vélo : le phare de Faraman, celui de Beauduc et enfin celui de la Gacholle.
  • Randonnée à cheval,
  • Baignade sur les plages de Piémanson ou de Beauduc,
  • Pêche,
  • Observation des oiseaux…
  • Gastronomie

Festivités​

Plus d'information

  • Salin-de-Giraud : site web
  • Office de Tourisme - Mairie Annexe / Cercle Solvay - 1 Bd Pierre Tournayre – Salin de Giraud - Ouvert tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h30 à 17h45. Tél. 04 42 86 89 77 - Office de tourisme de Salin-de-Giraud - Site web
  • Horizon Provence : site web
  • My Provence : site web
  • Provence pays d'Arle : site web
  • Avignon et Provence : site web
  • Provence tourisme web : site web
  • Tourisme PACA : site web

Sites touristiques près de Salin-de-Giraud

  • Eglise et cloitres de Saint Trophime, Eglise de Saint-Honorat des Alycamps (Arles) : monument religieux
  • Arles église St Honorat (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine
  • Abbaye Notre Dame de Montmajour (Arles) : monument religieux (4 km)
  • Abbaye de Montmajour : monument national (4 km)
  • Beaucaire : plus beau détour de France (15 km)
  • Alpilles : parc régionale naturel (15 km)
  • Baux-de-Provence : plus beaux village de France (15 km)
  • Saint-Gilles ancienne abbatialle (chemins de pèlerinage) : site du patrimoine (16 km)
  • Saint-Gilles : secteur sauvegardé (16 km)
  • Glanum : monument national (21 km)
  • Etang de Scamandre : site de grand beauté naturel (23 km)

Marchés à visiter

  • Marché Provençal : vendredi matin
  • Arles : marché Mardi, Mercredi, Vendredi & Samedi
  • Fontvieille : marché Lundi & Vendredi
  • Bellegarde : marché Vendredi
  • Beaucaire : marché Jeudi & Dimanche
  • Saint-Gilles : marché Jeudi & Dimanche
  • Manduel:  marché Mercredi 
  • Aramon : marché Mercredi
  • Marguerittes : marché Samedi 
  • Eygalieres : marché Vendredi
  • Nimes : marché Mardi, Mercredi & Lundi et Vendredi toute la journée

Consulter nos pages : 

  • A voir dans Salin-de-Giraud
  • A faire dans Salin-de-Giraud
  • Parcours touristique dans Salin-de-Giraud
  • Histoire de Salin-de-Giraud

Pour vous rendre à Salin-de-Giraud

Cormicy

Ciel dégagé 18 °C

Ciel dégagé

  • Min: 18 °C
  • Max: 18 °C
  • Vent: 18 kmh 330°

Le saviez-vous ?

Nombreux sont les vestiges laissés par les allemands au Salin-de-Giraud, pour faire fonctionner leurs industries, les patrons saliniers ont de tout temps utilisé une main d'oeuvre à bon marché et si possible gratuite...

De tous temps, l'Etat les a bien aidé; çà commence aux Salins du Relais (côté de Port Saint Louis) avec une sorte de bagne pour prisonniers politiques algériens, nous sommes alors sous Napoléon III et probablement en 1856...

Et celà va continuer par la venue de travailleurs de toutes nationalités: grecs, italiens, espagnols, et maintenant nous le savons, les indochinois...

Nos coups de coeur dans Salin-de-Giraud

Hébergement :

La Cabane de Salin

Si vous aimez le calme, le soleil, les nuits pleines d’étoiles, les promenades bucoliques à pied, à cheval ou en vélo, voir l’horizon sans obstacles, les ruines romaines et César, la mer, notre faune sauvage,  déguster les tellines et la gastronomie régionale,  les vacances sans stress, le confort, partager vos vacances avec votre animal préféré, planer en kitesurf à Beauduc, bronzer sur la plage …..

… une seule destination: La cabane de Salin à Salin de Giraud !

La Cabane de Salin - Catherine et Pascal Keramidas - 6, rue d’Arles
13129 Salin de Giraud - tél. +33 (0)4 42 86 82 10 - catherine.keramidas@wanadoo.fr

Plus d'information : La Cabane de Salin

Restauration :

 

Découvrez les sites et lieux touristiques des Bouches du Rhône

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Salin-de-Giraud avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 13/01/2019