Les routes touristiques en France

Ampus (Village de caractère-83)

Ampus : petit village provençal du XIe siècle !

Appuyé aux contreforts du Verdon à 600 mètres d'altitude, Ampus petit village provençal du Xe siècle, est située dans le département du Var, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Entre les gorges du Verdon et les gorges de la Nartuby, la commune bénéficie d'un environnement exceptionnel. Ce village perché de la Dracénie a su garder l’authenticité du Haut Var, vous serez séduit par ses petites ruelles pittoresques, ses placettes ombragées, ses fontaines où il fait bon se rafraîchir, sa chapelle Notre-Dame de Spéluque, le cœur de ce village respire la douceur de vivre et vous enchantera le temps d’une promenade.

Depuis Draguignan, il faut sortir de la ville par la D955 vers le nord en direction de Castellane et prendre la petite D49 qui monte en serpentant 10 km vers Ampus. La commune qui a su préserver et mettre en valeur son patrimoine à obtenu le label "Villages de caractère du Var". Cette commune typiquement provençale a conservé de nombreux vestiges romains et médiévaux, fortifié par les comtes de Provence pour servir de refuge contre les protestants pendant les guerres de religion.

Préparer votre visite touristique à Ampus

La présence humaine est attestée sur le territoire de la commune dès le Néolithique par l'édification des dolmens de la Colle et de Marenq et du menhir de MourjaïLes traces de lointaines civilisations témoignent d'un intérêt certain pour le terroir d'AmpusDans la plaine de Mourjaï (propriété privée) se cache un menhir. Sur la colline dominant le village au nord, parmi les chênes et les buis, se dresse un des plus beaux dolmens varois. On le nomme Dolmen de Marenq, ou de Ratton. Pour y accéder, il faut sortir du village et passer sur le pont de Ratton qui enjambe la Nartuby d'Ampus.

Ampus cite de caractere porche du xie siecle routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurL'étymologie du village d'Ampus porte à controverse. L’origine du mot Ampus est à trouver dans le mot latin Emporium, qui désigne un comptoir commercial. Des vestiges attestent de la présence romaine qui se manifestait notamment par une foire au quartier du plan d’Ampus. Sur le passage de l’antique voie romaine Forum Julii-Riei (Fréjus-Riez), Emporia ou Emporium (Ampus) se développe et se fortifie au début du Moyen ÂgeSelon l'historien Dubec, les templiers possédaient à Ampus le domaine de Lagnes en 1171. Le village fut fortifié par les comtes de Provence, au début des guerres de religions, le village abrita une compagnie de huguenots dont les principaux desseins étaient d'attaquer la très catholique ville de Draguignan. Afin de se défendre, cette dernière dut raser le hameau de Reynier, pourtant catholique, mais qui aurait pu constituer un avant poste ennemi. De nombreux vestiges portent la trace des différentes époques de l’histoire de la commune.

Situé à 630 mètres d'altitude, cet ancien bourg fortifié, a su conserver son caractère médiéval. Pour accéder au cœur d’Ampus, il faudra suivre une route sinueuse avec une vue splendide sur les collines couvertes de végétation. Vous vous promènerez avec plaisir dans les rues étroites et ruelles pittoresques, qui serpentent de manière circulaire, elles vous feront découvrir ses maisons groupées autour de l'église Saint-Michel. Chaque année, au moment de la transhumance, de grands troupeaux de moutons empruntent les “drailles” qui traversent le village.

Pendant votre déhambulation dans ce petit village de caractère d'Ampus, vous croiserez de belles fontaines sur de charmantes petites places ombragées, de lavoirs paisibles et passerez sous des porches et passages voûtés du XIe siècle, l'ensemble donne un charme authentique à ce petit village pittoresque. Au détour d’un portail médiéval protégeant la petite cité d'Ampus, s’élève un charmant jardin d’Eden jalonné par les stations en terre vernissées du chemin de croix, circuit mystique, comportant 14 stations, incrustées dans le rocher et émaillées répondent à cette tradition. La Provence est réputée pour la beauté de ses poteries, faïences et carrelages. Installé à l’emplacement de l’ancien château seigneurial, le chemin de croix réalisé par Geoff Hindry ponctuera votre découverte du village d’Ampus en vous conduisant jusqu’à la grotte. En haut, profitez d'un beau panorama vers les plaines de Couan et d’Alby, le Collet Redon et les gorges de la Nartuby.

L'histoire du chemin de croix qui serpente au dessus de l'église Saint-Michel commence avec Adonis Volpato, curé d’Ampus de 1961 à 1994, mais aussi tailleur de pierres.  Le Père Volpato à qui l'on avait donné le terrain autour de l'église, a l'idée d'y édifier un chemin de croix. Pour cela, il fait appel à un céramiste britannique installé depuis quelques années dans le village : Geoffrey Hindry dit Geoff. Le curé trace lui-même avec son tracteur l'emplacement de son futur chemin de croix et discute avec Geoff des quatorze stations que celui-ci compter créer et mettre en place lui-même.

Pendant que Geoff travaille à ses panneaux de céramique, le curé Adonis Volpato prépare le terrain : 400m3 de terre sont déplacés et 300 mines explosées pour modeler le rocher. Il plante des centaines d'arbres, d'arbustes et des fleurs. Les quatorze stations sont réalisées sur deux ans de 1965 à 1967. Geoff passionné par cette entreprise décide, avec l'accord de l'Abbé Volpato, de créer un quinzième panneau qui mélangera céramique et galets, plus abstrait dans sa conception. L'évêque de Fréjus viendra bénir l'ouvrage en grande cérémonie.

Poursuivez votre promenade vers l’église Saint Michel, cet édifice du XIe siècle possède la pure simplicité du style roman. D’allure massive à l’extérieur, l’intérieur révèle voûtes de plein cintre, collatéraux et abside en cul de four. Un clocher carré coiffé d’un campanile flanque la façade. L’église Saint-Michel d’Ampus commença son histoire comme chapelle du château, détruit par le duc d’Epernon. Elle fut donnée à Lérins, par Pierre et sa femme, sur le conseil de l’Évêque Bérenger de Fréjus, vers 1085. Elle était alors desservie par le prêtre Honorat. Le même Pierre, dit Assalit, en 1095, accompagne sa donation de celles de terres, vignes, moulin, pré, ferme, bois et reçoit en échange un mulet. 

Ampus cite de caractere l eglise saint michel routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurDédiées à Notre-Dame de l’Assomption, elle prit le titre de Saint Michel après les guerres de religion, lorsque la chapelle de Saint Michel, route de Châteaudouble, fut abandonnée. Deux nefs furent construites successivement : celle de gauche en 1728, celle de droite en 1762.  La première est à croisillons, la seconde à arêtes. La nef centrale se termine par une abside en cul-de-four restaurée vers 1968 et dotée d’un autel tabulaire dont le support est fait d’une meule pour moudre le blé. La nef est voûtée en berceau avec arc légèrement brisé. Des arcs doubleaux retombant sur pilastres renforcent la vôute. Cette dernière fut refaite en 1780. Contre un des pilastres gauche est fixée une statue en bois polychrome représentant Saint-Michel terrassant le dragon ayant figure humaine disproportionnée. Cette œuvre serait du XVIe siècle.  Le clocher fut construit vers 1880. Avant la construction du clocher actuel, l’horloge était placée plus bas, dans une ouverture ronde qui subsiste encore. Parmi les cloches, l’une est du XVIIe siècle. 

Nous retrouvons le Curé Adonis Volpato qui etait aussi tailleur de pierres, il viendra au chevet de son église. Son travail est une fierté pour tout le village. Par deux fois, il fut lauréat du concours national des chefs d’œuvres en péril. En 1962, il entreprend la restauration de l'église paroissiale. Les travaux durent quatre ans et demi jusqu'en 1967 : 10 000 tuiles sont scellées sur la dalle de béton qui nécessite 5 000 seaux de mortier, les murs extérieurs sont rejointés tandis qu'à l'intérieur l'épaisse couche de plâtre est décapée pour laisser apparaître les pierres taillées par les moines cisterciens au XIIe siècle.

Dans une des ruelles d'Ampus, admirez un beau porche datant du XIe siècle, où les glissières de sa herse sont encore visibles. Le village fut fortifié par les Comtes de Provence et servit de refuge aux protestants qui menaçaient Draguignan pendant les guerres de religion. Dévalez la rue Rompe-cul, nom lié à sa pente pour retrouver le centre-ville d'Ampus. Puis, engagez-vous vers la descente du Ratton, vous en profiterez pour admirer la Roche-Aiguille à la sortie du village, ce haut mégalithe de tuf calcaire façonné par la Nature. Cette aiguille isolée se détache de la colline que couronnait l’ancien château accessible par un chemin qui mène au sommet. C’est un rappel spectaculaire de l’ensemble des aiguilles rocheuses caractéristiques du paysage de la géologie karstique qui se trouvent au sud d’Ampus et de la plaine fertile où coule la Nartuby.

On remarquera aussi au niveau du pont Ratton qui enjambe la Nartuby d'Ampus, en amont, cette étrange ruine qui se confond avec la roche. On dirait quelque silo en partie effondré. Il s'agit en fait des restes de l'ancien pont dynamité par les maquisards le 13 juillet 1944. En aval du pont, près de la Nartuby et dans une propriété privée, dort une intéressante glacière, bien que rongée par la végétation. Elle a été construite au XIXè siècle afin de conserver la glace. Aux alentours d'Ampus de belles promenades sont à faire dans les Gorges de la Nartuby où vous pourrez avoir un magnifique point de vue sur le pont de Raton.

Ampus cite de caractere passage voutee routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurAppuyé aux contreforts du Verdon à 600 mètres d’altitude, entre les montagnes de Barjaude et le Puy de la Sigue, la commune d'Ampus bénéficie d’un environnement exceptionnel. Le chemin de l'eau par excemple met en exergue l'utilisation du canal de Fontigonune histoire qui remonte à la nuit des temps. Durant des siècles, nos ancêtres ont dû batailler ferme pour maîtriser, à travers des terres enfiévrées de soleil, de caillasse et de vent, les petits ruisseux qui font les grandes rivières et autres sources miraculeuses, car tout le monde le sait : l'eau, c'est la vie. "L'aigo es d'or" (l'eau est d'or) en Provence, sans eau, rien n'existerait.

L'origine de la création du canal de Fontigon remonte à l'an 1497, lorsque les seigneurs d'Ampus décidèrent de sa construction. D'une longueur de 7,2 kilomètres, il relie la source qui porte son nom à la Nartuby d'Ampus. Il dessert encore plusieurs exploitations agricoles et joue ainsi un rôle non négligeable en matière d'irrigation. Le canal de Fontigon a fait vivre la communauté en alimentant ses lavoirs, ses moulins à farine, ses moulins à huile, son "tournaou", et en lui fournissant l'énergie nécessaire à la production de l'électricité. En 1906, l'eau du canal a servi à produire les premiers kilowatts destinés à l'éclairage des rues et de certains foyers du village. 

Le circuit du chemin de l’eau, balisé par des plaques explicatives, vous guidera à travers le village et les différentes infrastructures construites le long du canal. La première découverte est le "tournaou", appareil utilisé pour aiguiser les outils domestiques et agricoles. L'eau du canal servait à actionner une meule solidaire d'une roue à aubes, qui servait à émoudre et affûter les outils. Cette meule était publique : le maréchal-ferrant et tous les villageois pouvaient s'en servir pour aiguiser leurs couteaux, leurs haches, leurs faucilles,... 

Le moulin à farine, il fut à l'origine de la construction du Canal de Fontigon. Par transaction du 5 septembre 1497 entre les seigneurs et les habitants, ce moulin appelé : "Moulin de Dessus de ville", fut construit, plus proche des habitants que l’ancien qui se trouvait au lieu-dit Moulin Vieux.  Pour permettre son alimentation, on creusa un fossé qui amena l'eau de la source de Fontigon (la Font d’Hugon) jusqu'au village. Le lavoir du milieu utilisé pour laver le ligne de maison. Des savonnières, parties creusées sur le bassin étaient disposées autour du lavoir ainsi que des poutres en bois sur lesquelles était suspendu le linge. La cheminée tout à côté servait à faire bouillir la lessive. En provençal, on dit : faire la "bugado" (lessive). Savonner et battre le linge (en aval), le rincer (en amont) et l'étendre étaient les trois étapes qu'elles devaient respecter.

Profitant d'un fort dénivelé, l'aqueduc fut construit entre le grand lavoir et la tour du moulin afin de provoquer une importante chute d'eau essentielle au bon fonctionnement du moulin à farine. La conduite métallique aménagée dans la montée de l'aqueduc permettait de mettre sous pression l'eau destinée à actionner une turbine, attelée à une dynamo, qui se trouve toujours dans le moulin à farine.. De 1906 à 1947 et 1948, dates du raccordement au réseau EDF, cette dynamo a produit l'électricté nécessaire à l'éclairage des rues, des foyers et de quelques commerces du village. Cet aqueduc assurait aux villageois une eau indispensable à l’irrigation des prés et des jardins ainsi qu’à leur propre alimentation.

Dans ce bassin citerne, l'eau de la source de la Barrière était retenue pour alimenter les fontaines du village. Un mur d'enceinte fut dressé dans le but d'éviter que, lors du passage des charrettes, leur contenu se déverse dans la citerne d'eau potable. La source et le séculaire canal de Fontigon, sur les hauteurs de Ampus, résonnent d’un passé pas si lointain où les “bugadières” s’affairaient aux lavoirs et les hommes autour du “tournaou”, la suite du chemin de l’eau vous conduira au coeur du village.

Ces itinéraires parcourent le vieux village et mènent à des points de vue remarquables sur les environs.

La chapelle Notre Dame de Spéluque

Ampus cite de caractere la chapelle notre dame de speluque routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurLa chapelle Notre-Dame de Spéluque, aussi appelée Notre-Dame du Plan, mérite également un détour. Vous la découvrirez dans un cadre champêtre, poétique et plein de charme. Comme partout en Provence, le haut Moyen-Âge fut une période très troublée, au Xe siècle, les Sarrasins, quittant leur repaire de Fraxinet (La Garde-Freinet), firent irruption dans la plaine de Tourtour. Les habitants se réunirent pour résister et jurèrent, s’ils remportaient cette victoire, de construire une chapelle, témoignage de leur reconnaissance à la Vierge. L'ensemble fut un prieuré de l'abbaye de Lérins jusqu'à la Révolution.

Une petite communauté se développa autour de ce lieu de culte qui rapidement se transforma en petit monastère. De style roman, au XIIe siècle, elle est cédée au monastère de Saint Honorat sur les îles de Lérins. Dégradée durant la révolution, elle fut réparée et agrandie d'un ermitage. Restaurée en 1848 et plus récemment pour la partie droite (monastère Saint-Dominique). L’intérieur est constitué d’une nef unique voûtée en berceau brisé à trois travées et d’une abside en cul de four.

A l'intérieur de l'édifice, on trouve un étonnant autel, un des trois plus anciens du Var, est constitué d'une table soutenue par par cinq colonnes différentes : 2 d'entre eux sont lisses, deux autres torsadés et un cinquième de style corinthien. Dans la sacristie, on retrouve les vestiges d’une chapelle datant de 990. La chapelle Notre-Dame de Spéluque, elle est en cours de restauration et a été rendue au culte. Elle accueille encore maintenant une moniale qui y vit à demeure. Ampus propose de nombreuses randonnées, autour de cette chapelle. A l’extérieur, un beau portail roman à double voussures et deux tombes adossées au chevet.

Chaque Ampusian portait cette chapelle dans son cœur et n’aurait manqué pour rien au monde La Fête du Plan le 8 septembre. Messe à la chapelle. Procession à l’issue de la messe, avec chants en provençal et promenade de la statue de la Vierge dans ses beaux atours et ses bijoux, Vierge obligatoirement portée par quatre jeunes filles, vierges évidemment ! 

Vous remarquerez, 30 m devant l'édifice, une croix en fer plantée dans une pierre cylindrique. Cette dernière n'est autre qu'une borne romaine. Ces bornes, qui mesuraient 2-3m de haut, jalonnaient les voies tous les mille pas (soit 1481m), c'est pourquoi on les appelle aussi bornes milliaires. Sur leur fût étaient mentionnés entre autres le nom de l'autorité qui était à l'initiative de la construction ou de la réfection de la voie, ainsi que la distance en milles romains entre la borne et la cité administrative la plus proche.

Carnet pratique de Ampus

Les incontournables de Ampus

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites

Activités

Festivités

  • Avril. Course de côte automobile.
  • Depuis plus de 30 ans, lors du dernier weekend de juin, Ampus offre une Balade Gourmande, une occasion originale de découvrir le village en dégustant des mets préparés par ses habitants.
  • Août. Foire agricole et artisanale.

Plus d'information

Consulter nos pages : 

  • A voir dans Ampus
  • A faire dans Ampus
  • Parcours touristique dans Ampus
  • Histoire de Ampus

Marchés à visiter près de Ampus

  • Draguignan : marché Mercredi & Samedi (10km)
  • Lorgues : marché Mardi (13km)
  • Aups : marché Mercredi & Samedi (13km)
  • Les Arcs : marché Jeudi (17km)
  • Cotignac : marché Mardi (21km)
  • Le Muy : marché Jeudi & Dimanche (21km)
  • Carces : marché Samedi (22km)
  • Le Luc : marché Vendredi (24km)
  • Fayence : marché Mard, Jeudi & Samedi (25km)
  • Roquebrune-sur-Argens : marché Vendredi (28km)

Sites touristiques proche de Ampus

  • Tourtour : Plus beaux villages de France (7km)
  • Gorges du Verdon : Grand Sites de France (15km)
  • Abbaye du Thoronet (Le Thoronet) : Monuments Religieux (18km)
  • Seillans : Plus beaux villages de France (21km)
  • Parcs naturel régional du Verdon (23km)
  • Lac de Sainte-Croix : Sites d'un grand beauté naturel (24km)
  • Lac de Quinson : Sites d'un grand beauté naturel (29km)
  • Barrage de Chaudanne : Sites d'un grand beauté naturel (30km)
  • Moustiers : Plus beaux villages de France (30km)
  • Parc zoologique de Fréjus : Zoo ou parc animalier (32km)
  • Barrage de Castillon : Sites d'un grand beauté naturel (33km)
  • Lac de Castillon : Sites d'un grand beauté naturel (33km)
  • Cathédrale Saint Léonce (Frejus) : Monuments Religieux (34km)
  • Grottes de Saint-Cezaire : Sites d'un grand beauté naturel (35km)
  • Frejus : Villes d'art et histoire (35km)
  • Cloitres de la Cathédrale de Frejus : Monuments nationaux (35km)
  • Massif des Maures : Sites d'un grand beauté naturel (36km)
  • Lac d'Esparron : Sites d'un grand beauté naturel (36km)
  • Eglise de St Raphaël (Saint-Raphael) : Monuments Religieux (37km)
  • Grimaud : Plus beaux détours de France (39km)
  • Barrage de Gréoux : Sites d'un grand beauté naturel (40km)
  • Clos de Villeneuve : Jardins remarquables (41km)
  • Jardin de la Villa Fort de France : Jardins remarquables (44km)
  • Grasse : Secteurs sauvegardé (44km)
  • Jardin d’Elie Alexis : Jardins remarquables (44km)
  • Gassin : Plus beaux villages de France (45km)
  • Jardin Germaine l’Hardy-Denonain : Jardins remarquables (45km)
  • Prieuré Notre Dame (Ganagobie) : Monuments Religieux (58km)

Pour vous rendre à Ampus

Couvert

Montferrat

6 °C Couvert

Min: 5 °C | Max: 8 °C | Vent: 11 kmh 302°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée :

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Nos coups de cœur dans Ampus

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques du Var

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Ampus avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 10/04/2023