Les routes touristiques en France

Cotignac (Plus beaux villages et Village de caractère-83)

Cotignac : site incontournable du Haut-Var !

Labellisé “Village de Caractère du Var” et "plus beaux villages de France", Cotignac prend place aux portes du Parc Naturel Régional du Verdon. le village est situé à 17 km d'Aups et Barjols, 20 km de Brignoles, 23 km de Lorgues, 37 km de Draguignan et 47 km de RiezVous auriez du mal à imaginer une destination provençale plus typique.

Sur la route des vacances,  site incontournable du Haut Var, le village surplombé d'une falaise calcaire constellée de grottes troglodytes, entouré de collines verdoyantes, de champs de lavande et de vignobles, attire un grand nombre de visiteurs par son patrimoine historique et architectural d'intérêt. 

Le magnifique village médiéval de Cotignac est le seul village au monde où la Sainte Famille est apparue. La Vierge Marie en 1519 et Joseph en 1660, délivrèrent un message aux cotignacéens. Le Sanctuaire Notre-Dame de Grâces et le Monastère La Font Saint-Joseph du Bessillon font partie des grands sites cultuels du Var. Le village est membre de l’association "Villes Sanctuaires en France".

Préparer votre visite touristique à Cotignac

Pour venir à Cotignac, vous avez plusieurs possibilitées : la sortie 35 - Brignoles de l'autoroute A8 Aix Nice est la plus proche de Cotignac. A Brignoles prendre la direction Le Val puis Montfort sur Argens et Cotignac. La RD 13 vers Carcès, au sud, et Fox-Amphoux, au nord. La RD 50 vers Entrecasteaux, à l’est ou encore la RD 22 vers Sillans-la-Cascade, au nord-est. Si vous arrivez par cette dernière, en arrivant à Cotignac, on est tout d’abord frappé par l’immense falaise qui surplombe ce village de caractère.

Cotignac plus beaux villages cite de caractere cotignac plus beaux villages cite de caractere la fontaine des quatre saison routes touristiques du var guide touristique de la proveCotignac serait issu du mot latin cotinus désignant le Coing, mot lui-même issu du grec ancien κότινος qui désigne un arbrisseau que fleurit en violet. Le nom Cotinacco est attesté dès 1030 ; d'après Albert Dauzat, le nom viendrait du nom d'homme gallo-romain Cottinius, du gaulois cottius, avec suffixe -acum. Coutignac est employé en occitan provençal selon la norme de Frédéric MistralUn premier village, dont on date une présence dès l’époque féodale, était installé au sommet de cette barre rocheuse, au lieu-dit "Saint-Martin", hameau qui existe encore aujourd’hui.

Au cours des invasions sarrasines, même si elles n’ont pas été fréquentes à Cotignac, le village est descendu pour venir se blottir au pied de ce rocher, barrière naturelle infranchissable. C’est ainsi qu’à partir des années 1000, un deuxième village s’est installé et en 1032, un premier château a été construit à proximité et appartenait à Boniface de CastellaneLes deux tours carrées au sommet du rocher sous lequel s'abrite le village, appartiennent aux premiers siècles de la féodalité. Cotignac doit son importance économique à sa production d'huile d'olive, et historique à un vœu d'Anne d'Autriche et au pèlerinage que fit Louis XIV en 1660 à la chapelle de Notre-Dame-de-Grâces, située sur le mont Verdaille, non loin des remparts de cette petite ville.

Plusieurs parkings gratuits disposés autour de ce village de caractère permettent de stationner. Lors de votre arrivée, vous pourrez stationner sur l’un des deux grands parkings gratuits mis à votre disposition à coté de la coopérative viticole. Le plus grand est situé au sud de l’office du tourisme quand on arrive par la D 13 en venant de Carcès et en allant vers Sillans-la-Cascade. Sinon le Parking du Boulodrome, place Georges Blanc, un peu plus proche du centre de Cotignac est assez vaste également. 

Une fois votre véhicule stationné, dirigez-vous vers l'office de Tourisme de Cotignac, au Pont de la Cassole. Un itinéraire fléché dans le village vous permettra de découvrir ses nombreuses richesses : nombreuses fontaines : fontaine des Quatre Saisons, fontaine des Deux Places, fontaine de la Cascade,..., pittoresques devantures de magasin, campanile, cadran solaire, ancien moulin à huile, le vieux quartier, calades, le théatre du Rocher. Outre les panneaux touristiques qui ponctues votre parcours avec descriptif, des QR-Code pour les fanas de technologie sont disponibles. Ses derniers, vous donnerons les indications nécessaires sans vous ennuyer.

Prenez le temps de flâner le long du cours Gambetta, l'artère centrale du village et théâtre chaque mardi matin du marché hebdomadaire. Bordé de platanes, de cafés avec des terrasses, de restaurants, de boutiques avec leurs anciennes façades de bois, il y règne une atmosphère sans nulle autre pareille. Le Cours Gambetta est l’endroit idéal pour vivre quelques moments à l’heure provençale, autour d’un apéritif ou d’un repas convivial à l’ombre des platanes centenaires rafraîchis par deux belles fontaines. La fontaine des 4 saisons au nord provient des jardins du couvent des Dominicains situé sur le Cours Mirabeau à Aix-en-Provence. Elle fut rachetée par une famille de Cotignac lors de la Révolution où tous les biens du clergé étaient confisqués et vendus. 

C’est en 1770 que cette promenade appelée « le Cours » vit le jour. Avec ses jolies maisons alignées elle devint vite le quartier bourgeois du village. Au début du XXe siècle, les Cercles ont précédé bars et restaurants d’aujourd’hui. S’y regroupait une grande partie de la population masculine du village : le Cercle des Travailleurs, le Cercle des Blancs, et le Cercle de la « Caisse de Mort ». Dès le XVIIIe siècle, l’économie du village se développe autour de la vente de blé, de vin, de viande de mouton et de brebis, et d’huile. Les activités de manufactures et des différentes industries participent également à la prospérité du village. Le bourg s’étend au-delà du Cours, dans les quartiers des Ferrages. C’est également dans cette partie du village que vont être installées les coopératives agricoles « La Défense » et « La Travailleuse ». Les « ferrages » qui deviendront rue Victoire, d’Arcole, Bonnaventure, accueillaient des moulins, des filatures et des tanneries.

Engagez-vous dans la Grand’rue dans le prolongement du Cours Gambetta, un immeuble sur la droite est surmonté de trois cariatides. En 1623, un propriétaire bourgeois, de la famille Tanaron a apposé ces trois cariatides pour marquer son rang dans la société. Une cariatide est une statue de femme souvent vêtue d’une longue tunique soutenant un entablement sur sa tête. Sur votre gauche vous trouverez l'église romane Saint-Pierre du XIIe siècle. 

Cotignac plus beaux villages cite de caractere place de la mairie routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurL’église Saint-Pierre fût largement remaniée au XVIIe et XVIIIe siècle où elle est agrandie et change d’orientation, seule la nef est d’origine. Les vitraux et les collatéraux datent du XVe siècle. Quant à l'inscription sur son fronton "Liberté Egalité Fraternité", elle est apparue sous Napoléon, au moment du mouvement républicain. On la retrouve fréquemment dans d'autres villages. L’intérieur de l’église est relativement sobre avec sa voute en pierre et ses murs blancs. Elle comporte un curieux puits de lumière au-dessus du maître-autel, ainsi qu'un orgue imposant que l'on a eu quelques difficultés à faire passer par la porte en 1872. Les croix rouges dessinées sur ses piliers ne sont pas la croix pattée des Templiers, mais le signe de leur consécration en 1266. 

Vous voilà ensuite sur la plus belle place du village et sans aucun doute l’un des lieux incontournables à visiter à Cotignac : la Place de la MairieA l’ouest de la place se trouve l’Hôtel de Ville, installé dans une vieille maison. En 1555, un four à pain occupait le rez-de-chaussée de cette maison et l’appartement du fournier le premier étage. Cependant, la chaleur que dégageait le four le rendait inhabitable. Le fournier décida de vendre son bien, et par délibération du 26 février 1558, le four à pain fut déménagé et ce bâtiment devint officiellement l’Hôtel de ville de la commune.Les bureaux étaient d’abord situés au premier étage à partir de 1610 et le rez-de-chaussée était occupé en partie par le moulin à huile dit de « l’école ». Au deuxième étage, on pouvait trouver la salle des archives, la justice de Paix et une toute petite salle d’école qui avait donné son nom au moulin. La Mairie connaîtra des transformations jusqu’à aujourd’hui.

Une fontaine trône sur la place de la Mairie, entourée de maisons provençales aux façades colorées. Les vieilles devantures des commerces ajoutent encore plus de charme au lieu.  N'hésitez pas à vous engager dans les ruelles et calades de Cotignac, elles débouchent souvent sur de petites places où l'authenticité des lieux est presque toujours respectée sont riantes et fleuries. Déhambulez dans ses ruelles riches d'histoire : la Rue Pra de Pé, Les Jardins, la Rue des Escaillons, vieilles rues pittoresques encadrées de hautes maisons couleur d’ocre. Après quelques photos, revenez vers la Place de la Mairie.

Prendre la rue Clastre qui passe dessous la tour de l'horloge, elle est bordée par les plus anciennes maisons de Cotignac, construite au Moyen âge. Elle se caractérise par son agrandissement sur la rue au niveau du premier étage permettant d’accroître la surface habitable. Dans le quartier du Jas Neuf, la tour de l'Horloge date des XIIe et XIIIe siècles, remaniée dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elle est surmontée d'un campanile en fer forgé de 1496 destiné à embellir le carillon de l'horloge publique. Il est muni de trois boules représentant le Soleil, la Terre et la Lune. Un moteur était relié par un fil à un mécanisme d'horlogerie. Un marteau frappait la cloche chargée d'aviser les Cotignacéens de l'heure qu'il était. Mécanique, ce système a été électrifié à partir de 1963. Largement aéré, ce campanile démontre son élégance, mais il était surtout construit de cette façon pour résister au violent mistral. Le "Jas", en provençal signifie le gîte (le lieu où l'on gît, où l'on est couché) et sert à désigner les grandes bergeries.

L'ancien quartier du village, bâti au pied de la falaise, offre aux visiteurs de vieilles maisons aux façades des XVIe et XVIIe, des ruelles étroites, des ornements de pierre ou des ferronneries qui sont autant de témoignages du passé. La montée vers le Rocher sera votre prochaine étape. Au dessus de la place de la Mairie se trouve des moulins qui servaient à presser les olives pour en extraire l’huile. La culture de l’olivier s’est développée à Cotignac à partir du XVIe siècle et le village a compté jusqu’à 14 moulins. Ils étaient actionnés grâce aux cours d’eau qui traversent la commune. Le Moulin du Piquet que l’on peut voir est le dernier qui a fonctionné à Cotignac. Le "Piquet" est un droit de mouture que l’on devait payer au seigneur pour pouvoir moudre son blé. Ce terme a pu être conservé en raison de la présence de deux moulins à blé dans ce même quartier. Lorsqu’en 1521 le seigneur céda ce moulin à la communauté, il se réserva le droit de mouture d’olives pour lui et pour ses hommes de confiance. Les olives étaient déposées dans des scourtins (grands paniers de forme aronde) qui étaient superposés et écrasés ensuite par le mécanisme. L’huile vierge était récoltée dans une rigole puis dans des bassins situés à chaque extrémité.

Cotignac plus beaux villages cite de caractere ancien moulin a huile routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurDerrière l’actuelle mairie se trouve les derniers vestiges du château : le mur le long des calades et la fontaine du château. En 1032, le château de Cotignac fut inféodé ainsi que ses terres à Guillaume de Rhéza dit "Le Grand", lieutenant général des armées par Guillaume IV, comte de Provence, en échange de services rendus. La fille unique de Guillaume, Mathilde de Rhéza, épouse Fouques de Pontevès le 27 novembre 1240 et apporte Cotignac et Carcès à cette famille. Cotignac passe ensuite par mariage dans les maisons de Simiane, de La Tour d’Auvergne, de Rohan-Soubise, et enfin de Condé en 1833. Au XIVe siècle, le château est abandonné au profit d’une résidence située sur les hauteurs du Rocher.

Un assez large chemin passe devant les grandes presses des moulins et mène au vieil hospice de la Charité (1314). De là, les étroits sentiers, creusés à même les parois et sécurisés par des rampes en fer, vous permettent de visiter cet endroit, les jeunes enfants seront donc en sécurité. Cependant, n’espérez pas vous y promener avec une poussette. Lors de la visite vous verrez les grottes troglodytes ayant abrité les premiers habitants au début du Moyen Age. Leurs usages ont évolué avec le temps… certaines ont été reconverties en maisons d’hôtes pour passer une ou plusieurs nuits sur place. Découvrez de terrasse en terrasse les habitations troglodytes, le panorama sur le village en bas et la grande salle fortifiée avec ses concrétions. Mais pour les vues les plus spectaculaires, il faut suivre la route qui serpente la colline jusqu'aux sentinelles.

La promenade du rocher est ouverte de Pâques à la mi-octobre. Le Rocher, c’est son nom, surplombe Cotignac, il s’agit d’une falaise de tuf (roche calcaire) d’une longueur de 400 mètres pour 80 mètres de hauteur. A l’origine avant que le village n’existe, la rivière la Cassole passait par dessus en une immense chute d’eau avant d’être détournée de son lit au XIVe siècle. Ce n’est qu’après l’installation du dispositif de détournement de la rivière que les trous formés par la cascade furent utilisés. Les habitants ont construits des abris pour les animaux de la ferme ainsi que divers moulins. A la fin du XIXe siècle la falaise a même été utilisé comme carrière de pierre pour construire le village actuel. L’une des grottes assez grande pour servir d’abris aux habitants se visite.

Sur le sommet du Rocher, les deux tours appelées "sarrasines" ont certainement été construites au XIIIe siècle au moment de l’installation du castrum. Elles dominent les toits médiévaux du village de Cotignac pour mieux les protéger. Jadis, au Moyen-Age, elles avaient eu une vocation bien particulière. La plus petite servait de tour de guet, cependant que la grosse faisait partie du château féodal qui trônait au sommet de la falaise. La grosse tour présente la particularité d'avoir un "passage secret" communiquant avec la grotte troglodytique creusée à-même la falaise. De là-haut, la vue embrasse toute la plaine de Saint-Martin au nord et toute la vallée au sud vers Carcès et Entrecasteaux.

Après la visite des grottes, qui offre un beau panorama sur les toits du village, poursuivez vers la Porte de la Puade, situé rue de la Puade. Au XIIIe siècle, le bourg devient un castrum qui utilise la falaise comme rempart naturel. Jusqu’en 1785, Cotignac était fermé par quatre portes : la Porte de la Puade, la Porte Saint-Sébastien, la Porte Notre-Dame et la Porte Saint-Martin. Le quartier de la Puade, porte ce nom en raison de la présence de loges à cochons.

Cotignac plus beaux villages cite de caractere routes touristiques du var guide touristique de la provence alpes cote d azurLaissez la Fontaine du Plan de Giraud sur votre droite, et dirigez-vous vers le théâtre du rocherContrairement à de nombreux villages de Provence qui cherchèrent à se protéger des assaillants en s’installant sur un promontoire, Cotignac en descendit pour chercher refuge dans les flancs de son Rocher. Peu de vestiges date du Moyen-âge, le théâtre du rocher a pour décor les ancien remparts de la cité. Revenez vers la fontaines des deux places. Cotignac est bâti sur l'eau et les points d'eau pour les humains et les animaux. Les Ediles qui se sont succédés se sont toujours efforcés de fournir une eau potable aux habitants et dès 1789 les fontaines devinrent de plus en plus nombreuses. Chaque fontaine disposait d'un petit bassin alimenté par la surverse de la "conque" pour permettre aux animaux de boire et de laver divers objets sans salir l'eau de la conque. Tous ces petits bassins ont disparu.

Prendre sur votre gauche la rue des deux places, puis sur tournez sur la droite rue Gabriel Philis, jusqu'à la Fontaine de Saint Sébastien, Eloignée du centre historique la fontaine saint Sébastien fut érigée sur un axe routier d’importance. Sa construction est attestée en 1913. Saint Sébastien est le saint patron protecteur contre la peste. Il fut condamné à la sagittation : supplice par les flèches. Retournez vers votre véhicule. À Cotignac, comme partout dans la région, les spécialités régionales sont une réelle attraction touristique. Rendez visite aux producteurs locaux et partagez l’ambiance unique des marchés régionaux.

Au sud de Cotignac, vous pourrez découvrir le Sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces bâti au sommet d'une colline et qui offre un beau point de vue. Cette chapelle fut construite en 1519 pour célébrer l'apparition de la Vierge. Louis XIII et Anne d'Autriche n'ayant pas d'enfant après 20 ans de mariage, ils vinrent ici en 1637. Neuf mois plus tard, Louis XIV naissait. Louis XIV fit un pélerinage avec sa mère en 1660 afin de remercier la Vierge de sa naissance. A l'ouest du village se trouve le monastère Saint-Joseph.

De nombreux chemins randonnées permettent de découvrir les environs, comme l'escalade du Rocher ou encore la balade du Vallon Gai jusqu'à sa cascade et son lagon. En remontant la rivière la Cassole, une petite marche vous permettra de découvrir une magnifique cascade, haute de 10 m, la cascade du Gouffre.

Carnet pratique de Cotignac

Les incontournables de Cotignac

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.

Visites

  • Coopérative viticole de Cotignac, cave et boutique : 1 rue Arnoux Borghino 83570 Cotignac - Téléphone : 04 94 04 60 04 - Les vignerons de Cotignac : site internet
  • Centre d'Art la Falaise - 5, cours Gambetta - 83570 Cotignac - Tél 04 94 59 28 76 - contact@centredartlafalaise.com - site internet

Activités

  • En été, ce petit village est particulièrement animé avec un marché artisanal 2 fois par semaine, brocante tous les dimanches, marché potier...
  • Le Festival Les Toiles du Sud, cinéma en plein air, le Festival du Théâtre sous les Etoiles et autres concerts permettront à chacun de trouver son bonheur. Chaque été, dans le Festival du rocher se déroule avec des représentations théâtrales, des concerts, des chorales,

Festivités

  • Le 8 mai, une journée du Partage au sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces est organisée.
  • Chaque année, le premier jeudi du mois d'août, Cotignac accueille un marché de potiers dévoilant des objets d'artisanat et proposant des initiations au modelage et au tour.
  • Fin août, place à la fête locale et à ses nombreuses animations.
  • Tous les ans au mois d'octobre se déroule la fête du coing.
  • Un marché de Noël provençal a lieu en décembre.

Plus d'information

  • Mairie de Cotignac - Place de la mairie - 83570 cotignac - Tél : 04 94 72 60 20 - contact@mairiecotignac.fr - Site internet
  • Office de Tourisme de Cotignac - Pont de la Cassole - 83570 Cotignac - 04 94 04 61 87
  • Village de Caractère du Var : site internet
  • Les Plus Beaux Villages de France : site internet
  • Villes Sanctuaires : site internet
  • Net Verdon : site web
  • Lacs gorge du Verdon : site web
  • Visite Var tourisme - Var Tourisme - 1, Bd de Strasbourg - 83000 Toulon - 04 94 18 59 60 - info@vartourisme.org : site web 
  • Tourisme Varois : site web
  • Tourisme Ouest Var : site web
  • Tourisme 83 : site web
  • Côte d'Azur France : site internet
  • Tourisme Provence-Alpes-Côte d'Azur : site web

Consulter nos pages : 

  • A voir dans Cotignac
  • A faire dans Cotignac
  • Parcours touristique dans Cotignac
  • Histoire de Cotignac

Marchés à visiter près de Cotignac

  • Cotignac : marché Mardi (0km)
  • Carces : marché Samedi (6km)
  • Aups : marché Mercredi & Samedi (13km)
  • Brignoles : marché Samedi (15km)
  • Lorgues : marché Mardi (17km)
  • Le Luc : marché Vendredi (19km)
  • Gareoult : marché Mardi (23km)
  • Saint-Maximin-la-Sainte-Baume : marché Mercredi (25km)
  • Gonfaron : marché Jeudi (25km)
  • Draguignan : marché Mercredi & Samedi (25km)

Sites touristiques proche de Cotignac

  • Tourtour : Plus beaux villages de France (14km)
  • Abbaye du Thoronet (Le Thoronet) : Monuments Religieux (15km)
  • Lac de Quinson : Sites d'un grand beauté naturel (21km)
  • Jardin d’Elie Alexis : Jardins remarquables (25km)
  • Lac de Sainte-Croix : Sites d'un grand beauté naturel (27km)
  • Lac d'Esparron : Sites d'un grand beauté naturel (28km)
  • Gorges du Verdon : Grand Sites de France (29km)
  • Parcs naturel régional du Verdon (29km)
  • Barrage de Gréoux : Sites d'un grand beauté naturel (31km)
  • Massif des Maures : Sites d'un grand beauté naturel (33km)
  • Moustiers : Plus beaux villages de France (36km)
  • Clos de Villeneuve : Jardins remarquables (38km)
  • Embouchure - Verdon : Sites d'un grand beauté naturel (39km)
  • Verdon (rivière) : Sites d'un grand beauté naturel (39km)
  • Massif de la Sainte-Baume : Sites d'un grand beauté naturel (39km)
  • Grimaud : Plus beaux détours de France (41km)
  • Montagne Sainte-Victoire : Grand Sites de France (41km)
  • Seillans : Plus beaux villages de France (42km)
  • Jardin d’oiseaux tropicaux : Jardins remarquables (43km)
  • Bormes-les-Mimosas : Villes fleurie 4* (44km)
  • Zoo du Mont Faron : Zoo ou parc animalier (44km)
  • Jardin du castel Sainte Claire : Jardins remarquables (45km)
  • Mont Faron : Sites d'un grand beauté naturel (45km)
  • Parc Olbius Riquier : Jardins remarquables (45km)
  • Parc Saint Bernard : Jardins remarquables (45km)
  • Jardin de Baudouvin : Jardins remarquables (45km)
  • Hyeres : Villes fleurie 4* (45km)
  • Domaine d'Orvès : Jardins remarquables (45km)
  • OK Corral : Parcs d'Attraction (46km)
  • Barrage de Chaudanne : Sites d'un grand beauté naturel (48km)
  • Jardin Germaine l’Hardy-Denonain : Jardins remarquables (48km)
  • Gassin : Plus beaux villages de France (48km)
  • Domaine du Rayol : Jardins remarquables (49km)
  • Barrage de Castillon : Sites d'un grand beauté naturel (50km)
  • Ollioules : Plus beaux détours de France (50km)
  • Lac de Castillon : Sites d'un grand beauté naturel (50km)
  • Saint Cyr sur Mer : Plus beaux détours de France (52km)
  • Sanary-sur-Mer : Villes fleurie 4* (53km)
  • Parc du Mugel : Sites d'un grand beauté naturel (59km)
  • Parc municipal du Mugel : Jardins remarquables (59km)
  • Calanque de Figuerolles : Sites d'un grand beauté naturel (60km)

Pour vous rendre à Cotignac

Ciel dégagé

Cotignac

23 °C Ciel dégagé

Min: 19 °C | Max: 25 °C | Vent: 11 kmh 118°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes. Merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée :

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue)
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Nos coups de cœur dans Cotignac

Hébergement :

Le Mas de Cotignac

Maison d'hôtes dans un parc d'oliviers et d'arbres fruitiers. Selon vos envies du moment, vous pouvez aller chercher un peu de fraîcheur dans la piscine couverte ou dans la piscine extérieure ouverte en saison ou bien satisfaire votre appétit à l'établissement Table d'Hôtes, qui sert le dîner. Au menu des petits plus offerts sur place, on trouve un bain à remous, un sauna et un hammam. 

Le Mas de Cotignac - 2930 route de Carcès - 83570 Cotignac - Tél. 06 80 30 36 55 - contact@lemasdecotignac.fr - Site internet

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques du Var

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Cotignac avec nos partenaires

Date de dernière mise à jour : 19/03/2023