Les routes touristiques en France

Désaignes (Village de caractère-07)

Désaignes : cité médiévale !

Desaignes est un village située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes, au coeur de la vallée du Doux entre Saint-Agrève et Lamastre (à l'ouest de Valence). Le village est inclus dans le Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche. La cité médiévale de Désaignes, est inscrit au patrimoine historique et labellisé Village de caractère. Cette cité possède une histoire riche et de magnifiques éléments architecturaux et vous invite à découvrir les témoins de son riche passé.

Les rivières le Doux et le Syalles traversent Désaignes. L’Ardèche regorge de petits villages plus mignons les uns que les autres, Désaignes vous réserve de superbes curiosités à découvrir ! N’hésitez donc pas à visiter Désaignes sur la route de vos vacances en Ardèche.

Pour vous rendre à Désaignes, il faut sortir de l’autoroute A7 à Tain l’Hermitage, traverser le Rhône et se diriger vers Tournon Nord, ensuite prendre à gauche, direction Lamastre. Puis, 7km après, vous arrivez à Désaignes. A partir de Valence, il faudra suivre la D533. Pays de moyenne montagne très vallonné, l'altitude de la commune s'échelonne entre 385 mètres au bord du Doux et 1196 mètres sur les monts. Cette grande amplitude, jointe aux orientations différentes des versants d'adret ou d'ubac, est à l'origine d'un paysage varié et changeant qui multiplie à chaque détour de la route, le plaisir de la promenade.

Préparer votre visite touristique à Désaignes

Fermes et hameaux typiques de l'habitat rural sont dispersé dans la campagne, Désaignes voit son paysage façonné par une vie rurale encore active. De nombreuses exploitations avec leurs vergers et leurs cultures en terrasse sont dipersées dans les hameaux de la commune. L'élevage caprin est une spécialité de Désaignes : l'environnement de la commune est donc enrichi de superbes pâturages où l'on trouve des troupeaux d'une centaine de chèvres. Entouré par de collines couvertes de vignes et des arbres, Desaignes est situé sur le passage d’une piste naturelle vers le plateau, c’est par là que se font les échanges commerciaux depuis toujours.

Desaignes village de caractere chateau routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesL'origine de ce village de caractère est très ancienne, des vestiges gaulois, poteries ou autres, ont été trouvées dans la zone de Pré Lacour et Poujol, à l'arrivée du ruisseau Sialle dans la vallée du Doux. Vers 600 ans avant J.C., les Grecs ont remonté le Rhône puis le Doux, pour atteindre Désaignes. Ainsi, le nom du hameau de l'Hermet viendrait du grec Hermès. Puis les Romains ont suivi, et des vestiges de leur présence ont été trouvés sur la commune : thermes, villas et sources d'eau minérale.

Situé sur une piste ligure "La voie des marchands" puis romaine, une des rares qui rejoignait la vallée du Rhône à l'Auvergne, ce village gallo-romain a connu très tôt un développement qui en a fait au Moyen Âge une des capitales du Vivarais. Les nombreux conflits territoriaux l'ont transformé en ville fortifiée dont il reste les remparts, une forteresse militaire du XIIe siècle, un château du XIVe, une église romane du XVIIe, avec des rues étroites, des vieilles portes, des places paisibles et une ambiance particulière. Les guerres de religions ont également fortement marqué ce territoire et explique la présence d'un temple important appuyé sur un des châteaux.

La très longue histoire de Désaignes lui a laissé un riche patrimoine composé de monuments qui ont été progressivement restaurés. Le centre ancien, resté à l’écart de la circulation moderne, a conservé son aspect médiéval avec ses rues étroites, ses vieilles pierres, ses portes surmontées d’accolades, ses places ombragées paisibles... Une fois franchie l'une de ses trois portes médiévales, flânez le long de ses pittoresques ruelles bordées de maisons anciennes.

Dirigez-vous vers le parking de la Place de Mairie pour stationné votre véhicule. Désaignes a vu naître des personnages célèbres, Antoine Marie Rémy Chazallon est né en 1802 à Désaignes dans une maison qui se trouve à droite de l'actuelle mairie. Il a publié le premier annuaire des marées en 1839. Il est élu député de l'Ardèche en 1848 et se distingue par sa profession de foi révolutionnaire : "L'énergie de mon caractère, je la consacrerai à la défense des idées d'ordre et de progrès, à l'organisation des institutions républicaines, à la fécondité des grands principes de liberté : je veux la liberté de la presse, des cultes, de l'enseignement, de l'association, des transports".

Ensuite, rendez-vous à l'Office de tourisme "Coeur du Doux" pour prendre un maximum d'information pour votre visite. Caché derrière les remparts, le vieux village de Désaignes se découvre à pied. Les remparts existent encore en partie. La construction des remparts daterait de la guerre de Cent Ans, période troublée où les Grandes Compagnies parcouraient la campagne et la dévastaient. Leur tracé est connu dans sa presque totalité. Sur une partie de leur parcours, des maisons s’y sont appuyées, soit intra muros, soit extra muros. Ailleurs, on n’en trouve que les fondations. A la Fin du XIVe siècle les remparts avaient 3 pieds d’épaisseur, soit 0,972 mètres, et 30 pieds de hauteur, soit presque 10 mètres. En 1550, Désaignes était l’une des 27 villes closes du Vivarais.

Desaignes village de caractere ancien ramparts routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesIl faut savoir que les remparts qui furent construits autour de la cité de Désaignes au XIIIe siècle, avaient autrefois quatre portes et sept tours. Seules deux tours sont encore visibles, celle de la porte Sud, qui est efflanquée et celle de l’ouest, située à l’angle des douves sèches. Cette dernière servait à l’époque de prison. On peut voir sur cette tour une archère et une pierre d’écoulement. L’accès à la cité de Désaignes se faisait donc par quatre portes, et peut-être une cinquième, plein sud, près de la forteresse des Retourtour. Trois sont bien conservées. Une seule a gardé quelques mètres de mâchicoulis et sa tourelle de surveillance. La quatrième, la porte du Four, ou du Doux, a été détruite en 1841 lors de la construction de la route D533 qui contourne les fortifications par l’est. 

Suivre la rue des écoles, prendre sur votre gauche la Rue Barbières, puis prendre la Rue des remparts. Au passage admirer la Porte JanotJanot serait le sobriquet d'un Meyres ou du nom du Maître maçon lui même. La Porte Janot ne conserve que son arc, les super-structures ayant été réemployées dans les murs des maisons voisines.  La tour voisine, considérée comme une ancienne prison, est munie de deux meurtrières d'arquebuse du XVe siècle. 

Poursuivre jusqu'au château de Désaignesmonuments emblématiques du villageLes seigneurs de Retourtour bâtirent une première forteresse au XIIe siècle. Ce second château fut construit au XIVe siècle par Odon de Retourtour. Le château devient, par la suite, propriété des seigneurs de Tournon, puis en 1423, d’un noble de Désaignes, Pons de Meyres. Cette famille possèdera le château jusqu’en 1644. Enfin, il sera cédé à la commune de Désaignes après la Révolution française.

Le château de Désaignes, qui se nomme également "château des Tournon de Meyres", a subi quelques transformations architecturales au cours des siècles, mais il conserve son apparence globale d’origine Il a été progressivement restauré dans ces dernières années avec l’aide de la Sauvegarde. Il faut cependant noter, qu’une de ses tours s’est écroulée en 1902 lors d’un incendie. Il est remarquable par sa cour d’honneur qui donne sur l’entrée principale, la basse-cour (ferme qui nourrissait autrefois les gens du château)ses immenses cheminées, dont l’une porte, mutilés, les trois blasons des Tournon, des Meyres et des Tournon de Meyres. Les différents étages sont desservis par un magnifique escalier à vis de 72 marches de pierre, chapelle, fenêtres à meneaux... Un riche patrimoine de beaux éléments architecturaux, particulièrement bien conservé, que vous pourrez admirer tous les jours en juillet et août.

Desaignes village de caractere chateau routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpes 1Le musée municipal est aujourd'hui installé dans les murs du château de Désaignes réparti en neuf salles. Le musée reprend des éléments de la vie rurale d'autrefois ainsi que l'histoire de la cité, depuis le Moyen-Âge, jusqu’au XXe siècle. Y sont installées des expositions permanentes dont celle de la vie rurale locale décrite à partir de nombreux outils traditionnels et autres objets. Vous pourrez aussi regarder plusieurs vidéos très originales, réalisées localement, qui décrivent les métiers et la vie sur notre terroir. Et puis des expositions sur des moments d'Histoire du château, de la commune, mais aussi sur l'Eglise du IVe au XXe siècle, sur la Réforme au XVIe siècle et les Huguenots du Vivarais ; sur la guerre de 39/45 et la Résistance dans la région. Les caves du château de Désaignes accueillent un point de présentation et de dégustation des produits régionaux.

Du côté ouest du château, le long de la rue des Remparts se trouve une grille mobile en fer forgé. Il faut savoir qu’a l’origine, on pouvait voir au moins quatre grilles sur le château. Cependant, les grilles les plus accessibles, qui étaient situées sur la façade, ont disparu. Seule celle qui était au-dessus des douves subsiste. Cette grille magnifique possède un décor de fleurs de lys dans sa partie supérieure et ne possède aucune soudure. De plus, elle a la particularité de s’ouvrir dans sa partie basse, avec un système de charnières.

A présent, la Rue du temple vous emmenera à la place du même nom. Le temple protestant appelée “Temple de Diane”, a été construit en appui sur les restes de l'ancienne forteresse des seigneurs de Retourtour du XIe ou XIIe siècle, dont il a gardé le donjon pour clocher, avec de belles fenêtres romanes. Construit entre 1820 et 1844, il remplace un premier temple détruit en 1684 sur ordre de l'évêque de Valence. on peut y voir de belles fenêtres romanes ainsi qu'une pierre gravée, placée au-dessus de la porte : « Ma maison est la maison d'oraison ». Cette pierre gravée au dessus de la partie centrale de la fenêtre est celle qui ornait le fronton d'un premier temple construit en 1608 et démoli par les dragons. La pierre est cachée par un fidèle dans l'autel de l'église cachée puis récupérée en 1822 pour la placer ici. Trois autres pierres gravées, côté est, indiquent 1822, date de leur construction. 

Lors des guerres de religion, les dragons du roi en 1684 ont détruit le premier temple protestant existant dans le village de Désaignes. Durant 138 ans, les protestants ont alors fréquenté les assemblées du désert. Les cimetières privés Huguenots sont apparus à la fin du dix-septième siècle lorsque les cimetières publics ont été réservés aux défunts catholiques. Ils sont encore utilisés près des fermes et hameaux, dans un coin du jardin. C’est ensuite en 1822 que le roi Louis XVIII a autorisé la construction du nouveau temple bâti  par le maître d’œuvre Cadet. L'édifice fut probablement inauguré fin 1823 bien que les travaux ne fussent achevés qu'après 1842. La réception définitive eut lieu le 25 mars 1844. Ce temple, fut financé pour un tiers par le roi et les deux tiers restants par les paroissiens. L'aula du XIIIe siècle de la forteresse a été englobé a cette époque.

Poursuivre sur la droite dans la rue Romaine où se trouve la Porte Fornate. Sont nom viendrait d'un noble, Antoine Fornate, vers 1480, qui habitait la maison contigüe à la porte. Elle était l'arrivée de la route de Lamastre et les muletiers du Vivarais pouvaient s'arréter à l'auberge du Lion d'or située à proximité. Elle est de forme ogivale, élégante et sobre d'architecture, avec une tour carrée percé de meurtrières. Les armes des Retourtour, en pierre sculptée, y ont été placées. 

Desaignes village de caractere porte du bourg de l homme porte de lalle routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesEn face de la porte Fornate, se trouve l’auberge du Lion d’or. En effet, il faut savoir que le Lion d’or était une auberge-relais, c’est-à-dire qu’elle proposait le gîte, le couvert, ainsi que des mules supplémentaires pour continuer la route (c’est-à-dire affronter la côte qui monte sur le plateau). À une époque, elle a même servi de poste. Une lettre arrivait avec les muletiers, était posée sur le coin de la cheminée. Ensuite, la taxe du port était payée par le destinataire qui venait la récupérer.

La prochaine étape de votre visite sera l'église Saint-Pierre de Désaignes de style roman et néo-roman. Cette église était rattachée à l’abbaye d’Ainay, c’était un alors un prieuré entouré d’un cimetière. La possession du prieuré Saint-Martin de Désaignes est confirmée aux Bénédictins de Saint-Martin d’Ainay de Lyon par une bulle du pape Eugène III du 26 février 1153. Désaignes, dès le xiie siècle, fait donc partie des quelques possessions que cette abbaye avait en Vivarais : Cheminas, Etables, Iserand et Vion.

La première église Saint-Pierre de Désaignes ne semble pas avoir suivi le plan bénédictin classique en forme de croix latine, avec une nef unique terminée par une abside semi-circulaire et un transept sur chacun des bras duquel s’ouvre une absidiole, contrairement aux autres prieurés vivarois (Vion) ou dauphinois (Allan) de l’abbaye d’Ainay. Cette église primitive était composée, comme la plupart des églises de l’époque, d’une simple nef sur laquelle sont venues se greffer, au cours des siècles, cinq chapelles. Pendant les guerres de Religion, cette première église a souffert d’attaques. Sa destruction à la fin du XVIe siècle est confirmée par un acte de fondation de chapelles, établi en 1657. Le décor de cette église est sobre, seuls les vitraux (1959) l’embellissent. Sous l’autel de la Vierge, se trouve une crique dans laquelle est enterré un soldat irlandais qui faisait partie d’une troupe de mercenaires, lors des guerres de religion.

Poursuivres vers la portes du Bourg de l'homme (porte de Lalle)elle s’ouvre sur la rue principale du bourg et se situe sur la place extérieure où se déroulait le marché aux grains, où se trouvait également un jeu de Paume. Comme son nom l’indique, cette porte donne accès au faubourg de l’Homme. La porte du Bourg de l’Homme est très bien conservée, elle possède encore son système de défense : le machicoulis et son échauguette. Engagez-vous dans la Rue de la calade, puis la rue du Puits vers la Place de la fontaine BarbièreLa fontaine Barbière dont le bassin serait un sarcophage alimentait le bourg en eau de source. En effet, il s’agit d’un sarcophage en pierre, issu du cimetière qui se trouvait devant l’église et qui a été déménagé au XIXe siècle à l’extérieur du bourg. Il existe plusieurs sources d'eau minérale naturelle à Désaignes dont une source d'eau minérale gazeuse. Il y a plus de deux mille ans que les Romains avaient trouvé et exploité les eaux minérales de Désaignes : sources César et Faustine. Après eux, il a fallu attendre le dix-neuvième siècle pour que les sources soient à nouveau exploitées d'une façon artisanale.

L’eau est présente de partout dans le village de Désaignes. Ainsi, les maisons ont pratiquement toutes un puits au sous-sol. Dans le bourg, se trouvent également quatre fontaines, la fontaine Barbière est la plus ancienne, cette fontaine a un bassin particulier. La légende raconte que l’eau de cette fontaine aurait des propriétés médicales, elle redresserait les jambes tordues des enfants.

Desaignes village de caractere chateau et musee routes touristiques de l ardeche guide du tourisme rhone alpesPlusieurs châteaux se trouve sur la commune, le plus ancien que la tradition locale avait baptisé "Temple de Diane", fut bâti par les Retourtour, famille connue depuis le XIe siècle. Au XIIe siècle, Armand Ier est qualifié de seigneur de Retourtour, Desaignes, Beauchastel, Dunières et Montfaucon. Le premier édifice, aujourd’hui en ruine, se trouve sur une éminence au-dessus du Doux à mi-chemin entre Lamastre et Désaignes. La forteresse des Retourtour date du XIIe siècle et est encore bien solide. Quelques transformations ont eu lieu au fil des siècles qui ont modifié son aspect. En effet, à l’origine, cette forteresse avait un toit terrasse, alors que maintenant c’est un toit avec une charpente et des tuiles. Ce bâtiment est situé hors remparts, ses moyens de défense sont donc importants, à savoir : des douves sèches, un pont-levis… De plus, le bâtiment est muni de contreforts pour le renforcer.

Le second château, dénommé château des Meyres, aurait été construit, dit-on généralement, au XIVe siècle par Odon V. Là aussi, les historien propose une datation plus tardive, XVe et XVIe siècles. Les aménagements comportent une tour, sur laquelle les remparts ont ultérieurement pris appui, à laquelle est accolé un escalier à vis, et un grand bâtiment rectangulaire au nord-est. En 1431, le château est habité par les Meyres qui auraient été des serviteurs fidèles des Retourtour dès 1352. Pierre de Meyres, damoiseau, châtelain et officier de Désaignes, n’a que des filles. L’aînée, Marguerite, épouse en 1494 Alexandre de Tournon, fils naturel légitimé de Jacques de Tournon, donnant naissance à la branche des Tournon de Meyres devenue par la suite Tournon Simiane et, actuellement, Chabane la Palice de Tournon.

Deux ravissants ponts enjambent le Doux sur la commune de Désaignes : le Pont du Buisson de style roman du XVIIIe siècle et le Pont du Massoir à sept arches du XIXe siècle. Le paysage de Désaignes comprend de nombreuses singularités rappelant le passé ancien de la commune et son histoire mouvementée : les pierres à cupules sur le Rocher du Sorcier et la Voie Romaine des Marchands et son pavage intermittent. En hauteur de Désaignes, de belles forêts de hêtres, sapins et châtaigniers accueillent les promeneurs et les ramasseurs de champignons. Les vieux châtaigniers constituent un lieu de refuge pour une faune intéressante. Un guide botanique "Promenade botanique des Adrets de Désaignes" permet de suivre les 19 stations de la promenade botanique et découvrir 135 plantes typiques de la région avec des explications, des croquis et légendes.

Carnet pratique de Désaignes

Les incontournables de Désaignes

  • Les visites des villes et villages.
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Au fil de l'eau : l’Ardèche

Visites

  • Office de Tourisme propose des visites du village médiéval et du château du XIVe siècle avec son musée de la vie rurale et des expositions qui y sont installés. S'y ajoutent l'église et le temple avec ses vénérables orgues, la découverte du four à pain de l'atelier du sabotier et du caveau de dégustation des produits du terroir avec les producteurs locaux.
  • En famille, partez à l’exploration du village grâce à une chasse aux trésors, un super moyen de rendre la visite ludique pour les enfants.
  • Château de Désaignes : Le château abrite le musée de la vie rurale et accueille des expositions permanentes sur l’histoire de Désaignes, de ses habitants et de son patrimoine. Association Les Amis du Vieux Désaignes - Château médiéval de Désaignes - 07570 Désaignes - 04 75 07 77 67 (office culturel) ou 04 75 06 66 21 (château) - chateauetvillage@desaignes.fr - Site internet

Activités à Désaignes

  • Les amoureux de la nature partiront à la découverte de ce territoire à travers plus de 200 km de chemins balisés soit à pied, mais aussi en VTT (possibilité de location de VTT) ou encore à cheval (centre équestre à 1 km du bourg).
  • La rivière le Doux est aménagée en plan d'eau de baignade surveillée et la pêche à la truite reste une pratique particulièrement appréciée de certains sportifs.

Plus d'information

Festivités à Désaignes

  • Début mai, c'est l'Ardéchois, course pédestre de montagne, manche du championnat de la discipline avec plus de mille concurrents internationaux.
  • En juillet, les producteurs présentent leur fête de la cerise et du picodon.
  • En août a lieu la Médiévale où tout le village retrouve l'espace d'une journée sa grandeur moyenâgeuse. Le village s’anime également chaque année lors des fêtes médiévales le premier week-end d’août. Retour à l’époque médiévale le temps d’un week-end avec de nombreuses animations familiales. Médiévale Désaignes : site internet
  • Pendant la période estivale - juillet-août - le temple accueille depuis 40 ans six concerts de musique classique dont deux orgues vénérables de 1900 et 1930 sont à l'origine.
  • Fin octobre, c'est la grande foire à la châtaigne dont le village est devenu un haut lieu dans le département.

Marchés à visiter près de Désaignes

  • Lamastre : marché Mardi (5km)
  • Saint-Agreve : marché Lundi (10km)
  • Le Cheylard : marché Mercredi (12km)
  • Saint-Felicien : marché Vendredi (13km)
  • Vernoux-en-Vivarais : marché Jeudi (15km)
  • Le Chambon-sur-Lignon: marché Mercredi & Samedi (18km)
  • Satillieu : marché Mardi (19km)
  • Fay-sur-Lignon : marché Mercredi & Dimanche (23km)
  • Tournon-sur-Rhone : marché Samedi (26km)

Sites touristiques proche de Désaignes

  • Mont Gerbier de Jonc : site de grand beauté naturel (29 km)
  • Cathédrale Saint-Apollinaire (Valence) : monument religieux (30 km)
  • Valence : ville d'art et histoire (30 km)
  • Parc Jouvet : jardin remarquable (30 km)
  • Jardin japonais : jardin remarquable (32 km)
  • Cascade du Ray-Pic : site de grand beauté naturel (32 km)
  • Parc regionale naturel des Monts d'Ardeche : (36 km)
  • Prieuré de Saint Julien (Saint-Julien-Chapteuil) : monument religieux (37 km)
  • Vals-les-Bains : plus beau détour de France (38 km)
  • Montelier : ville fleurie 4* (41 km)
  • Mirmande : plus beaux village de France (41 km)
  • Abbatiale Sainte-Marie (Cruas) : monument religieux (42 km)

Consulter nos pages :

  • A voir dans Désaignes
  • A faire dans Désaignes
  • Parcours touristique de Désaignes
  • Histoire de Désaignes

Pour vous rendre à Désaignes

Légère pluie

Désaignes

6 °C Légère pluie

Min: 6 °C | Max: 6 °C | Vent: 11 kmh 338°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de cœur dans Désaignes

Hébergement :

Restauration :

Découvrez les sites et lieux touristiques de l'Ardèche

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Désaignes avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 07/08/2023