Les routes touristiques en France

Soyans (Village médiéval-26)

Soyans : vieux village médiéval, dominé par l’Église Saint-Marcel et les ruines de son château !

Le village médiéval de Soyans est située dans le département de Drome en région de Auvergne Rhône-Alpes. Limitrophe des communes de Pont-de-Barret, Saou et Puy-Saint-Martin, la commune se trouve à 10 km du Poët-Laval, à 10km au Sud de Crest, à 80km au Nord d'Avignon, à 25km au Nord-Est de Montélimar. 

Le paysage est constitué par une forêt généreuse où faunes et flores spécifiques des Alpes et de la Provence se côtoient. L'accès au village fait admirer un panorama exceptionnel sur la Vallée du Roubion, la Forêt de Saoû au Nord et la Montagne de Couspeau à l'Est. Un panorama magnifique sur la Vallée du Roubion, la Forêt de Saoû au Nord et la Montagne de Couspeau à l'Est, s'offrent à vous.

A 4 km de Saoû, ce village charmant marie vielles pierres et végétation sauvage. Une balade familiale, en partant de la vallée du Roubion, peut vous permettre de découvrir le vieux village de Soyans, dominé par l’Église romane Saint-Marcel et les ruines du château.

Préparer votre visite touristique à Soyans

L’étymologie du village de Soyans viendrait de Soant puis Soiantz, elle aurait une racine celtique signifiant "rocher". En 912, Soyans est nommé dans une donation faite aux évêques de Valence par Louis III l'Aveugle, roi de Provence (890-928) et empereur d'occident (901-905). Les premières traces de Soyans remontent à 1093, au point de vue féodal, Soyans était une terre du patrimoine des comtes de Valentinois, qui la donnèrent à Guillaume, bâtard de Poitiers, sur qui elle fut confisquée en 1464 pour être donnée aux D'Eurre, mais dont l'héritage fut néanmoins recueilli par les Poitiers-Saint-VallierUn membre de la famille des Poitiers de Saint Vallier fit construire le splendide château.

Soyans ruine du chateau routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesLes Poitiers-Saint-Vallier, qui vendirent, en 1540, la seignerie aux Clermont. Ceux-ci le revendirent à Diane de Poitiers (1548), devenue dame d’Auriples et de Soyans, favorite du roi Henri II. Les héritiers de Diane de Poitiers cédèrent en 1592 cette terre aux Du Mas, qui furent remplacés par les Sauvain, et l'héritage de ces derniers fut recueilli par les La Tour-Gouvernet, qui obtinrent en 1717 l'érection de Soyans en marquisat, dont ils ont été seigneurs jusqu'en 1789.

Ce village connut aussi La Terreur, le pillage les exactions des grandes compagnies commandées par Raymond de Turenne qui entre 1380 et 1400 ravagèrent la contrée. Le lendemain du 2 décembre 1851, à l’annonce du coup d’Etat de Louis Napoléon Bonaparte, Honoré BRUN prend la tête des habitants de Soyans et rejoint le mouvement insurrectionnel qui marche sur Crest. Honoré BRUN fait partie d’une de ces sociétés, qualifiées de « secrètes », interdites depuis quelques années et qui propagent les idées de la Montagne. Honoré Brun, comme beaucoup d’habitants de la Drôme, et particulièrement de l’arrondissement de Die, est un homme favorable aux idées républicaines.

En tant que chef des insurgés de son village et membre d’une société secrète, Honoré Brun sera condamné à la déportation. Le 26 mars 1852 sept drômois quittent la prison de Valence pour Marseille puis embarquent pour Cayenne et l’île du Diable… Honoré Brun mourra en déportation 2 ans plus tard, quatre mois avant que n’arrive sur l’ile sa lettre de Grace datée du 12 avril 1854. Trop tard… Vingt plus tard, son fils fera apposer, à droite de la porte de sa maison, une plaque commémorative qui existe encore et sur laquelle on peut lire difficilement : "En mémoire de la naissance de François Brun, né le 12 du mois de brumaire an 12 à Soyant ayant construite cette maison en 1843. Déportée à Cayenne an 1852. Décédé le 14 janvier à l'hôpital de l'Île Royal du Salut an 1854..."

La route qui mène à Soyans permet de savourer au loin la silhouette d'une ancienne construction fortifiée. Sur une colline boisée trois formes apparaissent : en bas à gauche : le village, en haut à droite : l'église, en haut au centre : le château fort. Soyans est un village  charmant dans sa partie ancienne. Mais il faut regarder un peu dans les coins. On y voit les ruines d’un ancien village qui nous raconte une vie bien différente de celle d’aujourd’hui. Le vieux village est dominé par l'Eglise romane Saint-Marcel et les ruines du château. Il était entouré de remparts percés de deux portes.

Une promenade familiale, en partant de la vallée du Roubion, peut vous permettre de découvrir le vieux village de Soyans. Au départ de la route D136 entre Pont de Barret et Saoû. Se garer à droite, juste avant le tunnel, en direction de Saoû, après le croisement de la route D128. Prendre le sentier qui monte entre le chemin et le tunnel. Le suivre quelques mètres, puis au croisement, à la montée, virer à gauche. Le sentier passe par-dessus le tunnel de la route dans une pelouse, puis continue sur la gauche à l'entrée du bois. Passer l'arête en virant à droite et rejoindre la route. La suivre à la montée et atteindre la sortie du village.

Sur la droite, suivre la Rue de la Calade, passer sous la porte fortifiée et poursuivre par la calade qui rejoint l'Église Saint-Marcel sur son éperon rocheux. Cette chapelle figure dans la donation de 912 sous le vocable de Sainte-Marie. La Chapelle Saint-Marcel initiale fut remplacée par l'église romane Saint-Marcel élevée au début du XIIe siècle. La chapelle Saint-Marcel est dédiée à un évêque de Die (436-510) qui est souvent titulaire des Églises de hauteur. Elle paraît avoir traversée sans trop de dommages les guerres de religions, mais fut agrandie ensuite. C'est alors que furent construit le clocher, la chapelle ST-Barthélémy au sud et la chapelle Ste-Catherine au Nord. Cette dernière communique avec la Nef, à l'origine unique par deux arcs brisés chanfreinés.

A l'extérieur de l'Église Saint-Marcel, la Façade occidentale et le mûr méridional, où se trouve la porte d'entrée, présentent un bel appareil roman très régulier, percés de trous de boulins. A l'intérieur, la Voûte, de facture médiocre,paraît refaite, contrairement aux deux arcs de décharge, l'un en plein cintre, l'autre de tracé brisé, qui s'appuient contre le mur méridional, où s'ouvre une unique fenêtre, très ébrasée à l'intérieur, très étroite à l'extérieur. Le décor, fort disparate, s'étale largement dans le temps. Deux sculptures archaïques du XIe siècle de lions fantastiques sont remployées à l'entrée de l'abside. Le beau dallage conserve les initiales des curés et des paroissiens de Soyans enterrés. Un pilastre porte les traces d'une litre funéraire aux armes du seigneur de Montauban, avec une tour maçonnée et deux oiseaux. La voûte en cul-de-four de l'abside est peinte d'une gloire du 19ème siècles.

L'église romane Saint-Marcel jouxte les ruines du château à l'Ouest, à l'extrémité du vieux village médiéval de Soyans. Le site offrent de magnifiques vues sur le synclinal perché de la Forêt de Saoû. D'ici le regard se perd sur l'étrange silhouette en creux de la forêt de Saoû et la pyramide du Grand Delmas (1 544 m), point culminant de la montagne de Couspeau. Faisant volte-face on aperçoit, les cheminées de la centrale de Cruas à la fumée blanche. Au pied serpente le Roubion, l’église romane Saint-Marcel est perchée au bord du vide.

Soyans village medieval routes touristiques de la drome guide touristique de rhone alpesContourner l'Église Saint-Marcel par la droite en bordure de falaise et rejoindre les ruines du château. Suivre le sentier qui contourne celui-ci par le bas et arriver devant l'entrée principale. Les ruines encore majestueuses dominent le vieux village et ont eu une histoire fort mouvementée ! Localisé sur une falaise rocheuse qui domine le village de part et d'autre ainsi que le cours du Roubion, un affluent du Rhône, le château à vocation militaire fut édifié dès le début du Xe siècle.

Le château de Soyans, connut les guerres de religion avec les De Gardes et le Baron des Adrets ; seigneurs des deux parties rivales. En 1626, le maréchal et connétable Lesdiguières assiège le site et en chasse l'occupant des lieux, Hector de Montauban, un des derniers chefs du protestantisme dans le Dauphiné, et sa garnison. Celui-ci sera néanmoins récompensé en étant nommé gouverneur de MontélimarDevenu par la suite propriété d'un marquis, le château reste en l'état, se révélant une des belles résidences de la contrée, mais il ne survivra pas à la Révolution.  Après la Révolution le 22 Frimaire de l’an 3 le château fut pillé et brulé par la population ; le feu dura une semainedepuis, les ruines n'ont jamais été relevées.

Le château de Soyans n'est pas édifié sur la partie la plus haute du site vers l'Est, marquée par les vestiges d'une muraille et d'une tour. Un fossé creusé dans le rocher sépare le château de la partie haute ; la tour qui domine ce fossé présente des maçonneries antérieures au XVIe siècle. Ayant subi des déprédations, notamment lors de troubles dans la région au XIVe siècle, l'édifice est entièrement reconstruit au XVIe siècle. Il n'est alors pas préservé d'élément médiéval. Le nouveau château qui suit un plan en "U" relève dès lors du style Renaissance, marqué de fortes influences italiennes. Il est entouré de terrasses, abritant des citernes et jardins. Les hauts bâtiments portent ombre sur les terrasses édifiées sur des structures voûtées d'arrêtes. La totalité ou presque de la construction est parcourue horizontalement d'une corniche au fort quart-de-rond (1/4 de cercle) qui renseigne sur l'homogénéité de la construction aujourd'hui visible, qu'il faut placer plus volontiers sous les Montauban au XVIIe siècle que sous les Poitiers au XVIe siècle.

Le château de Soyans est aujourd’hui propriété de la commune de Soyans. Les remparts ont été renforcés et les ruines partiellement stabilisées ce qui permet une visite sécurisée. Faire un aller/retour jusqu'à la partie sommitale de la crête pour profiter d'une belle vue sur les ruines du château de Soyans et la vallée du Roubion. Placé sur le Roubion et dominant à la fois l’entrée de la Valdaine et celle de Bourdeaux le château a eu une position intermédiaire utilement exploitée.

De retour devant l'entrée principale du château, continuer en face par le chemin qui rejoint la sortie du vieux village. Aujourd'hui, il reste l’unique ruelle du bourg situé à l'extérieur des murailles avec quelques vestiges. Dans les vestiges du vieux village se trouve une plaque matricule en fonte du milieu du XIXe siècle, linteau en plein cintre portant la date de 1686 et le monogramme IHS, arc en accolade et croix de fer sur colonne. A l'extrémité de la rue, la demeure de Joseph Rivière est agrémentée d'un décor Renaissance d'origine incertaine. Joseph Rivière, artiste de talent né à Bordeaux en 1912, est à l'origine du renouveau du village et de la restauration de la chapelle Saint-Marcel. Reprendre la route prise à l'aller qui descend, rejoindre le sentier et revenir à l'entrée du Tunnel par le même itinéraire.

Carnet pratique de Soyans

Les incontournables de Soyans

  • Les visites des villes et villages. 
  • Circuits de randonnées pédestres et cyclotouristiques.
  • Panoramas
  • Gastronomie : n'oubliez pas votre panier gourmand avec quelques picodons (fromages de chèvre), des abricots, pêches, et des nougats de Montélimar.

Visites à Soyans

  • Visite du village
  • Château de Soyans : accès libre toute l'année. Renseignements au 04 75 63 10 88.
  • Nombreuses visites culturelles à faire dans la région : découverte des villages perchés, églises romanes, châteaux médiévaux, expositions...

Activités à Soyans

Festivités à Soyans

  • Soyans accueille mi-février une fameuse Journée de la Truffe. 
  • Plus d'information

  • Mairie de Soyans - Talon - 26400 Soyans - 04-75-76-02-89 - Site internet
  • Le Village - 26400 Soyans - Tel.: 04 75 76 01 72
  • Dieulefit tourisme : site internet
  • Patrimoine Aurahlpin : site internet
  • Sur les pas des Huguenots : site internet
  • Val de Drôme : site web
  • Vallée de la Drôme tourisme : site web
  • Office de tourisme Drôme sud provence - 2 bis avenue Jean Perrin26700 PierrelatteTél. +33 (0)4 75 04 07 98 - Drôme sud provence : site web
  • Drôme des collines tourisme : site internet
  • Drôme touristique - 04 75 63 10 88 - otvaldedrome@gmail.com : site web
  • Drôme provençale : site web
  • Auvergne Rhône Alpes tourisme : site web

Consulter nos pages :

  • A voir dans Soyans
  • A faire dans Soyans
  • Parcours touristique dans Soyans
  • Histoire de Soyans

Marchés à visiter proche de Soyans

  • Crest : marché Mardi & Samedi (11km)
  • La Begude-de-Mazenc : marché Mardi (11km)
  • Dieulefit : marché Vendredi (12km)
  • Saillans : marché Dimanche (16km)
  • Loriol-sur-Drome : marché Vendredi (21km)
  • Livron-sur-Drome : marché Mardi (21km)
  • Montelimar : marché Mercredi, Jeudi, Vendredi & Samedi (23km)
  • Grignan : marché Mardi (25km)
  • Etoile-sur-Rhone : marché Mercredi (25km)
  • La Voulte-sur-Rhone : marché Vendredi (27km)

Sites touristiques près de Soyans

  • Crest : Plus beaux détours de France (11km)
  • Mirmande : Plus beaux villages de France (17km)
  • Abbatiale Sainte-Marie (Cruas) : Monuments Religieux (21km)
  • Abbaye d'Aiguebelle (Montjoyer) : Monuments Religieux (22km)
  • Viviers : Secteurs sauvegardé (31km)
  • Nyons : Plus beaux détours de France (31km)
  • Montelier : Villes fleurie 4* (34km)
  • Eglise de Saint Michel (La Garde-Adhemar) : Monuments Religieux (34km)
  • Jardin des herbes : Jardins remarquable (34km)
  • Cathédrale Saint-Apollinaire (Valence) : Monuments Religieux (35km)
  • Parc Jouvet : Jardins remarquable (35km)
  • Valence : Villes d'art et histoire (35km)
  • Cathédrale Notre-Dame (Saint-Paul-Trois-Chateaux) : Monuments Religieux (37km)
  • La Ferme aux crocodiles : Zoo ou parc animalier (39km)
  • Cirque d'Archiane : Sites d'un grand beauté naturel (40km)
  • Vaison-la-Romaine : Villes d'art et histoire (43km)
  • Cathédrale Notre Dame de Nazareth (Vaison-la-Romaine) : Monuments Religieux (43km)
  • Jardin japonais : Jardins remarquable (44km)
  • Parcs naturel régional du Vercors (46km)
  • Mont Aiguille : Sites d'un grand beauté naturel (48km)
  • Grotte de Saint-Marcel : Sites d'un grand beauté naturel (50km)
  • Aigueze : Plus beaux villages de France (52km)
  • Gorges de l'Ardèche : Sites d'un grand beauté naturel (53km)
  • Réserve naturelle nationale des Gorges de l'Ardèche : Sites d'un grand beauté naturel (53km)

Pour vous rendre à Soyans

Ciel dégagé

Aouste-sur-Sye

36 °C Ciel dégagé

Min: 33 °C | Max: 36 °C | Vent: 4 kmh 353°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Les lieux les plus enchanteurs sont souvent les plus vulnérables. L'affluence du tourisme pouvant fragiliser encore plus les lieux, veillez à en prendre soin et à ne laisser aucune trace de votre passage. Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter le droit de propriété et à la vie privée, respecter les panneaux signalétiques et consignes. 

  • Veillez à toujours respecter les biens et les personnes lors de votre passage et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Observez le code de la route en tous lieux et en toutes circonstances, et soyez courtois avec les autres usagers que vous pourrez croiser sur votre chemin.
  • Camping et Feux interdits (pas de barbecue) - La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir. Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne. L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. ​Pensez boite à mégots.

Soyez vigilants et attentifs à tous ces petits gestes pour que nos petits et grands paradis le reste encore de nombreuses années et que les personnes qui passeront derrière nous en profitent tout autant.

Nos coups de coeur dans Soyans

Hébergement :

Restauration :

Restaurant Le Merlet

Escale gourmande avec vue panoramique, à deux pas du site médiéval de Soyans. ils vous accueillent et vous régalent avec une cuisine du terroir. Certains produits dégustés pourront être achetés au magasin à l’issue de votre repas. Le Merlet est labellisé Bistrot de Pays.

En parallèle du restaurant, se tient aussi une boutique de produits locaux. A l’issue de votre repas, vous y trouverez une gamme de produits de qualité que vous avez découverts et appréciés tels que : vins de la Drôme, huiles aromatisées, miel, pain paysan bio, œufs et fromages bio, viande de pays dont viande de porc bio de Soyans.

Plus d'information : 50 route du vieux village - 26400 Soyans - 04 75 76 00 19 - restaurantlemerlet@orange.fr - Site internet

Découvrez les sites et lieux touristiques de la Drôme

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Soyans avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Date de dernière mise à jour : 30/09/2023