A voir pendant ses vacances à Pujols-le-Haut

Dominant la vallée du Lot, la commune de Pujols-le-Haut est un très joli village au charme légendaire, classé "Plus beau village de France". C'est perché Pujols le haut les plus beaux villages de france routes touristiques lot et garonne guide du tourisme nouvelle aquitaine 1sur une colline que cette ancienne fortification albigeoise riche de son histoire et de son patrimoine accueille aujourd'hui ses visiteurs. Un caractère médiéval qui lui est unique et qui mérite le déplacement.

On peut découvrir dans ce joli bourg médiéval des vestiges très anciens qui donnent cette impression que le temps les a épargnés. Des enceintes et le château avec ses portes fortifiées semblent avoir traversés le temps sans aucune séquelle ni usure. Splendide, dirait chaque visiteur à la vue de ces imposantes architectures. C'est tout un caractère qui s'en dégage.

Pujols-le-Haut, ancienne place forte médiévale connut une histoire mouvementée. Encore ceinturée en partie de ses remparts, la cité s’ouvre par un passage sous la tour clocher de l’ancienne chapelle seigneuriale Saint Nicolas. Sur la place, face à la halle construite au 19ème siècle, où se tient le marché, se dressent de superbes maisons aux façades blanches ou à colombages. On peut aussi admirer de vieux toits, un puits, deux portes fortifiées et une partie du château, ainsi que l’église Sainte Foy décorée de fresques du 15ème siècle.

A voir dans le village de Pujols-le-Haut

La halle

La Halle fut construite au XIXème avec des matériaux provenant d’une ancienne église.

Église Saint-Nicolas du XIVe siècle

L'église faisait partie d'un système de fortifications qui défendaient la ville. Elle se compose d'une nef qui se termine, à l'est, par une abside polygonale. Les quatre travées de la nef et l'abside sont voûtées sur croisées d'ogives avec liernes et tiercerons. Deux chapelles latérales s'ouvrent sur la quatrième travée. Le clocher, tour carrée massive, accolé à l'extrémité de la nef, protège une porte de ville.

Son rez-de-chaussée est sans communication directe avec l'intérieur de l'église. Un escalier à vis Saint-Gilles donne accès à ce clocher. Deux autres escaliers situés près des chapelles latérales, donnent accès aux tribunes ou loges du seigneur. Une de ces loges communiquait primitivement avec un château qui a été démoli au 19e siècle. Propriété de la commune. Eglise Saint-Nicolas : inscription au Monument Historique par arrêté du 7 janvier 1926.

Église Sainte-Foy de Pujols

Eglise composée d'une nef lambrissée, terminée par un chevet pentagonal. De chaque côté de la nef s'ouvrent deux chapelles. Le mur de clôture, à l'ouest, en arrière d'une petite travée, est surmonté d'un pignon qui s'amortit horizontalement et dans lequel s'ouvre une rangée d'arcades, servant de clocher. Les moulures prismatiques des arcs de voûtes, leur pénétration dans les supports, les contre-courbes des trilobes qui remplissent le haut des fenêtres, l'application des contreforts aux angles extérieurs, caractérisent la dernière période gothique.

Les peintures murales ornent le sanctuaire et la chapelle qui abritait les fonds baptismaux. Exécutées à la détrempe, les peintures ont été appliquées sur un fond de lait de chaux. Un arbre de Jessé occupe tout le mur ouest de la chapelle, le corps du patriarche en guise de racine. Des phylactères portent les noms des rois issus du patriarche.

Tous les personnages sont représentés à mi-corps, de trois quarts, les yeux tournés vers le Messie. La Vierge est seule représentée en pied et debout. Le mur en face représente l'Assomption. Deux autres scènes, effacées, sont également représentées, dont le martyr de Saint-André. Un Christ et des saints ornent le chevet. Propriété de la commune. Eglise Sainte-Foy : classement au Monument Historique par arrêté du 20 mars 1903

Nos coups de coeur à Pujols-le-Haut

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

Le saviez-vous ?

Le castrum, mentionné en 1259, dépendait du comté de Toulouse. Ses murailles ont été rasées lors de la répression contre les Albigeois (1228). Le bourg s'est reconstitué difficilement…

Logique, on avait décidé de construire une bastide fluviale : Villeneuve-sur-Lot, alors qu'elle se développe (1250-1260), est en grande partie peuplée par des habitants chassés de Pujols. À la fin du XIIIe ou au XIVe siècle, le bourg est fortifié en pierre de taille, en témoigne la porte de ville dite Porte anglaise et la porte du clocher.

Un chapitre est fondé en 1525 : une collégiale est bâtie au nord du bourg (église Saint-Nicolas). L'église Sainte-Foy, paroisse rurale, est reconstruite dans le bourg à la fin du XVe ou au début du XVIe siècle. Elle abrite de magnifiques fresques réalisées au XVIe siècle. Nombreuses sont les maisons du XVIe siècle en pan-de-bois et en pierre…

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Pujols-le-Haut avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire