A voir à Perpignan (66)

Perpignan, capitale catalane dans les Pyrénées-Orientales, situé dans le Languedoc-Roussillon, est la dernière grande ville avant la frontière espagnole. Elle est une passerelle privilégiée sur la route de vos vacances entre Barcelone et le sud de la France.

Perpignan ville d art et d histoire palais des rois de majorque routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieAu pied des Pyrénées et à quelques kilomètres de la mer, ses atouts sont multiples et son cœur bat au rythme catalan.

Comment présenter dans cette page, tout du moins suggérer, inviter à découvrir lors de vos vacances toute l'amplitude et la richesse patrimoniale d'une ville comme Perpignan, ville pont au croisement des vallées, des eaux, des monts, capitale millénaire d'un royaume éphémère, ville frontière à l’identité complexe et au destin de place-forte, ville de couvents et de confréries où la foi s’exprime en plusieurs langues du roman au baroque, ville de commerce, d'industrie, d’artisanat, ville d'art et d'histoire ?

A voir, à faire, à visiter dans Perpignan : les fortifications, la citadelle et le palais des Rois de Majorque (XIII-XIVème), la petite forteresse du Castillet (porte fortifiée XIVème) et son musée Casa Pairal (musée catalan des arts et traditions populaires), la place de la Loge (statue de Vénus par Maillol), l'hôtel de ville (reconstruit au XVI-XVIIème) La cathédrale St Jean (gothique méridional), le musée des beaux-arts (dans l'ancien Hôtel XVIIème de Lazerme), l'église St Jacques et le jardin de la Miranda, le palais des congrès et ses vastes jardins, le Mas St Vicens (façade décorée par Lurçat - expos de céramiques et tapisseries contemporaines).

A découvrir à Perpignan lors de vos escapades de vacances !

La signalétique patrimoniale mise en place en 2013 pour faciliter la visite de la ville de Perpignan incarne un choix ample et ouvert. Loin de restreindre le patrimoine à quelques monuments emblématiques, elle vise à en souligner toute la diversité, la richesse et l'hétérogénéité. De l'édifice singulier au quartier entier, elle aborde différents thèmes, convoque l'histoire, l'art, l'architecture, l'urbanisme...

Loin de hiérarchiser ce patrimoine éclectique de Perpignan, elle ménage une appropriation personnelle et invite à une découverte en toute liberté, sans itinéraire préétabli. Précise et documentée, elle fournit toutefois les principaux éléments de compréhension, au moyen non seulement de textes explicatifs, mais aussi de documents divers, plans, dessins, photographies anciennes ou de détails..., qui apportent des éclairages éloquents.

La Ville de Perpignan est donc heureuse de proposer à tous, Perpignanais d'un jour ou de toujours, cette clé de découverte de son riche patrimoine. En plus de cartographier les différents lieux signalés sur place par des totems ou des pupitres, il souligne l'identité des quartiers et leur construction historique. Elle invite ainsi à lire de l'extérieur 83 points remarquables du patrimoine de Perpignan au gré d'une déambulation libre dans la ville.

Cette page de présentation du patrimoine et de l'histoire de Perpignan contribue à un tel voyage du patrimoine, en regroupant quartier par quartier ces nombreux éclairages fournis par la signalétique sur place.

Perpignan est un lieu unique où l'architecture française côtoie l'architecture espagnole et catalane.Mais ce sont aussi des prouesses architecturales : Castillet, Palais des rois de Majorque, Palais des congrès, la gare TGV abritant la ligne Paris-Barcelone, le théâtre de l'Archipel (signé Jean Nouvel)…

L'un des plus beaux bâtiments de Perpignan est les « Dames de France » qui abrite aujourd'hui la FNAC ainsi que d'autres commerces de tous types, mais qui abritait auparavant la très chic enseigne française « Aux Dames de France » fermée en 1989.

Enfin, il ne faut pas oublier le « quartier Saint Jacques » qui accueille une communauté de gitans catalans et espagnols majoritairement et qui est doté d'une architecture atypique (rues et bâtiments très étroits, reliefs irréguliers, linge étendu au-dessus de nos têtes).

Les incontournables de Perpignan

Le Palais des rois de Majorque, Le Castillet, la Loge de mer située à l'angle de deux rues piétonnes importantes, la cathédrale Saint-Jean-Baptiste et son cloître, le couvent des minimes, Saint-Jean-le-Vieux, la plus ancienne église de la ville, le musée de la Catalogne Nord abrité dans le Castillet, et aussi le musée de l'Algérie française, en mémoire aux Pieds noirs dont une communauté importante peuple la ville.

Perpignan ville d art et d histoire les routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidaniePerpignan appartient depuis en 2001 au réseau des Villes et Pays d’art et d’histoire. Ce label, attribué par le ministère de la Culture et de la Communication, consacre tant la richesse de son patrimoine que la qualité de sa valorisation. De son histoire multi séculaire, Perpignan a gardé de nombreuses richesses, en particulier de son âge d’or avec le royaume de Majorque.

Les monuments majeurs de Perpignan en témoignent :

  • Le Palais des Rois de Majorque, palais forteresse du XIVe siècle ;
  • La Loge de la Mer, ancienne juridiction commerciale et maritime ;
  • La splendeur gothique de l’Hôtel de Ville ou encore le Palais de la Députation ;
  • Le Castillet, qui fut tour à tour château, porte de la ville et prison, est l’emblème de Perpignan ;
  • La Cathédrale Saint-Jean-Le-Baptiste et la Campo Santo, le plus grand cloître cimetière de France ;
  • L’église Saint-Jacques, point de départ de la prégnante Procession de la Sanch tous les vendredis saints ;
  • Le Musée Hyacinthe Rigaud, avec notamment une collection d’art gothique catalan et des peintures modernes (Maillol, Picasso…).
  • L’architecture contemporaine s’est aussi développée, avec la nouvelle gare TGV, et le long de la Tech, l’ensemble du Théâtre de l’Archipel conçu par Jean Nouvel.

Nos coups de coeur à Perpignan

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

Perpignan apparaît dans les textes à partir de 927. À la fin du Xe siècle, le comte de Roussillon s’y installe. Pour répondre à cette fonction de capitale, la ville se développe autour de son noyau primitif, composé du château comtal, de l’église Saint-Jean-le-Vieux et d’un premier réseau de rues.

Dès la fin du XIIIe siècle, elle est insérée dans une vaste enceinte, dont le Castillet marquait l’une des entrées à partir du XIVe siècle. Au cours du Moyen Âge, ce cœur de la cité ne cesse de concentrer le pouvoir religieux, politique et économique. Il en conserve les imposants témoignages que sont l’ensemble cathédral et la place de la Loge.

Les noms des rues rappellent encore leur fonction commerciale et d’autres attestent des formes de l’urbanisme médiéval. Ce quartier conserve aussi quelques belles maisons à grande cour, caractéristiques de l’architecture médiévale catalane. Il révèle enfin de nombreux aménagements et riches demeures de la période moderne.

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour à Perpignan avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Languedoc-Roussillon tourisme patrimoine Pyrénées-Orientales visites Pyrénées-Orientales à voir

Ajouter un commentaire