Pyrénées-Orientales visites

Histoire du Pic du Canigou (66)

Olympe des Catalans, le Pic du Canigou est un remarquable massif étoilé, bien détaché de la chaîne frontière, offrant tous azimuts des vues splendides Pic du canigou croix du canigou routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidaniepar temps clair et présentant des contrastes saisissants.

Récompense suprême pour les randonneurs   qui se lancent à l'assaut de l'Olympe catalan : l'arrivée au sommet, à 2784 mètres d'altitude. La table d'orientation et la croix de fer, auréolée d'un drapeau sang et or déchiré par les rafales, font partie de la visite. Mer de nuages ou vue panoramique par beau temps jusqu'à la mer, le spectacle change souvent.

"L'origine de son nom du Pic du Canigou se perd dans le temps et n'a jamais été formellement établie. "On parle de cani, le Canigou évoquant vaguement une dent de chien. Mais personne n'a pu avancer d'incontestable explication étymologique. C'est un nom vraisemblablement d'origine celtibérique", avance prudemment Yves Hoffmann, ancien directeur du comité départemental du tourisme des Pyrénées-Orientales et auteur de plusieurs ouvrages sur le Roussillon.

Peu importe. Une seule certitude : depuis toujours, "c'est la montagne mère, symbole de la fécondité, qui amène l'eau dans la plaine, irrigue les vergers", poursuit Yves Hoffmann." François Cusset "Pyrénées magazine n° 15"

Lire la suite

Parcours touristique du Parc naturel régional des Pyrénées-Catalanes (66)

Vue de vernet les bains depuis la route d acces a l abbaye saint martin du canigou guide du tourisme des pyrenees orientale languedoc roussillonUne façon de découvrir le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes et les paysages de la région est tout simplement de la sillonner en voiture, en camping-car, en moto ou pourquoi pas en vélo... Les petites routes de montagne vous permettent de découvrir tout un tas de panoramas.

Vous pouvez ainsi arpenté à plusieurs reprises la route N116 le long de la Vallée de Têt qui est absolument sublime, avec ses montagnes impressionnantes tout autour, ses villages de charmes qui semblent accrochés dans le vide. Elle passe ensuite par Mont-Louis, Saillagousse et Bourg-Madame jusqu’à l’Espagne, chaque virage sera l’occasion de découvrir un nouveau décor naturel ! 

Routes touristique en France vous propose des idées de balades pour découvrir le Parc :

  • Randonnée Les étangs du Carlit et promenade au Lac des Bouillouses
  • Randonnée dans la Vallée d’Eyne et découverte du petit village d’Eyne et de Saillagousse
  • Promenade embarquée sur les routes de Cerdagne, petit détour en Espagne, visite de l’enclave de Llivia, des petits villages alentour et bains thermaux de orres.
  • Visite de Villefranche-de-Conflent, Vallée de la Têt, bains thermaux de Saint-Thomas et visite de Mont-Louis

Lire la suite

Histoire de Abbaye Saint-Michel de Cuxa (66)

Abbaye saint michel de cuxa le cloitre depuis les vergers routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieL'abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa situé dans les Pyrénées-Orientales tire son origine de l'abbaye de Saint-André d'Eixalada, située plus haut dans la vallée de la Têt, et fondée vers 840. À l'automne 878, une crue soudaine de la Têt, consécutive à des pluies diluviennes, emporta dans ses eaux le monastère situé tout près du lit de la rivière, à l'emplacement de sources thermales déjà connues dans l'Antiquité.

Les 35 moines survivants se réfugièrent à Cuxa, où se trouvait une église dédiée à saint Germain, propriété du clerc Protase (Protasius) qui s'était, avec quelques compagnons, agrégé à la communauté de Saint-André en 854. Un document daté du 29 juin 879 régla la situation juridique des moines de Saint-Germain : ils se constituaient en une communauté monastique et Protase en devenait le premier abbé.

La nouvelle abbaye continua de bénéficier de la protection et des libéralités des comtes de Cerdagne-Conflent, issus de Guifred Ier le Velu (Wifredus), comte de Barcelone en 870, qui agrandirent considérablement son patrimoine foncier. Le monastère obtint de la papauté et de la royauté des privilèges répétés d'immunité, qui le faisait relever de la seule autorité du pape ou du roi.

Seniofred II, comte de Cerdagne, confia le monastère de Cuxà peu avant 965 à l'abbé Garin (Warinus); celui-ci y introduisit une réforme dans l'esprit de Cluny et rompit les derniers liens avec la monarchie carolingienne. Garin était déjà à la tête de cinq abbayes du sud de la France et il entretenait avec l'extérieur des rapports étendus.

Lire la suite

Parcours touristiques de Perpignan (66)

Salvador Dali a déclaré que Perpignan était le centre du monde, un peu exagéré peut-être, cependant, la ville est intéressante, animée, avec ses racines et Perpignan ville d art et d histoire les routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieson histoire datant du début du Moyen Âge. Le centre médiéval de Perpignan a une atmosphère bien Catalane. Fière de son identité catalane et de son âme festive, Perpignan vous accueille sur la route de vos vacances dans son authenticité et son originalité de ville méditerranéenne du sud de la France

Entre mer Méditerranée et montagne des Pyrénées, le soleil vous donne rendez-vous plus de 300 jours par an : ne rêvez plus, vous y êtes ! Au cœur de la riche plaine du Roussillon, Perpignan, Ville d’art et d’histoire, vous accueille.

A l'image du drapeau sang et or qui flotte au sommet du Castillet, l'ancienne porte de la ville, Perpignan revendique haut et fort son identité catalane. Ballottée entre les royaumes de Catalogne et de France, la ville en a tiré une grande richesse culturelle et architecturale.

On ne manquera pas de visiter le Palais des rois de Majorque, l'imposante résidence du roi Jacques II de Majorque, la cathédrale Saint-Jean avec son Campo Santo, le plus vieux cloître-cimetière de France.

Le centre-ville et ses charmantes rues pavées de marbre rose est une invitation à la flânerie. Le soir venu, après un dîner en terrasse, on goûtera l'ambiance toute particulière de la ville.

Lire la suite

Parcours touristique dans les Pyrénées-Orientales (66)

Les Pyrénées-Orientales est bordé au sud par la chaîne des Pyrénées et, à l'est, par la méditerranée. Il vous offre toute une palette de couleurs et de paysages.

Castelnou ruelle plus beaux villages routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieQue vous soyez montagne ou mer, vous trouverez dans ce superbe département du Languedoc-Roussillon de nombreuses occasions de vous adonner à vos sports préférés, de l'escalade à la pêche en rivière ou en mer, des sports nautiques aux sports d'hiver ou à l'U.L.M.... Les amateurs de randonnées disposent de 3.000 km de sentiers balisés dont 4 chemins de grande randonnée, cheminant entre lacs et forêts, vignes et garrigues, et de plus de 100 circuits pour partir à la découverte de cet étonnant patrimoine naturel, culturel et historique.

Du pays de Salanque et de Port-Barcarès, proche de l'immense étang de Sales, jusqu'à Saint-Cyprien, en passant par Terreilles-Plage, Saint-Marie et Canet-Plage, "la côte radieuse" aligne ses plages de sable fin, ses ports de pêche pittoresque et ses vastes étangs, reliés à la mer par des chenaux appelés « graus ».

Après la réserve naturelle du Mas Larrieu, au nord d'Argeles-sur-Mer, et depuis la belle ville fortifiée de Collioure, la très ensoleillée "côte Vermeille" prend le relais avec ses stations balnéaires, ses criques rocheuses, ses ports de pêche et de plaisance, dont le réputé Port-Vendres, puis Banyuls, au vin doux réputé, et Cerbere, joliment lovée au fond d'une crique cernée par les montagnes.

Lire la suite

Architecture et trésor de l'Abbaye Saint-Michel de Cuxa (66)

L'abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa est un monument exceptionnel où l’on peut lire le passage de l’art préroman au roman, en l’espace d’une génération. Abbaye saint michel de cuxa la tribune de serrabone routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieDe loin, on peut admirer le beau clocher roman du XIème siècle, à quatre étages.

Sa décoration de bandes d’arcatures, appelées lombardes, est un des caractères du premier art roman, tout comme le rythme de ses percements et leur silhouette. Ces caractères se retrouvent dans des constructions d’Italie du Nord de la même époque, ce qui fait supposer une influence entre les deux régions.

La visite de l'abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa commence par la crypte. Aussi secrète qu’une grotte, l’église de la Vierge de la Crèche "Nostra Senyora del Pessebre" invite à la méditation autour de son pilier central de sept mètres de circonférence qui reçoit une voûte en berceau annulaire. La généralisation des voûtes dans l’architecture est aussi une des caractéristiques du premier art roman du 11ème siècle.

Cette voûte a été construite sur des coffrages en bois dont l’empreinte est restée dans le mortier de chaux. C’est l’abbé Oliba qui a édifié entre 1010 et 1040 les deux clochers et un « pôle occidental », composé de deux églises superposées, en avant de la grande église du Xème siècle.

Autour de la crypte du Pessebre, s’étendent des espaces voûtés de la même époque, situés sous l’atrium qui séparait l’église supérieure, dédiée à la Trinité, détruite, et la grande église pré-romane Saint-Michel.

Lire la suite

Histoire de l'abbaye Saint-Martin du Canigou (66)

Abbaye saint martin du canigou le cloitre routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieL’abbaye Saint-Martin du Canigou se niche derrière un piton rocheux du massif du Canigou à 1 094 mètres d'altitude. Posée sur un rocher à pic, l'abbaye de Saint-Martin-du-Canigou se détache dans un cadre sauvage et magnifique, fait de falaises et de canyons.

Aujourd'hui restaurée, celle qui compte 1.000 ans d'histoire se livre aux visiteurs sur les routes touristiques.

C'est à l'instigation du comte de Cerdagne Guifred II, arrière-petit-fils de Guifred le Velu que le monastère fut établi. Les premières mentions datent de 997, date à laquelle le chantier a probablement commencé.

De nombreuses donations au cours des années suivantes montrent bien que le chantier fut mené de manière très régulière.

Le 12 juin 1005, Guifred II donne avec sa femme Guisla un alleu situé sur les pentes du Mont du Canigou, sur le territoire de la commune de Vernet à l'église de Saint-Martin. Ils effectuent un nouveau don le 14 juillet 1007.

Lire la suite

A voir à Vernet-les-Bains (66)

Situé au pied du Massif du Canigou dans la vallée du Cady, Vernet-les-Bains est une station thermale qui connut son heure de gloire au XIXe siècle et au début du siècle suivant, avant que les crues de 1940 ne détruisent une grande partie des installations.

Vernet les bains eglise anglicane routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieOn y soignait les rhumatismes et les affections chroniques du nez, de la gorge et des bronches. Dans les ruelles du vieux village, dominé par l'ancien château, les jolies maisons font le charme de ce village perché.

Si l'on veut accéder à l'église Saint-Saturnin et au château, qui dominent le Vieux Vernet et lui donnent tout son cachet, plusieurs ruelles pavées s'offrent à nous. Chacun peut s'improviser un petit circuit à travers de pittoresques ruelles fleuries et des jardins verdoyants pour découvrir un village au charme authentique.

Balade accompagnée dans le vieux village avec visite libre de l'église Saint Saturnin, une fois par semaine, d'avril à octobre

Au village Arboretum de Vernet-les-Bains, vous découvrirez un concept original de " village arboretum " avec plus de 2.000 arbres et 320 espèces. Tous les vernétois participent à ce vaste projet, notamment en plantant un arbre à chaque nouvelle naissance. Le Parc Charles Trenet abrite les plus intéressantes essences du bourg et notamment certains arbres dont les racines plongent directement dans l'eau thermale chaude, provoquant l'émanation de vapeur d'eau autour du tronc.

En plus d'être une station thermale, le village est le point de départs de nombreux itinéraires de randonnée pédestre en montagne.

Lire la suite

A faire à Port-Barcarès & Le Barcarès (66)

Port barcares paillotte routes touristiques des pyrenees orientale guide du tourisme occidanieAu Barcarès, ce qui prime, c'est le confort du touriste, les équipements publics de loisirs et la plage, large et longue, spacieuse, faite de sable fin et parfaitement équipée.

La ville regorge de petits restaurants, cafés et discothèques. Certains hôtels face à la mer vous accueilleront en soirée pour un dernier verre au coucher du soleil. En soirée, en juillet et en août, ne manquez pas les marchés traditionnels et artisanaux sur les différentes places de la ville ainsi que sur l'Allée des Arts.

Entre mer et montagne, bienvenue en Pays Catalan ! Des plages de sable fin de la Méditerranée aux premiers sommets des Pyrénées, il n’y a qu’un pas.

Découvrez le temps de vos vacances à Port-Barcarès des paysages variés, en bordure de Méditerranée et un lac marin font de Port-Barcarès une station des plus prisées en Languedoc-Roussillon.

Lire la suite