A faire à Nancy (54)

Pour s’imprégner de l’ambiance magique de Nancy, il faut se perdre dans ses rues, fréquenter ses brasseries et se reposer dans de magnifiques parcs comme celui de la Pépinière.

Nancy porte here depuis la place stanislas routes touristiques de la meurthe et moselle guide du tourisme de lorraineTrois places du XVIIIe siècle : places Stanislas, de la Carrière et d'Alliance sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1983. En 2006, Nancy a accueilli plus de 2 000 000 de touristes étrangers. La ville compte de nombreux édifices classés aux monuments historiques.

Relativement préservés par les siècles et les guerres, les différents quartiers possèdent toujours une architecture et une ambiance caractéristique ainsi que les faubourgs environnants.

Les plus anciennes constructions de la ville datent du haut Moyen Âge, la tour de la Commanderie Saint-Jean-du-Vieil-Aître, datant du XIIe siècle, est le bâtiment visible le plus ancien de la ville.

Nancy possède un vaste secteur sauvegardé de 166 hectares. Il correspondait initialement au centre historique de la ville (ville-vieille et ville-neuve) et fut approuvé en juillet 1996. Une extension a été réalisée en 2011 incorporant le cours Léopold et les faubourgs au Nord de la porte de la Craffe. Une zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) avait déjà permis la protection de l'avenue de Strasbourg, un faubourg édifié au XVIII° siècle.

Si vous avez la chance de visiter Nancy durant le mois d'avril, vous pourrez vous rendre à la renommée Foire de Nancy, qui s'enorgueillit d'être la deuxième fête foraine de France, après la Foire du Trône, à Paris. Issue d'une tradition qui remonte au XIVe siècle, la foire de Nancy se déroule sur le Cours Léopold. Ses multiples attractions, pour petits et grands, pour les plus paisibles comme pour les plus téméraires, vous garantissent des heures de plaisir !

Les attraits touristiques de Nancy balancent équitablement entre Art Nouveau (Ecole de Nancy) et Place Stanislas inscrite à l’UNESCO. Ces deux points forts sont remarquables et sont intimement associés à Nancy, … avec les bergamotes !

L’Art nouveau à Nancy, c’est le musée de l’Ecole de Nancy, unique et original, des quartiers comme Saurupt ou Nancy Thermal et son charmant parc public Sainte Marie, les nombreux bâtiments commerciaux entre gare et cœur de ville, des maisons souvent un peu folles dans toute la ville centre, la Collection Daum au musée des Beaux arts,….

Art Nouveau : l'Art Déco : Ces deux styles sont souvent confondus, car ils se succèdent,… Et pourtant, si la période charnière est intéressante à décrypter car les styles se mêlent, on voit vite combien l’art déco s’éloigne rapidement des caractéristiques de l’art nouveau pour atteindre son exact opposé.

Le ou les style(s) Art Nouveau sont apparus et se sont développés un peu partout dans le monde à partir des années 1880, formant des écoles voisines, sinon sœurs. Le mouvement Art nouveau Ecole de Nancy est né lors de l’annexion de l’Alsace et de la Moselle par le Kaiser en 1871.

Nancy, ville frontière française, accueille une grande partie de l’intelligentsia qui refuse l’annexion. De ces conditions particulières et de la présence ici d’artistes, d’industriels, d’entrepreneurs, naît l’Ecole de Nancy. Le mouvement s’affaiblit à la mort de Emile Gallé en 1904 et on considère que la Grande Guerre en marque la fin.

Avec l’entre deux guerres, se développe ici le style Art Déco assez tardivement si on compare avec des pays non touchés par le conflit 1914-1918. Le lotissement de quartiers Ecole de Nancy interrompus par la guerre en 14, reprend dans les années 20.

C’est ainsi que dans des quartiers comme Saurupt ou celui de Nancy Thermal, voisinent villas art nouveau et villas art déco. Visitez, étudiez et très vite vous « aurez l’œil » pour faire la différence entre les deux époques !

Pour la célèbre Place Stanislas, elle impressionne, c’est sur ! Par sa beauté tout autant que par son ambiance chaleureuse, toute l’année, et qui donne un air italien à cette Belle de l’Est. Mais la Place Stanislas n’est pas seule à mériter ce label UNESCO : la Place d’Alliance, sorte de mini place des Vosges ou la Place de la Carrière et sa perspective l’ont également.

Il y a beaucoup d’autres atouts : la Ville vieille, médiévale et Renaissance,  autour du palais ducal –qui abrite le musée Lorrain et les tombeaux des ducs de Lorraine, regorge de beaux immeubles. La ville neuve de la fin du XVII dessine au cordeau les principales artères commerçantes du centre : autour du Point Central et de la place Charles III, le marché central, les grandes enseignes, boutiques, restaurants,  nourrissent en permanence une forte activité. Nancy tour de la commanderie saint jean du vieil aitre routes touristiques de la meurthe et moselle guide du tourisme de lorraineL’architecture art déco est très présente aussi,  souvent au côté des bâtiments Art nouveau de l’Ecole de Nancy !

Devenu duc de Lorraine, le roi Stanislas veut moderniser sa capitale, il a l'idée géniale de relier la vieille-ville médiévale à la ville-neuve de Charles III par un système de places urbaines, en marquant la transition par un arc de triomphe.

Cet ensemble, constitué par la place Royale, rebaptisée place Stanislas, et la place de la Carrière, articulées par l'arc de Triomphe (porte Héré), combine avec grâce des bâtiments majestueux et les fameuses portes d'or du serrurier Jean Lamour. Hôtel de ville, palais de l'Intendance (palais du Gouvernement), hôtels particuliers de la haute noblesse en font la grandeur ; la place d'Alliance complète ce dispositif par un square plus intimiste.

La place Stanislas

La place Stanislas donne aussi accès au parc de la Pépinière créé par Stanislas, d'une superficie de 23 hectares en plein centre-ville, avec ses jardins à l'anglaise.

Cet ensemble du XVIIIe siècle est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Après restauration, la place Stanislas fête ses 250 ans en 2005 en devenant entièrement piétonne.

La ville de Nancy se pare également à la même époque de nombreux hôtels particuliers construits, entre autres, par Germain Boffrand et son élève lorrain Emmanuel Héré, l'architecte de Stanislas.

Après la mort de Stanislas, le cours Léopold est créé au-delà du rempart ; la longue perspective, fermée par la porte Désilles en direction de Metz, sera ensuite plantée de marronniers. Malgré le mélange des styles architecturaux sur trois siècles, le cours conserve aujourd'hui son ordonnance originelle calme et majestueuse.

Art nouveau (École de Nancy)

À l'Ouest de la ville, le quartier Saint-Léon date de la transition XIXe et XXe siècle, il contient de somptueuses demeures de style Art nouveau telle la villa Majorelle (avenue Foch et rue Jeanne-d'Arc…) que l'on trouve également très répandues dans le quartier de Saurupt, ainsi que dans le quartier Nancy-Thermal (parc Sainte-Marie).

Plus généralement l'École de Nancy a laissé de nombreux édifices civils dans le centre historique (chambre de commerce, BNP, verrière du Crédit lyonnais) ou privés conservés (parc de Saurupt, et répartis dans toute la ville : ateliers d'Émile Gallé et d'Eugène Vallin, immeuble France-Lanord, maison Bergeret, maisons Huot…).

Nos coups de coeur en Meurthe-et-Moselle

Hébergement :

Restauration :

Les dernières news touristiques

Les musées

  • Le Musée des Beaux-Arts
  • Le Musée de l'Ecole de Nancy
  • Le Musée Lorrain
  • Le Musée des Arts et Traditions Populaires
  • Le Muséum-Aquarium de Nancy
  • Le Musée de l'Histoire du Fer
  • Le Jardin Botanique du Montet
  • Le Château de Montaigu

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour en Meurthe-et-Moselle avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Meurthe-et-Moselle visites Lorraine tourisme

Ajouter un commentaire