Route des villes fortes du Nord - Circuit 2 (59-62)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 2 de la Route touristique des villes fortes du Nord

Ce deuxième circuit de la Route des Villes Fortes dans le Nord, est une invitation à la découverte de l'histoire : "L’acquisition des Pays-Bas Espagnols formerait à la ville de Paris un boulevard inexpugnable et ce serait alors véritablement que l’on pourrait l’appeler le cœur de la France".

C’est en ces termes que Mazarin scellait dès 1646, l’avenir des comtés de Flandre, de Hainaut et d’Artois. Une vingtaine d’années plus tard, Louis XIV réalisa ce projet et chargea Vauban, ingénieur de génie, de clore le Pré Carré par une ceinture de fer.

Quelle fut la part réelle d’innovation de ce bel esprit à qui l’on confia le soin de faire entrer ces provinces dans le Royaume de France et qui laissa dans le Nord de la France un véritable héritage ?...

Ce parcours vous emmènent dans une époque ancienne où les villes se réfugiaient derrière des remparts et des fortifications... Comment ne pas tomber sous le charme d’une architecture civile et militaire magnifiquement préservée dans ces villes du département du Nord et celui du Pas-de-Calais ?

Après ces visites à Avesnes-sur-Helpe (km 0) lors de la fin du premier circuit, suivre la direction de Cambrai via la D959 et la D643 (56 km). Labellisée Cambrai porte notre dame routes touristiques du nord guide touristique nord pas de calaisVille d'Art et d'Histoire, Cambrai est située dans la vallée de l'Escaut, aux confins des plateaux du Hainaut et de l'Artois et des vastes plaines aux légères ondulations qui caractérisent le paysage du Cambrésis. Marquée au fil des siècles par sa position de ville-frontière, les rues de Cambrai content aujourd'hui l’histoire de la cité.

Si une grande partie du patrimoine a disparu au fil des siècles, la cité de Cambrai conserve cependant d'intéressants sites à découvrir. Il reste quelques vestiges de la citadelle de Charles Quint à Cambrai, malgré son démantèlement au XIXe siècle. Ainsi, on peut admirer la porte Royale et son pont-levis classée à l'inventaire des Monuments Historiques, ou encore des logements pour officiers et un arsenal du XVIe siècle.

Il existe également des vestiges des remparts médiévaux, comme les portes de Paris et de Notre-Dame, ou les tours des Sottes, du Caudron et des Arquets. En se promenant dans la ville, vous pourrez admirer le château de Selles, un ancien château fort du XIe siècle dont il reste les tours, les murailles et les gaines enterrées, ou encore la maison Espagnole qui abrite aujourd'hui l'Office de Tourisme.

D'autres monuments religieux méritent le détour à Cambrai, à l'instar de la chapelle du Grand Séminaire, l'église Saint-Géry est l'un des plus vieux sites de la ville. L'hôtel de ville mérite également un arrêt avec sa façade de style grec et son campanile sur lequel on peut admirer deux sonneurs géants de type maure.

Remonter sur Bouchain via A2 (77,5 km), située sur le penchant d’un coteau, au confluent de la rivière de la Sensée et du fleuve de l’Escaut. La ville est  fortement marquée par la présence de l’eau. L’eau a été également un élément utilisé en matière de stratégie militaire. Les jeux d’écluses permettaient d’inonder les plaines environnantes et c’est tout naturellement que Bouchain devint une place forte.

Sous Vauban au 17ème siècle, la cité de Bouchain consolide son rôle de place forte : les fortifications de Charles Quint du XVIe siècle sont modernisées et renforcées, et donnent à la ville de Bouchain la forme d’une étoile destinée à la protéger. Une réussite, sous Louis XIV, Bouchain n’a jamais été prise. Bouchain comporte de très nombreuses richesses Patrimoniales. Fortifiée depuis le XIIe siècle, tout y a été fait pour arrêter l’avancée des ennemis.

Le donjon appelé Tour d’Ostrevant, situé dans la ville haute, est le plus important des vestiges de Bouchain. Il était l’habitation fortifiée du seigneur, servit aussi, dès l’origine, de tour de guet, puis de prison, de base de canon, d’entrepôt pour le Génie et, aujourd’hui, de musée. Le bastion des Forges, de 1535, est le dernier vestige, le long de l’Escaut, de l’enceinte fortifiée de la citadelle.

C'est sur la plate-forme de la tour d'Ostrevant qu'Hitler s'est fait expliquer le déroulement des combats de mai 1940. Les 3 autres faces de la citadelle étaient protégées par des fossés remplis d’eau, le tout constituant ainsi un obstacle à franchir pour les assaillants. La poudrière, magasin à poudre construit par Vauban en 1687. Le masque casematé date de 1844. L’arsenal, actuelle salle des fêtes de la ville de Bouchain.

Poursuivre en direction d'Arras via A21 (136 km). Classée Ville d'Art et d'Histoire, la cité fait également partie du Réseau des sites majeurs de Vauban. La citadelle d'Arras bénéficie d'un classement au patrimoine mondial de l'UNESCO, tout comme son beffroi. Œuvre de Vauban, cette forteresse de la seconde moitié du XVIIe siècle est très appréciée des visiteurs en raison de son très riche patrimoine architectural.

Arras entre de la citadelle routes touristiques du pas de calais guide touristique nord pas de calaisRésidence privilégiée des comtes de Flandres au IXe siècle, la cité d'Arras connaît un développement important entre le XIIe et le XIIIe siècle. La ville est alors connue pour son activité drapière qui s'étend dans la majeure partie de l'Europe de l'époque. Bourguignonne entre le XIVe et le XVe siècle, Arras rejoint le giron de la France au XVIIe siècle sous Louis XIII.

Se méfiant autant des ennemis extérieurs qu'intérieurs, Louis XIV inscrivit Arras au pré carré de Vauban qui qualifia d'emblée la nouvelle citadelle de "Belle Inutile". Commencez votre promenade par la citadelle, un lieu d’Histoire vivant. Rendue à la vie civile, on peut découvrir en toute liberté la cour centrale, l’arsenal et sa chapelle baroque. Tout autour, une jolie balade vous attend autour des bastions et des remparts.

La ville d'Arras est aussi  célèbre pour ses deux merveilles que sont la Grand'Place et la place des Héros dominée par le beffroi de l'hôtel de ville. Entourées de 155 maisons de style baroque flamand, ces deux places pavées sont superbes.

Plusieurs édifices religieux prennent place dans Arras, la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Vaast a été édifiée à la fin du XVIIIe siècle dans un style classique. L'ancienne abbaye bénédictine Saint-Vaast fondée au VIIe siècle renferme un musée des Beaux-Arts, la chapelle des Chariottes du XVIIIe siècle, du couvent des Clarisses fondé au XVe siècle, ou encore l'abbaye d'Hénin-Liétard du VIIe siècle.

Fin de cette deuxième étape de cette Route touristique "des villes fortes du Nord".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 3 de la Route touristique "des villes fortes du Nord".

Pour vous rendre sur la route touristique "villes fortes du Nord"

Avesnes-sur-Helpe

Couvert 11 °C

Couvert

  • Min: 10 °C
  • Max: 11 °C
  • Vent: 4 kmh 277°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

  • Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes.
  • Merci de respecter le droit de propriété et de ne pas pénétrer sur les terrains privés.
  • Le camping sauvage et les feux de camps sont des facteurs destructeurs dramatiques dans le milieu naturel, il est indispensable de respecter ces interdictions…
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.

Nos coups de coeur sur la route touristique "villes fortes du Nord"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique du Nord

Préparez vos vacances sur la route touristique "des villes fortes du Nord" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "des villes fortes du Nord" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/03/2020