Route de la préhistoire au Moyen-Âge en Mayenne - Circuit 1 (53)

Votre itinéraire et visites sur le Circuit 1 de la Route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge" en Mayenne

Partez sur la route de vos vacances à la découverte d’un des plus riches patrimoines naturels et culturels de la Mayenne. Ici, 400 000 ans d’histoire vous tendent les bras et vous invitent à remonter de la préhistoire à la fin du moyen-âge.

Ne passez pas à côté des petits villages qui parsèment la campagne mayennaise : ils ont tout le charme pour y flâner un moment. Le territoire de la Mayenne, c'est aussi ses paysages vallonnés, à la fois doux et reposants,

Des vestiges antiques à l’architecture du 21e siècle, Demeures seigneuriales, chapelles et églises, lavoirs de village, croix de chemin, moulins, cours d’eau, paysages constituent un patrimoine riche et varié sur le parcours. Le visiteur sur ce premier circuit remonte le temps...

Ce voyage dans le temps commencera par la cité médiévale de Sainte-Suzanne (km 0), surnommée la "perle du Maine", Sainte-Suzanne appartient au Pays d'art et d'histoire Coëvrons-Mayenne. Le château de Sainte-Suzanne abrite le CIAP (Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine). Sainte-Suzanne est classée à la fois : Plus Beaux Villages de France et Petite cité de caractère.

Sainte suzanne plus beau village routes touristiques de mayenne guide du tourisme pays de la loireLa cité est bâtie sur un éperon rocheux dominant de 70 m le cours de l'Erve. Sa situation géographique a longtemps été stratégique au cœur du Maine car Sainte-Suzanne se situe en lisière des monts des Coëvrons : Alpes mancelles, extrémité sud de la Normandie, et de la plaine d'Anjou, sur laquelle s'ouvre un très vaste panorama.

Dotée du plus ancien monument de la Mayenne, le dolmen des Erves (~ -3500 av. J.-C.), la cité médiévale de Sainte-Suzanne a connu une histoire particulièrement riche. Propriété des seigneurs de Beaumont, vicomtes du Maine, au XIe siècle, le château de Sainte-Suzanne est entré dans l’histoire à l’occasion de la vaine tentative de Guillaume le Conquérant pour s’en emparer, de 1083 à 1086.

C’est l’époque où le Maine attirait la convoitise de ses puissants voisins, les ducs de Normandie et d’Anjou. Derrière les vieilles pierres de la cité médiévale, s'offre aux regards les remparts des XIVe et XVe siècles. Les fortifications de la ville de Sainte-Suzanne, dont une partie repose sur une base de pierres vitrifiées serait d'origine celtique. 

En déambulant dans la cité, vous retrouverez quelques-unes des figurines des jeux de tarot qui signalent joliment un commerce ou un édifice singulier. En vous baladant sur les rives de l’Erve, qui coule au pied de Sainte-Suzanne, vous croiserez un grand nombre d’anciens moulins. Certains confectionnaient de la pâte à papier, à partir de tissus usagés. De là, on imprimait des cartes à jouer, les plus belles étant pour les jeux de tarot.

L'ancien statut de ville royale de Sainte-Suzanne se remarque encore de nos jours par la présence de bâtisses de caractère dans la partie intra-muros des ruelles de Sainte-Suzanne : ancienne résidence des Procureurs du Roi du début XVIe sièclegrenier à sel du XVIIIe siècle, ancienne carterie : fabrique de cartes à jouer, ancien auditoire de Justice avec sa façade du XVIIIe siècle, deux manoirs et nombreuses maisons anciennes du XVe au XIXe siècle.

Sans oublier l'église de Sainte-Suzanne rebâtie en 1884, la promenade de la poterne, le jardin médiéval (accès gratuit). En partant, n’oubliez pas d’explorer le vieux donjon. Des passerelles métalliques permettent la circulation à travers les vestiges de l’ancien bâtiment. Une métaphore réussie d’un voyage dans le temps…

Le site du Tertre Ganne, dont l'accès se fait par le CD 9, route de Torcé-Viviers-en-Charnie, offre des traces de retranchements anciens du XVe siècle et offre une vision panoramique remarquable sur la cité de Sainte-Suzanne et le château.  Une voie pavée ancienne, peut-être gallo-romaine, se situe au pied du Tertre Ganne, aboutissant à l'ancien gué du Pont-Neuf.

Traversant le temps et les époques, Évron sera la prochaine étape via la D7 (10 km). Avec 1400 ans d’existence, Évron est une ville riche d’Histoire. Les évenements ont façonné Évron, laissant au fil du temps leur empreinte, leur histoire et un patrimoine exceptionnel. Occupé par des hommes depuis au moins le Ve siècle avant Jésus Christ, le site d’Evron n’est devenu ville qu’à partir du VIIe siècle après Jésus-Christ.

Evron la basilique notre dame routes touristiques de mayenne du tourisme du pays de la loireAu VIIe siècle de notre ère, un pèlerin de retour de Jérusalem avec une relique fut le témoin de faits extraordinaires. Le miracle auquel il assista est à l’origine de la création d’un monastère bénédictin. Un premier monastère fut construit au VIIe siècle puis détruit par les Normands. L’abbaye rétablie en 981 fut prestigieuse et sa grandeur attira de nombreux pèlerins. La basilique Notre-Dame de l'Épine est l'édifice majeur du patrimoine évronnais.

La ville fut envahie par les Anglais en 1418, pillée par les huguenots durant les guerres de religion en 1577. Des fortifications furent construites au XVIIIe siècleAujourd’hui disparu, cet ensemble de fortifications a profondément structuré l’architecture d'Évron et notamment celle de la place dont les maisons sont encore alignées sur le tracé de l’ancien mur d’enceinte.

Au détour des rues d'Évron, chacun peut découvrir un pan d’histoire à travers les édifices de la ville. Situé au cœur de la ville, la médiathèque est un édifice de facture néoclassique. Bâti entre 1847 et 1852, il a accueilli dans un premier temps la mairie, qui s’y était installée au premier étage, alors que le rez-de-chaussée faisait office de halles aux grains.

Poursuivre ce circuit touristique vers Bais via la D20 (22 km), niché au creux d'un vallon au fond duquel serpente la rivière AronSi l'attestation écrite, la plus ancienne, du site de Bais ne remonte qu'au IXe siècle, elle contient un radical gaulois, qui pourrait suggérer une origine antérieure à l'époque gallo-romaine.

Située au coeur du village de Bais, sur l'axe du chemin Montais, commencer vos visites par l'église Notre-dame de l'Assomption, d'origine romane, dont la première mention date de 989. Elle possède un clocher porche, à demi-encastré dans les murs de la nef. Des fouilles ont permis de retrouver sous l'église de Bais, un petit oratoire antérieur à l'an mil.

Deux lavoirs sont situés dans le bourg de Bais, sur le bord de l'Aron et ont été restaurés, il y a quelques années. L'un se trouve en contre-bas de la place du Rochard et l'autre, dans la rue Henri Quentin.

Chateau de montesson bais routes touristiques de mayenne du tourisme du pays de la loireSur la route d'Hambers à la sortie de Bais, se dresse le château de Montesson, édifice dont la construction s'échelonne du XIVe au XVIIe siècle. Entouré de douves, le château se compose d'un châtelet d'entrée du XVIe siècle, de l'ancien logis seigneurial médiéval et du corps principal construit au XVIIe siècle. 

Le second corps de logis est remarquable pour ses tours coiffées de toits de style arabe, souvenir d'une croisade à laquelle avait participé un seigneur de Montesson. Le pavillon d'entrée est remarquable par son toit en contrecourbes sur les quatre côtés, sa façade en granit ornée des armes de la Famille de Montesson, et sa tour ronde à la couverture d'ardoise en "bulbe". 

Sur la route qui mène à Izé, à 2 km, prenez un chemin à gauche, vous trouverez 500m plus loin à droite, à la Drouardièrela Chapelle Notre-Dame-de-Lourdes, construite en 1778 sur un tertre dominant un carrefour.

Continuer sur la D20 jusqu'à Villaines-la-Juhel (36 km). La voie romaine Jublains-Lisieux passait à proximité de l'agglomération actuelle, ce qui laisse supposer une occupation du site dès cette époque.

La stèle, au pied de la tour clocher datant du XIe siècle de l'église Saint-Georges, démolie en 1963, a été élevée probablement durant l'âge du fer. Cette stèle en grès présentée au milieu d'un parterre est un témoin rare de l'époque gauloise en Mayenne. Au Moyen Âge, le seigneur de Mayenne érige un château sur une butte, non loin du bourg de Saint-Georges, noyau de l'agglomération. 

En 1140Mathilde d'Angleterre, épouse en 1128 de Geoffroy Plantagenêt comte d'Anjou-Maine, donna la terre de Villaines, à Juhel II de Mayenne, en remerciements des services qu'il avait rendus, notamment à la prise de Domfront. Une forteresse fut construite à cette époque. Il ne reste plus que le soubassement constitué de murs en glacis depuis la guerre avec les Anglais.

Visible de la route qui mène à Trans et datant de la fin du XIXe siècle, le Manoir du Coudray (privé)​ est une imposante demeure formée d'un corps de logis flanquée de deux pavillons et d'une tour surmontée d'un clocher et de dépendances attenantes. Elle fut bâtie par la famille Lecureul en 1904 sur l'emplacement de l'ancien château du Grand Coudray. 

Le four à chanvre (privé) de la Pitardière est l'un des rares fours à chanvre carrés dépourvus d'une voûte en brique (visible depuis le chemin public de la Pitardière). Les fils de lin et de chanvre utilisés dans les manufactures d'Alençon ou de Mayenne provenaient de Villaines-la-Juhel.

Passer Javron-les-Chapelles via la D13 (46 km). A voir : l'église Saint-Jean-Baptiste de Javron dont le clocher est classé, l'église Notre-Dame-de-l'Assomption des Chapelles du XIXe siècle, le Prieuré Saint-Constantin de Javron, l'ardoisières de Chattemoue...

Poursuivre en direction de Lassay-les-Châteaux via la D33 (59 km), situé dans le parc naturel régional Normandie-MainePetite Cité de Caractère chargée d’histoire, Lassay-les-Châteaux séduit par sa forte empreinte historique et architecturale. La commune de Lassay-les-Châteaux naît avec l'installation d'un ermite Fraimbault, au cours du VIe siècle.

Premier habitant déclaré, le saint a fondé à la même époque un ermitage et la ville lui rend encore hommage aujourd'hui. Les châteaux qui ont donné son nom au bourg sont apparus dès le XIe siècle grâce aux seigneurs de Mayenne. 

Le château fort de Lassay, des XIVe et XVe siècles, constitue un remarquable témoignage de l'architecture militaire du Moyen Âge. En attestent la barbacane à deux étages, le châtelet, les courtines à mâchicoulis et les huit imposantes tours reliées par des remparts, et d'un pont-levis Son état de conservation surprend le visiteur. Un jardin médiéval recréé par les équipes de la commune est relié à l'édifice.

Lassay les chateaux petite cite de caractere le chateau du bois thibault routes touristiques de mayenne guide du tourisme pays de la loireAncienne place forte huguenote, dominée par son château-fort médiéval, Lassay-les-Châteaux mérite le détour à plus d'un titre. Une flânerie dans les ruelles permet également de découvrir des bâtiments du XIVe au XVIIIe siècle qui jalonnent la cité de Lassay-les-Châteaux et témoignent de l’évolution de l’architecture à travers les âges.

Lassay-les-Châteaux abrite aussi les vestiges de deux autres forteresses : Bois-Frou et Bois-Thibault. Construit entre les XVe et XVIe siècles, le château du Bois Thibault prend place sur les anciennes fondations de la forteresse de Foulques Nerra qui datait du XIe siècle. Du château de Bois-Frou, construit au XVIe siècle, il ne reste presque rien, seuls quelques vestiges de l'époque Renaissance ont résisté au temps.

Lassay-les-Châteaux accueille de nombreux édifices religieux, comme Un ancien couvent de bénédictines, l'église Saint-Laurent de La Baroche-Gondouin, de style roman, construite dans la deuxième moitié du XIXe siècle. On peut également admirer l'église Saint-Médard du XIXe siècle, la chapelle Saint-Joseph du XVIIe siècle, ou encore les chapelles Saint-Mathieu et Saint-Roch.

Installée dans l'ancien pré, une roseraie propose un vrai parcours initiatique pour découvrir l'histoire de la rose à travers le temps. Après cette balade bucolique, reprendre votre véhicule pour partir en direction de Mayenne et son château d’origine carolingienne.

Fin de cette première étape de cette Route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge".

Poursuivez ce parcours touristique en suivant : itinéraire du circuit 2 de la route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge".

Pour vous rendre sur la route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge"

Sainte-Suzanne

Nuageux 20 °C

Nuageux

  • Min: 20 °C
  • Max: 20 °C
  • Vent: 15 kmh 250°

Le saviez-vous ?

N'oubliez pas !

Par respect pour les habitants et l'environnement, merci de respecter les panneaux signalétiques et consignes :

  • Feux (pas de barbecue) et Camping interdit
  • La nature est fragile et des chutes de pierres sont parfois fréquentes.
  • Veuillez ramasser vos déchets avant de partir.
  • Plus que les sacs plastiques ou les pailles, ce sont les mégots de cigarettes qui pollueraient le plus les océans. les filtres à cigarettes se dégradent très lentement. Deux ans en moyenne.
  • L'un des "petits gestes élémentaires" à accomplir : ne plus jeter ses mégots par terre. 

​Pensez boite à mégots !

Nos coups de coeur sur la route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge"

Hébergement :

Restauration :

Les routes touristique de la Mayenne

Préparez vos vacances sur la route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge" avec nos partenaires

Vacanciers_Noel 2013_300x250

Séjours Thalasso et Spa jusqu'à -70%: détendez-vous au meilleur prix!

Trouver un séjour sur la route touristique "De la préhistoire au Moyen-Âge" avec nos partenaires

Aucun produit à afficher

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 27/04/2020